Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 24 au 28 Décembre 2018



Veille Maraacid


Port-la-Nouvelle. Un second souffle pour les «vieilles» éoliennes… et après ?

Aujourd'hui, ces éoliennes font figure de petits dinosaures. Mais elles fonctionnent toujours aussi bien. Mieux, l'électricité qu'elles produisent est achetée par un acteur français pionnier des énergies renouvelables «coopératives et citoyennes» : Enercoop. Les 5,3 millions de kWh qu'elles injectent chaque année dans le réseau local sont achetés par ce fournisseur «alternatif». Enercoop fait partie du trio de tête distingué par l'Ademe sur les offres des fournisseurs «d'électricité verte»…

The Solar Tracker Global Growth Rate Is Stunning

As stunning as this expansion sounds, the growth momentum of the market is expected to decelerate this year due to a decline in the year-over-year growth. That is because the 2017 market grew a whopping 32% in 2017, representing 14.5 gigawatts of solar capacity, according to a February report by GTM Research.

Les fondations du futur pour les parcs éoliens posés en mer

Vers des fondations de plus en plus hautes et profondes, ce sont les nouveaux enjeux qui attendent les futurs opérateurs. Le succès des enchères pour les concessions de parcs éoliens en mer en Europe, et récemment aux États-Unis, a incité les Etats concessionnaires à proposer de nouveaux espaces pour leur développement.

Déficit énergétique : Le Japon va aider la Tunisie

S’exprimant pour la même circonstance, le ministre tunisien de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, Slim Feriani, a déclaré que la technologie japonaise a fait ses preuves dans les projets énergétiques en Tunisie depuis 1985.La Tunisie qui oeuvre à renforcer ses capacités en matière de production énergétique, afin de dépasser son déficit dans ce domaine, ne peut résoudre ce problème que par le biais de l’élargissement de partenariat avec ses différents partenaires, dont le Japon, a-t-il Le ministre tunisien avait auparavant souligné que le déficit énergétique coûtera à la Tunisie 2700 millions de dinars(1euro=3,37 dinars) d’ici la fin 2018 contre 1500 millions de dinars au début de la même année.

Sénégal : Une start-up combine télévision et énergie solaire

L’entreprise a en effet combiné les équipements de système solaire domestique traditionnel avec un décodeur et un écran de télévision pour fournir aux populations qui ne reçoivent pas les signaux audiovisuels de leurs pays, de bénéficier de la télévision satellite. Le décodeur utilisé, nommé OniriQ SDHS, est équipé d’un panneau solaire de 50W, de plusieurs lampes LED, d’un téléviseur de 24 pouces et d’une connexion Internet.

Les centrales à charbon françaises d'Uniper bientôt vendues : quid de leur fermeture ?

La direction de l'énergéticien Uniper France a annoncé le 24 décembre qu'elle entamait des négociations exclusives avec Energetický a průmyslový holding, a. s. (EPH). Le groupe énergétique EPH s'est fait connaître dernièrement en France par son fondateur, le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, qui est entré au capital de plusieurs médias.

Quel rôle pour l’ASN dans la fermeture des centrales nucléaires ?

Après l’annonce de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, la fermeture de certaines centrales nucléaires est désormais envisagée. Pour cela, le gouvernement bénéficiera de l’expertise de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN). De nombreuses questions se posent donc sur la manière dont l’ASN pourra participer au débat autour de la nouvelle stratégie nucléaire française.

En images : la dernière mine de charbon en Allemagne a fermé

La dernière mine de charbon allemande a fermé vendredi 21 décembre à Bottrop, dans la Rhur, région de l’ouest de l’Allemagne. La mine Prosper-Haniel était la dernière d’une industrie qui a pendant longtemps dominé dans la région et a employé jusqu’à 500 000 personnes à son apogée, dans les années 1950.

Énergies renouvelables : cette couleur « verte » qui ne veut rien dire

Énergie renouvelable, charbon et nucléairePire, en 20 ans, la Pologne, dont l’essentiel de l’électricité est produite avec du charbon, a presque autant réduit ses émissions de CO2 que l’Allemagne, dont le total des investissements dans les énergies renouvelables a dépassé 250 milliards d’euros… Comment est-ce possible ?

Imprimer ses propres panneaux solaires sera peut-être bientôt possible

Le professeur Paul Dastoor a créé des panneaux solaires organiques pouvant être imprimés à l’aide d’imprimantes classiques. Développé depuis mai 2017 par Paul Dastoor, professeur de l’Université de Newcastle, les panneaux solaires sont actuellement testés pour une période de 6 mois dans le cadre d’une installation pilote sur un site de réparation de palettes en Australie.

Centrale nucléaire d'Hinkley : EDF pense terminer la dalle en 2019

L’électricien français EDF a annoncé jeudi 27 septembre qu’il espérait terminer l’an prochain la dalle de béton de 4 500 tonnes qui supportera les réacteurs de la centrale nucléaire Hinkley Point C en Angleterre. Dans leur communiqué jeudi, EDF Energy et CGN assurent que « le projet vise l’objectif d’une première livraison à la fin 2025 » pour le réacteur numéro 1.

Panneaux solaires et métaux rares : la réalité de la transition énergétique

Le développement des panneaux solaires est au beau fixe. Et c’est l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) qui le dit : dans son rapport de 2018, elle constate que la puissance installée au niveau mondial était de 300 GW en 2016. Et l’AIE se projette sur 740 GW de puissance installée à l’horizon 2022. Cet essor de la filière photovoltaïque implique une forte augmentation de la demande des matières premières qui servent à la fabrication des panneaux solaires. L’AIE estime ainsi que la demande en matières premières devrait connaître une forte augmentation dans les prochaines années.

Energies renouvelables en mer : le permis enveloppe entre en vigueur

Les pouvoirs publics prendront à leur charge certaines études préalables et lanceront la concertation sur la zone d'implantation du futur projet, et non sur le projet lui-même. Désormais, pour les projets faisant l'objet d'une procédure de mise en concurrence comme les parcs éoliens maritimes, le public est consulté en amont de cette procédure. Le public se prononcera donc sur le zonage et sur un projet type défini par les pouvoirs publics (hauteur des mâts, emprise maritime…).

Laila Sedki, un parcours d’excellence dans le domaine des énergies renouvelables

Solardo, ou » Solar Daylighting Optical fiber system », est un système d’éclairage naturel de type panneaux solaires à la différence qu’il utilise une fibre optique particulière, a-t-elle expliqué dans un entretien accordé à la MAP.Fruit de quatre ans de recherche, son projet repose sur une technique de transmission de la lumière du soleil de l’extérieur du bâtiment vers l’intérieur via la technologie des fibres optiques.Le coût du système a été d’ailleurs rendu plus accessible avec l’utilisation de la fibre optique en verre afin de pouvoir généraliser la solution et l’intégrer dans l’ensemble des utilisations avec des investissements faibles.

Pour l'Ademe, le nucléaire existant a un avenir... mais pas les réacteurs nucléaires EPR

Si le nucléaire historique a encore de beaux jours devant lui, et jouera un rôle dans la transition énergétique, l’Ademe alerte sur le lancement d’un programme industriel de construction d'EPR. Selon l'agence, ils ne seraient pas compétitifs par rapport au développement massif des énergies renouvelables. Cela aurait pour conséquence de ralentir le développement des énergies renouvelables et de renchérir le coût de production moyen de l'électricité. Le démarrage d'un seul EPR en 2030 nécessiterait quatre à six milliards d'euros de soutien public "en raison de ses coûts trop élevés" et le surcoût de développement d'une filière industrielle pour construire d'autres réacteurs - avec une production de 24 GWh en 2060 - atteindrait 39 milliards d'euros, a évalué l'Ademe.

Multilateral Banks Pile Onto Mexico Solar

The latest in a rapid string of solar projects being announced in Mexico is the 80 megawatt Chihuahua project unveiled last week by Spain’s X-Elio, with financing from IDB Invest — the private sector arm of the Inter-American Development Bank, the Canadian Climate Fund for the Private Sector of the Americas, the Chinese Fund for the co-financing of the Americas, the Official Credit Institute and the MUFG Bank.

Renewable Energy Opponents Turn Up The Volume

We found that the current process for granting tax abatements in Texas hides negotiations from public view, that attempts at California-style policies were costly and ineffective, and that the Texas wind power story wasn’t one of markets and innovations, but of government favoritism, special deals benefiting big corporations, and hidden costs.

Hausse de 40% de la production de gaz de schiste dans le principal site de Chine

Alors que la Chine s'est fixé d'ambitieux buts de production de gaz de schiste, le plus grand site du pays devrait voir la sienne croître de 40% cette année, selon un article relayé mardi par son exploitant."La base du Sud-Sichuan a produit 4,08 milliards de m3 de gaz de schiste cette année et, selon les estimations, devrait atteindre 4,2 milliards de m3 sur toute l'année, soit une augmentation de 40% par rapport à l'année dernière", indique un article publié mardi sur le site de la compagnie publique China National Petroleum Corporation (CNPC), premier producteur de pétrole et gaz du pays.

Publication: «Rétrospective du secteur tunisien de l’énergie»

Tous ceux qui cherchent à s’informer sur le secteur de l’énergie en Tunisie et à en connaître le fonctionnement et diverses activités sont désormais servis. Il ambitionne de fournir au grand public une synthèse de l’histoire récente du secteur tunisien de l’énergie. Part du secteur de l’énergie dans l’économie nationale

Casa dos Ventos passe une commande pour 151 MW de turbines Vestas au Brésil

Vestas a reçu une commande ferme et inconditionnelle de 151 MW pour des éoliennes V150-4,2 MW pour le parc éolien Folha Larga dans l’État de Bahia, portant ainsi à 252 MW le nombre total de prises de commande de l’entreprise au Brésil. Plus tôt cette année, Vestas a annoncé qu’elle produirait au Brésil son éolienne terrestre tête de gondole, la V150-4,2 MW, afin d’offrir à ses clients les solutions les plus efficaces et les plus compétitives en matière d’énergie éolienne et de souligner son engagement en faveur de l’expansion de l’énergie éolienne au Brésil.

France : l’éolien offshore est à la peine depuis la PPE

Depuis 2011 et le lancement du premier appel d’offres français, l’éolien offshore a du mal à se faire une place en France. L’accent est souvent mis sur le solaire et l’éolien terrestre, mais les parcs éoliens flottants semblent être les laissés pour compte de la transition énergétique française. Et avec la PPE 2018, cela ne devrait guère changer, en dépit du décret publié le 21 décembre 2018 pour compléter le régime de contentieux “applicable à certaines décisions relatives aux installations de production d’énergie renouvelable en mer“…

Biocarburants : l’Assemblée nationale part en guerre contre l’huile de palme

L’Indonésie et la Malaisie sont les deux principaux producteurs d’huile de palme. Un coup dur pour le consommateur et la quasi-certitude pour l’Indonésie et la Malaisie d’exporter moins d’huile de palme vers la France dont la consommation est de l’ordre de 75 % en tant que biocarburant. L’Indonésie respecte ses engagements, et cependant elle est régulièrement pointée du doigt par certaines ONG. Des critiques mal comprises par le gouvernement indonésien, qui contrairement aux affirmations répétées ci et là, a d’ores et déjà pris un moratoire sur l’octroi de nouvelles licences d’exploitation d’huile de palme.

Le pétrole reprend sa baisse, l'Opep ne convainc pas

Les cours du pétrole reculaient à nouveau lundi en cours d'échanges européens après leurs pertes massives de vendredi, les investisseurs n'étant pas convaincus par des ministres de l'Opep qui ont affirmé dimanche que le marché serait à l'équilibre en 2019. Vers 14H55 GMT (15H55 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 53,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 63 cents par rapport à la clôture de vendredi.

La centrale nucléaire finlandaise retardée jusqu’en 2028

Le consortium finlandais d’énergie nucléaire Fennovoima a annoncé que sa centrale nucléaire de production d’électricité à Pyhäjoki serait opérationnelle jusqu’en 2028.Toutefois, le géant russe Rosatom, sous-traitant et copropriétaire du projet, a récemment fourni à Fennovoima un calendrier de production actualisé indiquant que la centrale ne commencerait pas à produire de l’électricité avant 2028.

Le paradoxe du charbon polonais

"L'extraction du charbon et le fait de le brûler entraînent de nombreux problèmes de santé", dit-il. "Surtout à cause de la poussière et des particules fines qui nous ensevelissent. Les normes sont régulièrement dépassées. On le sent dans notre bouche, nos yeux, notre nez, on le voit sur tout ce qui nous entoure."

Energie et climat : l’heure des choix

Électrification accélérée, développement continu des énergies renouvelables, bouleversements sur les marchés pétroliers, globalisation du marché du gaz naturel, rôle central des choix politiques en matière d'énergie. la demande globale en énergie devrait croître de 25% d'ici à 2040.

Le Chili produit tant d'énergie solaire qu'il la distribue gratuitement

Le Chili ne sait plus quoi faire de son énergie solaire. Ses 29 fermes de production ouvertes ces derniers mois moulinent tant que les excédents ne peuvent plus être écoulés. Fin mai, le pays a décidé de donner ses kilos de Watt-crête (unité de mesure de l'énergie solaire) aux concitoyens habitant le nord, car c'est dans cette région seulement que la production est excessive.

Marrakech : Session de formation sur « les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique au service de l’électrification décentralisée et le pompage solaire en Afrique »

Un atelier de formation sur « les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique au service de l’électrification décentralisée et le pompage solaire en Afrique » a débuté lundi, à Marrakech, avec la participation d’une vingtaine de bénéficiaires du Togo, du Sénégal et de la Mauritanie issus du secteur privé, public et du monde associatif. Cette formation, organisée à la Green Plateforme relevant de l’AMEE, a pour objet le renforcement des capacités techniques et opérationnelles des partenaires du continent africain dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelable.
Energie et mines du 24 au 28 Décembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
rofoof
cnd
20150226_101251
20150226_100728
20150226_095904