Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 26 au 30 Novembre 2018

Veille Maraacid


Stratégie française pour l'énergie et le climat : mesures de promotion pour le photovoltaïque

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a publié mardi dernier un dossier de presse concernant la stratégie française pour l’énergie et le climat afin de présenter la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et la Stratégie nationale bas carbone (SNBC).

Présentation de la stratégie française pour l’énergie et le climat

La programmation pluriannuelle de l’énergie dessine le chemin que le Gouvernement va suivre au cours de la décennie à venir. Elle fixe les priorités d’actions qui permettront à la France d’atteindre la neutralité carbone en 2050, une nécessité pour répondre au défi climatique. La réduction de nos émissions de CO2, dont près de 70 % résulte de l’utilisation d’énergies fossiles, passe par une consommation d’énergie plus faible et par des énergies plus vertes.

Efficacité Énergétique dans le bâtiment : formation des architectes à la RTCM

Sous l’Egide du Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, le Conseil National de l’Ordre des Architectes (CNOA) a organisé, en collaboration avec l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE) et l’appui du projet « Initiative allemande pour les technologies favorables au climat - DKTI IV » de la GIZ, des sessions de formation des architectes sur le règlement thermique de construction au Maroc(RTCM) et ce les 24 et 25 novembre 2018 à Tanger.Cette formation s’inscrit dans le cadre de l’adoption par le Royaume d’une règlementation thermique de construction (RTCM) en 2014 et qui a vu son entré en vigueur en 2015.

Technologies de tours solaires : Masen et CMI Energy annoncent un partenariat

L'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) et CMI Energy ont annoncé la signature, mercredi à Casablanca, d'un mémorandum d’entente portant sur les technologies de récepteurs solaires, selon un communiqué de l'agence.Par ailleurs, CMI Energy accompagnera Masen dans la conception d’échangeurs ainsi que dans l’ingénierie et la maintenance des technologies de tours solaires, souligne la même source."Cette opportunité de collaboration est tout à fait en ligne avec la stratégie R&D de Masen, nous permettant ainsi d’intégrer le cercle restreint des développeurs de technologies haute température pour tours solaires", a déclaré Bakkoury cité dans le communiqué.

Silver Food : Plus de 4.000 panneaux solaires installés dans l’usine de Berrechid

En effet, Energyvision, fournisseur international de solution de production d’électricité de source renouvelable, a été sélectionné par Silver Food pour son aptitude à fournir un financement des installations sur 6 ans assorti d’une garantie sur le rendement du système. Rappelons que le Maroc figure dans le top 5 des pays qui investissent dans les énergies renouvelables.Ces atouts dotent le Maroc d’une capacité à augmenter sa production et rationaliser son usage en énergie.

Avis d'expert/Les tendances futures en matière d'énergies solaires et renouvelables

Dans les 12 à 24 mois à venir, les énergies solaires et renouvelables continueront à se démocratiser, notamment grâce à des actions de sensibilisation et à une meilleure compréhension des avantages de l’autoconsommation et de la création décentralisée d’électricité. Cette stratégie s’accompagnera d’une meilleure compréhension de ce qui doit être accompli au niveau législatif pour soutenir les énergies renouvelables. Les modules photovoltaïques sont globalement arrivés à maturité ; c’est donc au niveau des cellules solaires que l’on devrait assister à des améliorations visant à offrir un meilleur rendement et à augmenter la puissance des produits.

Corinne Lepage : "Le nucléaire empêche le développement des énergies renouvelables"

Autre argument fallacieux utilisé par le président : les énergies renouvelables seraient intermittentes et ne pourraient donc pas suppléer le nucléaire. Mais il y a plus grave : c’est irréaliste de dire que nous voulons faire progresser les énergies renouvelables tout en maintenant au même niveau l’énergie nucléaire. Et comme la consommation intérieure ne va pas non plus progresser, maintenir un niveau élevé de nucléaire revient à empêcher le développement des énergies renouvelables car il n’y aura pas de marché.

Pour le PDG d'EDF, le nouveau cap sur l'électricité est une "excellente nouvelle"

La place accordée à l'électricité dans la feuille de route de la France en matière d'énergie est une "excellente nouvelle" pour EDF, a estimé son PDG Jean-Bernard Lévy dans un courriel envoyé aux salariés de l'électricien public. La place accordée à l'électricité dans la feuille de route de la France en matière d'énergie est une "excellente nouvelle" pour EDF, a estimé son PDG Jean-Bernard Lévy dans un courriel envoyé aux salariés de l'électricien public. Pour Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF, la nouvelle place accordée à l'électricité annoncée par Emmanuel Macron, mardi 27 novembre 2018, est une "excellente nouvelle".

Maroc-Energies renouvelables : MASEN attire les chercheurs du monde entier à Rabat

Placée sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, la conférence initiée par l’Espace méditerranéen de technologie et d’innovation (MSTI) en partenariat avec l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN) sera marquée par la participation d’une quarantaine d’experts internationaux qui vont exposer les toutes dernières avancées dans les domaines des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.Organisée sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et du ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable, l’IRSEC-18 offre l’occasion pour les universitaires marocains afin d’améliorer la qualité de leurs travaux de recherche et de dénicher des opportunités de collaboration pour monter et développer des projets de recherche à forte valeur ajoutée et surtout avec la présence massive des industriels nationaux et multinationaux.

Danemark : Hausse de la consommation d’énergie de 0,5%

En outre, la production d’énergie éolienne a augmenté de 15,6%, ce qui correspond à 7,2 PJ, en raison de conditions de vent meilleures que celles de 2016 et d’une légère augmentation de la capacité.Orsted, le plus grand développeur éolien offshore au monde, a annoncé une capacité d’énergie éolienne offshore de 15 gigawatts (GW) d’ici 2025. Aujourd’hui, notre portefeuille comprend 11,9 GW de parcs éoliens offshore et onshore et de centrales de production combinée de chaleur et d’électricité alimentées à la biomasse en production, en construction ou ayant fait l’objet d’une décision d’investissement finale (FID) », a expliqué le même responsable.

Les tendances futures en matière d’énergies solaires et renouvelables

Dans les 12 à 24 mois à venir, les énergies solaires et renouvelables continueront à se démocratiser, notamment grâce à des actions de sensibilisation et à une meilleure compréhension des avantages de l’autoconsommation et de la création décentralisée d’électricité.Les modules photovoltaïques sont globalement arrivés à maturité ; c’est donc au niveau des cellules solaires que l’on devrait assister à des améliorations visant à offrir un meilleur rendement et à augmenter la puissance des produits. Les modules photovoltaïques sont globalement arrivés à maturité ; c’est donc au niveau des cellules solaires que l’on devrait assister à des améliorations visant à offrir un meilleur rendement et à augmenter la puissance des produits.

Bouquet énergétique mondial: Quelle place pour le nucléaire

Pour Richard T. Kouzes, chercheur au Pacific Northwest National Laboratory aux USA, la question de construction de centrale nucléaire pourra, dans l’avenir, se poser à certains pays comme le Maroc. Alors que le secteur nucléaire, avec près d’une centaine de centrales, assure quelque 23%.A mon avis, la question de la construction d’une centrale nucléaire va se poser à l’avenir pour un certain nombre de pays comme le Maroc.

Nucléaire, fossiles, renouvelables… ce qu’il faut retenir de la PPE

La capacité d’énergie renouvelable installée en France était de 48,6 GW fin 2017. Alors qu’une seule éolienne en mer de 2 MW est aujourd’hui installée en France, le gouvernement fixe des objectifs de 2,4 GW en 2023 et entre 4,7 GW et 5,2 GW en 2028. Les objectifs en termes de capacité installées sont de 25,7 GW en 2023 et environ 26,5 GW en 2028.

Le Centre de valorisation organique de Lille, le pionnier de l’injection de biométhane en France

C’est donc aujourd’hui au travers du réseau GrDF que Transpole fait rouler une partie de ses bus au biométhane.Au niveau de la valorisation, la MEL n’a obtenu l’autorisation administrative d’exploiter la canalisation reliant le CVO au dépôt de bus voisin qu’en octobre 2010, soit trois ans après le début de la production… trois années de biogaz perdu. Les premiers essais de remplissage des bus avec du biométhane ont été réalisés avec succès fin 2010.

Maroc-Photovoltaïque : Un important parc inauguré à Berrechid

S’exprimant à cette occasion, Nabila Hanane responsable Marketing à Silver Food, a indiqué que le groupe a décidé de se mettre aux énergies renouvelables dans le cadre de la concrétisation de sa responsabilité sociétale, ajoutant qu’il est conscient de l’importance de maîtriser son empreinte environnementale et de diversifier ses sources d’approvisionnement en énergie électrique.Elle a également souligné que le parc solaire générera une puissance globale de 1 061 kWp, devant couvrir à court terme 40% des besoins en énergie de l’usine, ajoutant que le parc n’étant que le premier d’une longue liste d’engagements environnementaux et sociaux que Silver Food envisage d’entreprendre en faveur de sa localité et ses habitants et, dans un sens plus large, du développement durable.

Le New Deal pour l'énergie en Afrique

Le New Deal invite les partenaires à rehausser leurs ambitions, à mobiliser la volonté politique et l’appui financier pour résoudre les défis énergétiques de l’Afrique. C’est là une condition préalable pour remplir les Objectifs de développement durable de l’ONU (ODD) convenus à New York en septembre 2015. C’est aussi une condition préalable à la mise en œuvre de l’accord global sur le changement climatique conclu lors du Sommet sur le climat (COP21) à Paris en décembre 2015.

M. Aziz RABBAH, Ministre de l'Énergie, des Mines et du Développement Durable, a présidé la cérémonie officielle d'ouverture du Sommet « Energy Week : Morocco »

Au cours de son allocution, Monsieur Aziz Rabbah a souligné le rôle important du Royaume dans le développement du secteur des énergies renouvelables en Afrique ainsi que les efforts fournis par ses institutions opérant dans le domaine de l’énergie dans le transfert de l’expertise et le développement des projets énergétiques en Afrique. Monsieur Aziz Rabbah a précisé également que grâce à la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi dans le domaine énergétique, le Maroc a pu surmonter le défi à travers sa stratégie énergétique nationale qui a pu aller au-delà des objectifs escomptés en optant pour la montée en puissance des énergies renouvelables dont la part dans le mix énergétique dépassera 52% à l’horizon 2030.

PPE : satisfaction sur le solaire, l'éolien en mer « sabordé » selon France Energie Eolienne

Les annonces de l'exécutif pour développer les énergies renouvelables ont été accueillies diversement par les professionnels, qui saluent mardi l'ambition sur le solaire, mais craignent que l'éolien en mer ne soit "sabordé"."Si les objectifs pour l'éolien terrestre sont juste satisfaisants, les jalons posés pour l'éolien en mer ne permettront pas d'assurer une transition énergétique pérenne et de déployer cette filière industrielle et les emplois qui y sont attachés", regrette France Energie Eolienne dans un communiqué.La programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) pour les dix ans à venir a été présentée mardi par le président Emmanuel Macron et le ministre de la Transition écologique François de Rugy.

Le parc éolien offshore du Tréport validé en conseil départemental

Le projet polémique de création d'un parc éolien offshore au large du Tréport a reçu un avis favorable du conseil départemental de Seine-Maritime le 23 novembre dernier, après deux enquêtes publiques.Le département du 76 a rendu un avis favorable à la construction du parc éolien offshore au large du Tréport. Dans un communiqué, le département de la Seine-Maritime a plaidé pour les conséquences positives du parc éolien sur les emplois locaux, avec "120 emplois directs sur le Bassin Dieppe-Le Tréport" grâce "aux activités d'exploitation, de maintenance, de contrôle et de surveillance".

Energies vertes : le danois Ørsted investit plus de 26 milliards d'euros

Copenhague - Le producteur danois d'énergie Ørsted (ex-Dong Energy), l'un des leaders mondiaux de l'éolien offshore, a annoncé mercredi investir 200 milliards de couronnes (26 milliards d'euros) d'ici 2025 dans les énergies renouvelables, domaine dans lequel il se concentre désormais."Nous prévoyons que le marché mondial des énergies renouvelables va plus que tripler vers 2030", a relevé le directeur-général du groupe, Henrik Poulsen dans un communiqué.Le producteur a également indiqué fin juin son intention de vendre ses activités de distribution d'électricité au Danemark, pour se concentrer sur le marché international des énergies renouvelables.

La nouvelle PPE montre que la diversification du mix électrique français passera par le solaire photovoltaïque

En particulier, les objectifs de la PPE permettront de doubler la capacité installée des énergies renouvelables électriques en 2028 par rapport à 2017 avec une capacité installée de 102 à 113 GW en 2028 avec un point de passage à 74 GW en 2023, en augmentant de 50 % les capacités installées d’ici 2023 mais aussi d’augmenter entre 40% et 59% la production de chaleur renouvelable par rapport à 2016, avec une production de entre 218 et 247 TWh en 2028, soit 34,5% à 39 % de la consommation de chaleur. Mesures de promotion des énergies renouvelables électriques En 2017, les énergies renouvelables ont représenté 17 % de la production nationale (bilan électrique RTE de 2017).

Neogy crée des kits d'éclairage solaire autonomes permettant jusqu'à six nuits d'éclairage sans recharge

Les systèmes «Solar Light Kit» (SLK 40) de Neogy sont développés, conçus et fabriqués en Nouvelle Aquitaine depuis 2017. Ces kits d’éclairage 100% français autonomes se rechargent grâce à l’énergie solaire et possèdent une option « détecteur de présence » ainsi qu’une intelligence logicielle d’optimisation d’énergie. L’approche unique au monde de Neogy se distingue notamment par le principe du « Kit », qui comprend l’éclairage et non pas le lampadaire dans son intégralité.

Neoen conclut le financement de Capella Solar, parc photovoltaïque de 140 MWc au Salvador

Neoen, leader indépendant français de la production d’énergies renouvelables et l’un des plus dynamiques au monde, annonce la finalisation du financement de Capella Solar, un projet photovoltaïque de 140 MWc situé au Salvador. Neoen a remporté le projet Capella Solar lors d’un appel d’offres public lancé en 2016. Paolo Cartagena, Managing Director de Neoen au Salvador, déclare : « Capella Solar est un très beau projet bénéficiant d’une excellente irradiation et de très bonnes conditions de raccordement.

Iona Capital investit dans une usine de biogaz en Écosse

Iona Capital, investisseur spécialisé dans les infrastructures à faible intensité de carbone, a financé la construction et l’exploitation d’une nouvelle installation de digestion en anaérobie de 8,8 MW située à Dumfries et Galloway.La principale matière première sera constituée de déchets de lisier provenant d’activités locales d’élevage de bœufs et de produits laitiers, ce qui permettra à l’usine de se conformer aux objectifs révisés d’OFGEM en matière de durabilité.L’usine aura la capacité de générer 8,8 MW d’énergie renouvelable de charge de base, ce qui suffit à chauffer environ 7 000 ménages par an.

Niger : inauguration de la 1ère centrale photovoltaïque du pays

La campagne s’inscrit dans le cadre de la « semaine d’action », un ensemble d’activités co-organisées depuis le 17 novembre par l’Alliance panafricaine pour la justice climatique ( APJC) et le Réseau des organisations de la société civile pour l’économie verte en Afrique centrale (ROSCEVAC) avec l’appui financier de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement en prélude à la COP24 qui se tiendra du 2 au 14 décembre prochain à Katowice en Pologne, explique +gabonactu+.La création de ces emplois fait partie du 3ème module de la mise en place d’une filière de gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques avec ce projet initié par le ministère de l’Environnement et du Développement durable.

Trash Into Fuel : How ENTRADE X Is Making Renewable Energy Accessible

The ENTRADE X team has been working in the technology field for over 10 years, including for arensis Inc., a company born out of the Los Angeles Cleantech Incubator (LACI). It was one of the fastest growing decentralized energy providers in the world, with more than 200 units spread throughout 11 countries. We speak with CEO Julien Uhilg about ENTRADE’s state of the art technology and how they are transforming renewable energy access.

Concentrated Photovoltaics Achieve Solar Conversion Efficiency Record Of 41.4%

It uses lenses and curved mirrors to focus sunlight onto small, but highly efficient, multi-junction solar cells, according to Wikipedia. In addition, CPV systems often use solar trackers and a cooling system for even greater efficiency.A two-axis solar tracker is also employed to boost efficiency during the day.

Poland Awards Nearly 1 Gigawatt Of Wind Energy In Latest Renewable Energy Auction

Poland’s Energy Regulatory Office announced last week that it has awarded nearly 1 gigawatt (GW) of wind energy in a mixed renewable energy auction held on November 5 at prices so low experts believe the country could award a further 850 megawatts (MW) of capacity.A fourth auction yielded contracts for what appears to be 29 biogas projects ranging in price from PLN 538.86/MWh to PLN 569.69/MWh and totaling around 3.490 terawatt-hours to be sold over 15 years.

Global Energy Day : La jeunesse marocaine à la manœuvre

Cette conférence périodique, qui traite des grands enjeux énergétiques en Afrique et au Maroc, a connu la participation de hautes personnalités marocaines, notamment M. Aziz Rebbah le Ministre l’Énergie, des Mines et Du Développement Durable, Mme Amina Benkhadra Directrice Générale de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines, M. Said Mouline Directeur Général de l’AMEE ainsi que M. Badr Ikken Directeur Général d’IRESEN.

La France et l'énergie nucléaire, une longue histoire d'amour

La France s'appuie alors sur des scientifiques de renom comme Frédéric Joliot-Curie pour développer son premier réacteur nucléaire, ZOE. Dans la foulée, le pays développe ensuite quelques réacteurs utilisant la technologie dite à uranium naturel graphite gaz (UNGG) dans les années 50 et 60."La France s'est engagée dans la voie du nucléaire dans les années 70 sans qu'il y ait le moindre débat, sans qu'il y ait la moindre loi", regrette aujourd'hui le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy.

La France dévoile sa future politique énergétique, le nucléaire au coeur des débats

En plus de la fermeture déjà actée des deux réacteurs à la centrale de Fessenheim (est) d'ici à 2022, plusieurs scénarios sont sur la table pour atteindre l'objectif gouvernemental de ramener à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité d'ici 2035, contre 71,6% en 2017.

Pologne : mise en place prochaine de trois parcs éoliens au Nord-ouest du pays

L’unité environnementale du district militaire de l’Est envisage de collecter, l’année prochaine, 55 tonnes d’anciens fûts métalliques et de démanteler les bâtiments anciens de l’ile Bolshaya Shantar où un parc national a été mis en place, a indiqué le district dans un communiqué.Ce territoire a été transformé en 2013 en parc national à cause de la présence dans l’archipel de variétés naturelles presque intactes et d’une biodiversité terrestre et aquatique pouvant être répertoriée et étudiée afin d’assurer sa préservation environnementale.

Cet homme invente les panneaux solaires à imprimer soi-même

En outre, un article paru le vendredi 7 septembre 2018, dans la revue américaine Science, préconise d’implanter des panneaux solaires en plein désert. Les travaux théoriques de sept scientifiques ont démontré que si ces installations permettaient de générer plus d’énergie et de réduire les émissions de carbone, elles parvenaient aussi à engendrer davantage de précipitations dans le Sahara. À quand des panneaux solaires imprimables en plein désert ?

L'heure de vérité pour la feuille de route énergétique de la France

La feuille de route énergétique qu'est la PPE, qui sera valable pour la période 2019-2023 puis 2024-2028 , n'est formellement qu'un décret pour décliner des objectifs déjà fixés dans la loi de 2015 sur la transition énergétique pour la croissance verte : réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2030 (par rapport à 1990), baisser de 20 % la consommation d'énergie finale (par rapport à 2012) à cette même date ou encore porter à 40 % au même horizon la part des énergies renouvelables dans la production d'électricité.
Energie et mines du 26 au 30 Novembre 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 08:56 Energie et mines du 03 au 07 Décembre 2018

Lundi 26 Novembre 2018 - 08:26 Energie et mines du 19 au 23 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
rofoof
cnd
maraacid
20150226_100815
20150226_095904