Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 26 au 30 mars 2018

Veille Maraacid


Les Pays-Bas arrêteront les extractions de gaz naturel à Groningue d'ici 2030

La Haye - Le gouvernement néerlandais a annoncé jeudi que les Pays-Bas arrêteront d'ici 2030 les extractions de gaz à Groningue (nord), où le plus grand gisement de gaz naturel de l'Union européenne provoque des séismes qui endommagent les habitations."

Le géant minier Rio Tinto vend sa dernière mine de charbon

Pour Rio Tinto, il s'agit de la seconde opération en quelques jours dans le charbon en Australie. Au total, Rio Tinto aura récupéré 4,15 milliards de dollars grâce à la vente de ses actifs de charbon dans le Queensland. "En outre, Rio deviendra la seule grande entreprise minière sans actifs de charbon, ce qui est certainement utile pour les investisseurs soucieux de des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG)".

Electricité : Encore des marchés à prendre en Afrique!

Selon Khalil El Guermaï, directeur général de la Fenelec : «La maturité du secteur de l’électricité au Maroc et l’expérience marocaine sont des actifs qui peuvent servir de modèles aux pays du continent qui ont des taux d’électrification insuffisants». «Elec Expo Abidjan» permettra également de booster à partir de la Côte d’Ivoire le développement du secteur de l’électricité et des énergies renouvelables en Afrique où le taux d’accès à l’énergie moderne, notamment l’électricité, demeure faible.

En 2019, l’Egypte va reprendre ses exportations de gaz naturel vers la Jordanie

Pendant le week-end écoulé, le ministre égyptien de l’Energie, Tarek El Molla (photo) a déclaré que l’Egypte recommencera à exporter du gaz naturel vers la Jordanie, début 2019. Il faut rappeler que ces exportations avaient été suspendues en 2014 à cause des bombardements de gazoduc dans la région de Lahfan dans la ville El-Arish du Nord du Sinaï égyptien.

Orange se diversifie dans l’énergie solaire en Afrique

L’offre d’Orange Energie se présente sous forme de kit comprenant un panneau solaire, une batterie et des accessoires (ampoules LED, kit pour recharger plusieurs téléphones, poste radio et /ou télévision), le matériel est fourni par des partenaires sélectionnés par Orange pour la qualité de leurs produits et leur capacité de répondre à une demande massive.

La méthanisation, bien plus qu’une énergie renouvelable ?

Car à ce jour, avec seulement 574 installations de méthanisation sur le territoire, la France est très en retard sur cette filière, pourtant l’une des pistes les plus prometteuses pour atteindre son objectif de 10 % de gaz renouvelable dans la consommation d’ici 2030.Une filière méthanisation encore peu développéeNous sommes très loin de l’Allemagne qui compte d’ores et déjà 9.000 installations de méthanisation, Et le biogaz issu de la filière française méthanisation ne représente qu’une infime part du gaz consommé dans le pays.

Signe de l'excellente santé du marché mondial, l'édition 2018 d'Intersolar Europe affiche complet

En ce début de printemps, l’édition 2018 d’Intersolar Europe envoie un signal positif en direction du marché. Avec cette nouvelle formule complète et un marché photovoltaïque idéalement orienté, Munich devient ainsi cette année la plaque tournante mondiale de la filière solaire avec 1 200 exposants et une surface d’exposition de 86 000 m², et promet d’être un succès sans précédent. » S

Total devient le partenaire fondateur du Cathay Smart Energy Fund pour investir dans le secteur des EnR en Chine

Ce fonds concentrera ses investissements sur les technologies émergentes et les nouveaux modèles économiques du secteur de l’énergie en Chine, dont les énergies renouvelables, l’Internet de l’énergie, le stockage de l’énergie, l’énergie décentralisée, l’énergie intelligente et les activités bas carbone.

"Avec l'intelligence artificielle, le bâtiment gagne un cerveau"

Ce nouveau travail vise à préciser sous quelles conditions le développement de l'intelligence artificielle pourrait se coordonner avec l'objectif de parvenir à des bâtiments respectant l'idée de développement durable au sens large. C'est-à-dire en prenant en compte, non seulement la performance énergétique, mais le bien-être des occupants. L'étude porte ici sur la phase exploitation.

Pétrole : les Emirats attribuent deux importants contrats au Sud-coréen Samsung

Abou Dhabi - Le géant pétrolier des Emirats, Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC), a annoncé lundi avoir attribué deux contrats d'un montant total de 3,5 milliards de dollars au groupe sud-coréen Samsung pour stimuler la production de la plus importante raffinerie du pays.

Engie monte enfin à bord d'Energy Explorer

Le système énergétique de demain L’important pour Engie maintenant, c’est de participer, grâce à ce bateau, à la présentation de ce système énergétique intégré, autonome et 100 % renouvelable qui peut, bien sûr propulser un bateau, mais aussi demain, permettre l’alimentation d’un bâtiment, d'une école, d'un quartier.

Groupe de travail méthanisation : des propositions favorables au bioGNV

Lancé le 1er février dernier et porté par Sébastien Lecornu , Secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire, , le groupe de travail méthanisation a rendu ses conclusions ce lundi 26 mars et préconise 14 actions pour accompagner la filière dont deux directement liées au développement de la mobilité gaz.

Eolien : L’ONEE va investir dans 5 sociétés

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) vient d’être autorisé par le gouvernement à prendre des participations dans le capital des 5 sociétés créées pour la réalisation des 5 parcs du Projet éolien intégré 850 MW. L’ONEE est ainsi autorisé à participer à hauteur de 30% dans le capital de chacune de ces sociétés : Parc éolien Midelt, Parc éolien Jbel Lahdid et Parc éolien Tanger II.

Mitsubishi Corporation investit dans un parc éolien en mer au Royaume-Uni

Mitsubishi Corporation rachète une partie des 77% détenus jusqu'ici par EDPR mais ne précise aucun des éléments financiers de l'opération menée via sa filiale Diamond Generating Europe (DGE), spécialisée dans l'éolien en mer et basée au Royaume-Uni.

Le Canada, nouveau porte-drapeau de l’énergie nucléaire à l’international

Deuxième producteur mondial d’uranium, le Canada compte sur l’énergie nucléaire pour tenir ses engagements internationaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et veut encourager la communauté internationale à faire de même.

L’industrie : un secteur clé pour développer les énergies renouvelables

« L’industrie est un secteur central à mobiliser et à accompagner » pour atteindre les objectifs de la loi de transition énergétique, affirme l’Ademe. Or, le déploiement des énergies renouvelables dans l’industrie est « encore trop peu avancé » alors qu’existent de nombreuses « solutions adaptées ».

Gazoduc Maroc-Nigeria : 40 organisations s'opposent au projet

Le projet de gazoduc Maroc-Nigeria, qui a fait l’objet de plusieurs accords entre les deux pays, "n’est pas dans l’intérêt" des pays africains, dénoncent 40 organisations, dont Attac Maroc. Dans une note, ces organisations estiment que la construction du gazoduc "ne peut aller que dans le sens d’une augmentation de l’extraction et de la consommation des ressources fossiles, principales responsables du réchauffement de la planète".

Gestion énergétique : Marrakech adopte enfin son modèle

Enfin, le chantier énergétique prend forme pour la médina de Marrakech et l’arrondissement vient d’adopter son modèle Hadirat Al Anwar. Ce modèle devait être implanté à la veille de la COP22 en novembre 2016 et le retard de deux ans enregistré pour ce projet n’a jamais été expliqué. Mais, mieux vaut tard que jamais, le conseil communal de la ville a décidé de reprendre ce chantier en gardant le contrôle nécessaire à la bonne réalisation du projet, loin des schémas de concessions.

Pétrole : la Chine lance ses contrats à terme pour bousculer le marché mondial

Les échanges sur ces contrats, libellés en yuans et accessibles aux investisseurs étrangers, ont débuté sur le Shanghai International Energy Exchange, division de la Bourse shanghaïenne des matières premières. A Shanghai, le contrat pour livraison en septembre s'échangeait vers 03H45 GMT à 432,3 yuans (68,4 dollars) le baril. Surtout, l'interventionnisme endémique de l'Etat sur les marchés financiers chinois peut "inquiéter" les investisseurs occidentaux, et même "compromettre l'essor du contrat" shanghaïen, s'alarme Gao Jian.
Energie et mines du 26 au 30 mars 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 10:02 Energie et mines du 08 au 12 Octobre 2018

Lundi 8 Octobre 2018 - 11:13 Energie et mines du 01 au 05 Octobre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_101251
abh
cnd
20150226_095904
20150226_100529