Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Industrie du 05 au 09 Février 2018

Veille Maraacid


Eco Tour 2018 : Perspectives économiques des grands secteurs de l'industrie en France

La première édition de l’étude annuelle « ECO Tour » prévoit des perspectives optimistes pour les grands secteurs d’activité en France pour 2018. Portée par un contexte économique mondial qui reste favorable, l’industrie française devrait poursuivre sa dynamique de croissance. La croissance française devrait poursuivre, cette année, le rythme atteint en 2017. L’évolution du PIB devrait demeurer à 1,7% grâce à une reprise de la consommation des ménages (+1,6%) et une poursuite de la progression des investissements des entreprises.

Automobile:L'équipementier espagnol Gestamp annonce son implantation au Maroc

L’équipementier automobile espagnol Gestamp, spécialisé dans le design, le développement et la fabrication de composants automobiles de haute ingénierie, a annoncé mardi qu’il va construire une usine à Kénitra qui sera la première du genre de ce groupe dans le continent africain. Dans un communiqué publié sur sa page web, Gestamp précise que son implantation au Maroc se fera à travers un accord de joint-venture signé avec l’équipementier automobile marocain Tuyauto, ajoutant que cette opération devra être soumise aux autorités compétentes pour approbation.

Aéronautique : des commandes livrées au compte-gouttes à Téhéran

Un an après la commande par Iran Air de 106 Airbus destinés à remplacer une flotte à bout de souffle après 30 ans d'embargo, les livraisons d'avions à Téhéran se font encore au compte-gouttes et l'épée de Damocles d'un possible veto américain reste suspendue au-dessus de ce contrat d'une valeur de 20 milliards de dollars. En un an, Airbus n'a pu livrer que 9 appareils à la compagnie nationale iranienne : des A320 monocouloirs et des A330 bicouloirs. Quant à la commande de 80 Boeing également passée en 2016, et qui avait été suivie d'une deuxième commande de 60 appareils en juin 2017, elle n'a pas encore débouché sur la moindre livraison.

Aéronautique : Daher ouvre sa troisième usine marocaine à Tanger

D’un investissement de 15 millions d’euros, le nouveau projet permet de générer 300 emplois Daher poursuit son développement au Maroc, après la mise en place de ses deux premiers sites, à Tanger en 2001, puis à Casablanca en 2007. A cet effet, l’avionneur et équipementier aéronautique français a procédé, mardi 6 février, à l’inauguration en grande pompe d’une nouvelle usine dans la zone franche d’exportation de Tanger (TFZ). D’un montant global de 15 millions d’euros, «ce nouveau projet d’investissement confirme la volonté de Daher de monter en gamme au Maroc et d’y poursuivre sa croissance», a indiqué le ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

"Comme SpaceX, il faut mettre de la folie dans l’industrie", selon François Chopard, Starburst Accelerator.

Après le succès du lancement de la Falcon Heavy de SpaceX, l’industrie spatiale européenne devrait en partie revoir sa copie. C’est l’avis de François Chopard, président de l’incubateur de start-up Starburst Accelerator. Il a fait partie des rares personnes autorisées sur la base militaire de Cap Canaveral, invité par SpaceX, à assister mardi 6 février au lancement de la fusée Falcon Heavy de Space X. Il faut dire que François Chopard, président de l’incubateur de start-up Starburst Accelerator, s’est récemment fait une place de choix aux Etats-Unis dans l’écosystème des jeunes entreprises spécialisées dans l’aéronautique et le spatial, en s’implantant à San Francisco et Los Angeles

Mondial de l'Auto : de fortes ambitions pour Paris

Hier, l'organisateur du Mondial de l'Auto (on ne dit plus Mondial de l'Automobile) a levé un peu plus le voile sur l'édition 2018, qui aura lieu du 4 au 14 octobre. On connaît désormais le visuel du salon, qui réunit à la fois l'auto et la moto. C'est à la fois sobre et très simple : des mains qui saisissent un volant imaginaire et des gants qui tiennent un guidon. D'aucuns pouvaient espérer quelque chose de plus futuriste, mais comme l'a rappelé Jean-Claude Girot, le patron du Mondial, l'affiche ne représente pas la voiture autonome de 2028, mais un salon de 2018 où le plaisir de conduire reste encore une réalité.

Maroc : une nouvelle zone industrielle lancée par l’Office chérifien des phosphates

Une zone industrielle de 16 hectares va voir le jour à Bir Mezoui. Lancé par le Groupe OCP (anciennement office chérifien des phosphates) ce projet est d’une valeur financière de 40 millions de dirhams (environ 4 millions de dollars). Le leader mondial de l’exportation de phosphates et produits dérivés projette de générer 1050 emplois directs autour de ce projet et plus de 3000 indirects.

Yannick Bézard, directeur achats PSA : "Nous sommes tous alignés derrière la réduction des coûts et l’efficience de l’entreprise"

"Nous avons mis quelques mois à construire une organisation complètement fusionnée entre les équipes d’origine PSA, à peu près 1 100 personnes et nous avons accueillis environ 700 personnes Opel/Vauxhall", explique Yannick Bézard, patron des achats PSA dont la responsabilité s'est donc élargie aux marques Opel/Vauxhall. Faire tomber les silos, avoir toutes les fonctions orientées vers le même objectif est quelque chose qui très tôt a animé les équipes Opel/Vauxhall autour de leur PDG, Michael Lohscheller. Ce sont des économies qui seront mesurées en 2018 mais c’est une décision qui a été prise en 2017", raconte Yannick Bézard.

Les industriels se déclarent prêt à investir en 2018

Les industriels prévoient d’augmenter leurs investissements de 4 %, selon la dernière enquête de l’Insee. La fabrication de biens d’équipement devrait particulièrement en bénéficier. Les industriels prévoient une hausse de 4 % de leurs investissements par rapport à 2017, selon l'Insee. L’investissement semble bel et bien reparti dans l’industrie. Selon l’enquête mensuelle de l’Insee, les industriels prévoient une hausse de 4 % de leurs investissements pour 2018. Ils se révèlent plus optimistes qu’au mois d’octobre 2017, quand ils ne prévoyaient pas d’augmenter leurs investissements cette année.

Airbus veut se développer sur le secteur des hélicoptères militaires en Asie

Airbus veut quadrupler sa part du marché des hélicoptères militaires dans la région Asie-Pacifique pour la porter à 40% dans les dix ans, a déclaré jeudi 7 février Fabrice Rochereau, directeur régional des ventes du constructeur aéronautique. Un hélicoptère NH90 Caiman d'Airbus. Airbus veut quadrupler sa part du marché des hélicoptères militaires dans la région Asie-Pacifique pour la porter à 40% dans les dix ans. Airbus souhaite quadrupler sa part du marché des hélicoptères militaires dans la région Asie-Pacifique pour la porter à 40% dans les dix ans.

Le Technopark de Tanger ambitionne de doubler le nombre de ses entreprises

Le Technopark de Tanger s’est doté de services de proximité pour faciliter la vie aux entrepreneurs et leurs salariés. Faire du Tanger un hub du digital, des énergies renouvelables et des industries créatives. Tel est l’ambition du Technopark de Tanger, une zone technologique qui dispose d’une capacité d’accueil de plus de 100 entreprises avec un loyer attractif pour les startups à 50 DH le m2. Une ambition qui profite déjà de la dynamique régionale du Nord grâce à son attractivité pour l’industrie automobile et la logistique.

Présentation à Berlin des opportunités offertes par le Maroc en matière d’industrie alimentaire

Les opportunités d’investissement offertes par l’industrie alimentaire au Maroc pour l’investisseur allemand ont été mises en évidence, mardi à Berlin, lors du Forum économique sur l’Afrique du Nord, organisé deux jours durant par l’Euro-méditerranéens Arabe Association (EMA).

Un nouveau site industriel aéronautique inauguré dans la zone franche de Tanger

’avionneur et équipementier aéronautique français DAHER a procédé à l’inauguration, mardi à Tanger free zone (zone franche) au nord du Maroc, son nouveau site industriel. D’un investissement de 15 millions d’euros en équipements, ce site industriel va permettre de créer à terme, près de 300 emplois. DAHER produira, sur une superficie construite de plus de 12.000 m2, des pièces d’une plus grande technicité pour le best-seller d’Airbus l’A320 NEO.

Le chinois Geely serait entré au capital de Daimler

Le constructeur automobile chinois Geely, en quête d'une alliance dans les voitures électriques, a pris une participation dans Daimler, ont rapporté mardi deux sources proches du dossier. Le constructeur automobile chinois Geely aurait pris une participation dans Daimler, ont rapporté mardi 6 février deux sources proches du dossier. Les sources n'ont pas précisé le montant de la participation mais elle devrait être inférieure à 3%, seuil au-dessus duquel Geely se verrait dans l'obligation d'informer dans les règles les autorités boursières allemandes.

Mercedes Sprinter, une 3ème génération connectée

Pour sa 3ème génération, et après déjà 3,4 millions d’unités dans le monde, le Mercedes Sprinter évolue en douceur sur son style, mais élargit son offre, tout en prenant le virage des services connectés. Et une version électrique arrivera en 2019. Depuis deux générations, le Sprinter reste l’un des modèles les plus vendus de son segment, et fut l’un des premiers à miser sur l’internationalisation avec une présence en Amérique du Nord et en Chine. L’évolution du style de la nouvelle génération pourrait laisser penser à un profond restylage, ce qui n’est pas le cas. Mercedes a opté pour un certain conservatisme, et le dessin d’un fourgon ne laisse guère de place à la fantaisie.

Le marché du pneu tiré par les SUV en 2017

Le syndicat des professionnels du pneu (SPP) vient de communiquer le bilan de l’année 2017 pour ses adhérents négociants spécialistes et centres-autos. Un marché stable, sauvé par un bon mois de décembre et une hausse des enveloppes destinées aux SUV. Le marché du pneumatique est resté quasiment stable en 2017 avec une légère hausse de 0,3 %. Un résultat communiqué par le syndicat des professionnels du pneu (SPP), qui témoigne des ventes réalisées par les négociants spécialistes, les centres-autos et la réparation rapide. Pour mémoire, les ventes réalisées notamment par les réseaux constructeurs ne sont pas comptabilisées par cette organisation professionnelle. Cependant, la tendance qui se dégage de ces résultats reste un bon baromètre du marché du remplacement et représente 19,34 millions de gommes (62 % des mises sur le marché).

Le constructeur automobile Byton s'allie à Aurora, start-up spécialiste de la conduite autonome

Après Bosch c'est avec Aurora que Byton s'allie pour développer son véhicule électrique ultra-connecté et autonome. Le premier fournira les batteries pendant que le second développera un système de conduite autonome pour l'intégrer aux véhicules promis par la start-up chinoise. Byton promet un véhicule avec des fonctions autonomes de niveau 3 dès le début de sa commercialisation fin 2019. Byton, ce nouveau venu chez les constructeurs automobiles, va-t-il se révéler être un concurrent sérieux ? La toute jeune start-up qui cherche à s'immiscer dans le marché des véhicules électriques connectés et autonomes annonce vendredi 2 février un partenariat avec Aurora, comme l'explique Wired.

L’équipementier aéronautique français DAHER inaugure son nouveau site industriel à Tanger

L’avionneur et équipementier aéronautique français DAHER a inauguré, mardi à Tanger free zone, son nouveau site industriel, d’un investissement de 15 millions d’euros en équipements avec la création de 300 emplois à terme. S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration, le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a souligné que le groupe DAHER, installé au Maroc depuis plus de 15 ans, dispose de 3 sites, à savoir l’usine de Tanger qui a été créée en 2001, l’usine de Casablanca installée en 2007 et cette nouvelle extension du site de Tanger, notant que le Royaume constitue aujourd’hui la 1ère base de production du groupe hors de France, ce qui vient confirmer son ancrage.

L’équipementier automobile espagnol Gestamp annonce son implantation au Maroc

L’équipementier automobile espagnol Gestamp, spécialisé dans le design, le développement et la fabrication de composants automobiles de haute ingénierie, a annoncé mardi qu’il va construire une usine à Kénitra qui sera la première du genre de ce groupe dans le continent africain. Dans un communiqué publié sur sa page web, Gestamp précise que son implantation au Maroc se fera à travers un accord de joint-venture signé avec l’équipementier automobile marocain Tuyauto, ajoutant que cette opération devra être soumise aux autorités compétentes pour approbation.

Geely prendrait 3% de Mercedes (Daimler)

Le constructeur automobile chinois Geely, en quête d'une alliance dans les voitures électriques, a pris une participation dans Daimler , ont rapporté mardi deux sources proches du dossier. Les sources n'ont pas précisé le montant de la participation mais elle devrait être inférieure à 3%, seuil au-dessus duquel Geely se verrait dans l'obligation d'informer dans les règles les autorités boursières allemandes.

L'industrie, les défis et l'innovation

La croissance en Provence Alpes Côte d'Azur ne passe clairement pas uniquement par le tourisme. Une "évidence" qui revient de plus en plus souvent dans les discours des acteurs politico-économiques. De Christian Estrosi qui revendique avoir eu une "vision" industrielle donnant lieu à l'Eco-Vallée actuelle à Renaud Muselier qui voit la transition énergétique être l'un de ses éléments contributifs en passant par les CCI qui après des années de raccourci "Chambre de commerce", se réapproprient le "et d'industrie" qui suit, autrefois vite zappé, le tout dans un contexte de French Fab nationale qui espère avoir le même effet attractivité que son aîné, la French Tech, l'industrie semble devenir la filière dont tout le monde se préoccupe. Et ce n'est évidemment pas un effet de mode, bien davantage de compétitivité économique.

Inauguration à Tanger du site industriel de l’équipementier aéronautique français DAHER

L’avionneur et équipementier aéronautique français DAHER a inauguré, mardi à Tanger free zone, son nouveau site industriel, d’un investissement de 15 millions d’euros en équipements avec la création de 300 emplois à terme.

Burkina Faso : un méga-projet turc de 343 millions d'euros pour le textile

La société turque Ayka Textile, soutenue par les autorités burkinabè, a annoncé son intention de construire un complexe industriel pour la fabrication de vêtements au Burkina Faso, avec un lancement de la production fin 2020. Un coup d’accélérateur à la transformation du coton burkinabè, dont la production est estimée cette année à près de 700 000 tonnes Pour le conseiller du président, ce projet marque la volonté du chef de l’État de donner un coup d’accélérateur à la transformation du coton burkinabè, dont la production est estimée cette année à près de 700 000 tonnes.

Buzzichelli Maroc en redressement judiciaire

Quelques semaines après les premières ventes judiciaires au détriment de leur société, les actionnaires de Buzzichelli Maroc se sont résolus à demander le redressement judiciaire, ce que le tribunal de commerce de Mohammedia a fini par prononcer récemment. Cette procédure va permettre à l’ex-fleuron de l’industrie de chaudronnerie et fabrication métallique de se mettre momentanément à l’abri de ses créanciers, notamment plusieurs sous-traitants dont certains attendent leur paiement depuis plus de deux ans.

A la découverte de Dalia

«Le seul groupe au Maroc» à centraliser l’ensemble de ses entités de production et moulins sur le même site Dans le but de communiquer sur ses activités et ses ambitions, le groupe agroalimentaire Dalia a ouvert, jeudi dernier, les portes de son usine, située à Had Soualem (périphérie de Casablanca), à la presse. ALM a été invité à découvrir la chaîne de production du groupe, mais avant d’entamer en détail les différents procédés de production, commençons par une présentation de Dalia.

Pâte et couscous: Dalia livre 35 marchés à l’export

«Nous comptons renforcer nos lignes de production pour répondre à la demande de nos marchés à l’export, surtout l’Afrique. Par ailleurs, nous préparons la diversification de notre gamme avec le développement de nouveaux produits à base de céréales et autres matières premières», annonce Idriss Jamaleddine, directeur général de Dalia Corp. La transformation de céréales est une activité pratiquée par les Jamaleddine de père en fils depuis 1958. Depuis, les outils de production ont systématiquement suivi les évolutions techniques de l’activité, avec à l’appui des investissements conséquents. Implanté à Had Soualem depuis 2002, le groupe comptabilise quelque 920 millions de DH d’investissements au Maroc.

Nissan investit 7,6 milliards d’euros en Chine dans l’électrique

Le constructeur automobile japonais Nissan et sa coentreprise locale vont investir l’équivalent de 7,6 milliards d’euros en Chine en cinq ans pour gonfler leurs ventes et muscler leur production de véhicules électrique sur le premier marché mondial, ont-ils indiqué lundi. Longtemps considéré comme un acteur de second rang en Chine, Nissan affiche désormais d’ambitieux objectifs: il vise dans le pays des ventes annuelles d’au moins 2,6 millions de véhicules d’ici 2022, contre 1,52 million d’unités écoulées en 2017.

Automobile: La voiture électrique BYD s’installe au Maroc

Le Maroc a signé, samedi 9 décembre dernier, un protocole d’accord avec le géant chinois de la voiture électrique BYD pour l’implantation d’une usine spécialisée dans la production de composants automobiles électriques près de Tanger. Il s’agit de la première du genre dans ce pays, a-t-on appris de source officielle. Après les groupes français Renault et Peugeot, BYD est le troisième constructeur automobile à poser pied dans ce pays du globe.

En baisse de 26%, le Diesel continue de pénaliser le marché automobile britannique en janvier

Entrainé par la baisse de 26% des véhicules Diesel, le marché automobile britannique continue de chuter, de 6% en janvier, avec 163 615 immatriculations VP neufs. C’est le dixième mois consécutif de baisse pour le marché automobile au Royaume-Uni depuis avril 2017 où il avait enregistré sa plus forte chute (-20%). En repli de 14% le mois dernier, le marché automobile au Royaume-Uni continue de fondre de 6%, à 163 615 unités en janvier. Ce qui représente 10 950 immatriculations de perdues ce mois-ci.

L'équipementier automobile Novares relance son introduction en Bourse

L'action de l'équipementier automobile Novares (ex-Mecaplast), en cours d'introduction en Bourse sur Euronext Paris, sera proposée aux investisseurs entre 6,3 et 8 euros, pour un début de cotation le 15 février, selon un communiqué du groupe diffusé lundi. L'offre du spécialiste des pièces en plastique se décompose en deux volets: une émission de nouvelles actions pour environ 150 millions d'euros et la cession d'actions existantes pour un montant entre 110 et 148 millions d'euros.

Le gouvernement britannique veut punir les constructeurs tricheurs

Le ministère des Transports britannique veut sévir contre les constructeurs automobiles qui équipent leurs véhicules de systèmes de dépollution pour mieux passer les tests d’homologation, avec une nouvelle loi qui entraînerait des sanctions sévères pour ceux qui sont pris en flagrant délit. Dans un document de consultationle ministère des Transports (Department for Transport— DfT) détaille sa volonté d’ériger en infraction le fait de fournir une nouvelle voiture équipée d’un « dispositif ayant pour but de contourner délibérément les règlements d’homologation ».

Connecting Food lance une blockchain dédiée au secteur agroalimentaire

Afin de s’assurer de la conformité des produits agroalimentaires et restaurer la confiance du consommateur, la start-up Connecting Food travaille sur une blockchain dont la première version devrait sortir cette année. Des oeufs au Fipronil, des lasagnes à la viande de cheval et dernièrement du lait infantile contaminé à la salmonelle… Les scandales alimentaires, causés par des erreurs survenues lors des différentes étapes de la fabrication des produits, se sont multipliées ces dernières années, menaçant la santé des consommateurs et attisant leur méfiance.

Tunisie : De janvier à novembre 2017, la production industrielle a régressé de 1,1%

L’indice de la production industrielle a enregistré une baisse de 1,1% durant les onze premiers mois de l’année 2017, en raison, d’une part, de la diminution de la production dans le secteur des industries extractives (-9.2%), et, d’autre part, de la hausse de la production dans le secteur des industries manufacturières (+0,3%). De janvier à novembre 2017, l’augmentation de la production manufacturière est expliquée principalement par la hausse de la production dans le secteur de l’industrie mécanique et électrique de 2,9%, le secteur de l’industrie de caoutchouc et de plastique de 4,6% et le secteur de l’industrie textile, habillement et cuir (+0,6%).

[Tribune] Le secteur aéronautique doit gagner en maturité

Airbus a annoncé jeudi des résultats trimestriels nettement inférieurs aux attentes sous le coup de l'étalement des livraisons d'avions de ligne et de pressions sur les prix. Le groupe d'aérospatiale et de défense fait aussi état dans un communiqué de ses inquiétudes liées aux problèmes de moteur de l'A320neo de Pratt & Whitney. L’aéronautique civile connait depuis plus d’une décennie une croissance double de celle de l’économie mondiale.

Boeing et Embraer poursuivent leurs discussions

Embraer a déclaré dans un avis boursier vendredi 2 février n'avoir aucune nouvelle proposition de la part de Boeing en vue d'une alliance. Le constructeur aéronautique brésilien précise toutefois que les deux parties discutaient en vue de donner naissance à une nouvelle entité centrée sur les avions commerciaux. Une source gouvernementale brésilienne avait dit auparavant que les deux parties envisageaient la création d'une coentreprise pour conclure leur partenariat. Embraer précise que rien ne permet de garantir qu'un accord de partenariat avec Boeing sera effectivement conclu.

Nador : 761 certificats négatifs pour la création d’entreprises délivrés en 2017

L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (Ompic) et le Centre régional d’investissement de Nador ont délivré, durant l’année 2017, quelque 761 certificats négatifs pour la création d’entreprises, en baisse de 1% par rapport à 2016. Les deux établissements ont reçu, au cours de l’année écoulée, un total de 843 demandes de certificats négatifs, dont 761 ont été approuvées, soit un taux de satisfaction de 90%, indique un rapport de la délégation provinciale du commerce et de l’industrie. Par secteur, le commerce vient en premier rang avec 314 certificats (40%), suivi des services avec 274 certificats (36%), du bâtiment et travaux publics avec 135 certificats (17%) et de l’industrie avec 29 certificats (4%).

Réformes : les priorités des industriels français pour 2018

Les industriels français regroupent leurs forces de lobbying. Annoncé cet automne, le rapprochement du Cercle de l'Industrie, qui rassemble les entreprises du CAC 40, et du Groupe des Fédérations industrielles (GFI) a officiellement donné naissance ce jeudi à France Industrie. Présidée par Philippe Varin et Philippe Darmayan, cette nouvelle organisation entend devenir « l'interlocuteur de référence auprès des pouvoirs publics sur les sujets industriels ».

Le gouvernement britannique veut punir les constructeurs tricheurs

Le ministère des Transports britannique veut sévir contre les constructeurs automobiles qui équipent leurs véhicules de systèmes de dépollution pour mieux passer les tests d’homologation, avec une nouvelle loi qui entraînerait des sanctions sévères pour ceux qui sont pris en flagrant délit. Dans un document de consultationle ministère des Transports (Department for Transport— DfT) détaille sa volonté d’ériger en infraction le fait de fournir une nouvelle voiture équipée d’un « dispositif ayant pour but de contourner délibérément les règlements d’homologation ».

Bon début d’année pour le marché automobile en Espagne

Tiré par la progression de l’ensemble des canaux de distribution et tout particulièrement celui des entreprises et des loueurs en forte hausse de 26 % et 24%, le marché automobile en Espagne démarre l’année 2018 sur les chapeaux de roues. Ainsi, les immatriculations de ce mois janvier ont augmenté de 20%, avec 101 661 unités . En janvier, les immatriculations VP neufs en Espagne ont progressé de 20%, à 101 661 unités. Pour ce premier mois de l’année, les immatriculations ont augmenté sur tous les canaux de vente, tout particulièrement sur celui des loueurs et des sociétés avec une progression de respectivement de 24% à 16 619 unités et de 26% à 33 189 unités. Représentant 51% des immatriculations du marché en janvier, le canal des particuliers est également en forte hausse de 16%, à 52 253 unités.

Le marché automobile affiche une croissance de 2,5% en janvier tiré par les particuliers et les entreprises

L’année 2018 commence bien pour le marché automobile français, avec une progression des immatriculations VP de 2,5% (à nombre de jours identique). Cette progression est relativement saine, puisque les ventes à particuliers ont progressé de 3,3%, pour représenter 49,2% des immatriculations totales, ce qui est bien mieux que les 47,8% réalisés au cours de l’année 2017. Le marché des entreprises (y compris en LLD) a été très dynamique, avec un bond de 15,7%, pour peser 24,7% du marché (contre 22,8% en 2017). Et, autre bonne nouvelle : les immatriculations réalisées par les constructeurs (-16,5%) et leurs distributeurs, sous forme de véhicules de démonstration (-1,9%), ont ralenti pour ne représenter que 15,2% du marché (contre 16,5% sur l’ensemble de 2017).
Industrie du 05 au 09 Février 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 09:46 Industrie du 03 au 07 Décembre 2018

Lundi 3 Décembre 2018 - 16:19 Industrie du 26 au 30 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_101251
maraacid
abh
20150226_100728
20150226_100529
20150226_100556