Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Industrie du 11 au 15 Décembre 2017

Veille Maraacid


Coopératives industrielles et de services : Rapport mondial 2015-2016

Après un premier rapport publié en 2015, le deuxième rapport bisannuel mondial de CICOPA sur les coopératives industrielles et de services (2015-2016) est sorti. Basé sur une nouvelle méthodologie qui combine des enquêtes qualitatives et quantitatives à une recherche interne poussée, ce rapport poursuit et améliore l’exercice de monitoring de son réseau débuté en 2004, et dresse un portrait mondial du mouvement dans ce secteur.

Un centre pour faciliter les échanges entre entreprises européennes et japonaises

Établir une passerelle entre deux mondes très différents. Tel est l’objectif permanent du Centre UE-Japon pour la coopération industrielle. Une mission encore plus ambitieuse à l’heure actuelle où l’archipel nippon tente de se remettre d’une terrible catastrophe humaine et économique. À ses débuts, dans les années 1980, le centre se concentrait presque exclusivement sur l’organisation de missions de programmes de formation au Japon.

Renault se lance dans les utilitaires en Chine avec une nouvelle coentreprise

Renault a lancé vendredi une nouvelle coentreprise afin de construire des véhicules utilitaires en Chine, premier marché automobile mondial: le groupe français cherche ainsi à rattraper son retard face à ses concurrents. Cette "joint-venture" avec le constructeur chinois Brilliance China Automotive matérialise le partenariat conclu en juillet entre les deux entreprises.

Le statut CFC pour les sociétés offshores

Le périmètre d’intervention de la place financière de Casablanca s’élargit. Il ingérera bientôt les activités offshores de la place de Tanger. Le gouvernement vient d’introduire dans le circuit d’adoption un projet de loi unifiant le cadre réglementaire de CFC et la place offshore de Tanger. L’objectif étant de donner une meilleure visibilité à l’international au pôle financier de la métropole économique.

Pourquoi Toyota, Volkswagen et PSA multiplient les annonces "vertes"

Toyota compte réaliser "d'ici à 2030 50% ou plus de nos ventes mondiales avec des véhicules électrifiés", comme les électriques, hybrides (thermique-électrique) et modèles à hydrogène, affirme ce mercredi le PDG et descendant de la famille éponyme fondatrice, Akio Toyoda. La part des hybrides dans les volumes globaux du constructeur est aujourd'hui de 15%, soit 1,5 million prévus cette année. La firme nippone vise au total 5,5 millions d'unités d'ici à 2030, dont 4,5 millions d'hybrides et 1 million d'électriques et modèles à pile à combustible (hydrogène), a souligné à Tokyo le patron de Toyota, lors d'une conférence de presse sur le projet de collaboration entre Toyota et son compatriote Panasonic pour développer des batteries de nouvelle génération.

Agroalimentaire Le Maroc à la conquête du Moyen-Orient

SIAL Middle East, la grand-messe de l’industrie alimentaire au Moyen-Orient a été inaugurée mardi 12 décembre à Abu Dhabi. Cet événement, qui se poursuit jusqu’au 14 décembre, réunit plus de 900 exposants et accueille plus de 16.000 visiteurs issus de 91 pays. Une opportunité pour les coopératives et industriels marocains pour faire valoir les potentialités de la filière et rencontrer les prospects issus des Emirats Arabes Unis et des pays du Golfe.

Industrie céramique : Les engagements communs de l’Apic et l’Apisa

Un nouveau chapitre s’ouvre entre producteurs et importateurs nationaux de carreaux céramiques. Les deux protagonistes mettent fin à leur désaccord ayant duré plus d’une dizaine d’années. Une réconciliation marquée par l’entente scellée entre l’Association professionnelle de l’industrie céramique (Apic) et l’Association nationale des professionnels de la céramique et du second œuvre (Apisa). Les deux parties indiquent avoir franchi un nouveau palier dans leur coopération.

Industrie automobile: les détails de ce qui a été signé ce lundi

Cinq documents relatifs aux 26 nouveaux projets d'investissements dans le secteur automobile ont été signés lundi à Casablanca sous la présidence du roi Mohammed VI. Les détails. Le premier document porte sur six investissements dans le cadre de l’écosystème du groupe Renault. Il a été signé par Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des finances, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Abdelouahed Kabbaj, Président du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, Marc Nassif, Directeur général du Groupe «Renault Maroc» et Hyun Chang Seung, Président du groupe «Hands».

France: le groupe automobile Renault prend pied dans la presse, une première

Le constructeur automobile français Renault fait une entrée historique dans les médias en prenant une participation de 40% dans le groupe de presse Challenges, qui édite le magazine économique du même nom et plusieurs autres titres. "Ensemble, on voudrait pouvoir rechercher et travailler sur le contenu de demain", a indiqué le PDG de Renault Carlos Ghosn lors d'un entretien avec la presse à Paris. "Il faut qu'on regarde la possibilité de créer du contenu à la demande, en fonction du profil de l'utilisateur", sous la forme de textes ou d'émissions audio ou vidéo, a-t-il précisé.

Lancement d'un nouveau programme d'accompagnement de projets agroalimentaires

Le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime du développement rural et des eaux et forêts a annoncé le lancement d'un programme pilote qui vise l'accompagnement des projets de création d'entreprises à forte valeur ajoutée dans le secteur agroalimentaire. Ce programme est réalisé en partenariat avec Numa Casablanca, dans un premier temps à Agadir avant de passer à Larache.

Les voitures autonomes étrangères interdites en Chine

Les clients chinois semblent plutôt favorables à la voiture autonome. Les constructeurs chinois mettent donc les bouchées doubles pour répondre à la demande. Et les constructeurs étrangers voient leur tests sur place purement et simplement bloqués… La Chine veut pousser ses constructeurs automobiles au premier plan mondial, à la faveur du développement des voitures électriques et autonomes. Les constructeurs se lient donc peu à peu aux spécialistes chinois de l’électronique et de l’informatique pour refaire leur retard. D’autant donc que le client chinois est très ouvert sur le sujet, n’ayant pas nécessairement le même lien que celui qui existe dans nos vieux pays automobiles avec le plaisir de conduire.

Alpine, symbole de la fierté automobile française retrouvée, fêtée par Carlos Ghosn et Bruno Le Maire

L’inauguration de l’usine Alpine de Dieppe ce jeudi 14 décembre était une opération image soigneusement orchestrée avec la venue du ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et du PDG du groupe Renault, Carlos Ghosn. Alpine est le symbole de l’achèvement de la reconstruction du groupe Renault et de la reconquête de sa base française. Comme nous l’avons déjà écrit, les équipes d’Alpine ont réussi avec l’A110 le challenge de faire revivre une légende en respectant son ADN avec une voiture qui remet à l’honneur le plaisir de conduire et a toutes les caractéristiques attendues : sportive, agile, légère, élégante.

Un Observatoire du BTP opérationnel en 2018

Cette fois sera manifestement la bonne. L’Observatoire du BTP attendu depuis des années et qui était déjà prévu dans le contrat-programme du secteur remontant à 2004, devrait enfin voir le jour en 2018. C’est l’un des engagements phares pris par la direction des affaires techniques et des relations avec la profession relevant du ministère de l’équipement et du transport, à travers son plan stratégique pour les 5 prochaines années.

Tunisie : Vers l’indépendance du secteur du textile/habillement?

La Fédération tunisienne du textile et de l’habillement (FTTH) tiendra son premier congrès électif dimanche 17 décembre 2017 à Monastir. La FTTH regroupe tous les opérateurs du textile qui ont quitté la Fenatex de l’UTICA, refusant catégoriquement l’accord sur les augmentations salariale signé le 10 mars 2017 entre la centrale patronale historique et l’UGTT. Un congrès fondateur de la FTTH a eu lieu en mai dernier réunissant plus de 400 chefs d’entreprise du secteur ; congrès au cours duquel fut adopté un statut et un règlement intérieur qui traduit une nouvelle gouvernance du secteur.

Au cœur d’un rétrofit des batteries de Renault Zoé à Orléans

Plus d’un an après avoir été annoncées, les premières opérations de remplacement des batteries de la Renault Zoé 22 kWh pour la version 41 kWh viennent tout juste d’avoir lieu en France. A Orléans, nous avons pu assister au deuxième rétrofit pratiqué dans l’hexagone. L’occasion d’approcher au plus près des entrailles du véhicule. Concentré, blouse blanche et gants enfilés, il déroule le processus comme s’il avait fait ça toute sa vie.

Le Japon mise sur l’hydrogène

Une douzaine d’entreprises, dont Nissan, Toyota, Honda et Air Liquide, ont créé une coentreprise afin de développer la filière hydrogène au Japon. Toyota, partie prenante au projet, est déjà engagé dans l'hydrogène avec la Mirai. Le Japon mobilise ses forces afin d’accélérer le développement de l’infrastructure de recharge d’hydrogène sur son territoire. Une coentreprise regroupant une douzaine d’entreprises, dont Nissan, Toyota, Nissan et Air Liquide, a été créée dans ce but.

L’indice de la production Industrielle, énergétique et minière. Base 100 : 2010. Troisième trimestre 2017[Haut Commissariat au Plan]

L’indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a enregistré une hausse de 1,9% au cours du troisième trimestre 2017 par rapport à la même période de 2016. Cette évolution résulte notamment de la hausse de l’indice de la production des «autres produits minéraux non métalliques» de 7,3% avec une augmentation de l’indice de la production du ciment de 8,2%, de celui des «industries chimiques» de 4,8%, de celui des «industries alimentaires» de 0,8%, de celui des « produits en caoutchouc ou en plastique » de 4,9%, de celui des «autres matériels de transport » de 7,0% et de celui des «produits métalliques» de 1,7%.

Transition générationnelle et changement de culture au menu pour l'industrie automobile

Le changement de culture et de génération dans l’industrie automobile sont des sujets qui occupent la plupart des constructeurs. C’est donc sans aucune surprise que ces questions ont constitué le thème central du 10ème sommet annuel de MICHauto qui s’est tenu la semaine dernière à Detroit. MICHauto est une initiative économique visant à promouvoir l’industrie automobile et la mobilité dans le Michigan autour de quatre thèmes à savoir les compétences, la sensibilisation, l’influence et les technologies.

Vitrage : La BEI soutient la filière automobile au Maroc

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la coentreprise née de l’union d’AGC Automotive, leader mondial dans le vitrage automobile, et d’Induver Morocco, viennent de signer un contrat de financement d’une valeur de 56 millions d’euros visant à financer la construction d’une unité de production à Kénitra. La cérémonie de signature de ce contrat a été marquée par la présence de Roman Escolano, vice-Président de la BEI, de Hakim Abdelmoumen, Administrateur d’AGC Automotive Induver Morocco et, accessoirement, Président de l’AMICA (Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile), et du directeur de ladite firme, Gauthier Delmarre.

Le constructeur chinois BAIC Motor veut arrêter les voitures à essence d'ici 2025

Le constructeur automobile chinois BAIC Motor veut mettre fin à la commercialisation de voitures à essence classiques sous sa propre marque d'ici 2025, rapporte mardi le journal China Daily, alors que Pékin pousse à la transition vers les modèles électriques et hybrides rechargeables. Le constructeur automobile chinois BAIC Motor veut mettre fin à la commercialisation de voitures à essence classiques sous sa propre marque d'ici 2025, rapporte mardi le journal China Daily, alors que Pékin pousse à la transition vers les modèles électriques et hybrides rechargeables.

[L'industrie c'est fou] Une montre fabriquée à partir d'anciennes Ford Mustang

Une voiture mythique au poignet, telle est le concept de la montre série limitée REC P-51. Une montre, fabriquée à la main, constituée de matériaux qui proviennent d'anciennes Ford Mustang. REC Watches est une marque danoise qui a pour ambition de créer des montres uniques au monde, réalisées à partir de voitures iconiques, ne pouvant être restaurées au vu de leur détérioration. Le cadran de ces montres est en effet issu de pièces automobiles comme en l'occurrence, la carrosserie usée d’une Ford Mustang pour la montre P51.

General Motors promet des taxis autonomes : Il compte s’y lancer en 2019

Le constructeur automobile américain General Motors espère lancer une flotte de taxis autonomes en 2019, au nez et à la barbe de la concurrence. «Si nous poursuivons à notre rythme actuel (…), nous serons prêts à déployer cette technologie à grande échelle dans les environnements les plus complexes en 2019», a expliqué, jeudi soir, le président de GM, Dan Ammann, lors d’une conférence téléphonique avec des investisseurs à San Francisco.

SM le Roi préside à Casablanca la cérémonie de lancement de 26 investissements industriels dans le secteur de l’automobile

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, lundi au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de lancement de 26 investissements industriels dans le secteur de l’automobile, d’un montant global de 13,78 milliards de dirhams (MMDH). Ces nouveaux investissements attestent du positionnement affirmé du secteur industriel du Royaume sur des activités à haute valeur ajoutée, ainsi que de la confiance d’opérateurs internationaux de renom dans le programme industriel national.

Automobile : Mohammed VI met le turbo sur l’électrique

Le secret a été jalousement gardé. Il aura fallu samedi dernier, et la convocation du gotha économique marocain au palais royal de Casablanca, pour que le pays découvre l'identité du troisième constructeur à avoir choisi le royaume chérifien pour y installer une usine de production. Cette dernière devrait être installée dans le nord du Maroc, près de la vile de Tanger, et devrait à terme produire près de 100 000 véhicules par an et employer directement 2500 personnes.

Chinese BYD: the third car manufacturer to select Morocco after Renault and PSA

Since PSA has officially announced its installation in Morocco, Moulay Hafid Elalamy, the Minister of Industry, Trade, Investment and Digital Economy, promises whenever he has the opportunity that a third car manufacturer would promptly follow in the footsteps of the French manufacturer and that negotiations are under way in that respect. Consequently, there has been much speculation on the arrival of this other big industrialist. The names of Volkswagen, then Ford and Fiat, have been heard repeatedly, but nothing however materialized.

Les contours du projet du constructeur chinois BYD au Maroc

Le Maroc qui aspire à couvrir 52% de ses besoins énergétiques à partir des sources d’énergies renouvelables à l’horizon 2030, s’oriente un peu plus vers l’énergie verte et les énergies renouvelables. En effet, comme Challenge.ma l’avait annoncé en exclusivité, le leader mondial des véhicules électriques devant Tesla et Volkswagen, le chinois BYD (comme « Build Your Dreams », construisez vos rêves) a choisi le Maroc après les constructeurs automobiles français Renault et PSA.

Industrie automobile : Les ambitions de BYD au Maroc

“BYD Auto Industry” a signé avec le gouvernement marocain un mémorandum d’entente pour le lancement d’un mégaprojet de constructions automobiles électriques au Royaume. Le groupe chinois veut faire du Maroc une plateforme régionale pour conquérir de nouveaux marchés notamment en Europe et en Afrique. Ce projet pilote s’étendra sur une superficie de 50 hectares, dont 30 hectares couverts et créera 2 500 emplois directs. Ce partenariat stratégique prévoit à terme l’installation d’une usine de batteries, d’une usine de véhicules de tourisme électriques, d’une usine d’autobus et de camions électriques et d’une usine de wagons de trains monorail électriques.

Maroc : automobile, bus, camions, batteries... le chinois BYD introduit l'industrie de la mobilité électrique

Le groupe chinois BYD Auto Industry s'implante au Maroc. Après plusieurs mois de négociations, le géant mondial du transport électrique a présenté le samedi 9 décembre 2017 à Casablanca un ambitieux projet d'infrastructures dédié à la fabrication de véhicules de transport électriques. Le Chinois va installer dans le royaume chérifien plusieurs usines sur une superficie de 50 hectares. Ces unités industrielles produiront des batteries, des véhicules de tourisme électriques, des autobus, des camions électriques et des wagons de trains monorail électriques.

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

Le Maroc a signé samedi un protocole d'accord avec le constructeur automobile chinois BYD pour l'implantation d'une usine de voitures électriques près de Tanger (nord), la première du genre dans le pays. Après les groupes français Renault et Peugeot, BYD est le troisième constructeur automobile à poser pied dans le Royaume. Le protocole d'accord, signé au palais royal de Casablanca en présence du Roi Mohammed VI et du PDG de BYD, le milliardaire chinois Wang Chuanfu, prévoit également la construction à terme de trois autres usines, l'une de batteries électriques, l'autre de bus et camions électriques et la dernière pour fabriquer des trains électriques.

Ecosystème Automobile : La BEI soutien l’emploi local et finance la construction d’une nouvelle usine de production de verre à hauteur de 56 millions d’euros au Maroc

Ce 8 décembre 2017, la Banque européenne d'investissement (BEI) et AGC Automotive Induver Morocco ont annoncé la signature d'un contrat de financement de 56 millions d'euros pour la construction d'une nouvelle usine de vitrage automobile en présence de Roman Esclano, Vice-Président de la Banque européenne d'investissement (BEI) , d'Hakim Abdelmoumen, Administrateur d'AGC Automotive Induver Morocco et Président de l'AMICA (Association Marocaine pour l'Industrie et le Commerce de l'Automobile) et de Gauthier Delmarre, Directeur d'AGC Automotive Induver Morocco.

Le Roi Mohammed VI reçoit le président de « BYD Auto Industry » qui lance un écosystème de transport électrique au Maroc

Le Roi Mohammed VI a reçu, samedi 9 décembre 2017 au Palais Royal de Casablanca, le président du groupe Chinois « BYD Auto Industry », Wang Chuanfu, l’un des leaders mondiaux du transport électrique. A l’issue de cette audience, le Souverain a présidé la cérémonie de présentation du projet de réalisation au Maroc par ce groupe d’un écosystème de transport électrique.

Le Maroc ouvre pour la première fois en Afrique, la voie de la production de véhicules électriques

En créant un écosystème de mobilité verte, le Maroc ouvre pour la première fois en Afrique, la voie de la production de véhicules électriques, a souligné samedi le ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Le transport électrique et connecté prendra progressivement une part non négligeable du développement de la mobilité à travers le monde, a poursuivi le ministre dans son allocution devant S.M. le Roi à l'occasion de la présentation du projet de réalisation au Maroc par le groupe chinois "BYD Auto Industry" d’un écosystème de transport électrique, notant que le Royaume, s’est préparé pour intégrer cette industrie, en étant une plateforme de production et d’exportation reconnue.

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s’installer au Maroc

Un protocole d’accord a été signé samedi entre le Maroc et le constructeur automobile chinois BYD pour l’implantation d’une usine de voitures électriques près de Tanger (nord), la première du genre dans ce pays, a annoncé une source officielle. La cérémonie de signature s’est déroulée au palais royal de Casablanca (ouest) en présence du roi Mohammed VI et du PDG de BYD, le milliardaire chinois Wang Chuanfu, prévoit également la construction à terme de trois autres usines, l’une de batteries électriques, l’autre de bus et camions électriques et la dernière pour fabriquer des trains électriques.

Qui est le constructeur chinois BYD qui s’installe au Maroc ?

Wang Chuanfu en compagnie du grand Warren Buffett, à la tête du fonds d'investissement Berkshire Hathaway et actionnaire de BYD Rare sont certainement les Marocains qui connaissent la marque BYD. Pourtant, le constructeur automobile chinois BYD, appuyé par le milliardaire américain Warren Buffett, a fait figure de pionnier de la voiture électrique avant le décollage de l’américain Tesla.

La sculpture volante « Franchise freedom » de BMW

BMW s’est associé au Studio Drift de Lonneke Gordijn et Ralph Nauta, qui est basé à Amsterdam. Ils ont créé ce ballet aérien de 300 drones illuminés. Grâce à des algorithmes, ils volent de nuit, au-dessus de la plage du Faena Hotel de Miami Beach. Ce vol d’oiseau mécanique s’inspire des écrits d’Edmund Burke.

Les grands industriels de l'automobile choisissent de renforcer la PFA pour mieux défendre leurs intérêts

La chronique de Bernard Jullien, Maître de Conférence à l'Université de Bordeaux et conseiller scientifique de la Chaire de Management des Réseaux du Groupe Essca. Le Conseil des présidents de la PFA a provoqué mercredi le mini-séisme dont le landerneau parlait déjà depuis quelques semaines en annonçant que la PFA serait dotée par eux de prérogatives élargies et que sa direction sera confiée à Luc Chatel.

Une filière française de la batterie est-elle possible ?

"S’agissant du véhicule électrique et plus particulièrement des batteries, il faut que nous soyons en capacité de faire émerger une offre européenne compétitive pour équiper les 9 millions de véhicules électriques qui seront en circulation en 2020". Qui a dit ça ? Le Premier Ministre, qui s'exprimait devant le Conseil National de l’Industrie après sa visite le matin même chez Valeo. Cet appel lancé par Edouard Philippe rejoint le projet de la Commission Européenne qui aimerait bien constituer un Airbus des batteries.
Industrie du 11 au 15 Décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 16:51 Industrie du 09 au 13 Juillet 2018

Lundi 9 Juillet 2018 - 11:31 Industrie du 02 au 06 Juillet 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100815
abh
20150422_121229
rofoof
20150226_101251
20150226_100556