Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Industrie du 11 au 15 Février 2019

Veille Maraacid


Essoufflement en vue pour l’industrie automobile ?

Les challenges sont nombreux pour l’industrie automobile. Elle doit toujours faire face à la concurrence, mais celle-ci peut être externe au monde automobile. En effet, de nouveaux acteurs de mobilité essaient d’apporter des solutions de mobilité individuelle moins dépendantes de l’automobile personnelle. Cela n’est rien toutefois face à d’autres menaces ciblées par Coface, une assurance-crédit française. Ses analystes craignent un essoufflement généralisé du secteur automobile. Il sera « particulièrement affecté » en 2019 après 8 années de croissance. Le problème est à la fois économique et politique.

Le groupe Renault annonce un chiffre d'affaires en repli de 2,3% en 2018

Après une fin d'année 2018 mouvementée avec l'incarcération au Japon de son Pdg Carlos Ghosn et un renouvellement de sa gouvernance en janvier 2019, le groupe Renault (marques Renault, Dacia, Renault Samsung Motors, Alpine et Lada) marque le pas. Son chiffre d'affaires 2018 connaît une baisse de 2,3% à 57,419 mrds€. "A taux de change comparable, le chiffre d'affaires aurait été en hausse de 2,5%", précise un communiqué du constructeur automobile.

Daimler : Harald Wilhelm (Airbus) remplace Bodo Übber aux finances

Le groupe Daimler, maison mère de Mercedes vient d’indiquer mercredi que le directeur financier d’Airbus, Harald Wilhelm, allait le rejoindre en vue d’y occuper les mêmes fonctions que celles qu’il assurait chez l’avionneur. En novembre 2018, Airbus avait des son coté d’ores et déjà indiqué que Harald Wilhelm serait remplacé par Dominik Asam en avril 2019. Il est le directeur financier du constructeur aéronautique depuis juin 2012.

L'Europe se reprend mais le secteur automobile pèse sur le Dax

Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé vendredi matin, les investisseurs revenant prudemment sur les actifs risqués après une double déception sur les ventes au détail aux Etats-Unis tandis que le ralentissement de l'inflation en Chine et l'incertitude sur le commerce international pèsent sur le secteur automobile et le Dax allemand.

Renault envisage d'annuler 30 millions d'euros d'indemnités à Ghosn - Boursorama

Le conseil d'administration de Renault, réuni mercredi pour approuver les comptes annuels du constructeur automobile, envisage d'annuler jusqu'à 30 millions d'indemnités à son ex-PDG Carlos Ghosn, ont dit des sources à Reuters. Renault va annuler quelque 460.000 actions de performance attribuées à Carlos Ghosn depuis 2014-2015 et représentant aujourd'hui une valeur de 26 millions d'euros, ont indiqué deux sources au fait du dossier, précisant que l'Etat français, premier actionnaire du groupe, avait soutenu cette proposition.

Une feuille de route pour l’industrie automobile

A l’occasion du 100ème anniversaire de l’Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA), le Président de la République a présenté une feuille de route pour l’industrie automobile. Cette feuille de route a été élaborée en lien étroit avec l’ensemble des acteurs du secteur : industriels, transporteurs, collectivités, représentants des salariés et fera l’objet d’un suivi régulier au sein du Comité stratégique de filière automobile.

Brexit : l'industrie agroalimentaire britannique supplie l'exécutif de suspendre toutes les autres réformes

Certaines entreprises ont déjà commencé à stocker des ingrédients pour anticiper de possibles pénuries, comme Unilever qui a entreposé des glaces Magnum au Royaume-Uni. Acculées par l'éventualité d'un Brexit sans accord, les entreprises du secteur demandent au gouvernement de différer tous ses autres projets.

Selon Washington, les voitures importées menacent la sécurité nationale

L'administration Trump estime que les importations de voitures posent un risque pour la sécurité nationale en affaiblissant l'industrie automobile américaine, ce qui pourrait ouvrir la voie à de nouvelles taxes douanières, a indiqué jeudi à l'AFP une source automobile européenne. Le président Donald Trump avait demandé fin mai au département américain du Commerce de lancer une enquête approfondie sur les importations de véhicules "pour déterminer leur impact sur la sécurité nationale".

Airbus met un point final à son géant des airs l'A380, faute de commandes

Airbus a annoncé jeudi la fin de la production de l'A380, son emblématique géant des airs entré en service en 2007, en bout de course faute de commandes et qu'il cessera de livrer en 2021."La conséquence de cette décision est que notre carnet de commandes n'est plus suffisant pour nous permettre de maintenir la production de l'A380", a déclaré Tom Enders, le président exécutif d'Airbus, ajoutant que "cela mettra un terme aux livraisons d’A380 en 2021".Avec cette annonce, Airbus dépasse désormais le millier d'A350 et d'A330 en carnet de commandes.

PLASTIC OMNIUM : les résultats annuels bien accueillis

Plastic Omnium (+3,58% à 23,15 euros) vient de publier de solides résultats au titre de son exercice 2018. Ainsi, l’équipementier automobile a réalisé l’an dernier un résultat net part du groupe de 533 millions d’euros, en progression de 25,4% sur un an. Pour sa part, la marge opérationnelle ressort à 610,1 millions d’euros, soit 8,4% du chiffre d’affaires, contre 9,6% un an plus tôt. Quant au chiffre d’affaires économique, il s’établit à 8,244 milliards d’euros, en progression de 7,6%.

Airbus arrêtera la production de l'A380 en 2021

Douze ans après son entrée en service, l'Airbus A380 n'a plus assez de commandes en portefeuille. Après la décision d'Emirates de transformer une partie de ses commandes d'A380 en A330 et A350, Airbus s'est résigné à stopper la fabrication de son fleuron dans deux ans, en 2021.

Aéronautique: Le Piston Français investit 5 millions d'euros au Maroc

Atelier d'assemblage du moteur Leap. Le groupe LPF est partenaire de nombreux programmes moteurs civils et militaires dont Sivercrest, GE90, CFM56, GP7000 et Leap développé par le groupe Safran. Le groupe Le Piston Français (LPF) spécialisé dans la réalisation de pièces et ensembles mécaniques aéronautiques de moyenne dimension annonce la création d’une nouvelle usine au Maroc.

Le super bonus à l'achat de voitures électriques prolongé

Emmanuel Macron a profité d'un dîner de gala de l'Organisation internationale des constructeurs automobiles pour détailler des mesures destinées à doper les ventes de voitures électriques en France, comme l'explique le quotidien Les Échos. Le président de la République s'est appuyé sur un rapport établi par Xavier Mosquet et Patrick Pelata, deux spécialistes du secteur. Emmanuel Macron a donc confirmé le financement de l'État à hauteur de 700 millions d'euros pour créer un "Airbus des batteries". Par ailleurs, des robotaxis seront déployés en France à l'horizon 2021.

Algérie : Nissan investit 160 millions de dollars pour une usine à Oran

Le constructeur automobile japonais et son partenaire local, le groupe Hasnaoui, ont annoncé mercredi 13 février le lancement d'un projet d'usine à Oran, représentant un investissement de 160 millions de dollars. Peyman Kargar, le vice-président de Nissan et président du groupe pour l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Inde, a annoncé mercredi 13 février la création d’une joint-venture avec son partenaire algérien, le groupe Hasnaoui, pour le lancement d’une usine capable de produire jusqu’à 63 500 véhicules par an, « afin de pouvoir satisfaire à la fois la demande africaine et celle du pays [le deuxième marché automobile du continent derrière l’Afrique du Sud] ».

Automobile : l'État débloque 700 millions d'euros le développement de batteries électriques

Dans le cadre d'un projet franco-allemand de mise sur pied d'une production de batteries électriques en Europe, la France a annoncé mercredi débloquer quelque 700 millions d'euros sur cinq ans. L'État va débloquer 700 millions d'euros sur les cinq prochaines années pour soutenir le développement de la filière de batteries électriques de nouvelle génération, a annoncé mercredi l'Élysée.

L’ANP étudie la mise en place d’une zone industrielle et logistique à Zenata

L’Agence Nationale des Ports (ANP) envisage la mise en place d’une zone industrielle et logistique à Zenata, adossée au port de Casablanca. Pour ce faire, elle lance une étude de faisabilité du projet. Créer une zone industrielle et logistique dans la région de Zenata, adossée au port de Casablanca. L’idée n’est pas nouvelle, mais l’ANP passe aujourd’hui aux choses sérieuses. Elle a lancé au cours de ce mois de février, un appel d’offres pour la réalisation d’une étude de faisabilité du projet.

Le plan de Macron pour faire décoller la voiture électrique

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir une série de mesures pour accompagner l'essor de la voiture électrique. A l'occasion des 100 ans de l'association mondiale des constructeurs automobiles, le président a annoncé une série de mesures destinées à lever les obstacles à l'achat des véhicules à batterie.

Renault solde l'ère Carlos Ghosn avec une chute de son bénéfice

Une page s'est tournée ce jeudi, avec l'annonce par Renault de ses résultats pour l'exercice 2018. Pour la première fois en effet, c'est Thierry Bolloré et non Carlos Ghosn , incarcéré depuis novembre dernier au Japon, où il a été mis en examen pour malversation et abus de biens sociaux, qui se livrera aujourd'hui à cet exercice de présentation.

Au secours, la Sidérurgie nationale menacée par les lobbies du Dumping !

La politique industrielle du Maroc est incontestablement aujourd’hui l’une des questions les plus importantes adressées aux pouvoirs publics du fait de ses impacts économiques, financiers, mais aussi sociaux. S’interroger sur son avenir, les menaces qui la fragilisent, les lacunes graves qui la caractérisent, et son devenir même à la lumière de plusieurs événements récents, est donc un impératif qui exige d’être rapidement réglé et dans des conditions optimales de réussite.

Industrie: Des avancées et des ratés

Des avancées mais beaucoup de chemin reste à faire. Le secteur de l’industrie manufacturière affiche certes quelques performances, mais ce n’est pas encore la vitesse de croisière. Sur la période 2008-2017, sa contribution à l’ensemble des valeurs ajoutées s’est établie à 17,5% (aux prix courants) et plus de 60% à celles des activités secondaires.

Automobile : l'Etat fait un pas de plus vers un "Airbus des batteries"

La perspective d'un "Airbus des batteries" pour l'automobile s'est un peu plus concrétisée mercredi, l'Etat promettant de débloquer 700 millions d'euros sur les cinq prochaines années pour soutenir le développement de la filière de batteries électriques de nouvelle génération. Cette initiative, rendue publique par l'Elysée, s'inscrit dans le cadre du projet franco-allemand de mise sur pied d'une production de batteries en Europe, alors que le secteur est actuellement dominé par les acteurs asiatiques.

La BERD accorde un prêt de 7,5 millions € à l’équipementier automobile Tuyauto Gestamp Morocco

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé, dans un communiqué publié le 11 février, avoir accordé à l’équipementier automobile Tuyauto Gestamp Morocco un prêt de 7,5 millions d’euros destiné à financer le développement de ses activités de soudage et d'assemblage des structures métalliques.

Le groupe Europlasma prend le chemin d’une vente à la découpe

Dans ses actifs Europlasma détient plusieurs brevets qui soutiennent ses activités, en particulier pour Inertam, filiale chargée de la neutralisation des déchets d'amiante. De la même façon, Europlasma a mis au point une méthode pour neutraliser les cendres ultra toxiques générées par l'incinération des déchets ménagers. Avec, à l'appui, la création d'unités de traitement clé en main qui ont été vendues au Japon puis en Chine. C'est la mise au point de sa dernière innovation, la centrale Cho Power, qui a finalement eu raison de la santé financière déjà précaire du groupe, comme on pouvait le craindre depuis des années.

PGO a-t-il un avenir ?

Des petits constructeurs artisanaux, la France en avait beaucoup jusqu’au sortir de la seconde guerre mondiale. Puis, l’histoire a fait qu’ils ont soit disparus, soit été absorbés et dissous. Désormais, un constructeur artisanal en France, cela relève de l’exploit. PGO est de ceux-là. Parti sur un revival de la Porsche 356, le Speedster PGO s’est forgé au fil des années une bonne réputation.

Bic lance un plan de transformation, rentabilité dégradée en 2018

Le fabricant de stylos, briquets et rasoirs jetables Bic a dévoilé mercredi les premières mesures de son plan de transformation à horizon 2022 après un exercice 2018 marqué par un recul de sa rentabilité dans un contexte de marché difficile. Le groupe, qui a engagé une revue opérationnelle depuis décembre censée se poursuivre encore plusieurs mois, prévoit d'ores et déjà une nouvelle organisation destinée à favoriser l'efficacité et l'innovation tout en améliorant sa distribution "omnicanal" ainsi que sa communication auprès des consommateurs.

L’équipementier automobile français Vernicolor s’implante en Tunisie

L’équipementier automobile français Vernicolor va installer une usine en Tunisie en septembre prochain, a rapporté l’agence de presse tunisienne Tap le 9 février. L’usine spécialisée dans la fabrication de composants plastiques pour automobile (tableau de bord, pare-choc, volant) sera installée dans un parc industriel « Neopark », situé dans la région d’El Fejja (20 km à l’est de Tunis).

FICOPAM : journée de formation et d’information au profit des industriels agroalimentaires

La FICOPAM, Fédération des Industries de la Conserve des Produits agricoles, et B-STRAT, cabinet de conseil en stratégie et de formation, organisent le 13 février à la salle de conférence de l’AGORA à Casablanca, une journée de formation et d’information qui aura pour thématique : « L’innovation Marketing et les opportunités d’accès aux nouveaux marchés de l’export ».

Marché européen : Volkswagen et les autres

L’année écoulée a été calme pour le marché européen des voitures particulières, qui a enregistré une évolution de 0,1% par rapport à 2017. Et si la bataille commerciale a été sans merci entre constructeurs, rien n’a vraiment changé, au final. C’est toujours Volkswagen le phénix des hôtes de ces bois, qui place trois modèles dans le Top 5, dont son historique et quasi inamovible best-seller, la Golf !

Industrie: zoom sur le parc industriel de la Plaine de l’Ain

Le syndicat mixte de la Plaine de l’Ain a été fondé en 1974 et le parc industriel a vu le jour deux ans après. À cette époque, l’État français avait lancé un grand projet national de création d’un réseau de villes nouvelles, mais le projet local a été refusé. Seule l’idée d’un parc industriel a été conservée. Le syndicat le gère, l’aménage et le commercialise depuis le début. Il comprend trois départements (les conseils généraux de l’Ain, de l’Isère et du Rhône), la région Rhône-Alpes, la communauté urbaine de Lyon, la communauté de communes de la Plaine de l’Ain, la communauté d’agglomération Porte de l’Isère, ainsi que les CCI de l’Ain, du Nord-Isère, de Lyon et de Rhône-Alpes, enfin la communauté de communes de la Plaine de l’Ain.

Le français Novares renforce sa présence sur les composants plastiques pour l’automobile aux Etats Unis

Le groupe français Novares, producteur de composants plastiques pour l’industrie automobile, a racheté l’américain Miniature Precision Components, spécialisé lui aussi dans le composant plastique, selon un communiqué du groupe rendu public le 12 février. L’absorption de MPC double presque l’activité moteur de Novares ; son chiffre d’affaires s’évalue désormais à 1,5 milliard de dollars.

Nissan abaisse ses prévisions, passe une charge liée à Ghosn

Nissan a annoncé mardi une révision à la baisse de ses objectifs annuels dans l'anticipation d'une faiblesse des ventes mondiales, tout en disant avoir provisionné sur ses comptes du troisième trimestre une charge de 9,232 milliards de yens (74 millions d'euros) liée à la minoration des revenus déclarés de Carlos Ghosn.

Renault veut tester la recharge par induction dynamique à Paris

D'après le Journal de l'Automobile, la marque au losange projetterait de construire, en 2021, un démonstrateur de charge dynamique par induction dans les rues de Paris. Ce démonstrateur devrait être le fruit d’une collaboration avec la Mairie de Paris et une entreprise de BTP. En partenariat avec la start-up Geotwin, Renault a réalisé une étude qui met en évidence un réel besoin pour cette technologie. 20 à 30 % des utilisateurs de véhicules électriques seraient potentiellement intéressés par cette solution technique.

La Berd prête 7,5 M€ à l'équipementier automobile Tuyauto Gestamp Morocco

L'équipementier, nouvelle co-entreprise à parts égales entre l'Espagnol Gestamp Automocion (8,2 mrds€ de chiffre d'affaires en 2017) et le Marocain Tuyauto (25 M€ de chiffre d'affaires en 2017), produit des pièces métalliques pour l'automobile. Elle va se développer dans le soudage et l'assemblage de ses structures métalliques destinées à la nouvelle usine Peugeot-Citroën au Maroc. Cent jeunes vont pouvoir bénéficier de formations professionnelles sanctionnées par des diplômes reconnus au niveau national et dans l'ensemble du secteur.

En 2018, tous les segments de matériels de chantiers ont accéléré

Le bilan 2018 des distributeurs d'engins du BTP est pour le moins positif : presque tous les segments enregistrent une hausse de leurs ventes, pour atteindre au total plus de 56.000 machines commercialisées. Et les professionnels tablent sur une année 2019 tout aussi favorable.

Economie 4.0 : Innovation – Startup – Entrepreneuriat

Prendront part à cette rencontre-débat, 60 à 70 personnes reconnues pour leurs compétences, à même d’enrichir les échanges. Et ce, pour aligner de possibles mesures susceptibles de permettre au pays, mais également à l’entreprise, de faire face non seulement aux défis auxquels il/elle est actuellement confronté(e), mais également ceux prévisibles.

56 pôles labellisés pour la Phase IV des pôles de compétitivité

Le Premier Ministre labellise 56 pôles de compétitivité pour la Phase IV des pôles de compétitivité (2019-2022) Le Gouvernement a lancé en juillet 2018, en lien étroit avec les Conseils régionaux, un appel à candidatures pour désigner les pôles de compétitivité sur la période 2019-2022. Conformément aux dispositions du cahier des charges, les dossiers ont fait l’objet d’une expertise par un comité de sélection réunissant l’Etat et les Conseils régionaux. Le Conseil de l’innovation a également été consulté dans ce cadre.

MICHELIN vise en 2019 une croissance des volumes en ligne avec l’évolution mondiale des marchés

Michelin vient de publier ses résultats au titre de son exercice 2018. Ainsi, le fabricant de pneumatiques a réalisé un bénéfice net en baisse à 1,66 milliard d’euros et un résultat opérationnel des secteurs de 2,77 milliards d'euros, en progrès de 11 % à taux de change constants. De son côté, le Cash-flow libre structurel est ressorti en baisse à 1,27 milliard d'euros. Enfin, les ventes annuelles de Michelin s’élèvent à 22,03 milliards d’euros, en croissance de 4,1 % à taux de change constants.

Le fournisseur à capitaux marocains TDM Aerospace décroche un contrat avec Boeing

TDM Aerospace, premier fournisseur aéronautique à capitaux marocains, vient d'officialiser son premier contrat avec Boeing. A travers la signature de ce premier accord de long terme avec Boeing portant sur la production, à Casablanca, de tubes et de canalisations en titane pour le Boeing 787 Dreamliner.

Guillaume Boisseau, Nissan France : "Nous voulons assainir nos canaux de vente en 2019"

L’année dernière, Nissan France a enregistré un recul de 16,6% de ses immatriculations, à 59 610 VP (soit 12 000 VP de moins), malgré une hausse de ses VD-Garages de 24%, à 19 550 VP. Le passage à l’homologation WLTP a été très marqué avec un niveau record d’immatriculations en août (+100%, 9 296 immatriculations, 6,2% PDM) dont 57% de VD-Garages, puis un recul des immatriculations de plus de 50% sur le dernier quadrimestre. La chute s’est poursuivie en janvier (-82%), à 2 546 VP.

Novabrick au Sénégal: une usine achetée sur Internet

Kayar, au nord de Dakar. Au milieu des dunes de sable parsemées de baobabs, l’usine Novabrick de matériaux de construction veut concurrencer les industriels chinois avec des méthodes innovantes. Qu’on en juge ! Son PDG, Arona Sy, un serial entrepreneur du Web de l’e-learning au Sénégal, a conçu son usine en faisant ses courses uniquement sur Internet. « De cette manière, j’ai réduit l’investissement industriel à 1 million d’euros au lieu de 3 millions », confie ce jeune patron de 37 ans qui vient d’inaugurer son usine.

Industrie du ciment : LafargeHolcim pourrait se délester de certains actifs

Le géant européen du ciment LafargeHolcim éprouve des difficultés dans ses investissements au Moyen-Orient et en Afrique. C’est ce que révèle l’agence d’information Bloomberg, citant des sources proches du dossier qui soulignent que le groupe cimentier est en train d’évaluer des options pour alléger ses charges, notamment la possibilité de vendre des actifs. «Alors que le groupe continue de réduire ses activités en dehors de l’Europe, la firme de ciment suisse a eu des discussions préliminaires avec des conseillers potentiels sur la vente de tout ou d’une partie de l’entreprise ainsi que la poursuite d’un premier appel public à l’épargne», affirment des sources de Bloomberg qui ont requis l’anonymat.
Industrie du 11 au 15 Février 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:13 Industrie du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:26 Industrie du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
20150226_095904
20150226_101251
maraacid
abh
20150226_100728