Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Industrie du 13 au 17 Mai 2019

Veille Maraacid


Offshoring : Plus de 69.000 emplois directs créés et 1 milliard DH investi à fin 2018

Sept piliers comprenant 37 axes ont été identifiés pour le plan stratégique de la structure d’animation des écosystèmes offshoring sur la période 2019-2020. L’idée étant de gérer l’écosystème et son développement pour atteindre les objectifs 2020 et lancer la réflexion sur la prochaine stratégie.

Textile : les confidences du président de l’AMITH

Dans les conditions actuelles de concurrence déloyale sur les marchés local et étranger, ces projets représentent une petite victoire. On peut en citer les dispositifs de Maroc PME, la Caisse centrale de garantie, les conventions et les nouveaux produits bancaires. Les attentes de nos industriels portent sur la lutte contre toute forme de concurrence déloyale à la fois sur le marché local et à l’export pour améliorer la compétitivité.

Amith : Karim Tazi veut rempiler

Après trois ans passés à diriger cette association qui regroupe 774 adhérents parmi 1612 entreprises de textile au Maroc, il est toujours d’attaque pour apporter sa contribution à l’essor du secteur. Pour ce scrutin, il a choisi comme colistier Abdelhai Bessa, PDG de Somitex à Salé spécialisé dans la sous-traitance pour le marché britannique.

L’agroalimentaire cherche des débouchés aux Pays Bas

La Tunisie participera pour la 4ème fois consécutive au salon de la Marque de Distributeurs ” PLMA ” qui se tiendra les 21 et 22 Mai 2019 au Centre des Exposition RAI à Amsterdam aux Pays Bas. Pour cette édition, la Tunisie participe avec 6 sociétés opérant dans l’industrie agroalimentaire (huile d’olive, Conserves de Thon, Conserves de légumes, Tomates séchées, Dattes, Jus à base d’Aloe Vera, divers produits à base de spiruline et Boissons énergisantes).

Renault et Publicis partenaires sur les contenus éditoriaux pour l'automobile

Renault et le groupe de communication Publicis ont annoncé jeudi un partenariat pour développer une plate-forme de contenus éditoriaux destinés à l'automobile. L'idée est de fournir "des contenus médias de haute qualité" aux passagers des véhicules autonomes de demain qui seront libérés des contraintes de la conduite et de "rendre ce temps libre aussi utile que possible", a expliqué le directeur général de Renault, Thierry Bolloré, en annonçant ce partenariat au salon des start-up Vivatech, à Paris.

VivaTech / Afrobytes : Les 16 startups qui pitché l’innovation marocaine à Paris

2000 startups, dont 16 marocaines, ont participé à la grand-messe de l’innovation digitale Viva Tech qui a ouvert ses portes le 16 Mai à Paris pour pitcher et séduire des investisseurs venus du monde entier. En marge de cet événement, le Maroc a également eu l’occasion de présenter son savoir-faire à l’Afrobytes, la rencontre de la tech africaine qui s’est tenue 15 mai.

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

En 2019, la Côte d’Ivoire prévoit de transformer 130 000 tonnes de noix de cajou. Ce volume représente environ 18% de la récolte attendue cette saison (730 000 tonnes) et un peu moins du triple du stock transformé en 2017 (44 628 tonnes).Pour rappel, la Côte d’Ivoire possède plus d’une vingtaine d’unités de transformation de noix de cajou.

Innovation : ouverture à Paris du Salon Viva tech avec la participation du Maroc (En Photos)

Le Salon Viva Tech, une grand-messe de l’innovation digitale dans le monde, a ouvert ses portes, ce jeudi 16 Mai, à Paris avec la participation de 2 000 startups de nombreux pays dont 16 en provenance du Maroc. Co-organisée par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce, et de l’économie numérique, l’Agence du développement digital et l’Agence nationale de réglementation des Télécommunications, la participation marocaine à cet événement a comme objectifs de présenter l’écosystème tech marocain et de le positionner sur l’échiquier international de l’innovation technologique, auprès des investisseurs et grands donneurs d’ordres mondiaux.

Agadir/zones industrielles : les terrains non valorisés dans le viseur d’Al Omrane

Les attributaires des zones industrielles d’Agadir : Tassila 1, Tassila 2 et Ait Melloul, n’ont qu’à bien se tenir. Ceux qui n’ont pas valorisé leur terrain risquent de se voir retirer leur parcelle. La société Al Omrane Souss Massa a décidé de faire le ménage dans ce dossier qui traîne depuis des années. Depuis le lancement de cette opération, ce sont ainsi une vingtaine de lots qui font l’objet pour le moment d’une procédure de retrait, indique une source proche du dossier.

Matériaux de construction: la traque à l’informel est lancée

Un nouveau marquage de mise en conformité (Cم) pour tous les matériaux de construction a été instauré, rapporte L’Economiste dans son édition du jour. Le journal explique qu’il s’agit de «contrecarrer l’informel et la contrefaçon, devenus légion dans le secteur de la construction». 35 variétés de produits sont concernées: préfabriqué, ciment, portes, fenêtres, isolation, gypse, aciers de ferraillage et de précontrainte pour béton, assainissement, revêtements de sols

Steelfid, une success story inattendue dans un secteur malade

Sa filiale marocaine Steelfid, qui fabrique des bobines d’acier magnétiques utilisables dans tous types de transformateurs électriques, vole de record en record.Il faut dire qu’avec un résultat d’exploitation de 36 millions de dirhams (soit une marge opérationnelle stratosphérique de plus 33%) dès sa première année pleine et une croissance exponentielle, la filiale de Nomen Fiduciaria, une holding généraliste de droit italien appartenant à des investisseurs privés, a de quoi envisager l’avenir avec un maximum de sérénité.Pour ce faire, elle utilise comme matière première des tôles en acier importées de différents pays du monde pour fabriquer des lamelles et de la tôle magnétique qui seront utilisées pour la fabrication de transformateurs électriques.

Baisse de 2,9% de la production industrielle au premier trimestre de 2019 (INS)

La production industrielle a enregistré une baisse de 2,9%, au cours du premier trimestre de l’année 2019 par rapport à la même période de l’année 2018, selon les données fournies mercredi 15 mai par l’Institut national de la statistique (INS). Cette diminution est expliquée par la baisse de la production dans les secteurs de l’extraction de produits énergétiques (-10,8%) et de l’industrie agroalimentaire (-14,8%), suite à la baisse enregistrée dans la production de l’huile d’olive.

Filière électronique : Enjeux et priorités d'une filière au coeur de la transformation numérique

Filière stratégique du Conseil National de l’Industrie (CNI), l’industrie électronique est aujourd’hui au cœur de la transformation numérique. Elle est également partenaire stratégique pour l’ensemble des secteurs applicatifs industriels, au premier rang desquels figurent l’automobile, l’aéronautique, le médical, la défense et les objets connectés.

Les marchés soulagés par le sursis obtenu par le secteur automobile européen

En repli une grande partie de la séance, les principaux marchés actions européens ont finalement clôturé dans le vert, soutenus par l'annonce d'un probable report de la hausse des droits de douane américains sur les automobiles européennes. Dans ce cadre, la confirmation d'une hausse de 0,4% du PIB de la zone euro au premier trimestre n'a eu aucun effet sur la tendance, tout comme les indicateurs contrastés dévoilés aux Etats-Unis en début d'après-midi.En revanche, l'annonce, par plusieurs agences de presse, dont Reuters et Bloomberg, d'un probable report de six mois par les Etats-Unis de l'instauration de droits de douane sur les importations de voitures en provenance de l'Union européenne a rassuré les investisseurs.

En attendant la voiture volante

VivaTech à Paris ne fait pas exception: comme souvent dans les salons automobiles ou d'innovations, des maquettes et projets de voiture volante seront là pour en mettre plein les yeux. Mais la mise en circulation semble encore lointaine, entre réglementations rigoureuses et interrogations sur la sécurité.

France Offshore – PME-PMI, la délocalisation sans complexe

« Le seul cabinet de conseil français qui, en plus de créer des sociétés internationales, fournit un véritable service d’audit et de solutions offshore pour les PME » : c’est ainsi que Nadav Bensoussan, le président de France Offshore, caractérise l’offre de sa société. Créé il y a bientôt dix ans, son groupe occupe aujourd’hui une place atypique sur le marché des conseillers spécialisés dans l’accompagnement d’entreprises pour des implantations à l’étranger.

Renault, les actions du n°1 mondial de l’auto pourraient doubler : le conseil Bourse du jour

Invest Securities reste positive sur l’action Renault, qui pourrait valoir 98 euros, selon elle.Il faut dire que le constructeur automobile japonais Nissan, dont Renault détient 43,4%, a réalisé un bénéfice d'exploitation annuel de 318,2 milliards de yens (2,58 milliards d'euros), en baisse de 44,6% sur un an. “La publication annuelle de Nissan est à retenir pour sa guidance 2019-2020 dévoilée et pour la trajectoire de redressement qui est proposée à horizon 2022-2023, à savoir une marge opérationnelle de 6% après un creux annoncé vers 2% en 2019-2020, accompagné d’une réduction de 30% du dividende à 40 yen (contre 57 yen en 2018-2019)”, souligne Invest Securities, qui a réduit de 8,5% et 4,7% ses prévisions de bénéfice par action pour 2019 et 2020.

Tunisie : production de phosphate brut en hausse

Durant les quatre premiers mois de l’année en cours, la production industrielle enregistre une augmentation de 35,3%. Et ce, dans le secteur de l’industrie de l’extraction des produits non énergétiques. En effet, au cours du premier trimestre de l’année 2019, la production de phosphate brut augmente. Elle est de 933.7 mille tonnes durant le premier trimestre de l’année 2019; contre 468.6 mille tonnes au cours de la même période de l’année 2018.

Rwanda : l'entreprise chinoise Pink Mango C&D installera une usine textile à Kigali

La compagnie chinoise Pink Mango C&D a signé avec les autorités rwandaises, un accord de partenariat lui permettant d’installer une usine textile à Kigali. C’est ce qu’a annoncé le 12 mai dernier, le Conseil rwandais du développement (RDB).

RENAULT : Nissan coûte 56 millions d'euros de bénéfices au premier trimestre

Nissan a publié les résultats du quatrième trimestre de son exercice fiscal 2018/2019 couvrant la période du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, rappelle Renault dans un communiqué. Le résultat publié par le constructeur japonais, détenu à 43,4 % par le groupe français, en normes comptables japonaises au titre du quatrième trimestre de son exercice fiscal 2018/2019 (période du 1er janvier au 31 mars 2019), après retraitements IFRS, se traduira dans le résultat net du premier trimestre 2019 de Renault par une contribution négative estimée à -56 millions d'euros.

L’Angola confie à Airbus la construction et la mise en orbite du satellite AngoSat-3, après AngoSat-2

Le président de la République d’Angola, Joao Lourenço (photo), a signé un décret présidentiel confiant à la société aéronautique Airbus la construction et la mise en orbite de son satellite d'observation de la terre, dénommé AngoSat-3. Le texte réglementaire a été publié dans le journal officiel angolais, le 8 mai 2019.

Le groupe Volkswagen investit près d’un milliard d’euros pour produire des cellules de batterie électrique en Basse-Saxe

Le conseil de surveillance du groupe Volkswagen a décidé, le 14 mai 2019, d’investir près d’un milliard d’euros pour créer une installation de production de cellules de batterie en Europe. Dans le cadre de son offensive d’électrification, le Groupe Volkswagen va s’associer à un partenaire pour créer ce site à Salzgitter en Basse-Saxe.Il s’agit d’aligner l’ensemble du Groupe Volkswagen afin que nous puissions jouer un rôle décisif dans la transformation en profondeur du secteur".

Nissan : de très mauvais résultats qui affectent Renault

Voilà qui ne va pas arranger les relations pour le moins tendues entre les deux partenaires de l’Alliance Renault-Nissan : le constructeur japonais affiche de biens mauvais résultats. Renault a même annoncé mardi que la contre-performance de son allié allait avoir un impact négatif de 56 millions d’euros sur les bénéfices de Renault au premier trimestre de cette année.

Volkswagen : production de cellules de batteries en Allemagne

Volkswagen a ainsi indiqué qu’il allait investir près d’un milliard d’euros pour fabriquer à Salzgitter, des cellules de batteries, composantes indispensables et stratégiques pour les voitures électriques. Objectif : tenter de s’affranchir de la domination asiatique dans le secteur. Un enjeu d’autant plus important que cet élément constitue la part la plus importante du coût de production de ce type dé véhicules.

LAFARGEHOLCIM débute bien l'année, porté par l'Europe

LafargeHolcim (+1,54% à 46,71 euros) a affiché un Ebitda récurrent de 809 millions de francs suisses, en progression de 15% en données publiées et 20,6% en comparable au premier trimestre 2019. Par ailleurs, le chiffre d’affaires du premier cimentier mondial a atteint 5,83 milliards de francs, en hausse de 2,2% en données publiées et 6,4% en comparable. Un bon début d'année, porté par la région Europe, dont les ventes ont progressé de 16% en comparable. L'Ebitda récurrent a lui bondi de 77%.

RENAULT : contribution négative de 56 millions d'euros de Nissan au premier trimestre

Nissan a pesé sur les résultats de Renault à hauteur de 56 millions d'euros au titre du 1er trimestre 2019, a indique le constructeur automobile française. - Quatrième constructeur automobile mondial, avec un chiffre d’affaires de 51,2 MdsE et une part de marché de 4,03 % et 3,76 millions de véhicules vendus, présent sous les marques Renault (8/10ème des ventes), Dacia, Renault-Samsung ;

Le français Eurostyle Systems lance une deuxième usine au Maroc

L’équipementier automobile, qui fait partie des trois principaux acteurs pour le développement et la production de composants plastiques et de modules du secteur automobile et de l’industrie du poids lourd, s’apprête à lancer la construction d’une deuxième unité industrielle dans la région de Tanger.

RENAULT : de nouveau pénalisé par Nissan

Renault (-2,63% à 52,86 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40, dans le sillage des tristes résultats annuels et des perspectives dégradés dévoilés par Nissan. Fin avril, le constructeur automobile japonais, dont Renault détient 43,4%, avait prévenu que son exercice fiscal s’achevant fin mars 2019 ne serait guère brillant. Il a tenu promesse, si l’on peut dire.

VOLKSWAGEN planifie l’introduction en Bourse de Traton avant l’été

Volkswagen a annoncé hier soir son intention de reprendre les préparatifs pour introduire en Bourse Traton, sa division poids lourds, avant la trêve estivale. Le conseil de surveillance et le directoire du constructeur automobile allemand ont donné leur feu vert à l’opération « sous réserve de l'évolution à venir des marchés ». En mars dernier, Volkswagen avait suspendu le processus en raison de l'environnement de marché difficile.

Cameroun : la production cotonnière atteint 310 000 tonnes en 2018-2019

Le production cotonnière du Cameroun est en hausse de 156 000 tonnes (+22%) au terme de la campagne actuelle, qui expire le 22 mai prochain. Une performance due à l’augmentation du rendement. Le Cameroun a produit 310 000 tonnes de cotons-graines au terme de la campagne 2018-2019 qui s’achève le 22 mai prochain.

Concours «Produit de l’année» : P&G Maroc entreprise la plus titrée

Quatre marques du groupe international Procter & Gamble ont remporté huit différents prix lors du concours «Produit de l'année». Les marques Ariel, Fairy, Pantene et Head & Shoulders se sont particulièrement illustrées lors de ce concours qui avait mis en lice de nombreuses marques commerciales présentes au Maroc, a indiqué la multinationale dans un communiqué.

Huile d’olive : CHO passe à la vitesse supérieure

Quelques semaines seulement après avoir levé 22 millions de dollars, en émettant des titres participatifs au profit de l’émirati Gulf Capital, l’une des principales sociétés de gestion d’actifs alternatifs au Moyen-Orient (qui gère actuellement 3,3 milliards de dollars américains), c’était en janvier 2019, CHO (Conditionnement des Huiles d’Olives), société filiale du groupe éponyme fondée par Abdelaziz Makhloufi, a investi ce pactole dans le développement de son activité.

L’automobile double ses revenus à l’export en 5 ans

Entre 2013 et 2018, les exportations industrielles marocaines ont grimpé d’environ 50% pour atteindre plus de 240 milliards de DH, soit un bond de 79 milliards de DH en 5 ans. (Source: Office des changes, OCP, MIICEN) Plus de 240 milliards de DH! Tel est le chiffre d’affaires des exportations industrielles réalisé par l’ensemble des opérateurs du secteur secondaire marocain entre 2013 et 2018.

Le Groupe français PSA Peugeot-Citroën poursuit son développement au Maroc

Pour sa première implantation d’ampleur sur le continent africain le Groupe français PSA Peugeot-Citroën avait choisi le Maroc en 2015 avec un investissement de plus d’un demi milliard d’Euros d’euros sur la zone franche de Kénitra, à proximité de l’usine de son grand concurrent en France, le Groupe Renault. Aujourd’hui l’usine va pouvoir se mettre en route.

Tunisie: «Dans une économie équilibrée, le BTP devrait représenter 14% du PIB», estime Jamel Ksibi

Pour Jamel Ksibi, président de la Fédération nationale des entrepreneurs en bâtiment et travaux publics, pareille situation ne peut que nuire à une activité qu’on considère à juste titre comme transversale et génératrice d’emplois et de richesses et qui profite aussi bien au social, à l’infrastructure qu’à l’industrie.

[En images] Citroën s’inspire de l’aéronautique pour son concept car 19_19

Citroën dévoilera au salon Viva Technology, du 16 au 19 mai à Paris, un concept car baptisé 19_19. Il puise dans l’héritage de la marque pour mieux en esquisser le futur. La marque dit s’être inspirée du monde de l’aéronautique pour imaginer un modèle volant (ou presque) au-dessus de la route grâce à des technologies innovantes.

Participation du CRI Souss Massa à la 3ème édition d’Industy Meeting Days

La plus grande rencontre d’affaires annuelle pour l’industrie marocaine, qui se tient les 29 et 30 avril à Casablanca, a réuni plus de 200 participants. Le thème de cette 3e édition a porté sur «l’innovation industrielle et la formation au service de la création de l’emploi dans les régions». Lors de son inauguration, plusieurs personnalités d’envergure ont répondu présent. Ainsi, des invités de renom ont fait le déplacement pour cet événement, à l’instar de Dr Rosalia Arteaga, ancienne présidente de l’Équateur.

33 entreprises tunisiennes obtiennent le label Startup

33 entreprises tunisiennes ont obtenu, vendredi 10 mai, le label “Startup” qui leur permettra de bénéficier de plusieurs incitations visant à développer leurs activités. Le ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, Mohamed Anouar Maarouf, qui a remis ces labels, a souligné que son département œuvre à créer le fonds des fonds d’investissement, outre l’accompagnement des startups en 2019.

Bosch vise une empreinte carbone neutre « dès 2020 »

Le premier équipementier automobile mondial, l’Allemand Bosch, a annoncé jeudi vouloir investir deux milliards d’euros en 10 ans et atteindre « dès 2020 » la neutralité en émissions de CO2 pour l’ensemble du groupe dans le monde. « Nos calculs montrent que c’ est possible, donc nous le faisons », a annoncé le patron du groupe, Volkmar Denner, lors de la conférence de presse annuelle. « A partir de 2020, Bosch n’aura plus d’empreinte carbone« .

Convertir sa voiture à l’électrique : c’est pour bientôt !

A l’occasion d’EVER Monaco, Jeremy Cantin revient avec Automobile Propre sur la légalisation de la conversion des véhicules essence et diesel en véhicules électriques. Fondateur de Brouzils Autos et, plus récemment d’Enéo qu’il dédit à ses nouvelles activités électriques, Jeremy Cantin milite depuis de nombreux mois pour l’adoption d’un cadre légal autour de l’électrification des véhicules thermiques existants.

Lancement du premier Centre interactif digital au Maroc dédié à l’éducation et à l’industrie

Le mémorandum d’entente a été signé par des représentants du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, de l’ambassade des États-Unis, du groupe EON Reality, de l’Université Mohammed VI polytechnique, de l’agence de développement digital et de l’université Mohammed V de Rabat.
Industrie du 13 au 17 Mai 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:13 Industrie du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:26 Industrie du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
maraacid
20150226_101251
20150226_100529
cnd
20150422_121229