Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Industrie du 13 au 17 Novembre 2017

Veille Maraacid


3 leviers pour s’engager dans l’industrie 4.0

Smartphone, objets connectés, cybersécurité ou comment conjuger l’industrie du futur au présent. L’évolution des modes de travail, d’organisation et de l’activité de l’entreprise apportent aujourd’hui plus de performance. La transformation numérique des entreprises industrielles s’accélère et les usines en bénéficient. C’est le constat de François Moreau de Saint-Martin.

PSA transfère à Opel des missions de R&D

Le constructeur automobile PSA va transférer aux ingénieurs d’Opel en Allemagne certaines missions de R&D jusque-là externalisées. PSA veut limiter le nombre des modèles d'Opel et la politique de rabais pratiquée par le constructeur allemand, rapporte lundi le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

PSA et Huawei s’associent pour les véhicules connectés, quid de la sécurité ?

Quand automobile et télécom se rejoignent : PSA et Huawei (équipementier chinois) viennent d’annoncer qu’ils allaient réaliser le développement conjoint d’une plate-forme dans le but d’équiper les futurs véhicules connectés du groupe automobile afin d’être à même fournir de nouveaux services aux automobilistes.

Médicaments : pour un « new deal » de l’innovation

En permanence, il nous faut réconcilier notre vision sociétale, inscrite sur le long terme, avec la nécessité de nous transformer pour accélérer les progrès en santé. Ces progrès doivent répondre à un double défi : celui de la personnalisation et de l'instantanéité. Pour le relever, notre secteur a multiplié, ces derniers temps, de nouvelles pistes : la recherche translationnelle ou la médecine personnalisée, le développement d'applications mobiles, l'accès aux big data et la digitalisation.

Jean-Pierre Floris, nouveau "monsieur industrie" du gouvernement

L’ancien pdg de Verallia va être nommé commissaire interministériel à la réindustrialisation lors du prochain conseil des ministres, selon le Figaro. Jean-Pierre Floris, nouveau "monsieur industrie" du gouvernement . Le gouvernement cherchait depuis début octobre son "monsieur industrie". Il l’a enfin trouvé. Selon les informations du Figaro, Jean-Pierre Floris doit être désigné commissaire interministériel à la réindustrialisation lors du conseil des ministres le 15 novembre. Pour ce poste inédit, le gouvernement a fait le choix d’un industriel chevronné.

"Le consommateur doit beaucoup plus compter dans l’élaboration des produits", pour le cofondateur de l’Open AgriFood

Ces 15 et 16 novembre, agriculteurs, industriels, artisans, restaurateurs, distributeurs, consommateurs et citoyens se retrouvent à Orléans, pour débattre de l’alimentation de demain. L’Usine Nouvelle s’est entretenue avec le cofondateur et coprésident de l’"Open AgriFood", Emmanuel Vasseneix, président de la société LSDH, d’Unijus et vice-président de l’Ania, le syndicat de l’industrie agroalimentaire.

PSA signe un partenariat avec Huawei pour sécuriser ses données auto

Le constructeur automobile tricolore s'allie à l'équipementier télécoms chinois pour le développement d'un système de sécurisation de ses données venant des voitures connectées. PSA a annoncé mardi un partenariat long terme avec l'équipementier télécoms chinois Huawei pour développer une plateforme logicielle destinée à sécuriser les données des voitures connectées.

Airbus signe la plus grosse commande de l'histoire de l'aéronautique

Le géant du net chinois, Baidu, a annoncé qu’il allait produire en masse des voitures autonomes de niveau 3 d’ici 2019 et de niveau 4 dès 2021. Un sacré challenge. Le géant chinois de la technologie Internet a annoncé son intention de produire en masse des voitures autonomes à partir de 2021. Pour ce faire, Baidu compte sur un partenariat avec BAIC Group, le constructeur automobile qui devra assumer la partie production des voitures.

Baidu : Des voitures autonomes en masse en 2019

Le géant du net chinois, Baidu, a annoncé qu’il allait produire en masse des voitures autonomes de niveau 3 d’ici 2019 et de niveau 4 dès 2021. Un sacré challenge. Le géant chinois de la technologie Internet a annoncé son intention de produire en masse des voitures autonomes à partir de 2021. Pour ce faire, Baidu compte sur un partenariat avec BAIC Group, le constructeur automobile qui devra assumer la partie production des voitures.

Automobile & CO2 : l’Europe annonce ses objectifs 2030

Dans le cadre de son « paquet mobilité », la Commission européenne propose de réduire de 30 % les émissions de CO2 des voitures particulières et des utilitaires légers d’ici 2030. Alors que l’Europe a déjà fixé un seuil d’émissions moyen à 95 g CO2/km à compter de 2021, la nouvelle proposition vise à établir l’étape suivante. Alors que l’Europe comptait imposer 35 % de réduction et les constructeurs 20 %, un consensus a été trouvé avec un objectif de réduction fixé à 15 % en 2025 et à 30 % en 2030 par rapport au niveau de 2021.

Qui veut la peau de la voiture individuelle ?

Et si la nouvelle révolution économique était celle des mobilités ? On pensait avoir tout accompli en matière de transports : autoroutes, trains, voitures, avions. Les acteurs de ces industries sont établis depuis des générations et se regardent en chiens de faïence et c'est à celui qui mangera l'autre le premier. Ils comptent des centaines de milliers de salariés, bâtissent des usines-cathédrales aux quatre coins du monde, ont des chiffres d'affaires en milliards de dollars et portent des enjeux politico-industriels sans équivalent dans le reste de l'économie. L'idée que cet immense édifice s'effondre comme un château de cartes sous la pression d'acteurs disruptifs nés il y a moins de dix ans ou à naître est vertigineuse.

Algérie / PSA Peugeot-Citroën : après deux ans de négociations, le début du montage annoncé pour 2018

Plusieurs fois annoncée sans suite, l'installation officiellement du constructeur français PSA Peugeot-Citroën est enfin devenue réalité après deux ans de négociation. A la faveur d'un accord de joint-venture signé dans le cadre du COMEFA (Comité mixte économique franco-algérien) signé ce dimanche 12 novembre 2017 avec trois firmes algériennes, le géant français va créer une base de production automobile dans ce pays d'Afrique du nord.

Des produits agroalimentaires tunisiens disponibles sur les hypermarchés Lulu

Le Groupe Loukil, par l’intermédiaire de sa filiale Sodex, a signé aujourd’hui un accord avec l’Enseigne Lulu, une des plus grandes chaînes de vente au détail en Asie et au Moyen-Orient, portant sur la fourniture de multiples produits agroalimentaires tunisiens. La signature de cet accord a eu lieu dans le cadre de la mission multisectorielle à Doha-Qatar, organisée du 14 au 16 novembre 2017, par le CEPEX en collaboration avec l’Ambassade de Tunisie à Doha sous l’égide d’Omar Behi, ministre du Commerce.

L’Aérocampus Aquitaine lance un plan d’investissement à 18 M€

Comme il est officiellement le seul candidat en lice, Jean-Luc Engerand, qui assurait jusqu'ici la direction des programmes du groupe Safran, devrait être sans surprise élu ce mardi à la présidence d'Aérocampus Aquitaine, association loi 1901, lors de l'assemblée générale qui se tient au lycée professionnel Jehan Duperier, à Saint-Médard-en-Jalles (Bordeaux Métropole). Jean-Luc Engerand va ainsi succéder à Denis Guignot, aux commandes de l'association depuis sa création, en 2011, qui vient d'annoncer son départ.

General Electric se recentre dans l'énergie, la santé et l'aéronautique

General Electric a annoncé lundi son intention de céder pour plus de 20 milliards de dollars (17 milliards d'euros) d'actifs dans le cadre d'un recentrage de ses activités sur l'énergie, la santé et l'aéronautique. General Electric a annoncé lundi son intention de céder pour plus de 20 milliards de dollars (17 milliards d'euros) d'actifs dans le cadre d'un recentrage de ses activités sur l'énergie, la santé et l'aéronautique.

PSA se renforce en Algérie

Jean-Christophe Quemard, directeur de la région Moyen-Orient et Afrique du Groupe PSA, a signé à Alger avec Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise Nationale de Production de Machines-Outils (PMO), partenaires locaux de ce projet, un accord visant à la création d’une société industrielle basée à Oran afin de produire des véhicules destinés au marché algérien. Cette signature est intervenue dans le cadre du COMEFA (Comité mixte économique franco algérien), en présence de Youcef Yousfi, ministre algérien de l’Industrie et des Mines et de Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Le marché européen du véhicule électrifié en bonne santé

Les ventes de véhicules à motorisation alternative ont augmenté de 51,4 % au troisième trimestre 2017, une belle progression à mettre au crédit des modèles électrifiés. Selon l’ACEA, Association européenne des constructeurs automobiles, le marché des véhicules à énergie alternative a connu au troisième trimestre un bond de ses ventes de 51,4 % comparé à la même période de l’année précédente.

What role for the State in a new economic model?

It could be spontaneously said that Morocco has always been in favour of a liberal economy, with an emphasis, over the past ten years, on expanding its international presence, particularly on the African continent, by increasing investment in outsourcing and by signing Free Trade Agreements with a number of countries so as to diversify its array trading partners and reduce its reliance on Europe.

Peugeot signe enfin son implantation en Algérie

Après des années de tergiversations, le constructeur français PSA a signé, dimanche 12 novembre 2017 à l'occasion du comité économique mixte algéro-français (Comefa), un accord avec le gouvernement algérien pour l'implantation d'une usine de fabrication et de montage de véhicules dans la banlieue d'Oran. Il vient rejoindre ses concurrents Renault, Hyundai et Volkswagen.

Le groupe français PSA produira des véhicules en Algérie dès 2018

Le groupe automobile français PSA va produire dès 2018 des véhicules en Algérie, dans le cadre d'un accord de co-entreprise conclu dimanche à Alger avec trois partenaires algériens. Objet de deux ans de négociations, cet accord a été paraphé en présence des ministres des Affaires étrangères des deux pays Abdelkader Messahel et Jean-Yves Le Drian, ainsi que du ministre algérien de l'Industrie Youcef Yousfi et du ministre français de l'Economie Bruno Le Maire.

PSA lance une coentreprise pour produire des voitures en Algérie

Le groupe français PSA a signé dimanche un accord de coentreprise avec trois partenaires algériens en vue de la création d'une unité de production automobile à Oran qui sera pleinement opérationnelle en 2019. L‘accord a été signé dans le cadre de la 4e session du Comité mixte économique franco-algérien auquel participaient, côté français, le ministre de l‘Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et le ministre de l‘Economie, Bruno Le Maire, précise un communiqué du constructeur automobile français.

Le groupe français PSA produira des véhicules en Algérie dès 2018

Objet de deux ans de négociations, cet accord a été paraphé en présence des ministres des Affaires étrangères des deux pays Abdelkader Messahel et Jean-Yves Le Drian, ainsi que du ministre algérien de l'Industrie Youcef Yousfi et du ministre français de l'Economie Bruno Le Maire. Les premiers véhicules sortiront dès l'an prochain d'une nouvelle usine, installée dans la banlieue d'Oran (400 km à l'ouest d'Alger).

Céramique : Industriels et importateurs enterrent la hache de guerre

Une première dans l’histoire des enquêtes antidumping ! Le département du Commerce extérieur a décidé de clôturer l’enquête initiée par l’Association professionnelle de l’industrie céramique (APIC) suite au retrait de la requête par cette dernière. Industriels et importateurs ont trouvé un terrain d’entente et privilégient la coopération pour venir à bout des difficultés du secteur. Ce brusque retrait laisse toutefois en suspens plusieurs questions...

Groupe PSA : création d’une co-entreprise avec des partenaires algériens

En marge du Comité mixte économique franco-algérien (COMEFA) à Alger, Jean-Christophe Quemard, directeur de la région Moyen-Orient et Afrique du Groupe PSA Peugeot-Citroën a signé un accord avec trois partenaires algériens, pour la création d’une société industrielle basée à Oran visant à produire des véhicules destinés au marché algérien.

Le Ministre de l’Industrie met de l'ordre dans le marché des pièces de rechange automobiles

Le Ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique, Moulay Hafid El Alamy, le 8 novembre 2017 à Casablanca, au lancement officiel du système de labellisation « Salamatouna » du circuit de distribution des pièces de rechange automobiles. Ce label permettra de renforcer l'organisation de la distribution dans le marché des pièces de rechange, de lutter plus efficacement contre la contrefaçon et d'assurer la sécurité du consommateur en lui permettant d'identifier les entreprises qui commercialisent des pièces de rechange authentiques.

[Tribune] Transformer l'usine en usine apprenante, un vrai levier pour une industrie avec de vrais emplois

A l'occasion de la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (du 13 au 19 novembre), Jean-Marc Richard, président de la Fondation AMIPI Bernard Vendre, présente l'intérêt des UPAIs, des usines apprenantes qui donnent envie aux populations de se les réapproprier compte tenu de leur utilité sociale. Partenaires industriels et RSE des grands groupes français, elles insèrent habilement et partout où c'est possible des personnes atteintes de handicaps cognitifs.

Actionnariat Renault : les fonds US comme BlackRock à la place de l’Etat ?

Si nombreux étaient ceux qui se félicitaient de la vente par l’Etat d’une partie de ces actions Renault, l’opération semblait néanmoins risquée … pouvant faire rentrer le loup dans la bergerie … ou pire encore asseoir son pouvoir dans ladite bergerie. Car dit vente … dit achats … une aubaine que certains auraient pu être tenter de saisir en vue de s’attaquer aux fleurons industriels français … augmentant ainsi la pression sur l’Etat français, géopolitiquement et économiquement parlant. C’est désormais chose faite.

Pour l’ACEA, la voiture électrique est réservée aux pays riches

Selon l’ACEA, la voiture électrique ne parvient à dépasser les 1 % de parts de marché que dans les pays où le PIB par habitant excède les 30.000 €. « Dans les pays où les revenus sont inférieurs à 17.000 €, la part de marché est proche de zéro » souligne le communiqué de l’ACEA qui cite les pays nouveaux entrants au sein de l’Union Européenne et la Grèce qui a subi une importante crise financière.

[Dieselgate] Une nouvelle enquête en Allemagne sur le scandale Volkswagen

Infos Reuters L'autorité allemande des marchés financiers a lancé une enquête pour déterminer si le constructeur automobile allemand avait divulgué de manière illégale ou non des informations au sujet du scandale relatif aux émissions polluantes de ses véhicules diesel. L'autorité allemande des marchés financiers, la BaFin, a annoncé vendredi qu'elle enquêtait pour déterminer si Volkswagen avait divulgué de manière illégale ou non des informations au sujet du scandale relatif aux émissions polluantes de ses véhicules diesel. L'autorité allemande des marchés financiers, la BaFin, a annoncé vendredi 10 novembre qu'elle enquêtait pour déterminer si Volkswagen avait divulgué de manière illégale ou non des informations au sujet du scandale relatif aux émissions polluantes de ses véhicules diesel.

PSA signe un partenariat en Algérie pour la création d'une usine à Oran

Le groupe français PSA a signé dimanche 12 novembre un accord de coentreprise avec trois partenaires algériens en vue de la création d'une unité de production automobile à Oran qui sera pleinement opérationnelle en 2019, annonce un communiqué. L'accord a été signé dans le cadre de la 4e session du Comité mixte économique franco-algérien auquel participaient, côté français, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.

Le Maroc se rapproche des 650.000 véhicules produits localement

Au Maroc, l’industrie automobile est en plein boom au cours de ces cinq dernières années : tous les ans, le pays accueille une dizaine de nouvelles usines ou des agrandissements de sites existants. Une progression fulgurante qui n’est pas près de s’arrêter, puisque le Maroc est en train de se hisser parmi les plus grands constructeurs d’automobiles du monde. Résultat des courses : le royaume a conforté sa place de numéro deux sur le continent face à l’Afrique du Sud qui a assemblé 599.004 véhicules en 2016 (-2,7%).
Industrie du 13 au 17 Novembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 16:51 Industrie du 09 au 13 Juillet 2018

Lundi 9 Juillet 2018 - 11:31 Industrie du 02 au 06 Juillet 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
maraacid
20150226_101251
20150226_100728
20150226_095904
rofoof
20150226_100815