Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Industrie du 21 au 25 Mai 2018

Veille maraacid


Les écosystèmes industriels marocains "séduisent" la Corée du sud

Le Maroc, hub africain, attire les entreprises sud-coréennes qui proposent d'accompagner les investissements marocains, notamment dans le domaine industriel, a souligné Mohamed Boussaid. Ces entreprises sud-coréennes souhaitent profiter des opportunités qu'offrent les écosystèmes industriels marocains, en particulier l'Automobile, a indiqué le ministre de l'Economie et des finances, mercredi à Busan, dans une déclaration à la MAP, à l'issue de son entretien avec le vice-premier ministre et ministre de la Stratégie et des finances de la Corée du sud, Dong Yeon Kim.

Ecosystèmes numériques : Janngo dévoile sa stratégie d'accompagnement des PME

Bingo pour Janngo, désormais premier startup studio à impact social d'Afrique ! Avec son concept original, l'entreprise qui crée, développe et finance des champions digitaux panafricains permettant aux PME de conquérir de nouveaux marchés, vient de réussir sa première levée d'amorçage d'un montant de 1 million d'euros.

Trump envisage de taxer les voitures importées

L'industrie automobile est-elle stratégique pour la sécurité nationale américaine ? Le gouvernement Trump envisage d'imposer des taxes allant jusqu'à 25 % sur les voitures importées , selon « le Wall Street Journal », en se fondant sur la désormais fameuse « section 232 », utilisée pour justifier les tarifs douaniers sur l'acier annoncés il y a quelques semaines . Celle-ci permet d'imposer des taxes sur des produits présentant un risque particulier pour la sécurité du pays.

"Guerre des prix" agroalimentaire : l'Assemblée vote de nouvelles règles

Les députés ont adopté dans la nuit de mercredi à jeudi le premier article du projet de loi agriculture et alimentation, visant à régler les nouvelles relations commerciales entre les producteurs et les acheteurs. L'Assemblée nationale a voté dans la nuit de mercredi à jeudi le premier article du projet de loi agriculture et alimentation, instaurant une partie des nouvelles règles dans les relations commerciales dans l'agroalimentaire, avec l'objectif de mettre fin à la "guerre des prix" dans le secteur.

Automobile: Ecosystèmes, la formule gagnante

SEPT écosystèmes ont été lancés dans le secteur automobile, dans le cadre du déploiement du Plan d’Accélération industrielle. Ils ont permis de doter le pays de filières dans des métiers inconnus jusque-là, comme l’emboutissage et autres. Ils viennent d’être complétés par un 8e dédié à l’équipementier Valeo avec 80 millions d’euros d’investissements prévus. Ils concernent les filières automobiles suivantes:

Renault: «Nous visons les 400.000 véhicules pour 2018»

Le constructeur français, boosté par la demande internationale, compte pousser sa production pour atteindre les 400.000 unités. «Il s’agit d’un record jamais égalé», indique Marc Nassif, directeur général de Renault au Maroc, qui, optimiste, compte aussi réaliser l’objectif des 2 milliards d’euros en 2023. Une montée en cadence programmée qui s’accompagne en amont d’un sourcing local de plus en plus important. Avec des composants «made in Morocco», le taux d’intégration locale est aujourd’hui de 50%, assure le DG de Renault Maroc.

Volkswagen boude lui aussi le Mondial de l'auto

Face aux difficultés qui touchent tous les salons, le Mondial de Paris, qui fêtera en octobre ses 120 ans, a engagé un renouvellement important en s’ouvrant aux services de mobilité et aux nouvelles technologies qui bouleversent l’industrie automobile. Pas de nouveau modèle à présenter. Voici l’argument avancé par la marque Volkswagen pour justifier sa défection lors du Mondial de l’automobile à Paris (du 4 au 14 octobre 2018).

Le parc industriel de Selouane, un des chantiers novateurs dans la région de l’oriental

Situé à proximité de la nouvelle zone urbaine de Selouane, de la rocade méditerranéenne, des aéroports d’Al Aroui et d’Oujda Angad, des ports de Bni Ansar et de Melillia, de l’université de Nador, de la gare ferroviaire de Nador, ainsi que d’autres sites majeurs, le parc industriel de Selouane dispose d’atouts majeurs pour devenir un acteur de référence dans le développement industriel à l’échelle régionale et nationale.

La filière automobile veut résoudre le casse-tête de l'adéquation des compétences disponibles avec les besoins

Dans le cadre du "Contrat stratégique de la filière automobile pour 2018-2022", les entreprises du secteur s’organisent pour recruter de nouveaux profils. Constructeurs, équipementiers et sous-traitants estiment leurs besoins de recrutement à 25 000 personnes par an entre 2018 et 2020, les réseaux annoncent la création de 15 000 postes et l’embauche de 50 000 apprentis/alternants d’ici 2022.

Un soutien à la recherche pour aider la filière auto à s'adapter

Après avoir évoqué hier l'engagement de la filière auto sur un certain nombre de thématiques, dont le véhicule électrique et l'automatisation de la conduite, voyons comment l’État entend accompagner les efforts de R&D. Il faut savoir que depuis 2011, l’action du PIA (Programme Investissements d'Avenir) en faveur de l’industrie automobile a permis de mobiliser plus de 650 M€, pour un total de 2 milliards d’euros de dépenses. Le Gouvernement entend poursuivre et amplifier l’effort de la France en matière d’innovation, en maintenant un niveau de soutien comparable dans les années à venir.

Aéronautique : le Maroc devient un hub régional

Le Maroc est devenu un hub de l’industrie aéronautique à la faveur d’une production industrielle en croissance continue, selon le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina. « Entre 2012 et 2018, la valeur ajoutée de l’industrie en Afrique a diminué de 702 milliards de dollars à 630 Md$. Cependant, le Maroc se portait bien et sa production industrielle s’est amélioré d’environ 16% durant cette période, faisant du Royaume un hub pour les entreprises de l’industrie aéronautique », a indiqué le président, qui s’exprimait lors de la cérémonie d’ouverture officielle des Assemblées annuelles 2018 de la BAD.

100 000 bornes électriques promises d'ici 2022 en France

A l’occasion de la signature du contrat stratégique quinquennal de la filière automobile, le 22 mai 2018, l’Etat s’est engagé à déployer 100 000 bornes de recharge accessible au public en 2022. En retour la filière a promis de quintupler les ventes de véhicules électriques pour les faire passer de 31 000 unités en 2017 à 150 000 dans cinq ans. Soit un parc de 600 000 véhicules électriques auxquels s’ajouteraient 400 000 hybrides rechargeables.

Maurice : la production sucrière est prévue pour atteindre 350 000 tonnes en 2018

En 2018, l’Ile Maurice devrait enregistrer une récolte de 350 000 tonnes de sucre, soit 5 000 tonnes de moins que l’année dernière, a indiqué la Chambre mauricienne de l’agriculture. Cette légère baisse de la production intervient dans un contexte difficile pour la filière mauricienne. Celle-ci, qui a pendant longtemps profité de prix élevés garantis sur le marché européen, doit désormais faire face à une baisse de l’attractivité de ce débouché en raison de la fin des quotas sucriers, en octobre dernier.

Afrique du Sud: les constructeurs automobiles estiment irréalistes les ambitions officielles de développement du secteur

En Afrique du Sud, le gouvernement veut booster le secteur de l’automobile grâce à la mise en place d’une politique économique « avantageuse » pour les entreprises automobiles installées dans le pays. Cependant, si ces dernières sont d’accord sur le principe de base de ce plan, ce sont les résultats attendus par l’Etat sud-africain qui soulèvent des remous dans le camp des fabricants d’automobiles.

Chine : assouplissement des règles d’accès au marché automobile

Les constructeurs étrangers se ruent sur le marché automobile chinois, représentant près de la moitié des immatriculations. Désormais, il sera un peu plus facile pour ceux-ci d’accéder au marché chinois. Le droit de douane va passer de 25 % à 15 % sur les véhicules importés. Les pièces détachées passeront à 6 %. En 2017, sur les 28,9 millions vendues, 1,2 million de voitures seulement ont été importées, selon Bloomberg. Cela démontre ainsi la pénalisation des constructeurs « étrangers » face aux droits de douane. Cette mesure d’abaissement est le résultat de la fin d’une bataille entre les États-Unis et la Chine où Donald Trump critiquait régulièrement la politique commerciale protectionniste de l’Empire du milieu.

Fiat : production limitée au haut de gamme en Italie ?

Selon l’agence de presse Bloomberg, le groupe Fiat fera des annonces importantes ce 1er juin avec notamment l’arrêt de la production des modèles d’entrée de gamme en Italie. Sergio Marchionne, le PDG du groupe Fiat, devrait faire des annonces importantes ce 1er juin. Selon une source anonyme proche du dossier, relayée par Bloomberg, ces informations concerneraient la production de Fiat en Italie. Le patron de la marque italienne aurait réaffirmé que produire des voitures accessibles dans les pays européens est impensable à cause des salaires élevés.

Comment Faurecia Clean Mobility se tourne vers l'électrique et la pile à combustible

Faurecia désire être un acteur majeur du marché des composants et systèmes pour voitures électriques et à pile à combustible. Sur cette famille de produits, l’équipementier espère réaliser un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros en 2030. Au fil des années, Faurecia a su faire évoluer son activité naguère centrée sur les échappements pour l’orienter vers le développement et la conception de systèmes de dépollution et de composants pour véhicules à pile à combustible et électriques à batteries.

Pôle industriel Tanger Med : 55 milliards de DH réalisés à l’export en 2017

Le secteur automobile du royaume est en plein boom. Adossée au Plan d’accélération industrielle lancé en 2014, l’industrie automobile marocaine a pris son envol et rien ne peut l’arrêter. Au fil des années, notre pays a réussi à confirmer sa vocation de plateforme incontournable de l’industrie automobile dans la région. Une ascension, à juste titre, saluée et reconnue par les géants mondiaux du secteur.

Derrière l'autopartage, les constructeurs visent la voiture autonome

Qu'ils se disent "fournisseur" ou "opérateur" de mobilité, tous les constructeurs communiquent d'une façon ou d'une autre autour de l'autopartage. Les stratégies sont différentes selon les marques, du "coup pour voir" au développement d'une véritable offre de flotte en libre-service. Avec la voiture autonome en ligne de mire...

Slim Feriani : Le secteur du textile est demandeur de 12.000 emplois pour l’année 2018 [Tunisie]

Bonne nouvelle pour l’économie tunisienne, le secteur du textile est en effet demandeur de 12.000 emplois pour l’année 2018. C’est ce qu’a annoncé ce mardi 22 mai 2018, Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME sur les ondes de Shems FM. « On peut affirmer que la crise du textile est terminée » a-t-il indiqué, ajoutant que le volume des investissements dans ce secteur « a augmenté de 60% par rapport à l’année précédente ».

Le fonds Nebetou investit 20 millions de DH

Le fonds Nebetou se diversifie dans la production oléicole. En effet, ce fonds spécialisé dans le secteur agroalimentaire vient d’acquérir dans la région de Meknès quelques 600 hectares entièrement dédiés à la culture et la transformation de l’olive haut de gamme et qui sont logés dans la société agricole Atlas Maroc Vert.

Biscuit International acquiert Northumbrian Fine Foods, le 1er fabricant de biscuits sans gluten et sans lactose au Royaume-Uni

Biscuit International, un des leaders européens des biscuits sucrés à marques de distributeurs (MDD), propriétaire de Poult en France, de Banketgroep aux Pays-Bas et d’A&W en Allemagne, annonce aujourd'hui l'acquisition de Northumbrian Fine Foods (NFF), le premier fabricant de biscuits sans gluten et sans lactose au Royaume-Uni, auprès de la société CriSeren Foods Ltd.

Représentant des exportations de l’ordre de 23,90 milliards DH : L’automobile booste les ventes à l’export

La hausse des ventes automobiles à l’export est tirée par la bonne dynamique de l’activité construction. Cette dernière a réalisé à l’export un chiffre de l’ordre de 13,07 milliards de dirhams, en amélioration de 20,6%. Nette progression des exportations automobiles au quatrième mois de l’année. Les ventes ont connu un important bond durant le mois d’avril se consolidant de 19,1% par rapport à la même période de l’année passée.

Ghosn et Tavares réunis pour le futur de l'automobile française

Les deux patrons doivent se retrouver au ministère de l'Economie. - Mario FOURMY/SIPA Les patrons de Renault et PSA seront tous les deux présents à Bercy mardi pour la signature du contrat de la filière automobile. Deux Carlos sur une seule et même photo, c'est assez rare pour être signalé. Selon Bercy, Carlos Ghosn et Carlos Tavares, les patrons de Renault et de PSA, seront mardi en fin d'après-midi au ministère de l'Economie pour la signature du nouveau contrat de la filière automobile.

Représentant des exportations de l’ordre de 23,90 milliards DH : L’automobile booste les ventes à l’export

La hausse des ventes automobiles à l’export est tirée par la bonne dynamique de l’activité construction. Cette dernière a réalisé à l’export un chiffre de l’ordre de 13,07 milliards de dirhams, en amélioration de 20,6%. Nette progression des exportations automobiles au quatrième mois de l’année. Les ventes ont connu un important bond durant le mois d’avril se consolidant de 19,1% par rapport à la même période de l’année passée. Le secteur a réalisé un chiffre d’affaires à l’export de l’ordre de 23,90 milliards de dirhams contre 20,07 milliards de dirhams à la même période de l’année précédente.

Renault Maroc : 27.547 livraisons à fin avril 2018

Le Groupe Renault Maroc termine les 4 premiers mois de l’année 2018 sur une performance positive. Le groupe a annoncé qu’il a atteint 45,5% de parts de marché cumulées et 27.547 livraisons pour la même période. «Le Groupe Renault Maroc consolide sa position de leader du marché marocain et continue de décrocher 6 places du Top Ten des meilleures ventes», souligne le groupe. Renault Maroc se félicite également des performances réalisées pour ses trois marques Logan, Clio et Dokker qui trônent sur le top 3 du marché total marocain.

[Interview] « Le newspace, c'est aussi un état d'esprit à développer », pour l'un des dirigeants d'Aerospace Valley

Grégory Pradels est en charge du développement des nanosatellites pour Aerospace Valley, le pôle de compétitivité aéronautique, espace et systèmes embarqués des régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine. Il estime que la France a tous les atouts technologiques pour s'imposer dans le secteur du newspace.

Agropolis, le premier pôle de compétitivité au Maroc dédié à l’agro-industrie

Présentés lors d’une cérémonie présidée par SM le Roi Mohammed VI, lundi au Palais Royal de Rabat, les programmes de valorisation des anciennes médinas de Rabat et de Marrakech et le programme complémentaire pour la valorisation de l’ancienne médina de Fès, vont mobiliser une enveloppe budgétaire de 1,4 milliard de dirhams (MMDH). « Les programmes de valorisation des anciennes médinas de Marrakech, Fès et Rabat sont de nature à contribuer à la consolidation de la dynamique de développement que connaissent ces trois villes et au renforcement de leur attractivité touristique et culturelle », a affirmé Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale.

Marchionne prêt à arrêter la production de voitures populaires en Italie

Le PDG de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Sergio Marchionne serait sur le point de transformer radicalement l’industrie automobile italienne avec l’abandon de la production de masse. Avec l’arrêt des Fiat Punto et MiTo, les usines historiques de Turin et de Naples seraient transformées pour produire des SUVs Jeep et Maserati tandis que la production de la Panda serait transférée en Pologne.

Allemagne : les villes libres de bannir les vieux diesel

Véritable coup de massue en Allemagne contre le diesel ! Les villes allemandes ont désormais le droit d’interdire la circulation des vieux véhicules dotés de ce type de motorisation. Et qui plus est avec effet immédiat ! Objectif affiché : ramener les niveaux de pollution de l’air en conformité avec les règles de l’Union européenne. Une décision confirmée vendredi par le tribunal administratif allemand … extrêmement politique. Elle intervient en effet un jour après un dépôt de plainte de la Commission européenne – contre l’Allemagne – auprès de la plus haute juridiction européenne. Il est reproché à Berlin son échec répété à protéger la qualité de l’air dans ses villes.

Les Volvo construites en Chine de meilleure qualité

Volvo a comparé la qualité de ses voitures construites en Chine avec celles en Europe. Le constructeur en a conclu que les usines asiatiques faisaient un meilleur travail que chez nous. En partie parce qu'elles arrivent à atteindre des tolérances plus faibles. La raison avancée par Volvo, propriété du chinois Geely, semble étonnante. La meilleure qualité des voitures « chinoises » serait liée au processus de production : il est fortement automatisé en Europe alors qu’il repose encore sur de nombreux ouvriers en Chine. L'homme s'avèrerait donc être plus doué que la machine.

Un nouveau plan stratégique pour créer un Airbus des batteries

Malgré l’abandon du projet de super-usine de fabrication de batteries de Bosch, l’European Battery Alliance persiste. L’organisme a dressé un ensemble de mesures assez évasives, dans l’optique de convaincre les industriels européens à s’investir et briser le monopole de l’Asie en la matière. L’essor des véhicules électriques et des solutions de stockage d’énergie renouvelable fait exploser la demande en batteries. Si pour l’instant, le continent Asiatique est presque exclusivement le seul à en tirer les bénéfices, l’Europe veut s’imposer… non sans difficultés.
Industrie du 21 au 25 Mai 2018


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 15:05 Industrie du 10 au 14 Septembre 2018

Lundi 10 Septembre 2018 - 14:57 Industrie du 03 au 07 Septembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
rofoof
20150226_100556
cnd
20150226_100815
20150422_121229
abh