Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Industrie du 30 Avril au 04 Mai 2018

Veille Maraacid


Encore une DISTINCTION pour FOOD Magazine, le seul magazine destiné aux professionnels de l’agroalimentaire et de la distribution moderne au Maroc !

Pour son 10ème anniversaire, FOOD Magazine a ravi la vedette lors de la 13ème édition du SIAM avec la distinction de l’une de ses journalistes, Nargys Es-Sette, qui a remporté parmi 72 journalistes concurrents toute presse confondue, le Grand prix de la Presse Agricole et Rurale, pour son article “10 ans d’agrégation : notre enquête” paru dans l’édition du 15 février 2018.

La location de batteries pour les véhicules électriques

Selon le constructeur, la voiture électrique peut être commercialisée sans ses batteries. Celles-ci font alors l’objet d’un contrat de location séparée. Ce système possède un certain nombre d’avantages comme le coût d’acquisition réduit de la voiture ou encore la tranquillité d’esprit par rapport à la durée de vie des batteries.

Tesla peut-il s'en sortir ?

La chronique de Bertrand Rakoto, analyste indépendant dans l’intelligence de marché. Après plusieurs années dans l’automobile, entre autres chez RL Polk, et après avoir eu un cabinet d’analyse en France (D3 intelligence) il est désormais basé aux Etats-Unis où il poursuit son activité depuis Detroit.

[L’industrie c’est fou] Ford veut faire ressentir le paysage aux passagers aveugles et déficients visuels

Avec "Feel the view", développé en Italie avec une start-up, Ford veut permettre aux passagers de ses véhicules déficients visuels ou non voyants de "sentir" le paysage environnant grâce à une interface tactile. Ford veut "capturer" le paysage et le retranscrire en sensations tactiles. "Heureux qui comme Ulysse, a fait un beau voyage. Heureux qui comme Ulysse, a vu cent paysages", chantait Brassens. Un plaisir esthétique dont sont malheureusement privés les déficients visuels ou non voyants. Mais ce n’est pas une fatalité pour le constructeur automobile Ford, qui planche sur une interface haptique permettant aux passagers de ses véhicules de "ressentir" le paysage d’une façon différente lors de "voyages en voiture.

Le gouvernement précise les contours de son fonds pour l’innovation et l’industrie

On en sait un peu plus sur le fonds innovation et industrie. 70 millions d'euros seront fléchés vers les start-up dans l'innovation de rupture. Le reste financera des projets ciblés sur des filières prioritaires, comme l'intelligence artificielle, la nanoelectronique ou le véhicule autonome. Le gouvernement "délocalisé" dans le Berry a donné des détails sur le futur fonds pour l'innovation et l'industrie. Officiellement, le fonds pour l’innovation et l’industrie est opérationnel depuis mi-janvier. Mais depuis que le gouvernement avait transféré dans celui-ci 10 milliards d’euros issues de cessions de participations et d’apport de titres, ses contours restaient flous. En déplacement dans le Cher, le Premier ministre Edouard Philippe a levé le voile sur sa doctrine d’investissement.

Elon Musk s'agace contre les analystes et fait plonger Tesla en Bourse

Lors de la conférence de présentation des résultats, le patron de Tesla s'est énervé contre les questions des analystes. Et fait perdre 2 milliards au titre en Bourse. Si les journalistes américains sont désormais habitués aux rodomontades de Donald Trump, les analystes vont devoir désormais apprendre à gérer les sautes d'humeurs d'Elon Musk, le patron de Tesla.

Matériaux de construction : des volumes " qui se contractent " au premier trimestre

Les professionnels des matériaux de construction n’ont pas été épargnés en ce début d’année ! En effet, les intempéries de janvier et février se sont largement faites ressentir sur l’activité du marché, qui a cependant connu une embellie en mars. Le trimestre reste ainsi à un niveau proche de l’an dernier, laissant présager « un certain élan dans les prochains mois ».

Rencontre inédite entre l'art et l'industrie : cinq acteurs Alsaciens du bâtiment s'exposent à Strasbourg

Du 3 au 13 mai 2018, 24 œuvres d'art originales et monumentales, portées par des binômes inédits liant artiste et industrie mécène, investiront les plus belles places publiques strasbourgeoises dans le cadre de l'exposition L'Industrie Magnifique. Partenaires de l'évènement, cinq entreprises et industriels alsaciens, acteurs reconnus du marché du bâtiment (Fehr, Hager Group, Trianon Résidences, Wienerberger et Würth) participeront à cette action inédite de mécénat.

SIAM 2018 : Intenses activités de l’Institut Spécialisé en Industrie Agro-alimentaire et Oléiculture de Meknès

En marge du SIAM 2018, la Direction Régionale Centre Sud a organisé plusieurs rencontres et visites avec des agriculteurs, des professionnels, des enseignants, marocains et étrangers, ainsi que des journées portes ouvertes et ce afin de promouvoir l’offre de formation dans les métiers de l’Industrie Agro-alimentaire et l’Oléiculture. La Direction Régionale Centre Sud a également signé une convention de partenariat avec Atlas Maroc Vert pour le renforcement de l’insertion des lauréats et des stagiaires de l’OFPPT.

Le chinois BAIC envisage d’implanter une usine de voitures électriques en Afrique du Sud

Le constructeur automobile chinois Beijing Automobile International Corporation (BAIC) a annoncé, le 25 avril, qu'il allait implanter une usine de production de voitures électriques en Afrique du Sud, d'ici juin prochain. «BAIC se prépare à installer une nouvelle base de production de voitures électriques en Afrique du Sud d'ici la fin du mois de juin.», a déclaré le président du groupe public chinois,Xu Heyi, en marge du salon de l'automobile de Pékin.

Industries du cuir et de la chaussure: Entreprises du Secteur [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation - Avril 2018]

Le secteur Industries du cuir et de la chaussure compte 242 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 176 produisent totalement pour l’exportation. Les entreprises employant 10 personnes et plus occupent 24 728 personnes dont 22 503 relèvent des entreprises totalement exportatrices et 2 225 des entreprises partiellement exportatrices.

Industries textiles et habillement: Entreprises du Secteur [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation (Tunisie) - Avril 2018]

Le secteur Industries textiles et habillement compte 1 600 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 1 329 produisent totalement pour l’exportation. Les entreprises employant 10 personnes et plus occupent 158 385 personnes dont 143 630 relèvent des entreprises totalement exportatrices et 14 755 des entreprises partiellement exportatrices.

Industries mécaniques et métallurgiques: Entreprises du Secteur [gence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation (Tunisie) - Avril 2018]

Le secteur Industries mécaniques et métallurgiques compte 651 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 177 produisent totalement pour l’exportation. Les entreprises employant 10 personnes et plus occupent 44 198 personnes dont 19 020 relèvent des entreprises totalement exportatrices et 25 178 des entreprises partiellement exportatrices.

Industries chimiques: Entreprises du Secteur [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation (Tunisie)- Avril 2018]

Le secteur Industries chimiques compte 576 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 139 produisent totalement pour l’exportation. Les entreprises employant 10 personnes et plus occupent 53 350 personnes dont 27 343 relèvent des entreprises totalement exportatrices et 26 007 des entreprises partiellement exportatrices.

Industries des matériaux de construction céramique et verre: Entreprises du Secteur [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation - Avril 2018]

Le secteur Industries des matériaux de construction céramique et verre compte 419 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 18 produisent totalement pour l’exportation. Le nombre d’entreprises à participation étrangère est de 47 dont 18 sont à capitaux 100 % étrangers. 12 entreprises sont totalement exportatrices.

Italie : alliance entre la France et l'Italie pour le lait biologique

Innovation dans les champs et dans les étables pour améliorer la performance productive et qualitative de la chaîne d'approvisionnement en lait biologique. C'est l'objet de l'accord entre la division du Groupe Roullier Zone Italie et la plus grande coopérative agricole de Ravenne, Agrisfera, entreprise historique, qui avec plus d'un millier de vaches produit 60.000 tonnes de lait biologique par an, ce qui correspond à 10% des besoins du groupe Granlatte-Granarolo, qu'elle fournit.

Indicateurs – Industries manufacturières: une hausse de 0,1% au cours du mois de mars 2018

L’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois de mars 2018 par rapport au mois de février 2018, selon les dernières statistiques du Haut Commissariat au Plan. Cette augmentation est la résultante de la hausse des prix de la «Métallurgie» de 0,7%, de la «Fabrication d’équipements électriques» de 1,1%, de l’«Industrie du papier et du carton» de 1,0% et dans l’«Industrie d’habillement», la «Fabrication de textiles» et le «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 0,4%.

Automobile : les ventes devraient progresser de 3 à 5% en 2018

Les visiteurs ont été très nombreux à Auto Expo, mais les transactions n’ont pas suivi. Les offres promotionnelles présentées toute l’année réduisent le potentiel des ventes durant le salon. La dépréciation du dirham par rapport à l’euro sur un an a forcé les concessionnaires à modérer leurs remises pendant le salon. Les professionnels de l’automobile sont en général un peu circonspects sur les retombées de la 11è édition du Salon Auto Expo 2018 qui s’est tenue du 10 au 22 avril. Et pour cause, la moisson était au mieux «correcte» ou «moyenne», mais clairement «moins bonne qu’il y a deux ans».

Textile : une année prometteuse, malgré un premier trimestre poussif

Les exportations de textile sont en quasi-stagnation au 1er trimestre. D’après les chiffres provisoires de l’Office des changes arrêtés à fin mars 2018, les exportations d’articles de bonneterie se sont améliorées de 0,4% et les vêtements confectionnés de 0,3%. «Cela fait quelques années que les exportations de textile marocaines sont en hausse.

La production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole en légère hausse en mars 2018

L'indice des prix à la production (IPP) du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois de mars 2018 par rapport à février, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP). Cette évolution résulte notamment de la hausse des prix de la «Métallurgie» de 0,7%, de la «Fabrication d’équipements électriques» de 1,1%, de l’ «Industrie du papier et du carton» de 1% et dans l’«Industrie d’habillement», la «Fabrication de textiles» et le «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 0,4%, explique le Haut-commissariat au Plan (HCP) dans une note d'information relative à l'Indice de la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) de mars 2018.

Confiseries : les industriels mettent le cap sur les bonbons allégés

Bien décidés à anticiper le « sugar bashing », Haribo, Lutti ou Nestlé multiplient les offres de produits allégés en sucre. L'industrie agroalimentaire le sait : les Français scrutent leurs assiettes. Après le régime végétarien, sans gluten , puis vegan , c'est désormais au sucre de faire l'objet d'une attention particulière. Décrié par les diététiciens, qui lui préfèrent désormais les acides gras essentiels, il est chassé par les politiques à coups de taxe sur les sodas notamment.

Conjoncture industrielle : Un trimestre normal

Un trimestre plutôt normal pour les industriels. Le climat des affaires semble rester inchangé les trois premiers mois de l’année. C’est d’ailleurs ce qu’ont confirmé les deux tiers des chefs d’entreprises interviewés par Bank Al- Maghrib dans le cadre de son enquête trimestrielle de conjoncture. Ce constat a été confirmé par 61% des répondants tandis que 23% ont qualifié le climat général des affaires de défavorable. La situation a été normale pour 92% des patrons opérant dans l’agroalimentaire, 71% des chefs d’entreprises de textile et cuir, 52% des industriels opérant dans la mécanique et métallurgie et pour 41% des patrons de la chimie et parachimie.

Ce que l'IA change dans l'auto : l'ère de la voiture autonome

L'industrie automobile française n'a pas attendu le gouvernement pour agir, mais elle est néanmoins ravie des recommandations du rapport Villani. Et heureusement, car la question de l'intelligence artificielle constitue un enjeu majeur, s'il en est, pour cette industrie en proie à une profonde transformation de modèle. L'avènement de la voiture autonome est désormais considéré comme le but ultime de tout groupe automobile qui souhaite avoir une visibilité au-delà de 2025.

Fibre optique: L’écosystème se précise

Cloud computing, connectivité avancée, large bande passante, télétravail, vidéoconférence, e-learning, téléchargements, streaming, web TV, accès à l’information, diffusion de contenus 3D… Le marché de la fibre optique commence à se développer tant au niveau national qu’africain pour mieux répondre à une demande grandissante de connectivité à haut débit. Autre nouveauté: il attire aussi bien les investisseurs étrangers que nationaux. Le potentiel est grand et le terrain est encore vierge. Nexans, OFS (Furukawa Group), 3M… les fabricants mondiaux leaders de la fibre optique sont déjà là. Nous assistons actuellement à la mise en place d’un nouvel écosystème fibre optique.

Véhicule électrique : "Le rejet du diesel peut changer la donne", selon Bertrand[…]

Quel est l'impact du véhicule électrique sur le monde de l'automobile ? Bertrand Delain, vice-président en charge du secteur Industries au sein de CGI Business Consulting, société de services en technologies de l’information, nous donne son point de vue sur la question. Historiquement, pour entrer dans l’industrie automobile, il y avait deux pré-requis : la maîtrise du moteur thermique et celle du système de production. Il était donc difficile pour de nouveaux acteurs d’y entrer.

Berlin invite les constructeurs autos à miser sur l'électrique

L'industrie automobile allemande doit massivement investir dans les technologies électriques et développer sa production de batteries en Europe pour ne pas se laisser distancer par ses concurrentes, estime le ministre de l'Economie Peter Altmaier dans une interview au Bild publiée lundi. /Photo d'archives/REUTERS/Mark Blinch Les constructeurs ont besoin d’investir des “montants à deux chiffres en milliards d’euros” dans les voitures électriques, déclare-t-il au journal, ajoutant ne pas comprendre pourquoi ils avaient hésité aussi longtemps.

Teilhol et sa gamme de véhicules électriques commercialisés entre 1974 et 1986

Au mois de mai 2016, nous proposions un article autour de l’essai en 1972 d’une Jarret Porquerolles par le magazine L’Automobile. A sa suite, nous recevions un commentaire de Philippe Lacomblez qui nous indiquait en avoir restaurée une. Contact fut pris, par lequel nous apprenions qu’il avait également remis sur la route une Teilhol Citadine. Le temps a passé, et voilà qu’en visitant un salon de l’automobile ancienne à Rennes, il y a quelques jours, je tombe par hasard sur ce passionné également de moteurs rotatifs, sur le stand dédié au club qui continue à faire vivre cette technologie. Nous convenons d’une interview pour cette semaine. Mais devant la richesse de la documentation qu’il nous a transmise, il est apparu évident de consacrer un article à part entière pour les productions électriques de Raoul Teilhol.

Le renforcement des capacités logistiques, une priorité pour les agro-industriels

Le contrat programme a été conclu pour une durée de 5 ans, et vise la création de plus de 300 nouvelles unités, ce qui à terme permettra de générer 38.457 emplois, 41,75 milliards de dirhams de chiffre d’affaires additionnel, 12,52 milliards de dirhams d’export additionnel et 13,1 milliards de dirhams de valeur ajoutée additionnelle.

Vents contraires pour le secteur des matériaux de construction

Le marché des matériaux de construction est toujours englué dans le marasme. Le premier trimestre de cette année a été décevant, contrairement aux attentes des professionnels des différentes branches. Il faut dire que les intempéries, particulièrement prononcées en cette année, ont retardé l’avancement de bien de chantiers.

Les concessionnaires automobiles pris dans un casse-noix

L’un des secteurs les plus sinistrés depuis le début de l’année est, sans doute, la concession automobile. Il a été chahuté par une série de mauvaises nouvelles depuis quelques mois : une réduction des quotas de 20% et une augmentation du taux d’imposition à 35%. Un effet ciseau au vrai sens du terme. Les conséquences se sont rapidement manifestées au niveau du rythme des nouvelles immatriculations : 12 245 au cours des trois premiers mois de l’année, contre 15 272 sur la même période en 2017.

L’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois de Mars 2018 (Base 100 : 2010)

L’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois de mars 2018 par rapport au mois de février 2018. Cette augmentation est la résultante de: - la hausse des prix de la «Métallurgie» de 0,7%, de la «Fabrication d’équipements électriques» de 1,1%,de l’«Industrie du papier et du carton» de 1,0% et dans l’«Industrie d’habillement», la «Fabrication de textiles» et le «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 0,4%;

Chimie-parachimie Le mode opératoire des écosystèmes

Le guichet unique dédié aux écosystèmes de la chimie et de la parachimie est officiellement ouvert. La Fédération de la chimie et de la parachimie (FCP) et le cabinet Etic Consult ont signé, jeudi 26 avril, une convention de partenariat. Prévue par les contrats de performance signés entre le gouvernement et la FCP, la structure a pour rôle de coordonner, orchestrer et animer les entreprises membres des écosystèmes. Elle sera domiciliée au siège de la FCP. La signature de la convention de partenariat a eu lieu en marge de l’assemblée générale ordinaire de la Fédération.

Formation en aéronautique: Alliance tripartite

Pour renforcer les compétences dans le secteur aéronautique, l’Université Mundiapolis, le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS) et Bombardier ont lancé une nouvelle formation en middle management. Celle-ci s’inscrit dans le cadre du «Center of Aerospace Management», créé en partenariat avec le Gimas et Bombardier pour dispenser des formations techniques et managériales, spécialement conçues pour les managers intermédiaires. L’Université délivrera ainsi un certificat avancé en management aérospatial, conçu conjointement avec le Gimas et Bombardier.

Salon de la sous-traitance automobile : Tanger Med Zones montre la voie

Depuis son lancement, le Salon de la sous-traitance automobile de Tanger a toujours été une vitrine exceptionnelle pour les opérateurs du secteur automobile marocain. En effet, cette grand-messe, qui en est à sa 5ème édition cette année, offre une opportunité d’affaires, de rencontres et de networking sans précédent aux entreprises et aux participants. Organisée par l’Association Marocaine pour l’Industrie et la Construction Automobile (AMICA), en partenariat notamment avec Tanger Med Zones et les grands groupes du secteur, cette 5ème édition, qui s’est tenue du 25 au 27 avril à Tanger, a une fois encore, confirmé cette vocation.

[L'industrie c'est fou] Le mariage improbable d'une voiture et d'un robot façon "Transformers"

Les ingénieurs japonais derrière cette fabrication cachent sans doute de grands enfants. Tout droit inspiré de la mythique franchise Transformers, ce véhicule est capable de se métamorphoser pour devenir... un robot. Des sociétés japonaises ont réussi à fabriquer une voiture capable de se métamorphoser en robot. C’est le genre de référence qui transcende les générations. Que vous ayez grandi dans les années 1980 ou soyez un amateur de blockbusters américains, la franchise Transformers vous dira forcément quelque chose. Piqûre de rappel pour nos lecteurs profanes : les Transformers sont des robots extraterrestres capables de se changer en véhicule, du camion à l’avion de chasse.

Y a t-il trop de voitures en France ?

Fin 2017, la France comptait officiellement un peu plus de 32 millions de voitures particulières et 6 millions de véhicules utilitaires légers. Soit un total de plus 38 millions de véhicules dits légers pour un peu plus de 66 millions d’habitants. Un chiffre qui continue de croître année après année malgré le développement de solutions alternatives à la voiture dans les villes et agglomérations.
Industrie du 30 Avril au 04 Mai 2018


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 15:05 Industrie du 10 au 14 Septembre 2018

Lundi 10 Septembre 2018 - 14:57 Industrie du 03 au 07 Septembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_101251
20150226_100529
20150226_100815
20150226_100728
maraacid