Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Industrie du 30 Octobre au 03 Novembre 2017

Veille Maraacid


Tesla et les marchés, vers la fin de la lune de miel?

Le groupe fondé par Elon Musk en 2003 a annoncé une perte trimestrielle de 671 millions de dollars (530 millions d'euros), soit la plus importante jamais enregistrée. Dans le même temps, Tesla a indiqué qu'il n'a produit au troisième trimestre que 260 exemplaires de sa nouvelle voiture, le Model 3, ce qui ne présage rien de bon sur l'objectif des 20.000 voitures à produire sur le dernier trimestre. En somme, les investisseurs voient l'entreprise enregistrer des pertes et brûler du cash sans pour autant que cela se traduise par une montée significative de la cadence de production.

Outsourcing : Questions à Karim Bernoussi, DG d’Intelcia

Le secteur a connu différentes phases depuis 2000 : d’abord, une phase de très forte croissance à deux chiffres jusqu’aux années 2012/2013, ensuite une phase difficile de décroissance / stagnation. Notre secteur étant très dépendant du secteur des télécoms, l’entrée de Free sur le marché francophone a créé beaucoup de perturbation avec une pression très importante sur les prix et les coûts. Notre secteur a souffert de cela. En France, l’activité a décru. Au Maroc, elle a stagné pendant quelques années. Une phase de reprise est amorcée depuis 2015. La croissance est cependant biaisée parce que le Maroc capture des opérations qui étaient historiquement en Tunisie. Et en même temps, l’Afrique subsaharienne devient une destination importante pour l’outsourcing de la relation client francophone et récupère des parts de marché.

"Un brevet ne vaut rien s'il n'arrive pas à maturité"

Depuis 2003, l'Institut Curie fonctionnait avec deux piliers, l'un consacré aux brevets et l'autre aux collaborations. Deux nouveaux pôles ont été ajoutés à la rentrée. L'un, très en amont, s'occupe de la détection des innovations et de leur maturation. L'autre est dédié à l'accompagnement et la maturation des startups. Le transfert des innovations de l'Institut Curie est mis aujourd'hui au même niveau que les autres axes stratégiques dans notre projet d'entreprise 2015-2020.

El Pais met en exergue la forte croissance de l’industrie automobile au Maroc

Le journal espagnol El Pais a mis en exergue la «forte» croissance de l’industrie automobile au Maroc, pays qui a réussi à consolider ce secteur et augmenter considérablement sa production. Dans un article sur les enjeux du secteur automobile en Afrique, publié dans le supplément économique hebdomadaire d’El Pais, le quotidien espagnol relève que deux constructeurs mondiaux, Renault et PSA, ont choisi d’installer des usines au Maroc, ajoutant que d’autres grands fabricants devraient suivre leur exemple.

Renault grimpe en Bourse après la cession des titres de l'Etat

Le titre du constructeur automobile Renault prenait plus de 5% vendredi matin à la Bourse de Paris, l a cession par l'Etat de 4,73% du capital levant une incertitude qui pesait depuis deux ans. A 10 heures 19 (09 heures 19 GMT), l'action gagnait 5,36% à 91,24 euros dans un marché stable. Cette cession du capital du constructeur, réalisée via un placement auprès d'investisseurs institutionnels, permet à l'Etat de redescendre à 15,01% du capital de Renault au terme de l'opération.

Giti Tire en première monte chez Dacia

Le manufacturier asiatique vient de recevoir sa deuxième homologation constructeur en première monte après celle du groupe Volkswagen. Il équipera plusieurs modèles chez Dacia en Europe. Après le groupe Volkswagen, Giti Tire vient de recevoir l’homologation européenne en première monte du groupe Renault. Son pneumatique GitiSynergyE1 en 185/65 R15 88H équipera les Dacia Sandero, Logan et Logan MCV sur tous les marchés européens.

Aéronautique : Bombardier met fin à la pénurie de commandes de ses CSeries

Deux semaines après avoir cédé les rênes de son programme à Airbus, le groupe québécois a reçu sa première commande depuis un an et demi. Serait-ce l'effet Airbus ? Cela faisait un an et demi que Bombardier n'avait pas reçu de commandes pour ses avions CSeries, hormis un contrat pour deux appareils signés par Air Tanzania fin 2016. Et voilà que deux semaines après avoir cédé les rênes de son programme-phare à l'avionneur européen, le groupe québécois dévoile une commande ferme de 31 appareils par « un client européen » non-identifié, assortie d'une option pour 30 exemplaires supplémentaires. Si celle-ci est exercée, le montant total s'élèverait à 4,8 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) au prix catalogue.

Sociétés cotées: les meilleures performances reviennent aux biens et services industriels [Tunisie]

La Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis (BVMT) vient de publier les chiffres de l’évolution du résultat semestriel des sociétés cotées (au 1er semestre 2017).Le résultat global des sociétés cotées au titre du premier semestre 2017 a augmenté de 12% par rapport au premier semestre 2016, pour atteindre un montant de 845 MD contre 754 MD. Ce chiffre global inclut les résultats de 74 des 81 sociétés cotées. 7 sociétés n’ont pas à ce jour publié leurs états financiers semestriels (AMS, ESSOUKNA, MIP, SIPHAT, SITS, STIP et TUNISAIR).

Affaire des moteurs truqués de Volkswagen : L’enquête au Canada tarde à aboutir

Des groupes environnementaux ont déploré l’incapacité du gouvernement d’Ottawa à déterminer, à travers son enquête, si Volkswagen a enfreint la loi au pays et ce, deux ans après que des tests canadiens eurent aidé les Etats-Unis à traduire le constructeur automobile allemand en justice pour avoir esquivé les normes d’émissions polluantes, ont rapporté, dimanche, des médias locaux. Même si un représentant du ministère canadien de l’environnement a affirmé qu’il faudra attendre encore plusieurs mois avant la conclusion de l’enquête, ce délai reste «déroutant» pour ces écologistes qui ont intenté une poursuite contre la ministre fédérale de l’environnement et du changement climatique, Catherine McKenna, en vue de s’assurer que le dossier aboutisse, a souligné la même source. L’enquête sur les moteurs diesel truqués de Volkswagen a été entamée le 22 septembre 2015, le jour même où la société allemande avait reconnu avoir vendu à travers le monde plus de 11 millions de véhicules équipés d’un logiciel capable de détecter la tenue de tests en laboratoire et de faire en sorte qu’ils respectent les normes lors de ces examens.

La voiture électrique reste un privilège de riches

Selon une étude réalisée par l'Association des constructeurs automobiles européens, la pénétration des véhicules électriques dépend du niveau de vie des habitants, et des politiques publiques mises en place. La voiture électrique pour tous, ce n'est pas encore pour demain. Alors que les hommes (ou femmes) politiques sont nombreux à s'enflammer pour cette nouvelle motorisation «zéro émission », une étude publiée il y a quelques jours par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) montre que le taux d'équipement en véhicules électriques en Europe est directement corrélé au PNB par habitant . La part de marché de l'électrique dans les ventes de voitures neuves ne dépasse 1% (un taux encore très faible) que dans les pays où il est supérieur à 30.000 euros. Et elle est quasiment nulle dans ceux où le PNB par tête est inférieure à 17.000 euros.

Fonds Innov Invest : l’écosystème startups prend de l’envergure

700 millions de DH sont mobilisés pour être injectés en Equity dans des start-up innovantes. Les tickets d’entrée seront en moyenne de 5 à 6 millions de DH, en prise de participation directe. Combler le déficit dans l’offre de financement des start-up tout en renforçant les capacités des entrepreneurs, et booster le marché du capital risque, encore embryonnaire au Maroc, telle est la mission du Fonds Innov Invest, chapeauté par la Caisse centrale de garantie (CCG) avec l’aide de la Banque mondiale, dont le lancement, très attendu, a été officialisé cette semaine à Rabat.

L’américain Nexteer Automotive s’installe à Atlantic Free Zone

Le groupe américain Nexteer Automotive, spécialisé dans la fabrication de système de direction automobile, a annoncé le lancement de sa filiale marocaine. Dotée d’un capital de 7,7 millions d’euros, l’entreprise sera basée à Atlantic Free Zone et permettra non seulement de desservir le marché local mais aussi d’exporter une bonne partie de sa production.

Enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie - Septembre 2017 [Bank Al-Maghreb]

Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture du mois de septembre indiquent globalement une baisse, d’un mois à l’autre, de la production et une stagnation du Taux d’Utilisation des Capacités (TUC). Les ventes auraient accusé également un repli, traduisant un recul aussi bien des ventes sur le marché local que des expéditions à l’étranger. De même, les commandes auraient baissé avec un carnet de commandes qui se serait situé à un niveau inférieur à la normale.
  • Source : .Web
  • Lien :
  • Au moins une pièce jointe a été ajoutée à cette information

Collectivités : quelles obligations pour des petits achats récurrents de matériaux de construction ? [France]

Les achats publics sont soumis aux règles de publicité et de mise en concurrence préalables dès lors que leur montant est supérieur à 25 000 euros. Mais comment est calculé ce montant pour les marchés publics de fournitures ou de services qui répondent à un besoin régulier ? Interpellé par un sénateur, le ministère de l’Intérieur vient de rappeler les fondamentaux.

Tesla, une augmentation de cadence qui manque de rythme

La chronique de Bertrand Rakoto, analyste indépendant dans l’intelligence de marché. Après plusieurs années dans l’automobile, entre autres chez RL Polk, et après avoir eu un cabinet d’analyse en France (D3 intelligence) il est désormais basé aux Etats-Unis où il poursuit son activité depuis Détroit.

HCP : Légère hausse de l’IPPIEM hors raffinage en septembre

L’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois de septembre 2017 par rapport au mois d’août 2017. Cette hausse est la résultante de : La hausse des prix de la «Fabrication d’équipements électriques» de 3,1%, des «industries alimentaires» de 0,2% et de l’«Industrie d’habillement» de 0,9%; La baisse enregistrée dans la «Fabrication de textiles», l’«Industrie du cuir et de la chaussure à l’exception de l’habillement en cuir» et dans la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,1%.

Statut d’auto-entrepreneur : plus de 65.000 demandes d’inscription

Près de 43% des auto-entrepreneurs exercent dans le secteur du commerce, 34% dans les services, 17% dans l’industrie et 6% dans l’artisanat, tandis que 34% des inscrits sont des femmes et près de la moitié des inscrits exercent à domicile, a précisé le ministère. Pour accompagner ce chantier, le ministère a indiqué que plusieurs actions ont été déployées en collaboration avec les partenaires nationaux et locaux, dont la réalisation de plus de 326 actions de sensibilisation avec les partenaires locaux dans les différentes régions du royaume et l’encadrement de 21.014 participants auto-entrepreneurs potentiels.

Ford doit maintenir 1 000 emplois à Blanquefort jusqu'en mai 2018, selon la justice

Ford Aquitaine Industries (FAI) a été condamné par la justice française, jeudi 2 novembre, a maintenir un effectif de 1 000 emplois en CDI et en équivalent temps plein du 1er janvier au 24 mai 2018 dans l'usine Ford de Blanquefort (Gironde). Cette décision reprend l'engagement de Ford. Dans leur jugement, les magistrats du tribunal de grande instance de Bordeaux , saisis par le comité d'entreprise et le syndicat CGT, ont fixé l'astreinte à 500 euros par jour de retard.

L’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois de Septembre 2017 [Haut Commissariat au Plan]

L’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois de septembre 2017 par rapport au mois d’août 2017. Cette hausse est la résultante de : - la hausse des prix de la «Fabrication d’équipements électriques» de 3,1%, des «industries alimentaires» de 0,2% et de l’«Industrie d’habillement» de 0,9%; - la baisse enregistrée dans la «Fabrication de textiles», l’«Industrie du cuir et de la chaussure à l’exception de l’habillement en cuir» et dans la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,1%.

Tesla : l’aventure chinoise

Le quotidien new-yorkais confirme ainsi l’annonce faite par la firme de Palo Alto en juin dernier, concernant sa collaboration avec l’administration municipale de la ville la plus peuplée de l’Empire du Milieu. Cette usine servira le marché local et sera installée dans la zone de libre-échange de la ville. Toutefois, sa production sera toujours sujette à une taxe d’importation chinoise de 25%, selon des sources proches du dossier citées par le journal.

Industries du cuir et de la chaussure: Entreprises du Secteur - Octobre 2017 [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation]

Le secteur Industries du cuir et de la chaussure compte 239 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 175 produisent totalement pour l’exportation. Le nombre d’entreprises à participation étrangère est de 111 dont 85 sont à capitaux 100 % étrangers. 109 entreprises sont totalement exportatrices.

Industries textiles et habillement: Entreprises du Secteur - Octobre 2017 [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation (Tunisie) ]

Le secteur Industries textiles et habillement compte 1 603 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 1 325 produisent totalement pour l’exportation. Le nombre d’entreprises à participation étrangère est de 675 dont 454 sont à capitaux 100 % étrangers. 653 entreprises sont totalement exportatrices.

Industries mécaniques et métallurgiques: Entreprises du Secteur - Octobre 2017 [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation (Tunisie)]

Le secteur Industries mécaniques et métallurgiques compte 645 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 182 produisent totalement pour l’exportation. Le nombre d’entreprises à participation étrangère est de 187 dont 123 sont à capitaux 100 % étrangers. 149 entreprises sont totalement exportatrices.

Industries chimiques: Entreprises du Secteur - Octobre 2017 [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation (Tunisie)]

Le secteur Industries chimiques compte 573 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 136 produisent totalement pour l’exportation. Le nombre d’entreprises à participation étrangère est de 171 dont 94 sont à capitaux 100 % étrangers. 97 entreprises sont totalement exportatrices.

Industries des matériaux de construction céramique et verre: Entreprises du Secteur - Octobre 2017[Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation (Tunisie)]

Le secteur Industries des matériaux de construction céramique et verre compte 424 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 15 produisent totalement pour l’exportation. Le nombre d’entreprises à participation étrangère est de 46 dont 18 sont à capitaux 100 % étrangers. 10 entreprises sont totalement exportatrices.

Certification alimentaire: Un nouvel acteur pour un label africain

Le marché de la certification alimentaire mondial affiche un taux de croissance annuel de 5,2 %. En valeur, il devrait atteindre 14,5 milliards de dollars à l’horizon 2019. Les entreprises-clés de l’écosystème mondial sont européennes: SGS (Suisse), Bureau Veritas (France), Intertek (UK), Dekra et TÜV SÜD (Allemagne) Les produits agroalimentaires manufacturés marocains manquent généralement de compétitivité sur le critère du prix à l’export. Pour Ahmed Essadki, président de l’Association des experts africains de sécurité sanitaire des aliments (AEFS), ce handicap remonte à loin.

Zodiac Aerospace revient en forme avant son rachat par Safran

Enfin du mieux pour Zodiac Aerospace avant son rachat par Safran début 2018. En difficulté financière après l'accident industriel qui a fait déraper la production de sièges d'avions à partir de l'hiver 2015, l'équipementier aéronautique français en passe d'être racheté par Safran a publié ce lundi des résultats annuels (septembre-août) encourageants qui traduisent la reprise de contrôle de la production industrielle.

La « Deep Tech » en quête de nouveaux financements

L'aversion au risque, c'est ce qui freine le financement long terme des startups deep tech. Breakout Ventures, le fonds de Peter Thiel (fondateur de PayPal), a créé en 2011 Breakout Labs pour aider les entrepreneurs scientifiques à exporter leurs innovations de rupture vers le marché.Le problème, c'est qu'aucune entreprise ni aucun fonds n'investit massivement dans les innovations de rupture, car le risque est trop grand.

La France prendra-t-elle le virage des « Deep Tech » ?

Internet, le GPS, le véhicule autonome. Ces innovations de rupture ont toutes un point commun : développées par des chercheurs dans des laboratoires, elles ont changé le monde ou s'apprêtent à le faire. Elles ont aussi permis aux États-Unis, toujours à la pointe des technosciences grâce à ses universités et à son agence fédérale, la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency), d'asseoir sa domination économique mondiale.

Numérique pour entreprises industrielles : les quatre défis posés aux dirigeants

Analyse et Optimisation par apprentissage : Impliquant une large quantité de données, ces techniques visent à « prédir le futur » en apprenant du passé. Cette approche permet d'appréhender le fonctionnement de systèmes physiques devenus trop complexes ou trop longs à modéliser par la physique.

Mitsubishi et Here partenaires sur la voiture autonome

Les données recueillies par les véhicules permettront demain une info trafic très précise. C’est à l’occasion du Salon de Tokyo qui s’ouvre aujourd’hui que Mitsubishi Electric Corporation et Here Technologies ont annoncé leur collaboration sur l’élaboration d’une offre de services destinée aux constructeurs automobiles et liée à l’automatisation des véhicules. Concrètement, Mitsubishi fournira à Here des données enregistrées par des capteurs embarqués sur ces véhicules. Ces données permettront l’élaboration d’une cartographie très précise. Les deux acteurs pourront ainsi proposer des services de navigation de pointe avec des alertes trafic très précises par exemple.

" Coup d'arrêt " estival sur le marché des matériaux de construction [France]

L’été n’aura pas vraiment profité au marché des matériaux de construction ! D’après les derniers chiffres publiés ce 30 octobre par l’Unicem, le troisième trimestre a été marqué par une stagnation de l’activité. Le rythme annuel reste néanmoins soutenu, avec une progression de +4,4% pour les granulats et de +6% pour le béton prêt à l’emploi.

Le climat des affaires a été jugé de normal par les industriels

La stagnation de l’emploi dans le secteur industriel se poursuivrait jusqu’à la fin de l’année. 64% des patrons s’y attendent, notamment dans la branche de l’agroalimentaire, la chimie et parachimie, la mécanique et métallurgie. Pas de changement notable à relever au 3ème trimestre de l’année. Le climat des affaires semble être normal. C’est ce qu’ont confié les deux tiers des industriels ayant participé à l’enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib.

Un troisième trimestre difficile pour les matériaux de construction

Après une première moitié de l'année 2017 plutôt vigoureuse dans le secteur des matériaux, où l'activité a progressé sur un rythme de +4,4% sur un an pour les granulats et de +6% pour le BPE (données cvs-cjo), la reprise semble marquer le pas au troisième trimestre.

Eco-construction : Un développement toujours timide

Répondre aux enjeux environnementaux actuels et respecter les exigences d’un habitat confortable, économique et écologique… Ce sont en gros les principales caractéristiques d’une habitation durable. La donne de durabilité se développe de nos jours dans le secteur de la construction. Pour détailler cette notion, nous avons donné la parole à Fatimaazzahra Bendahmane, fondatrice du bureau d’architecture Eco-Activa. La gagnante du prix argent de Lafarge Holcim détaille dans cet entretien les principes de la construction durable et analyse son élan au niveau national.

Ford : Pourquoi les voitures que nous conduisons sont déjà intelligentes

De nos jours, les voitures sont devenues très intelligentes et elles le seront encore plus dans les années à venir. Ceci s’explique par la multiplication des études, des recherches et du développement de la part des constructeurs automobiles pour arriver à créer ce qui sera le véhicule du futur. De son côté, Ford intensifie ses efforts dans ce sens et compte débuter la production en masse de ses véhicules autonomes ultra high-tech à partir de 2021.

Renforcer la cohérence des filières industrielles

Après l'analyse de six filières (aéronautique défense, automobile, construction, agroalimentaire, ferroviaire, construction navale) étudiées par l'Alliance industrie du futur (AIF) dans le rapport d'Accenture, EY et Roland Berger de juin dernier, des appels d'offres seront lancés avant la fin d'année. En ligne de mire, le cofinancement d'études pour la mise en oeuvre opérationnelle des solutions de l'industrie du futur préconisées dans les filières volontaires. Bien sûr, « chacune d'elles a ses propres problématiques », explique Philippe Darmayan, président de l'AIF.

Augmentation de la consommation marocaine des jus espagnols

Selon les statistiques sur les échanges agricoles et agroalimentaires marocains avec l’étranger, les importations marocaines des jus et autres boissons espagnols ont augmenté. Les marocains ont considérablement augmenté leur consommation de produits alimentaires espagnols entre janvier 2015 et juin 2017. Les données statistiques du ministère de l’Agriculture, de celui des Finances et celui du Commerce et de l’Industrie ont indiqué une augmentation d’au moins 105 000 tonnes de ces produits sur une période de 30 mois.

Salon agricole de Safi: La câpre à l’honneur

Le Salon agricole de Safi, qui aura lieu du 03 au 05 novembre, célèbre cette année la câpre sous le signe « la filière de la câpre : enjeux de la valorisation et de la commercialisation ». Organisée par l’Association provinciale des producteurs de la câpre, la Chambre régionale de l’agriculture Marrakech-Safi, la Direction provinciale de l’Agriculture à Safi, cette manifestation est devenue au fil du temps, un rendez-vous national incontournable de tous les passionnés de produits de terroir.

Peintures : AkzoNobel et Axalta, vers une fusion à près de 30 milliards de dollars

Le spécialiste néerlandais de la peinture AkzoNobel a annoncé lundi être en négociations pour fusionner avec son rival américain Axalta et donner naissance à un leader mondial. "En réponse à des spéculations de marché, AkzoNobel confirme aujourd'hui être actuellement dans des discussions constructives concernant une fusion de AkzoNobel Paints Coatings avec Axalta" , écrit le néerlandais dans un communiqué.

Climat des affaires : Un trimestre plutôt normal pour les industriels

La stagnation de l’emploi dans le secteur industriel se poursuivrait jusqu’à la fin de l’année. 64% des patrons s’y attendent, notamment dans la branche de l’agroalimentaire, la chimie et parachimie, la mécanique et métallurgie. Pas de changement notable à relever au 3ème trimestre de l’année. Le climat des affaires semble être normal. C’est ce qu’ont confié les deux tiers des industriels ayant participé à l’enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib.

TVA: Des changements pour l’agriculture et l’agroalimentaire

Le Projet de Loi Finance 2018 prévoit quelques changements au niveau de la TVA pour les secteurs agricole et agroalimentaire. Le Projet de Loi Finance 2018 a été dévoilé il y a peu. Parmi les changements attendus en 2018, plusieurs concernent les domaines agricole et agroalimentaire. En 2016, le régime de taxation des produits agricoles (fruits, légumes et légumineuses) destinés à l’agro-industriel avait été modifié.

« Saveurs du Maroc ». Nouveau label national

L’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR) et la Fédération des Industries de la Conserve des Produits Agricoles du Maroc (FICOPAM) ont mis en place dans le cadre de la loi 12-06 relative à la normalisation, à la certification et à l’accréditation, le label national « Saveurs du Maroc », destiné aux transformateurs de fruits et légumes et autres produits végétaux.
Industrie du 30 Octobre au 03 Novembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 16:51 Industrie du 09 au 13 Juillet 2018

Lundi 9 Juillet 2018 - 11:31 Industrie du 02 au 06 Juillet 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_100728
20150226_101251
maraacid
20150422_121229
cnd