Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 01 au 05 Octobre 2018

Veille Maraacid


Les Sud-soudanais hantés par l’insécurité alimentaire

Les habitants du Soudan du Sud font face à la faim engendrée par l’insécurité qui demeure le quotidien d’une immense partie de la population.Comme si cela ne suffisait pas, les récoltes et l’approvisionnement des marchés y ont été largement perturbés par la guerre et la population dépend lourdement des agences humanitaires pour la distribution vitale de nourriture. L’absence de routes, l’insécurité et le fait que les travailleurs humanitaires ont été régulièrement pris pour cible – 107 ont été tués depuis le début de la guerre – contraignent les ONG et l’ONU à distribuer la nourriture par les airs.

Le FIDA et The Lab s’allient dans la lutte contre le changement climatique en faveur des agriculteurs en Afrique

Le Laboratoire mondial d'innovation pour le financement climatique (the Lab) et le Fonds international de développement agricole (FIDA) ont créé un partenariat pour renforcer la résilience au changement climatique pour les petits exploitants agricoles d'Afrique de l’Ouest et centrale en développant des instruments financiers innovants. Selon le rapport Climate Policy Initiative’s Global Landscape of Climate Finance, seulement 16% ($23 milliards) du financement public total consacré à la lutte contre le changement climatique en 2016 sont imputables aux activités d’adaptation, indique le FIDA.

L’autosuffisance en riz contribue à la lutte contre la faim en Afrique Par BukarTijani, DG adjoint FAO et Représentant régional pour l’Afrique

La demande de consommation de riz en Afrique augmentant actuellement à un rythme rapide –soit 5,5 pour cent par an –, la seule possibilité pour les pays d’être en passe d’atteindre les objectifs de développement est de parvenir à l’autosuffisance dans la production de riz. Ceux-ci permettront notamment de réaffecter les devises étrangères si indispensables et d’investir dans le développement de la chaîne de valeur du riz, un domaine qui offre le potentiel de créer et d’offrir plus de possibilités d’emploi pour les jeunes et les femmes.

Infographie du mois : Quelle est l’évolution de l’extrême pauvreté dans le monde ?

Sur base des statistiques de la Banque Mondiale, nous vous présentons, ce mois-ci, deux infographies qui permettent de voir que l’extrême pauvreté diminue dans le monde.La Banque Mondiale relève que ce taux n’a jamais été aussi bas dans l’histoire. Le taux de pauvreté sous-estime les difficultés économiques des Belges

Selon la Banque mondiale, l’extrême pauvreté continue à reculer dans le monde, mais à un rythme ralenti

« Au cours des 25 dernières années, plus d’un milliard de personnes dans le monde sont parvenues à sortir de l’extrême pauvreté, et le taux mondial de pauvreté n’a jamais été aussi bas qu’aujourd’hui. C’est l’une des plus grandes réussites de notre temps, souligne Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale. Mais si nous voulons mettre fin à la pauvreté d’ici 2030, il nous faut accroître massivement les investissements, en particulier dans le développement du capital humain, afin de favoriser la croissance inclusive indispensable pour aider ceux qui vivent encore dans le dénuement. Nous n’avons pas le droit d’échouer. »

Taux de pauvreté. Le warning de la Banque mondiale

Selon le dernier rapport de la Banque mondiale, au Maroc, la croissance est favorable aux pauvres depuis une dizaine d'années, mais l'écart entre les taux de pauvreté urbaine et rurale reste important. Au niveau régional, le rapport a constaté une convergence entre les douze régions au niveau de l'évolution du niveau de vie.«Ce processus est loin d'être achevé : en supposant un taux de convergence annuel de 4%, il faudra 24 ans pour que les disparités régionales initiales soient réduites de moitié.

Making Every Euro Count in the Fight Against Malnutrition

The fight against hunger should not slip down in the list of global priorities such as climate change, migrations or population growth Addressing those challenges must in no way mean that we put aside our efforts to guarantee every human's fundamental right to food, especially as the latter has a strong impact on the other challenges. Secondly, we need more funds. Even when priorities pile up on our agendas, we must not leave aside food and nutrition, which lie at the heart of life, health and development.

Assainissement : Guterres cite en exemple les efforts de l’Inde

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a cité mardi en exemple les efforts de l’Inde en matière d’assainissement pour encourager tous les pays du monde à doter l’ensemble de leur population d’installations sanitaires et de traitement des eaux usées dignes de ce nom.M. Guterres s’exprimait lors d’un congrès international sur l’assainissement organisé en Inde à l’occasion des célébrations du 150ème anniversaire du Mahatma Gandhi, qui fut un grand avocat de l’hygiène pour tous et affirmait le droit de tous à des installations sanitaires décentes.« Tout le monde a droit à de l’eau saine et à des installations sanitaires », a poursuivi M. Guterres.

Emploi: Le taux de chômage devrait diminuer à 8,9% d'ici fin 2018, selon l'Insee

D’ici la fin de l’année 2018, le taux de chômage devrait « Autour de 140.000 PEC » devraient être conclus en 2018L’emploi non marchand, qui a diminué avec la baisse des contrats aidés décidée par le gouvernement, devrait bénéficier du développement des contrats aidés nouvelle formule « parcours emploi compétence » (PEC).

Marseille: La pauvreté se développe, «mais la ville a d'autres priorités»

Une étude sur la pauvreté à Marseille a été lancée par le secrétariat social de Marseille. « Il n’y a pas que la pauvreté visible comme les Roms ou les SDF, il y a aussi les personnes qui vivent juste au-dessus du seuil. Cela concerne les ouvriers, les retraités, les employés peu qualifiés. Et ces personnes représentent près de 50 % de la population de la ville ! »

L’UNESCO soutient le lancement mondial du “Hackathon de la jeunesse” dans le cadre de l’Education aux médias et à l’information

Les gagnants du hackathon de trois jours seront éligibles au financement initial d'un groupe d'investissement parrainé par l'UNESCO et la Fondation MiSK.Les gagnants Hackathon seront annoncés lors d'une cérémonie de remise des prix à l'ordre du jour de la Semaine mondiale du Forum d’Education aux médias et à l’information de la jeunesse 2018 à Riga, en Lettonie. Les participants recevront des tâches à 09h00 CET chaque jour du hackathon pendant trois jours et seront encouragés à organiser des discussions de groupe; Un compte Facebook n'est pas requis mais est fortement recommandé.

Les Restos du cœur veulent un plan européen de lutte contre la pauvreté

Le 13 septembre, les Restos du cœur réagissaient plutôt favorablement aux orientations du plan pauvreté que venait de dévoiler Emmanuel Macron. En effet, constatant, selon ses estimations, qu’environ quarante millions d’Européens vivraient dans des conditions de "grande pauvreté", l’association estime qu' "après la stratégie nationale, il faut un plan européen de lutte contre la pauvreté. C’est pourquoi les Restos demandent au président de la République de "défendre un plan européen de lutte contre la pauvreté, via le renforcement du Fonds européen d’aide aux plus démunis".

La Banque mondiale souligne la nécessité d'une "croissance inclusive au Maroc"

La Banque mondiale estime également qu’avec « un taux d’investissement de 30 % du PIB depuis 2008, le modèle économique du Maroc, basé sur la demande domestique, risque de s’essouffler sans augmentation significative de l’efficacité et de la profitabilité des investissements ». La Banque mondiale relève cependant qu’avec « le retour de conditions pluviométriques normales (comparées à celles de 2017, ndlr), la production agricole se dirige vers un déclin en 2019, tirant vers le bas le taux de croissance global à 2,9 en 2019″. Cette prévision de la Banque mondiale s’aligne sur celle émise par le Haut Commissariat au Plan en juillet dernier, qui prévoyait aussi un taux de croissance de 2,9 en 2019.

La Côte d’Ivoire va abriter le centre d’excellence pour l’élimination de la faim

Un « Centre régional d'excellence pour l'élimination de la faim et de la malnutrition » sera créé en Côte d’Ivoire. « Ce centre régional d'excellence contre la faim et la malnutrition sera créé en tant que Centre du Pam », souligne le gouvernement ivoirien, qui ajoute que « le cadre de gouvernance déjà défini au niveau mondial relève du Pam et reste conforme à leurs règlements et procédures ». Rappelons que le 12 février dernier, la Côte d'Ivoire a procédé au lancement de l’initiative « Faim zéro », une feuille de route du gouvernement pour éliminer la faim et la malnutrition dans le pays d'ici à 2030.

Autonomisation de la femme rurale africaine : Entre acquis et défis, le Burkina partage son expérience

Au Burkina Faso, dit-elle, 86% des femmes vivant en milieu rural occupent 63% des activités productrices. En retour, des actions ont été entreprises pour améliorer les conditions de vie de la femme rurale burkinabè. Il s’agit, entre autres, du programme de mécanisation agricole ou « opération 100 mille charrues », qui aura permis de doter 48% des femmes agricoles en charrues et en animaux de trait ; le quota de 30% de femmes rurales sur les périmètres aménagées qui fait aujourd’hui un bilan d’accès de 46% de femmes rurales ayant bénéficié de nouvelles terres aménagées, et l’existence d’une politique nationale du secteur rural.

Le « faim zéro » doit rester un axe fort du quinquennat

Certaines initiatives de développement lancées ces dernières années ont, en outre, peu contribué à la sécurité alimentaire des populations du Sud. En 2014, la loi d’orientation et de programmation sur le développement et la solidarité internationale confirme la sécurité alimentaire et nutritionnelle parmi les priorités françaises.Autre signal, l’Agence française de développement n’envisage pas de nouveau cadre d’intervention stratégique (CIS) spécifique sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Les États-Unis font don de 16,85 millions pour lutter contre la faim en république Centrafricaine

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) salue la contribution de 16,85 millions de dollars du United States Agency for International Development (USAID) destinée à fournir une assistance en République centrafricaine où des années de conflit ont bouleversé la vie de millions de personnes.« Nous remercions les Etats-Unis pour cette contribution qui témoigne de leur soutien indéfectible aux familles les plus vulnérables à un moment où elles en ont particulièrement besoin », a déclaré le Représentant et Directeur Pays du PAM Gian Carlo Cirri.

L’UE et le Groupe des 79 pays de l’ACP redéfinissent leur partenariat

L’UE et les 79 pays du Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) entameront aujourd’hui des négociations sur l’avenir de leur coopération après 2020. Le partenariat actuel, régi par l’accord de Cotonou, est l’un des cadres de coopération les plus anciens et les plus complets entre l’UE et des pays en développement. Afin de marquer l’ouverture du premier cycle de négociations politiques à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, le négociateur en chef de l’UE, M. Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, a déclaré: «Le partenariat entre l’UE et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique est un atout pour l’UE ainsi que pour le multilatéralisme en général.

Pauvreté : un plan cohérent, mais insuffisant

Une chose est de soutenir que la pauvreté ne peut être réduite que par la seule protection sociale, une autre est de maintenir cette protection sociale de base à des niveaux indécents. Augmenter le RSA d’encore 10 % en cinq ans, comme ce fut le cas entre 2012 et 2016, nécessiterait un milliard d’euros, mais apporterait un peu d’air aux 4 % de nos concitoyens qui disposent de moins de 20 euros par jour pour (sur)vivre et qui sont souvent les plus éloignés de l’emploi et ceux qui devront fournir le plus d’efforts pour retrouver un travail.

Il faut accroître les investissements pour une couverture universelle des services d’assainissement (OMS)

Le monde n’atteindra pas d’ici 2030 l'objectif de la couverture universelle des services d’assainissement permettant à chaque personne dans le monde d’avoir accès à des toilettes sûres sans procéder à des changements politiques globaux et investissent davantage, a averti lundi l’OMS en lançant ses premières directives mondiales sur l’assainissement et la santé. «Des milliards de personnes vivent sans accès même aux services d’assainissement les plus élémentaires», a-t-elle déploré. Dans le monde, 2,3 milliards de personnes n’ont pas accès aux services d’assainissement de base dont près de la moitié est forcée de déféquer en plein air estime l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les chefs de l’humanitaire et du développement de l’ONU en mission au Nigéria et au Tchad

Les chefs du Programme des Nations Unies pour le développement et du Bureau de la Coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) effectueront ensemble un déplacement au Nigéria puis au Tchad au cours du week-end du 6-7 octobre.La mission de l’Administrateur du PNUD, Achim Steiner, et du Coordonnateur des secours d’urgence, Mark Lowcock, « vise à souligner et à soutenir les efforts humanitaires et de développement communs dans ces pays », a précisé M. Haq.Selon le dernier indice de développement humain du PNUD publié le 20 septembre, le Nigéria et le Tchad occupent respectivement la 157e et la 186e places sur 189 pays recensés.

Un adolescent sur trois victime de harcèlement dans le monde selon de nouvelles données

Dans ces 10 pays, un pourcentage stupéfiant de 65 % de filles et 62 % de garçons signalent un cas de harcèlement, révélant que là où le harcèlement est le plus répandu, les filles sont plus largement impactées.Les facteurs externes ont aussi un rôle dans le harcèlementUn tiers des jeunes dans le monde sont victimes de harcèlement à l’école.

Sénégal : La BAD décaisse 70 millions $ pour un projet de développement

Le Sénégal bénéficiera d’un financement de près de 70 millions $ de la Banque africaine de développement (BAD) pour la mise en œuvre de son Programme d’urgence de développement communautaire.Selon Ecofin, ce nouveau financement, octroyé à titre de prêt, devrait permettre de mettre en œuvre la deuxième phase du programme pour un coût total estimé à plus de 187,5 milliards $.Notons que le Programme d’urgence de développement communautaire, dont le déploiement de la première phase a débuté en 2015, vise à réduire le taux de pauvreté en milieu rural, de 67 à 54%.

Un siècle d'inégalités de revenus : les 1 % regagnent le terrain perdu

Lecture : en 2014 aux États-Unis, les 1 % les plus riches ont perçu 20,2 % de l’ensemble des revenus du pays. Dès les années 1970, la part des 1 % les plus riches dans le revenu global se remet à progresser dans les pays anglo-saxons (États-Unis, Royaume-Uni), où elle retrouve ses niveaux d’avant-guerre. Aux États-Unis, leurs revenus représentaient 10,6 % du revenu national en 1975, ils approchent les 20 % en 2007.

Pauvreté: "La cause déterminante de ce constat est l’absence d’emploi"

Plus de la moitié des Réunionnais vivent dans des quartiers précaires selon la cartographie de l’Insee de la pauvreté par quartier à La Réunion. 13 quartiers urbains ont été répertoriés comme concentrant des difficultés économiques. Les quartiers de la Zac Avenir, le centre-ville, Palissade, le Gol ou encore Roche Maigre concentrent des populations qui cumulent des difficultés socio-économiques. Entre 2010 et 2015, la situation s’est dégradée dans les quartiers urbains qui cumulaient déjà les difficultés socio-économiques, observe l’insee.

Le changement climatique décime les zones humides

Les zones humides sont cruciales pour l’homme et pour la vie sur la planète. La menace persistante et croissante qui pèse sur les dernières zones humides de la planète, entretenue par le drainage de l’eau, la pollution, l’utilisation non durable, les espèces envahissantes, les flux interrompus par les barrages et le déversement de sédiments par le déboisement et l’érosion des sols en amont, est décrite en détail dans les Perspectives mondiales pour les zones humides.

Réchauffement planétaire : C’est très grave, mais il y a des remèdes

Les experts de cet organe des Nations Unies chargé d’évaluer les travaux scientifiques consacrés aux changements climatiques ont passé en revue des milliers d’études parues ces dernières années. Le GIEC a vu le jour en 1988 sous les auspices de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). Ses rapports ont largement contribué à inciter les gouvernements à adopter et mettre en œuvre la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Consultation en ligne sur le projet de document d'orientation de l'UNESCO sur l'avenir de l'Éducation au développement durable

L'UNESCO invite les parties prenantes concernées et le public à examiner le projet de document d'orientation de l'UNESCO sur l'avenir de l'éducation au développement durable et de partager leurs commentaires.Le document d'orientation de l'UNESCO sur l'avenir de l'éducation au développement durable se penche sur où le travail en éducation au développement durable (EDD) se situe au milieu de nouveaux contextes émergents et propose la voie à suivre pour la période 2020-2030.

Indice de développement humain: la Norvège première sur 189 pays, le Niger dernier, la Belgique 17ème

En ressort un classement de 189 pays, basé sur leur IDH ou Indice de Développement humain, basé sur plusieurs facteurs. L'idée de base de cet indice, c'est que le développement d'un pays ne doit pas être mesuré seulement en fonction du revenu par habitant, comme cela se fait souvent, mais aussi en fonction des résultats obtenus en matière de santé et d’éducation.Plus étrange encore: quand on examine l'évolution des indices donnée par les Nations Unies dans son rapport 2018, on s'aperçoit que selon le nouveau rapport, ce taux était déjà de 19 en 2015, alors que le rapport 2016 l'établit à 16,6 pour cette même année.

€ 60 millions pour abaisser la pauvreté en milieu rural au Sénégal

La Banque africaine de développement (BAD) vient d'accorder € 60 millions au Sénégal pour l'aider à poursuivre son Programme d’urgence de développement communautaire, destiné à développer l’agriculture en milieu rural et à offrir aux populations des contrées les plus reculées du pays un meilleur accès aux services sociaux de base. Le gouvernement sénégalais avait lancé son Programme d’urgence de développement communautaire en 2015, auquel la Banque avait contribué à hauteur de € 43,8 millions. Ce nouveau prêt de € 60 millions permettrait de financer la deuxième phase, d’un coût total de € 162,03 millions, qui bénéficie aussi du soutien de la Banque islamique de développement et du Fonds saoudien pour le développement.

Pauvreté - 1,4 million de seniors n'ont ni emploi, ni retraite

Selon une étude de la Drees, un tiers des seniors "ni en emploi ni en retraite" (NER) vivent en dessous du seuil de pauvreté. L'étude de la Drees met ainsi en évidence, dans cette tranche d'âge, l'existence en métropole de 1,4 million de ces seniors, qui ne sont ni en emploi, ni en retraite (NER). Près du tiers (32%) de ces seniors NER vivent en dessous du seuil de pauvreté, contre 7,4% des seniors en emploi et 6% de ceux en retraite.

Indice de développement humain : Le Gabon classé 3e en Afrique subsaharienne

Libreville, Lundi 24 Septembre 2018 (Infos Gabon) - Le Programme des Nations unies pour le développement salue les efforts fournis par le pays d’Ali Bongo Ondimba en matière d’éducation, de revenu et de santé.Sur les 189 pays de la planète évalués en matière d’éducation, santé ou de revenu, le Gabon occupe le 110e rang en 2018. Au plan africain, le pays d’Ali Bongo Ondimba vient en troisième position après les Seychelles (62e rang mondial) et le Botswana (101e rang mondial).

Mali : près d’un tiers de la population en insécurité alimentaire

Le nombre de ménages avec une consommation alimentaire limitée est supérieur à 30 % par rapport à l’échelle nationale. Selon OCHA, le nombre de personnes ayant besoin d’assistance humanitaire au Mali en 2018 est passé de 4 millions et cent mille en janvier, à 5 millions et deux cent mille en juillet, soit une augmentation de 900 000 personnes.Le nombre de ménages avec une consommation alimentaire limitée est supérieur à 30 % par rapport à l’échelle nationale.

La remontée de la pauvreté en France

Quel est le niveau de la pauvreté, son intensité ? Dans un pays comme la France dont la richesse s'élève à nouveau avec la reprise, la pauvreté ne cède aucun terrain, signe s'il en fallait de la montée des inégalités.

Fonds d'entraide familiale: Les nouvelles modalités

Le document a été élaboré en partenariat avec la CDG qui assure la gestion du Fonds. Selon Lafita Echihabi, secrétaire générale de la CDG, 39.546 dossiers ont été traités depuis le démarrage du Fonds. Si la nouvelle loi élargit la catégorie des bénéficiaires notamment aux femmes mariées démunies ayant des enfants, elle renforce également les sanctions à l'encontre des fraudeurs

Journée d'étude sur l'insertion des enfants en situation d'handicap dans le système éducatif

"L'Insertion des enfants en situation d'handicap dans le système éducatif" est le thème central d'une journée d'étude organisée jeudi à Laâyoune, à l'initiative du Comité provincial du développement humain (CPDH). Intervenant à cette occasion, le secrétaire général de la préfecture de la province de Laâyoune, Ibarhim Boutmilat, a d'emblée rappelé la Haute solitude dont SM le Roi Mohammed VI ne cesse d'entourer les catégories sociales soufrant de l'exclusion, la pauvreté et la précarité.

Journée mondiale des enseignants: Une éducation de qualité passe par des enseignants bien formés

La Journée mondiale des enseignants, célébrée chaque année le 5 octobre, met cette année l’accent sur le droit à un personnel enseignant qualifié. Des enseignants bien formés sont indispensables à une éducation de qualité. Or, de nombreuses classes sont aujourd’hui encadrées par des personnes qui n’ont pas reçu la formation pédagogique requise pour enseigner.

Insécurité alimentaire : 5,2 millions de personnes dans le besoin

Le nombre de personnes ayant besoin d’assistance humanitaire au Mali en 2018 est passé de 4,1 millions en janvier à 5,2 millions à la suite de la révision du Plan de Réponse Humanitaire (PRH) en juillet, soit une augmentation de 900 000 personnes. Durant la période de soudure de juin à septembre, les humanitaires, en appui aux actions du gouvernement, ciblent un million de personnes dans le cadre de l’assistance alimentaire et plus de 266000 ménages dans les secteurs de l’agriculture, du maraîchage et de l’élevage.Au 30 juin, les acteurs humanitaires avaient assisté plus de 520000 personnes en vivres et plus de 116 000 ménages en moyens de subsistance, selon le cluster sécurité alimentaire.

Une chaire sur la précarité énergétique ouvre à Grenoble

La chaire Hope de la fondation Grenoble INP vient d’ouvrir dans l’école d’ingénieurs éponyme, avec Régis Largillier comme titulaire. La chaire multidisciplinaire Hope vient d’ouvrir à Grenoble avec pour objectif de lutter contre la précarité énergétique, dans ses dimensions techniques mais aussi sociales. La fondation Grenoble INP, liée à l’école d’ingénieurs éponyme, vient d’ouvrir la chaire Hope dédiée à la précarité énergétique.

Education: Le détail du programme d'appui social aux élèves pour la rentrée 2018-2019

Composante essentielle du nouveau Plan d'action de réforme de l'Education, tel que présenté devant le Roi Mohammed VI le 17 septembre 2018, le programme d'appui social vise notamment le renforcement des prestations d'hébergement et de restauration au profit des élèves du monde rural. Les élèves de ces écoles bénéficient en outre de prestations sociales: transport scolaire, restauration,…Un cadre référentiel de la qualité a été conçu l'année dernière qui permet d'évaluer les prestations d'hébergement, de restauration, de transport scolaire…", précise le directeur en charge du programme d'appui social.
Pauvreté et développement humain du 01 au 05 Octobre 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
20150422_121229
maraacid
20150226_100556
20150226_101251
cnd