Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 04 au 08 Février 2019

Veille Maraacid


Un monde sans faim

Cette dernière, parée d’une tunique chatoyante, des anneaux d’or aux oreilles, décrit une partie du mode de fonctionnement du grenier de sécurité alimentaire (GSA) de Tougou Ya Koko, l’un des 17 villages de la commune de Bassi (2 200 habitants), dans le département de Ouahigouya au nord du Burkina Faso, à quelque 150 kilomètres de la capitale Ouagadougou. C’est la raison pour laquelle l’ONG belge SOS Faim (*) a contribué au développement des GSA, qu’elle continue de soutenir au travers d’un partenariat avec Viim Baoré, dont elle assure une partie du financement. On est très loin de l’approche de SOS Faim, laquelle mise sur l’agroécologie pour transformer les petits cultivateurs burkinabés en acteurs de leur propre développement.

Conflits : Hausse des souffrances liées à la faim

Selon un nouveau rapport publié aujourd’hui par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM), la situation actuelle dans les huit endroits du monde où l’on recense le plus grand nombre de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire montre que le lien entre conflit et faim demeure trop persistant et mortel.Surveiller la sécurité alimentaire des pays en situations de conflit est le cinquième rapport produit par la FAO et le PAM pour le Conseil de sécurité de l’ONU depuis juin 2016.

Banques alimentaires Canada publie pour la première fois le Bilan-Faim en format numérique pour en assurer l'accès à tous

La pauvreté est au cœur de l'utilisation des banques alimentaires. Près de la moitié des utilisateurs des banques alimentaires sont des adultes célibataires en âge de travailler. Ce groupe comprend les adultes célibataires aux prises avec des difficultés malgré l'aide sociale, les personnes handicapées qui ont besoin de soutien et les adultes qui travaillent.

Les personnes seules et les enfants sont particulièrement touchés par l'insécurité alimentaire

Moisson Beauce dresse le portrait de la faim en dévoilant ses données par rapport à son territoire de la région de la Chaudière-Appalaches et du Granit puisque le nombre de personnes faisant appel à l'organisme est en augmentation de près de 2 100 personnes par mois par rapport à l'an dernier.Chaque mois, Moisson Beauce répond à 660 demandes d'aide alimentaire d'urgence, dessert 13 354 personnes, soit de 2099 personnes de plus par mois qu'en 2017. Dans la dernière année, l'augmentation a atteint 33 % sur le territoire, une situation déplorable selon Moisson Beauce.

Le nombre de pauvres progresse-t-il en France ?

La pauvreté en France est mesurée par rapport à un seuil de revenus - dit seuil de pauvreté -, représentant 60% du revenu médian. En 2017, le taux de pauvreté, c’est-à-dire la part de la population vivant sous ce seuil de pauvreté, s’établissait, selon l’indicateur avancé (1), à 14% de la population, représentant 8,8 millions de personnes. En retenant un seuil de pauvreté à 50% du revenu médian, comme c’était le cas jusqu’il y a dix ans, le nombre de pauvres chute à 8% de la population, représentant 5 millions de personnes.

Monde : la RDC concentre 7% de pauvres de la planète

En effet, la RDC est classée comme pays où le taux d'extrême pauvreté est à deux chiffres. Dans les deux tiers des 14 pays extrêmement pauvres, les revenus moyens augmentent à un taux annuel inférieur à la moyenne mondiale de 2%.Le Rapport 2018 de pauvreté et la prospérité partagée souligne la nécessité de dépasser l’objectif qui consiste à ramener le taux mondial de pauvreté en dessous de 3% et de s'efforcer de faire en sorte que tous les pays et tous les individus puissent profiter des bienfaits du développement économique.

Un accord très bénéfique pour les petits agriculteurs africains

La FAO et le Réseau de l’agriculture de conservation africain ont passé aujourd’hui un protocole d’accord visant à encourager les petits agriculteurs à améliorer leur accès à la mécanisation agricole durable, tels que tracteurs à deux roues et autres engins à moteur permettant d’économiser le temps de travail et la fatigue. « Cet accord est un élément important des efforts déployés conjointement par le Réseau de l’agriculture de conservation et la FAO en faveur de l’adoption d’une mécanisation agricole durable en Afrique, susceptible de transformer la vie et les moyens d’existence de millions de petits agriculteurs.

En 2030, l’Afrique sera-t-elle le dernier bastion de l’extrême pauvreté?

Cette situation laisserait le Nigéria, la République démocratique du Congo (RDC), et l’Éthiopie concentrer la majorité des gens vivant avec moins de 1,90 $ par jour (seuil de l’extrême pauvreté).Pour l’économiste de la banque mondiale Roy Katayama, “Si l’on parvient à éliminer l’extrême pauvreté partout dans le monde à l’exception d’une région, l’Afrique subsaharienne, nous ne pouvons pas affirmer que la pauvreté a disparu.

Lutte contre la pauvreté : la secrétaire d’État Christelle Dubos est en visite à Chenôve et Quetigny

Elle se rendra à la Banque alimentaire de Bourgogne à Quetigny et au Groupe ID’EES 21, à Chenôve.Vers 10h30, Christelle Dubos sera accueillie par Agnès Beutin, déléguée régionale de la Banque Alimentaire de Bourgogne et Gérard Bouchot, président de la Banque Alimentaire de Bourgogne.Christelle Dubos se rendra ensuite à Chenôve au Groupe ID’EES 21, un des premiers acteurs français du secteur de l'insertion par l'économique.

De plus en plus de retraités poussent la porte des Restos du Cœur

En 2017, les Restos du Coeur ont aidé près de 4 300 personnes, été comme hiver, ce qui représente 2 % de la population de la Haute-Loire. Entre la 32e et la 33e campagne d’hiver, soit entre 2016 et 2017, les Restos du Coeur de la Haute-Loire ont enregistré une hausse des inscriptions de 22 ,45 %. Pour transporter la marchandise, les Restos du Coeur de la Haute-Loire seront bientôt dotés d’un camion frigo financé par la Région, la Ville du Puy, la Fondation Carrefour et les Restos du Coeur au national.

La solitude : "En milieu rural, c'est très compliqué"

Il en ressort notamment que 44 % des personnes interrogées ont déjà côtoyé la solitude à plus ou moins long terme.» Ces bénévoles deviennent ainsi un nouvelle famille pour ces personnes souffrant de solitude, quelles qu’elles soient, sans regard ni jugement porté sur leur religion, leurs croyances, leurs souffrances physiques ou psychiques, «qu’elles soient riches ou pauvres. L’étude menée par BVA pour Astrée Association révèle que 33 % des personnes interrogées qui se sont déjà senties seules n’ont jamais exprimé leur solitude. 40 % affirment qu’il est "difficile d’y remédier".

INDH: 18 MMDH pour franchir un nouveau palier dans la lutte contre la précarité

Et dans le souci de préserver les acquis et d’en remédier aux remarques relevées, il a été procédé à l’élaboration de la troisième phase (2019-2023) en se projetant dans l’avenir, à travers l’adoption d’une approche globale basée sur quatre programmes cohérents et complémentaires garantissant la participation de tous les acteurs sociaux.En vue d’une sensibilisation accrue autour du caractère vital de la troisième phase, lancée en septembre dernier par SM le Roi, plusieurs rencontres régionales ont été organisées par la coordination de l’INDH avec les autorités et les responsables locaux, dont l’engagement et l’implication sont fondamentaux pour la bonne conduite de ce projet.Lors des réunions tenues dans les différentes régions, le Wali chargé de la coordination de l’INDH, Mohamed Dardouri, a insisté sur une mobilisation tous azimuts mener à bien les programmes de la troisième phase.

INDH: 18 MMDH pour franchir un nouveau palier dans la lutte contre la précarité

Dans le souci de préserver les acquis et d’en remédier aux remarques relevées, il a été procédé à l’élaboration de la troisième phase (2019-2023) en se projetant dans l’avenir, à travers l’adoption d’une approche globale basée sur quatre programmes cohérents et complémentaires garantissant la participation de tous les acteurs sociaux.En vue d’une sensibilisation accrue autour du caractère vital de la troisième phase, lancée en septembre dernier par SM le Roi, plusieurs rencontres régionales ont été organisées par la coordination de l’INDH avec les autorités et les responsables locaux, dont l’engagement et l’implication sont fondamentaux pour la bonne conduite de ce projet.

Pauvreté : les chiffres inquiétants de la précarité des femmes qui travaillent - Bien Public

Une étude Oxam France a récemment montré qu'il y a de plus en plus de femmes travailleuses pauvres. L'association utilise la définition de la pauvreté d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne, qui fixe le seuil de pauvreté à 60% du niveau de vie médian, soit 1 026€ pour une personne seule en 2016. En France, le seuil de pauvreté est fixé par l'Insee à la moitié du revenu médian, soit 855€ par mois, toujours pour une personne seule.

Contre le gaspillage et la précarité étudiante, une épicerie gratuite à Rennes 2

Au milieu de Rennes 2, qui compte plus de 40% d'étudiants boursiers, une épicerie gratuite offre chaque lundi soir des produits frais aux étudiants, avec comme ambition de lutter contre la précarité et le gaspillage alimentaire.

Recul du taux de chômage

Les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les personnes ayant un diplôme (-0,8 point), les femmes (-0,7 point) et les jeunes âgés de 15 à 24 ans (-0,5 point), relève la même source, notant qu’en revanche, les hausses les plus importantes du taux de chômage ont été enregistrées parmi les diplômés des facultés (+0,6 point) et les jeunes citadins âgés de 15 à 24 ans (+0,4 point)Les taux de chômage les plus élevés sont relevés, en particulier, parmi les femmes (14% contre 8,4% parmi les hommes), les jeunes âgés de 15 à 24 ans (26% contre 7,2% parmi les personnes âgées de 25 ans et plus) et les détenteurs d’un diplôme (17,1% contre 3,5% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme), selon le Haut commissariat.

Le chômage économique des ouvriers «historiquement bas» en 2018

Le taux de chômage économique est passé de 0,73% en 2017, un niveau qui était déjà faible, à 0,60% l’an dernier. «Cela signifie qu’en moyenne, pendant toute l’année2018, un ouvrier a passé moins d’un jour et demi à la maison en raison du chômage économique», illustre Acerta.A Bruxelles, la taux de chômage économique des ouvriers est quasiment nul: 0,05% en moyenne annuelle et 0,09% au quatrième trimestre 2018.

Recul du taux de chômage à 9,8% en 2018 (HCP)

Le taux de chômage au Maroc s’est situé à 9,8% en 2018 au niveau national contre 10,2% une année auparavant, selon le Haut commissariat au Plan (HCP).

Le taux de chômage recule de 0,4% en 2018 mais… Les femmes, les jeunes et les diplômés fortement touchés

Le taux pour ces personnes qui est de 23,3% est largement supérieur à celui des diplômés de l’enseignement général (15,4%) et l’ensemble des diplômés âgés de 15 ans et plus ( 17,1%).Les hausses les plus importantes du taux de chômage ont été enregistrées parmi les diplômés des facultés (+0,6 point) et les jeunes citadins âgés de 15 à 24 ans (+0,4 point). 112.000 postes d’emploi créés

Maroc-Allemagne : Prêts et dons de 330,5 millions d'euros en faveur du développement durable

Le Maroc et l'Allemagne ont signé, mardi à Rabat, deux arrangements de coopération financière d'une enveloppe globale de 330,5 millions d'euros sous forme de prêts et de dons, portant sur le développement durable.Pour sa part, M. Schmidt-Bremme a fait savoir que la signature de ces arrangements dans le volet des finances et des crédits relève d'un partenariat stratégique visant à soutenir la coopération entre les deux pays dans les domaines des énergies renouvelables, de l'eau et de l'économie durable. «L'enveloppe impressionnante de près de quatre milliards de dirhams» sur laquelle porte ces arrangements s'inscrit dans le cadre d'un portefeuille de coopération entre l'Allemagne et le Maroc qui s'élève à 20 milliards de dirhams, a-t-il dit.

Palantir et le Programme Alimentaire Mondial forment un partenariat pour améliorer l'aide humanitaire mondiale

Palantir Technologies (Palantir) et le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies annoncent aujourd'hui avoir conclu un partenariat de cinq ans pour rationaliser l’acheminement de l’assistance alimentaire ou financière lors des opérations de secours d’urgence grâce à une utilisation optimisée des données. Le PAM utilisera la plate-forme logicielle Foundry de Palantir pour rassembler les données issues de différentes sources réparties dans l'organisation.

Enseigner et apprendre l'engagement transformatif responsable

La réunion d’experts vise à mieux comprendre comment l’Education à la citoyenneté mondiale (ECM) peut aider les apprenants à devenir des citoyens engagés, agissant pour un changement effectif et responsable aux niveaux local, national et mondial.Dans le cadre de la cible 4.7 de l'objectif de développement durable (ODD) 4 sur l'éducation, l'UNESCO - par le biais de l'Education à la citoyenneté mondiale - s'efforce de donner aux apprenants les moyens d'être acteurs de changement responsable et non violent pour faire face aux défis aux niveaux local, national et mondial. Cette réunion a pour objectif d'identifier des solutions permettant au secteur de l'éducation de donner aux apprenants les moyens de s'engager de manière efficace et responsable pour apporter du changement positif.

Un centre pour les SDF à la rue Sidi El Béchir à Tunis

Le premier centre d’hébergement pour sans-abris ouvrira ses portes très prochainement à la rue Sidi Béchir à Tunis (ancien local du service de l’enfance et de la jeunesse relevant de la municipalité de Tunis). Les travaux sont quasiment achevés, annonce la municipalité de Tunis sur sa page officielle facebook, faisant savoir que ce projet est mis en œuvre en partenariat avec le gouvernorat de Tunis et l’association Ali Belhawane afin de fournir à cet établissement les équipements nécessaires.

Lutte contre la pauvreté : L’État et l’Indre-et-Loire s’engagent ensemble dès 2019

L’État et le conseil départemental ont ainsi signé, le 17 janvier 2019, une convention d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi. L’Indre-et-Loire devient le quatrième département signataire d’une telle convention avec l’État. En contrepartie, l’État soutient deux initiatives du département, dès janvier 2019.

11 millions de personnes résident en logement social

Cette enquête permet de dresser le profil des locataires du parc social qui comprend 4,5 millions de logements, soit 16 % de l’ensemble du parc de logements occupés. A contrario, seulement 2 % des occupants du parc social font partie des 20 % des personnes les plus aisées. A contrario, seulement 2 % des occupants du parc social font partie des 20 % des personnes les plus aisées.

Qui profite de la croissance des revenus dans le monde ?

Les économistes de la Banque mondiale avaient montré que le taux de croissance des revenus des 70 % à 85 % les plus riches frôlait le niveau zéro [6] pour la période 1988-2008 [7]. Mais cette analyse mondiale sur longue période met aussi en évidence l’explosion des revenus des plus riches de la planète. Le revenu des 1 % les plus riches a doublé entre 1980 et 2016 et, à eux seuls, les membres de ce club se sont accaparé 27 % du total de la croissance mondiale.

Lutte contre les inégalités : état d’urgence

En parallèle, nous avons fait de la lutte contre les inégalités et du lien social des priorités opérationnelles de notre plan stratégique 2018-2022. Les enjeux de justice et de lien social, entre les générations, entre les territoires, entre les individus et entre les groupes sociaux au sein des populations sont des facteurs clés d’un développement économiquement et socialement équilibré. Une plateforme de financement, bien sûr, mais aussi une plateforme de recherche et d’expertise, active dans le débat d’idées et le dialogue entre experts et citoyens, notamment via iD4D. Pauvreté, genre, accès à l’éducation, protection sociale, fiscalité, etc., les spécialistes du développement qui prennent la parole dans ces pages abordent toutes les facettes des inégalités.

Couverture médicale: les commerçants demandent un coup de pouce à l’Etat

L’application relative à la couverture sociale des commerçants, fixée par les lois sur l’assurance maladie et la retraite des indépendants, ne va pas être facile. C’est le constat que fait L’Economiste qui, dans son édition du 5 février, assure que, si le mode opératoire du prélèvement des cotisations n’a pas encore été arrêté, l’effort de contribution demandé n’est pas du goût de la totalité des commerçants.

Pourquoi parler de politique familiale dans le grand débat national ?

Le Grand Débat National doit être l’occasion d’écouter les familles sur ce qui peut améliorer leur existence quotidienne et leur permettre de réaliser leurs projets.Aux côtés des familles, et par leur connaissance des politiques publiques, l’UNAF, les UDAF et les URAF entendent contribuer à ce Grand Débat National.1) Encourager les familles à participer au grand débat national afin de témoigner de leurs difficultés au quotidien.

Un engagement fort contre la malnutrition, avec l’UA, la BAD, Bill Gates

Global Panel on Agriculture, le Food Systems for Nutrition, la Fondation Bill and Melinda Gates ainsi que d’autres partenaires, lanceront le Tableau de bord de la responsabilité des Leaders africains pour la nutrition (ALN), lundi 11 février 2019. L'événement, qui a pour thème “Appel à un meilleur plaidoyer et à une responsabilisation renforcée pour les investissements dans la nutrition», sera présidé par Sa Majesté le Roi Letsie III et par Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement. Cet outil de plaidoyer présente les progrès accomplis par rapport aux principaux indicateurs de la nutrition.

Comprendre la pauvreté : une journée de formation unique

Suite à la publication du premier Rapport sur la pauvreté en France, l’Observatoire des inégalités propose le 9 avril une journée de formation pour les professionnels confrontés à la question de la pauvreté. Cette journée sera animée par Louis Maurin et Anne Brunner, de l’Observatoire des inégalités qui vient de publier le premier Rapport sur la pauvreté en France.

Macron: "C'est pas vrai qu'on a rajouté de la pauvreté à la pauvreté, ça c'est du caramel !"

Organisé dans la salle des fêtes rénovée de l'Elysée, ce débat reflétait une inquiétude locale plus accrue encore que lors des trois premiers auxquels a participé le chef de l'Etat, en raison de la pauvreté ou de l'isolement des territoires d'outre-mer. Sa durée a d'ailleurs dépassé les 6h40 de Grand Bourgtheroulde et les 6h38 de Souillac.

La pauvreté s'aggrave dans les bidonvilles du Nigéria

Depuis l'année dernière, le Nigeria, pays de 180 millions d'habitants, détient le triste record du plus grand nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté, dépassant l'Inde, selon World Poverty Clock. Cet institut estime que six Nigérians plongent dans l'extrême pauvreté chaque minute. D'ici à 2030, ils devraient représenter 45,5% de la population totale (contre 44,1% actuellement), soit 120 millions de personnes.

INDH : Non à la mentalité d’assisté !

L’Initiative s’est surtout fixé comme objectif de déployer les efforts et les moyens pour lutter contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale, notamment à travers des projets générateurs de revenus en faveurs des couches sociales les plus défavorisées. Ainsi, des dizaines de projets INDH ont été réalisés dans le cadre de la première et de la deuxième phase de l’INDH. Mais la lutte contre la pauvreté et les inégalités s’est avérée compliquée.

Creusement des inégalités : Le monde devant sa conscience

La confédération Oxfam International, agissant contre les injustices et la pauvreté, a mis, dans son dernier rapport annuel consacré aux inégalités dans le monde, la communauté internationale face à ses responsabilités. Les plus déterminants parmi ces derniers sont liés à la distribution des richesses et au degré de lutte contre les inégalités entre citoyens d’un même pays. Dans son dernier rapport, dont les résultats ont été dévoilés début janvier 2019, Oxfam a tiré la sonnette d’alarme, faisant savoir que la fortune de 26 milliardaires équivaut à celle de la moitié la plus pauvre de l’humanité.

Pauvreté : Une bombe à retardement en cours de désamorçage, mais ...

En matière d'infrastructures et d'accompagnement de la population, plusieurs initiatives royales ont également vu le jour. L'action royale en faveur des plus vulnérables a fait des émules au sein de la société marocaine. L'espoir en un Maroc dont le développement profiterait à tous, sans distinction et où la bombe à retardement que constitue la pauvreté serait désamorcée.

Lutte contre la pauvreté : Quand l’entraide s’organise au Maroc…

En dehors de la période de grand froid, les Marocains n’hésitent pas à faire bloc, en unissant leurs efforts tout au long de l’année, pour faire face à la précarité et au besoin dans lequel vivent certains de leurs compatriotes. Durant trente jours, des opérations de F’tour (rupture du jeûne) collectif sont quotidiennement organisées, aussi bien dans les villes que dans les campagnes. En juin 2018, dans le cadre d’une opération baptisée «F’tour Mobile, Bsahtek», des milliers de repas de rupture du jeûne ont été distribués dans les villes marocaines.

Zero Hunger, une association contre la faim et la pauvreté

l’association Zero Hunger s’est donnée comme objectif de lutter contre la faim et la pauvreté. Elle a pour cible les populations pauvres et les sans domicile fixe dans la capitale économique du royaume afin de leur apporter soutien et réconfort en organisant plusieurs événements et campagnes. Distribution de plats, rencontres et collecte d’information, les membres de l’association touchent à tout pour venir en aide aux plus démunis.

Développement durable : la tutelle fait le point

En effet, le secrétariat d’État chargé du Développement durable a consacré, dans le cadre du PNDM, plus de 2 Mds de DH à la programmation de projets destinés à la réalisation des travaux de réhabilitation de 11 décharges non contrôlées (80 MDH) et la construction de 14 centres d’enfouissement et de valorisation des déchets (1,73 MMDH). Le point d’orgue de la présentation d’El Ouafi a été l’annonce d’un vaste programme d’égouts destiné au monde rural qui mobilisera un investissement d'1 milliard de DH. Cette initiative contribuera à la réduction des disparités territoriales en matière d’infrastructures de base, notamment entre le milieu urbain et le monde rural.

Le MOOC Objectifs de Développement Durable récompensé

Le MOOC Objectifs de Développement Durable https://www.uved.fr/mooc-odd/  de l’UVED a été primé le 31 janvier 2019 dans le cadre du prix « MOOC of the Year » dans la catégorie « Meilleur MOOC conçu par une université/école ». Ce MOOC propose des clefs pour comprendre les 17 ODD, leurs interactions et présente des initiatives et des expériences visant à les atteindre.
Pauvreté et développement humain du 04 au 08 Février 2019


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
maraacid
20150226_100815
20150226_100728
20150226_100556
rofoof