Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 13 au 17 Août 2018

Veille maraacid


De l’AMO au RAMU : La couverture sanitaire des Maliens prend un nouvel envol

En vue de permettre aux couches vulnérables d’accéder aux soins de santé efficace, l’Assurance Maladie Obligatoire(AMO) passe au RAMU, le Régime d’Assurance Maladie Universelle, pour une plus large couverture sociale des Maliens.Lors de cette rencontre le RAMU (Régime d’assurance maladie universelle) a été largement expliqué aux journalistes en apportant des réponses à toutes les interrogations soulevées.D’où la naissance du régime d’assurance maladie universelle.

Trouver les financements pour lutter contre la pauvreté

La Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a travaillé ce mardi après-midi à Hanoï avec les ministères de la Construction, des Finances, la Banque d’Etat et la Banque pour les bénéficiaires de politiques sociales au sujet de la lutte contre la pauvreté.Les délégués ont estimé que les politiques d’assistance avaient permis aux foyers déshérités de construire des logements solides, de développer la production et d’accéder aux services sociaux de base.La Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a demandé aux ministères et services concernés d’allouer des fonds prioritaires à la construction d’infrastructures et au développement socio-économique des zones démunies.

5 prix panafricains pour doper l’innovation et atteindre les ODD

Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, le président du Ghana et coprésident du Groupe d’avocats éminentes pour les Objectifs de développement durable (ODD), a annoncé la création d’un prix panafricain qui récompensera les efforts d’une nouvelle génération de jeunes innovateurs sociaux d’Afrique qui cherchent à résoudre des problèmes urgents liés aux domaines prioritaires des ODD.Ce prix, intitulé L’Afrique Innove pour les ODD (Africa Innovates for the SDGs), mettra l’accent sur les innovateurs ODD et sensibilisera l’opinion sur leur travail et leur impact. Ouvert à des innovateurs venant de tous les pays d’Afrique, L’Afrique Innove pour les ODD identifiera et récompensera des innovations africaines exceptionnelles qui aspirent à apporter des solutions efficaces aux défis majeurs liés aux Objectifs de Développement Durable.

Maroc : Des mesures sociales sans précédent dans le Budget 2019

Le Premier ministre, Saâdeddine El Othmani, qui a déjà perdu des collaborateurs à cause de cette affaire, fauchés par la colère royale, n’avait d’autre choix que de s’exécuter, et rapidement. Il a transmis à ses ministres les grandes lignes du Projet de la Loi de Finances (PLF) 2019, ce mercredi 15 août. Le roi veut une réforme des CRI (projet de loi validé le 2 août 2018 par le Conseil de gouvernement), il veut que les ratés du Ramed soient corrigés dès 2019, que les familles et les enfants scolarisés soient substantiellement aidés à la rentrée scolaire (programme Tayssir, cantines, transport scolaire, lutte contre l’abandon scolaire), que la troisième phase de l’INDH soit engagée, que le dialogue social soit effectif… Bref, Mohammed VI demande la lune et veut transformer El Othmani en SuperMan !

Qualité de vie : Casablanca parmi les 25 pires villes du monde !

La capitale économique du Maroc, Casablanca, occupe la 115e place du classement des 140 villes du monde où il fait bon vivre, élaboré par l’entreprise Economist Intelligence Unit et relayé par le quotidien l’Economiste.Après avoir mesuré le taux de criminalité, le niveau de vie, la stabilité politique et économique, l’accès à l’éducation et aux soins médicaux, les auteurs du rapport ont classé Casablanca parmi les 25 pires villes au monde. Au niveau international, les villes de Lagos (138e), Dacca (139e) et Damas (140e) sont les moins vivables.

PLF 2019 : priorité aux politiques sociales

Dans le cadre de la poursuite de la mise en oeuvre des engagements du programme gouvernemental, et en vue d’interagir avec les attentes légitimes des citoyens, il a été procédé à la fixation de quatre priorités du projet de loi de finances, à savoir; la priorisation des politiques sociales et des programmes de protection sociale, l’accélération du processus du dialogue social et l’appui du pouvoir d’achat des citoyens, la poursuite des grands chantiers et des stratégies sectorielles en vue de garantir les conditions de décollage économique et le soutien à l’investissement et à l’entrepreneuriat, outre la poursuite des grandes réformes, précise le Département du chef du gouvernement dans une note de cadrage relative au projet de loi de finances 2019.

Vulnérabilité des ménages : L’indice de probabilité de pauvreté, un outil indispensable

Cet outil est l’Indice de probabilité de pauvreté (PPI), une trouvaille d’Innovations for Poverty Action (IPA), basée aux Etats-Unis, qui est mise en œuvre au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal. Le PPI est un outil qui permet d’évaluer le niveau de pauvreté de nos bénéficiaires. Au regard de tous ces avantages, Claire N. Lossaine/Sawadogo confie que le PPI est un outil qui donne entièrement satisfaction à l’association Yikri.

INDH : Des projets de 12 millions de dirhams prévus à Boujdour

Les projets validés sont répartis entre 16 activités génératrices de revenus (AGR) et 16 autres à fort impact. Les projets validés sont répartis entre 16 activités génératrices de revenus (AGR) et 16 autres à fort impact. Il a rappelé, à cet égard, que nombre de ces initiatives ont déjà été mises en œuvre, dont le programme de la formation professionnelle en faveur des jeunes et leur intégration dans certaines entreprises, tandis que d'autres seront lancées prochainement telles que Boujdour Moubadara et le programme de l'économie sociale.

La réduction de la pauvreté dans le monde n’a jamais été aussi facile

Ces dernières années, le monde a fait des progrès remarquables dans l’élimination de la pauvreté. En 1820, 94% de la population mondiale vivait dans une pauvreté extrême (moins de 1,90 dollar par jour, ajustée au pouvoir d’achat). D'autre part, l'indicateur de 1,9 dollar ne concerne que la pauvreté "absolue" et non la pauvreté "relative" qui s'apprécie par rapport au niveau de vie du pays.

Agadir accueillera une conférence internationale sur la gestion de la pénurie d'eau

Une conférence internationale sur la gestion de la pénurie d'eau aura lieu du 4 au 6 octobre 2018 au sein de la ville d'Agadir. Organisée à l'initiative de l'institut agronomique et vétérinaire Hassan II, la rencontre vise à rassembler des scientifiques et des praticiens du secteur de l'eau pour « informer, échanger et sensibiliser sur les dernières connaissances et innovations dans les zones les plus touchées par la pénurie d'eau. Placée sous le thème «Gestion de la pénurie de l'eau au niveau des bassins versant : innovations et développement durable», la conférence réunira des décideurs d'une trentaine de pays d'Afrique et d'Europe ainsi que des experts et des représentants de différentes institutions internationales et d'opérateurs du secteur de l'eau.

Le directeur exécutif du PAM en visite au Tchad où 2,4 millions de personnes sont en insécurité alimentaire

Le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, a entamé dimanche une visite officielle au Tchad où 2,4 millions sont confrontées à l'insécurité alimentaire et à la malnutrition, a indiqué l'agence onusienne dans un communiqué dont Xinhua a obtenu une copie. Au cours de sa visite qui durera jusqu'au 15 août, M. Beasley rencontrera de hauts responsables du gouvernement tchadien à N'Djamena, la capitale du Tchad, et visitera des activités de renforcement de la résilience et d'intervention d'urgence appuyées par le PAM dans les régions du Lac Tchad et du Guéra, au centre du pays."

La Banque Mondiale dresse un rapport choquant sur la pauvreté au Maroc

Dans le rapport, il est précisé que 60% des Marocains vivent dans la pauvreté et dans le besoin. Cette partie de la population marocaine se divise en deux classes : les Marocains qui vivent dans la pauvreté extrême et les autres qui vivent dans un stade de pauvreté moyenne et qui sont privés de leurs droits les plus élémentaires. Le plus grand taux de ces Marocains qui vivent au bord de la précarité extrême a été confirmé par le rapport onusien et a démontré que le Maroc fait partie des pays les plus pauvres d’Afrique, à côté du Zimbabwe, du Mali, de la Somalie et du Gabon.

Pauvreté extrême au Bénin : Ampleur de la faim et déterminants

En effet, les ménages dirigés par des personnes ayant au moins le niveau primaire ne sont pas plus atteints par la pauvreté que les autres ménages. Par contre, la probabilité de subir cette forme de pauvreté augmente avec la résidence en milieu urbain et la taille du ménage. La probabilité de subir l’extrême pauvreté est très forte chez les ménages dont les chefs sont sans instruction, résidant en milieu urbain.

Mme Bassima Hakkaoui: Le Maroc est soucieux de respecter ses engagements internationaux en matière de promotion de la situation de la femme

La ministre de la Famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, Mme Bassima Hakkaoui, a souligné, samedi à Tunis, le souci du Maroc à aller de l'avant sur la voie de la mise en oeuvre de ses engagements internationaux relatifs à la consécration des droits humains en général, et la promotion de la situation des femmes, en particulier.

Le Canada fait le suivi de ses chantiers en Afrique

Dans le cadre de l’engagement du Canada de renforcer ses liens avec l’Afrique et de collaborer avec le continent afin de l’aider à relever les défis auxquels il est confronté, la ministre du Développement international, l’honorable Marie-Claude Bibeau, se rendra en Sierra Leone et en Côte d’Ivoire du 13 au 19 août 2018.En Côte d’Ivoire, la ministre Bibeau rencontrera le président de la Banque africaine de développement, M. Akinwumi A. Adesina, pour discuter de l’engagement continu du Canada envers la Banque.« Dans le cadre de son réengagement en Afrique, le Canada est déterminé à accroître sa collaboration avec la Côte d’Ivoire et la Sierra Leone.

Les agences de l’ONU mettent le paquet pour combattre la faim au Sahel

Les responsables de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), du Fonds International de développement agricole (FIDA) et du Programme alimentaire mondial (PAM) se rendront au Niger du 15 au 18 août afin de souligner les efforts régionaux entrepris afin de gérer la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel.Ils se rendront également sur les sites de plusieurs projets où la collaboration entre la FAO, le FIDA, le PAM, le Gouvernement du Niger et d’autres partenaires a permis d’offrir de nouvelles opportunités aux populations pour nourrir leurs familles, gagner leurs vies et renforcer leurs moyens d’existence par le biais d’activités agricoles.Les trois responsables des agences onusiennes dont les organisations travaillent en partenariat afin de soutenir le Sahel, souligneront les efforts conjoints entrepris pour lutter contre la pauvreté, le sous-développement, les impacts des évènements climatiques extrêmes et la gestion des migrations – des facteurs qui ont tous contribué à la situation critique de la région au niveau sécuritaire et humanitaire.
Pauvreté et développement humain du 13 au 17 Août 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100728
20150226_095904
abh
20150226_101251
cnd
20150226_100556