Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 14 au 18 Mai 2018

Veille Maraacid


Il est maintenant clair que les programmes de lutte contre la pauvreté comme le bien-être et la sécurité sociale fonctionnent

Les programmes de réduction de la pauvreté comme les coupons alimentaires (SNAP), la sécurité sociale et d'autres programmes de «bien-être» sont largement efficaces pour réduire la pauvreté, selon une nouvelle étude de chercheurs de l'Université de Chicago. L'effet global de la sécurité sociale sur toute la pauvreté est également énorme, responsable de loin la plus grande réduction de la pauvreté parmi tous ces programmes, l'étude a dit. "data-reactid =" 30 "> Pour les personnes âgées, Wu a déclaré que la recherche a révélé que les prestations de la sécurité sociale "à elle seule réduit de 75% la pauvreté.

SM le Roi lance à Salé l'opération nationale de soutien alimentaire "Ramadan 1439"

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, jeudi au quartier Al Inbiath à Salé, au lancement de l'opération nationale de soutien alimentaire "Ramadan 1439", initiée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité à l'occasion du mois sacré de Ramadan.Elle s’inscrit en droite ligne du programme humanitaire mené par la Fondation Mohammed V Pour la Solidarité et ayant pour objectif d’apporter soutien aux personnes qui en ont le plus besoin, tout en valorisant la culture de solidarité.Le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), la Trésorerie générale du Royaume et Barid Al Maghrib prêtent également leur concours à la Fondation Mohammed V pour la Solidarité en contribuant au contrôle des aspects financiers de l'opération.

Côte d'Ivoire : le gouvernement face à une vaste pénurie d'eau courante dans le nord du pays

Dans les rues de Bouaké, la deuxième ville la plus peuplée de Côte d'Ivoire après Abidjan. À Bouaké, comme dans de nombreuses villes du centre (Botro, Diabo, Sakassou, etc.) et du nord de la Côte d’Ivoire (Ferkessédougou, Niakaramandougou, Tortiya, Odienné), les populations sont contraintes de multiplier les déplacements de ce genre pour obtenir de l’eau plus ou moins potable. De fait, en 2016, face aux prévisions des experts, le gouvernement avait préféré gérer l’urgence, en ciblant les déficits immédiats, dans trois villes du nord : Korhogo, Bouna et Bondoukou.

Stratégie nationale de développement durable : Deuxième réunion du comité de pilotage

Présidée par Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat chargée du développement durable, cette rencontre qui regroupe les secrétaires généraux des différentes institutions a pour objectif de discuter des versions finales des plans d’action sectoriels du développement durable (PADD), élaborés en coordination avec les points focaux de développement durable des départements concernés et de mettre le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de la SNDD.

Les chômeurs, les familles monoparentales et les personnes moins éduquées sont plus vulnérables à la pauvreté

D' après les chiffres dévoilés vendredi pour l’année 2017 par Statbel, l’office belge de statistique, les chômeurs, les familles monoparentales et les personnes les moins éduquées sont les plus vulnérables à la pauvreté. Les chômeurs (49,1%) sont beaucoup plus exposés à la pauvreté monétaire que la population active (5%). L’indicateur européen de la pauvreté montre également que les mêmes groupes courent un risque plus élevé de pauvreté ou d’exclusion sociale: 65,9% pour les chômeurs, 49,7% pour les membres de familles monoparentales, 44,7% pour les locataires et 33,6 % pour les personnes faiblement éduquées.

L'INDH, treize années de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Chantier de règne par excellence, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a réussi à faire de ces treize dernières années une période glorieuse de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale via le lancement de divers projets multidimensionnels.Lancée le 18 mai 2005 par SM le Roi Mohammed VI, cette initiative s’est rapidement distinguée par son caractère novateur et sa nouvelle approche visant la promotion des politiques de développement humain et social, à travers notamment, le renforcement des capacités dans les différents domaines, social, culturel et sportif en l’occurrence, ainsi que l’encouragement des activités génératrices de revenus (AGR).

La France, pays du chômage... et pourtant 6 entreprises sur 10 rapportent des difficultés de recrutement : voilà ce qui bloque vraiment

Le manque de fonds propres ne freine la croissance que pour 24% des PME mais cette proportion s’accroît régulièrement, ce qui pourrait sans doute être lié à l’augmentation générale de leurs investissements. Il ne s’agit pas de niveau de qualification, d’expérience, de culture ou de salaire : c’est plus grave. Pour être plus précis cette absence doit être interprétée comme une absence de candidats adaptés, ne présentant pas les qualifications et le niveau d'expérience requis.

Lutte contre l’insécurité alimentaire : 1538 tonnes de riz distribuées à Tambacounda

Le Secrétariat exécutif à la sécurité alimentaire, dans le cadre de la mise en œuvre de son Programme d’urgence pour la sécurité alimentaire (Pusa), vient de procéder à une importante distribution de vivres aux populations de Tamba. 1538 tonnes de riz ont été réparties dans le département. Il s’agit, explique Mody Diop, coordonnateur du Pusa, d’aider les populations vulnérables à mieux faire face à l’insécurité alimentaire dans le département qui a été retenu parmi les 6 départements les plus vulnérables du pays.

Inégalités urbaines : faire émerger la mixité

Certains quartiers ne sont pas identifiés comme « défavorisés », mais peuvent être sous-dotés en infrastructures urbaines, en équipements et services, comme, par exemple, certaines communes périurbaines ou des quartiers « moyens-mélangés ». Soit en agissant sur la répartition inégale des groupes sociaux dans l’espace urbain, soit en intervenant dans les différents quartiers, et pas uniquement dans les plus défavorisés, pour assurer une répartition équitable des ressources urbaines. De la même manière, les espaces dans lesquels la mixité sociale existe depuis longtemps, sans vraiment avoir été ni décrétée, ni organisée, ni planifiée, sont trop peu considérés dans la réflexion sur les politiques visant à réduire les inégalités urbaines.

No, 70% of the world’s poor aren’t women, but that doesn’t mean poverty isn’t sexist

In fact, what we know from existing data is that women account for about 50 percent, not 70 percent, of the world’s extreme poor—although, as we argue below, this does not mean poverty is gender neutral. In fact, what we know from existing data is that women account for about 50 percent, not 70 percent, of the world’s extreme poor—although, as we argue below, this does not mean poverty is gender neutral.The good news is that, despite the limitations, we can still learn a lot about the differences in poverty between men and women in the meantime.

Sénégal : Ousmane Sylla appelle les habitants à l’union pour sortir de la pauvreté

La pauvreté grandissante qui prévaut dans la région de Kédougou nécessite une mutualisation de forces pour vaincre ce fléau, a laissé entendre Ousmane Sylla, président du mouvement forces citoyennes pour le progrès. Cette région est riche en ressources naturelles, mais très pauvre s’est désolé M. Sylla. Ousmane Sylla interpelle à cet effet le gouvernement et les entreprises installées dans cette région à revoir leurs démarches pour l’éradication de cette pauvreté.

La lutte contre le changement climatique pourrait causer la perte de 350 000 emplois en Afrique !

Dans ce rapport intitulé « Emploi et questions sociales dans le monde 2018 : une économie verte et créatrice d’emploi », l’agence onusienne a réalisé une estimation des créations et des destructions d’emplois induites par la généralisation de la transition verte, d’ici 2030. En matière de création d’emplois, le bénéfice net se concentrerait principalement dans les Amériques, en Asie et dans la zone Pacifique, ainsi qu’en Europe, s’élevant respectivement à 3 millions, à 14 millions et à 2 millions d’emplois.

Une nouvelle Loi Changement Climatique et Transition Energétique

Le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, de l’Alimentation, et de l’Environnement travaille à la définition d’une Loi Nationale sur le Changement Climatique et la Transition Energétique. Dans ce contexte, et dans la lignée de l’Accord de Paris, dont l’objectif global est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’Union Européenne de 40% d’ici 2030, elle s’est attelée à l’élaboration d’un texte d’avant-projet de Loi sur le Changement Climatique et la Transition Énergétique. Réduire les émissions de gaz à effets de serre de 80 à 95% par rapport à 1990 afin de dessiner la voie de la décarbonations jusqu’en 2050.

Plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale – le bilan

La 1ère recommandation du rapport vise à « Mettre en place un plan d’aide pour les familles pauvres, en particulier les familles monoparentales, en plus de la revalorisation déjà engagée des minima sociaux, par une accélération de l’accès aux structures d’accueil collectif et des accompagnements renforcés vers l’emploi pour leurs parents ».

Réduction de la pauvreté en milieu rural : Oumar Bouaré propose ses solutions

Pour apporter une solution durable dans les pays pauvre comme le nôtre, le chercheur émérite du centre de recherche en sciences économiques et sociales, Professeur Oumar Bouaré a présenté son article sur l’augmentation de l’emploi dans le Mali rural dans un contexte de changement climatique. L’article sur l’augmentation de l’emploi dans le monde rural dans un contexte de changement climatique a été expliqué par l’auteur.Selon lui, l’article vise à répondre aux préoccupations des populations rurales dans une dynamique de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté au Mali, la hausse du chômage continue dans le monde rural, entrainant l’augmentation de la migration des villages vers les villes.

Le programme « Hydromet en Afrique » : la réponse du continent aux phénomènes climatiques et météorologiques

Avec des services hydrométéorologiques optimisés, les pays africains pourraient limiter l’impact d’aléas climatiques prévisibles et, de ce fait, éviter de perdre les bénéfices des investissements qu’ils ont réalisés dans les infrastructures, l’éducation et le développement, brisant ainsi un cercle vicieux et assurant la pérennité des investissements et des moyens d’existence. En réponse à cette priorité de développement, le programme Hydromet en Afrique soutient plusieurs projets, notamment en République démocratique du Congo (Renforcement des services hydrométéorologiques et du climat) (a), au Mali (Modernisation des services hydrologiques et météorologiques), au Niger (Gestion des risques de catastrophes naturelles et développement urbain) (a) etau Burkina Faso (Modernisation des services hydrométéorologiques) (a).

Bénin : la Banque mondiale approuve un financement de 220 millions de dollars pour améliorer l’accès à l’eau potable en milieu rural

La Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un financement de 220 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* pour aider le Bénin à étendre l’accès à l’eau à tous les habitants des zones rurales.En améliorant notamment les conditions de vie, la santé, le taux de scolarisation, la productivité et les revenus, surtout pour les femmes et les filles, ce nouveau programme devrait avoir de nombreux effets positifs pour les plus défavorisés », explique Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin.

7,1 millions de personnes victimes d’insécurité alimentaire en Afrique de l’ouest

Grâce au référentiel élaboré, l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation qui est soucieuse de la situation alimentaire qui prévaut en Afrique de l’ouest va établir un lien entre les plans nationaux de réponse et l’accès à la réserve régionale de sécurité alimentaire de la Cedeao.La crise alimentaire induite par la flambée des prix de 2007- 2008 a profondément changé les données en matière de sécurité alimentaire au plan mondial et régional. Et la troisième ligne est la réserve régionale de sécurité alimentaire qui est complémentaire des deux premières.

Les grandes orientations pour une stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté présentées par M. Noblecourt, délégué interministériel chargé de la prévention et de la lutte contre la pauvreté, en présence de l’UNAF

Les grandes orientations pour une stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté présentées par M. Noblecourt, délégué interministériel chargé de la prévention et de la lutte contre la pauvreté, en présence de l’UNAFLe mercredi 9 mai dernier, le délégué interministériel chargé de la prévention et de la lutte contre la pauvreté, M. Olivier Noblecourt, a reçu le collectif ALERTE d’associations de lutte contre l’exclusion, dont l’UNAF est membre fondateur, pour présenter les grandes orientations de ses propositions pour une stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté.

La pauvreté augmente chez les plus jeunes, mais n'épargne pas les plus âgés

La pauvreté affecte d’abord les plus jeunes. La pauvreté frappe aussi durement les jeunes adultes (de 18 à 29 ans), catégorie d’âge pour laquelle la progression a été la plus forte : leur taux de pauvreté a augmenté de 8 % à 12,5 % entre 2004 et 2015. Les sexagénaires se détachent du lot, avec un taux de pauvreté compris entre 3 % et 4 %, qui évolue peu.

Précarité chez les immigrants «familiaux»

L’étude mesure comment les trois classes d’immigrants contribuent à l’économie et démontre que, bien que le Canada ait privilégié les immigrants économiques depuis le milieu des années 1990, les immigrants familiaux aident davantage à maintenir un bon taux de rétention et à améliorer les conditions des familles immigrantes.

Sénégal : la pauvreté et la liberté de manifester pointés comme défis

Le rapport national d’auto-évaluation sur la gouvernance du Sénégal a été rendu public, mardi à Dakar, par la Commission nationale de gouvernance (CNG) qui pointe dans ce document plusieurs défis à relever dont la lutte contre la pauvreté, les enfants errant dans les rues et la liberté de manifester. Notamment en ce qui concerne la liberté de manifester, la lutte contre la pauvreté, la question des enfants de la rue », a notamment affirmé le président de la Commission nationale de gouvernance (CNG), le professeur de droit, Babacar Guèye.Au Sénégal, le lancement du processus MAEP a été consacré par l’installation de la CNG, le 20 novembre 2014.

La France renouvelle son soutien au programme alimentaire mondial pour répondre aux besoins humanitaires et de développement

Le Programme alimentaire mondial (PAM) remercie la France pour son engagement contre la faim et la malnutrition dans le monde, concrétisé par une contribution de près de dix millions d’euros. Le PAM prévoit d’y fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle, ainsi que des moyens de subsistance aux populations vulnérables. Le PAM concentrera une partie de ses efforts au Mali, sous la forme d'une aide nutritionnelle d'un montant de près d'un million d'euros.

L'Afrique du Sud pourrait réduire de moitié son taux de pauvreté d'ici à 2030 (Banque mondiale)

Selon l’institution, le développement des politiques de lutte contre la corruption, de gratuité de l’enseignement supérieur et de réforme de la gestion de l’industrie minière devraient permettre au pays de réussir le pari de la réduction de la pauvreté.Le document indique que la corruption, ainsi que les inégalités sont l’un des principaux facteurs de pauvreté en Afrique du Sud. « Pour accroître le potentiel économique de l'Afrique du Sud, il faudra rompre avec l'équilibre de faible croissance et de forte inégalité dans lequel le pays est piégé depuis des décennies.» a indiqué l’institution de Bretton Woods.

Une action préventive combinée à un investissement durable pourraient éviter les crises alimentaires et permettre d’économiser des milliards de dollars d’aide alimentaire

Un nouveau rapport du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (WFP) intitulé Aide Alimentaire Mondial : Prévenir les crises alimentaires, examine ces crises, en analyse les causes et les échelles ainsi que la meilleure manière de les prévenir. En Syrie, WFP économiserait 300 millions de dollars par anSi la communauté internationale parvient à court-circuiter les causes des crises alimentaires – pas seulement les conflits mais aussi les chocs climatiques, la famine et la malnutrition, les systèmes alimentaires défaillants, et les structures politiques, sociales et économiques inadaptées – alors la dépense annuelle du WFP en aide alimentaire baisserait de 5 milliards de dollars.

La conférence climatique de Bonn, étape d'un agenda chargé jusqu'à  la COP 24

Réunis dans l'ancienne capitale allemande, siège des Nations unies pour le climat, les quelque 190 pays signataires de l'Accord de Paris ont buté sur la mise en œuvre d'une supervision internationale des politiques climatiques.Dans le contexte d'un mois d'avril marqué par un record de chaleur en Allemagne, pays hôte de cette intersession, les délégués de 190 pays ont conclu le 10 mai deux semaines de discussions visant à préparer le passage à la phase opérationnelle de l'Accord de Paris dont l'échéance est fixée à la conférence annuelle sur le climat (COP 24) qui se tiendra à Katowice (Pologne) du 3 au 14 décembre, au cœur du bassin charbonnier de la Silésie. De fait, la COP 24 est un nouveau rendez-vous important des négociations climatiques car elle constitue la date butoir à laquelle les pays doivent se mettre d'accord sur un ensemble commun de lignes directrices (rulebook) formant le ''programme de travail de l'Accord de Paris'' (Paris Agreement Work Program).

Insécurité alimentaire et gestion des engrais en débat à Hémicycle : Le ministre Nango coincé par les députés Amadou Araba Doumbia et Ahamada Soukouna

Le ministre Nango Dembélé a transpiré, malgré la climatisation, en séances questions orales à l’Assemblée Nationale, poussé dans ses derniers retranchements par les députés Amadou Araba Doumbia du groupe parlementaire ADP-Mali/SADI et Ahamada Soukouna de l’ADEMA-PASJ. Interpellé au prime abord sur les difficultés des paysans par rapport à la problématique des engrais, les subventions de ces intrants, les sociétés fournisseurs, etc, le ministre de l’Agriculture a débité quelques explications sans convaincre.

Maroc : Quatre enfants sur dix vivent dans une situation de pauvreté multidimensionnelle

Le taux de pauvreté multidimensionnelle dans le milieu rural est de plus de 68 % contre 17 % en milieu urbain, note l'étude.Concernant la dimension relative à l'assainissement, le taux de privation pour les enfants vivant dans le milieu rural est d'environ 18% contre moins de 1% pour les enfants qui vivent dans le milieu urbain, fait remarquer l'étude, qui note que le taux de privation du logement est de 52,2% pour les enfants du milieu rural comparé à 16,8% pour les enfants résidant dans les zones urbaines.Pour la dimension de l'assurance maladie, le taux de privation des enfants de 0-4 a atteint 66% dans le milieu rural contre 44% dans le milieu urbain, précisent les statistiques, déplorant le fait que 27% des enfants de 0-4 soient touchés par la malnutrition.

La pauvreté est-elle la destinée de la jeunesse africaine ?

Lorsque dans un colloque ou séminaire international, il est question de pauvreté, immanquablement les regards sont tournés vers le continent africain, « référence » par excellence en la matière. Ces trois facettes de la pauvreté sont si durablement implantées sur le continent qu’elles en arrivent à façonner la mentalité de sa population.L’absence d’une bonne FOI (Formation Orientation Information) est l’un des leviers d’ancrage de la pauvreté sur le continent.

Chômage: l'État prend la main

Si on se laissait aller à employer une métaphore routière pour décrire ce qui se profile en matière d'assurance chômage, on pourrait dire que l'État reprend les clés du camion, au détriment des partenaires sociaux. Si l'accord des partenaires sociaux est jugé insuffisant par le gouvernement, ce dernier pourra tout changer par décret au cours du premier semestre 2019 après, tout de même, s'être concerté avec les syndicats et le patronat. Ni interventionniste, ni passif, le gouvernement a joué sa partition sans trop empiéter sur les plates-bandes des partenaires sociaux ces 35 dernières années.

Les pensionnés belges propriétaires de leur maison échappent plus facilement à la pauvreté

Si l’on se base uniquement sur le revenu, 14,2% des seniors belges sont pauvres. Mais en combinant revenus et patrimoine, cette catégorie représente à peine 1,4%. Cette manière plus large d’analyser la pauvreté fait également émerger une nouvelle catégorie de ménages qui encourent un risque de pauvreté: 5,6% ne sont pas pauvres du point de vue des revenus, mais ne possèdent pas suffisamment de patrimoine afin d’encaisser le choc de voir ces revenus supprimés.

Les nouveaux réfugies de la république centrafricaine ont besoin de protection et d’assistance alimentaire au Tchad

Plus de 30 000 personnes, contraintes de fuir une éruption de violences en Republique Centrafricaine, ont trouvé refuge au Tchad et se trouvent confrontées à la faim et au dénuement sans accès à une assistance humanitaire d’urgence, avertit le Programme Alimentaire Mondial (PAM) aujourd’hui. Nous ne pouvons pas les abandonner,” a déclaré Mary-Ellen McGroarty, WFP Représentante et Directrice pays du PAM au Tchad.Le PAM a besoin de 10 millions de dollars US pour continuer à fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle aux réfugiés et habitants des villages d’accueil pour les six prochains mois.

CAMEROUN : 7 milliards de F pour la phase II du projet d'électrification rurale.

Le président Paul Biya, a autorisé mardi son ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire à signer un accord de prêt avec le Fonds Opep. L'accord de prêt que le ministre Alamine Ousmane Mey est autorisé à signer avec le Fonds de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole pour le développement (Opep) est conclu depuis décembre 2016. A cela s'ajoutent les fonds de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Bid, 6,31 milliards de Francs CFA).

Aide alimentaire française au Niger

Dans le cadre de l’aide alimentaire programmée, M. Marcel Escure, ambassadeur de France au Niger, et M. Lucas Honauer, directeur pays de l’ONG internationale ’’Action contre la faim’’ (ACF), ont récemment signé la convention de subvention portant sur un « Projet de renforcement de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence des populations touchées par les déficits agricoles et fourragers 2018 à Abalak », financé à hauteur 328 millions de Fcfa (500.000 euros). L’objectif de ce projet est d'apporter une assistance alimentaire aux populations les plus vulnérables du département d’Abalak, dans région de Tahoua, pendant la ‘’période de soudure’’ de cette année 2018

Subventions d’intrants agricoles et insécurité alimentaire : le ministre Nango Dembélé convainc les députés

Des questions relatives aux problèmes de gestion des subventions d’intrants agricoles et à l’insécurité alimentaire. Le ministre a été interpellé, simultanément, par l’honorable Ahmada Soukouna et l’honorable Amadou Araba Doumbia sur des aspects importants relatifs à la gestion de la campagne agricole et à la sécurité alimentaire. Aussi, l’honorable Doumbia a proposé au ministre de repenser la politique des subventions agricoles au Mali.

Etude: Des chiffres alarmants sur la pauvreté des enfants

Les principaux résultats de cette étude, basée sur les données de l’enquête panel des ménages de l’ONDH de 2015, ont fait ressortir qu’au niveau national quelque 39,7 des enfants âgés de 0-17 sont dans une situation de pauvreté, c’est à dire privés d’au moins deux dimensions essentielles de leur bien être avec une grande disparité entre les milieux urbain et rural. Concernant la dimension relative à l’assainissement, le taux de privation pour les enfants vivant dans le milieu rural est d’environ 18% contre moins de 1% pour les enfants qui vivent dans l’urbain, a fait remarquer l’étude qui note que le taux de privation du logement est de 52,2% pour les enfants du rural comparé à 16,8% pour les enfants résidant dans les zones urbaines

Insécurité alimentaire : L’État distribue 4 600 tonnes de riz

Selon M. Diop, le gouvernement du Sénégal a validé un plan d’urgence pour la sécurité alimentaire, le 9 mai 2017, qui concerne 6 départements du pays, à savoir, Matam, Kanel, Bambey, Malem Hodar, Goudiry et Tambacounda.Ces 6 départements ont été identifiés comme ceux qui avaient plus de difficultés en matière de sécurité alimentaire.Dans le cadre global de la résilience, le conseil de sécurité alimentaire a déjà identifié les 20 départements du Sénégal les plus touchés par ces phénomènes avec récurrence.

Quatre enfants sur dix au Maroc vivent dans une situation de pauvreté multidimensionnelle

Selon l'étude, quatre enfants sur dix au Maroc sont considérés comme pauvre multidimensionnel et trois parmi ces quatre vivent au milieu rural. Le taux de pauvreté multidimensionnelle dans le milieu rural est de plus de 68 % contre 17 % en milieu urbain, note l'étude.Concernant la dimension relative à l'assainissement, le taux de privation pour les enfants vivant dans le milieu rural est d'environ 18% contre moins de 1% pour les enfants qui vivent dans le milieu urbain, fait remarquer l'étude, qui note que le taux de privation du logement est de 52,2% pour les enfants du milieu rural comparé à 16,8% pour les enfants résidant dans les zones urbaines.

Fair Progress? Economic Mobility across Generations Around the World

The report estimates two aspects of economic mobility: 1. In several developing economies, income mobility is low compared to educational mobility. Greater mobility is associated with higher public spending.
Pauvreté et développement humain du 14 au 18 Mai 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
maraacid
rofoof
20150226_095904
20150226_100529
20150422_121229
abh