Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 15 au 19 Janvier 2018

Veille Maraacid


La « fiction climatique », une nouvelle façon de parler du changement climatique

Les romans de « fiction climatique » prennent généralement la forme de récits post-apocalyptiques où des personnages évoluent dans un monde ravagé par les effets du changement climatique. En 2015, Paolo Bacigalupi publie un second roman de cli-fi,Dénonçant à la fois le capitalisme et les rêves de géo-ingénierie des firmes multinationales, les romans de Paolo Bacigalupi illustrent la frange de la cli-fi la plus politisée et la plus investie par la question des responsabilités humaines dans les dérèglements climatiques.

Inégalités hommes-femmes :Il est temps d'agir

Les inégalités entre hommes et femmes se retrouvent dans tous les domaines de la vie économique et représentent une importante perte de richesse potentielle en termes de productivité et de niveau de vie, pour les intéressées elles-mêmes et pour l’ensemble de l’économie. • une plus grande égalité entre garçons et filles en ce qui concerne le niveau de formation atteint a un effet positif fort sur la croissance économique ;Par exemple, il faudrait adapter les stratégies et le matériel pédagogique pour davantage inciter les garçons à lire et les filles à choisir les mathématiques et les sciences ; il faudrait encourager un plus grand nombre de jeunes filles à suivre des études dans les domaines scientifiques, de l’ingénierie et des mathématiques, au niveau des études supérieures, et à rechercher un emploi dans ces domaines ;

Rapport de la conférence régionale sur la pauvreté des enfants au Moyen-Orient et Afrique du Nord : de la mesure à L'action

Dans le cadre du partenariat avec l’UNICEF et avec l’appui du Ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement Social et l’ONDE, l’ONDH a organisé, du 15 au 17 mai 2017, une conférence régionale sur « la pauvreté des enfants au Moyen Orient et Afrique du Nord » à Rabat.Suite au franc succès de cette manifestation, un rapport de synthèse regroupant l’ensemble des travaux et conclusions de la conférence a été élaboré.

Baisse de la durée de traitement des demandes du bénéfice du RAMED

La durée de traitement des demandes pour bénéficier des services du Régime d'assistance médicale (RAMED) a connu, depuis 2016, une baisse du plafond fixé, et la prise en charge peut s'effectuer en un délai record, voire un jour pour les cas urgents.Dans un exposé présenté devant la Commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants concernant les observations et les recommandations formulées dans le rapport de la Cour des comptes sur le Fonds d'appui à la cohésion sociale, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb a indiqué que l'augmentation de la durée de traitement des demandes depuis la généralisation en 2012 est due au nombre élevé des demandes du bénéfice du RAMED en 2013 et 2014, et la centralisation de la gestion informatique de ces demandes.

RDC : trois agences de l’ONU tirent la sonnette d’alarme contre la famine à Kasaï

Trois agences humanitaires des Nations Unies ont tiré mercredi la sonnette d’alarme concernant la situation alimentaire dans la région du Kasaï, en République Démocratique du Congo (RDC), où la famine menace des millions de personnes.Environ 630.000 personnes déplacées ont regagné leurs villages incendiés après s’être cachées dans la forêt et elles ont besoin d’assistance pour reprendre la production alimentaire. Au-delà du Kasaï, la situation humanitaire dans l’ensemble de la RDC s’est détériorée de manière significative au cours de l’année passée.

RAMED : Les remboursements s’accélèrent

La durée de traitement des demandes pour bénéficier des services du Régime d’assistance médicale (RAMED) a connu, depuis 2016, une baisse du plafond fixé, et la prise en charge peut s’effectuer en un délai record, voire un jour pour les cas urgents, a souligné, mardi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb.Pour ce qui est de l’opération de distribution d’un million de cartables, il a précisé que le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle ainsi que la Fondation marocaine pour le soutien scolaire ont pris en charge la mise en œuvre de cette initiative, avec une contribution de manière régulière de l’Initiative national du développement humain (INDH) d’un montant de 40 millions de dirhams (MDH) chaque année jusqu’en 2016.

JEAI VECTEUR "Vulnérabilité des sols et des ressources hydriques du Nord du Maroc face aux changements globaux"

Le Programme JEAI vise l'émergence ou le renforcement d’équipes de recherche des Suds dans le cadre de partenariats scientifiques avec des unités de recherche plac ée s sous la tutelle d’un ou de plusieurs membres de l’AIRD. La réalisation du projet, accompagnée par une étroite collaboration avec l’unité de recherche Nord partenaire, doit servir de catalyseur pour que l’équipe soutenue devienne un pôle de référence dans son domaine et s’insère plus facilement dans des réseaux scientifiques nationaux et internationaux.

Cote d'Ivoire:Bouaké - Les enfants s'impliquent dans la lutte contre le changement climatique

En procédant samedi, au Groupe scolaire Koko 1, à l'installation de son antenne de Bouaké, la Page verte a décidé d'étendre ses actions aux villes de l'intérieur de la Côte d'Ivoire.Le changement climatique ne peut plus être la préoccupation des seuls adultes. De plus en plus, les enfants doivent être imprégnés de ce phénomène.

Le changement climatique acidifie aussi les lacs et les rivières - SciencePost

Et si les systèmes d’eau douce absorbent le CO2 de différentes façons que les océans, l’impact sur la vie aquatique est en revanche le même : il est négatif.L’étude de l’acidification de l’eau douce a jusqu’ici été longtemps retardée, car déterminer la manière dont le carbone atmosphérique affecte ces écosystèmes nécessite un processus complexe, qui obtient des résultats plus difficiles à analyser que pour les océans. Ce corpus de recherche doit donc encore être approfondi, mais il est clair que le changement climatique contribue à l’acidification des océans et des plans d’eau douce.

Un fardeau injuste : Comment les petits paysans africains s’adaptent au changement climatique pour améliorer leur sécurité alimentaire

Le projet s'intéresse à quatre pays - le Kenya, le Nigeria, le Sénégal, et le Zimbabwe - et a pour objectif de partager les enseignements tirés afin que les petits exploitants à travers le monde reçoivent une aide plus efficace, alors que les défis auxquels ils sont confrontés se multiplient. Il contient des reportages de terrain sur : les problèmes et les menaces liés au changement climatique, comme la désertification au Nigeria, la salinisation des sols au Sénégal, et l'insuffisance du soutien technique offert aux petits exploitants agricoles au Zimbabwe ; l'éventail des actions et des solutions adoptées par les agriculteurs et les gouvernements ; et l'attitude des éleveurs de bétail kényans du comté du Turkana qui sont confrontés à l'un des pires épisodes de sécheresse jamais connus.

Insécurité alimentaire au Mali: La population de Mopti a faim et le commissariat à la sécurité alimentaire dort !

Nous avons toujours dit que les politiques agricoles et les stratégies de sécurité alimentaire sont mauvaises et les structures étatiques qui les pilotent sont inefficaces. Nous avions dit depuis très longtemps qu’il faut une harmonisation des stratégies de sécurité alimentaire en mettant les vrais acteurs aux postes techniques. Le Président IBK l’a si bien dit une fois qu’il faut une construction durable de la résilience des peuples.

Projet de loi pour soutenir les personnes handicapées

Le gouvernement malien a adopté, jeudi, sur la base d'un rapport du ministère de la Solidarité et de l'Action humanitaire, un projet de loi relatif aux droits des personnes vivant avec un handicap, a appris, dimanche, la PANA auprès du ministère malien en charge de la Solidarité et de l'Action humanitaire.Estimées à plus de 2,2 millions, les personnes vivant avec un handicap au Mali sont confrontées à d'énormes difficultés liées notamment à l'insuffisance de protection juridique et de préjugés, incitant le gouvernement malien à prendre en compte leurs préoccupations.Le projet de loi adopté participe de la mise en œuvre des dispositions des instruments juridiques internationaux relatifs à la protection des droits des personnes vivant avec un handicap.

Impôts et prestations sociales réduisent les inégalités de revenus de moitié

Le revenu moyen des 20 % les plus aisés est de 54 790 euros par an selon l’Insee (données 2015 pour une personne seule, avant impôts et prestations sociales), huit fois le revenu des 20 % les plus modestes (6 630 euros par an en moyenne). Au total, les prestations sociales procurent 552 euros mensuels à cette tranche de la population, soit les deux tiers de leurs ressources après redistribution, ce qui amène leur niveau de vie à 821 euros par mois. Une personne sans ressources dispose d’un revenu de 756 euros toutes prestations sociales confondues : c’est bien moins que les 1015 mensuels du seuil de pauvreté.

Mme El Ouafi: 1200 centres ruraux vont bénéficier du service d'assainissement liquide à partir de cette année

Un total de 1200 centres ruraux vont bénéficier du service d'assainissement liquide à partir de cette année, dans le cadre d’un programme participatif pour la fusion de 3 programmes nationaux, a souligné, lundi, la secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi. En réponse à une question sur la généralisation de l’assainissement liquide et le traitement des eaux usées dans les communes rurales, posée par le groupe authenticité et modernité à la Chambre des représentants, elle a expliqué qu'un programme participatif pour la fusion de 3 programmes nationaux, à savoir le programme national d’assainissement liquide et traitement des eaux usées, le programme national d’assainissement liquide en milieu rural et le programme national pour la réutilisation des eaux usées traitées, sera mis en oeuvre à partir de cette année.

Bilan démographique 2017: Plus de 67 millions d’habitants en France au 1ᵉʳ janvier 2018

Au 1ᵉʳ janvier 2018, la France compte 67,2 millions d’habitants. Au cours de l’année 2017, la population a augmenté de 233 000 personnes, soit une hausse de 0,3 %. Comme les années précédentes, cette progression est principalement due au solde naturel, différence entre les nombres de naissances et de décès, bien que ce solde soit historiquement bas.

Violences sexuelles, VIH, précarité… la fragilité des migrantes en France

Les conditions d’accueil des migrants en France sont fortement dénoncées par de nombreuses associations de défense des droits humains. Deux chercheuses d’une équipe Inserm viennent de révéler une conséquence bien précise des difficultés rencontrées par les migrantes dans notre pays.

Casablanca: le paiement digital réduirait de 4,3% le taux de chômage d’ici 2032

Selon une étude récemment publiée, Casablanca pourrait réduire de 4,3% son taux de chômage dans les quinze prochaines années, grâce aux paiements électroniques. Dans sa livraison de ce 16 janvier, Aujourd’hui Le Maroc affirme que le paiement numérique pourrait rapporter gros à une ville comme Casablanca. Le quotidien, qui se base sur les résultats d’une étude menée par Visa et dont les résultats ont été récemment dévoilés, explique que ce mode de paiement pourrait réduire de 4,3% le taux de chômage à Casablanca d’ici 2032.

Taboubi à propos des mesures en faveur des familles démunies : “Pas positif mais insuffisant”

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, considère que les mesures sociales annoncées, samedi, dans un Conseil ministériel, en faveur des familles à revenu limité et des sans emploi, constituent un “pas positif mais insuffisant”. Dans une déclaration de presse à l’issue de son discours, dimanche, Place Mohamed Ali, à Tunis, à l’occasion du 7e anniversaire de la Révolution, Taboubi appelle à élaborer, au plus vite, une loi de finances complémentaire.

La France finance les actions du Programme Alimentaire Mondial en Somalie pour 2017

Le PAM utilise SCOPE, sa plateforme d’assistance digitale, pour fournir des bons électroniques aux familles vulnérables. Grâce à la contribution de la France à hauteur de 1,5 million d’euros en 2017, de mai à juin, le PAM a pu distribuer des bons électroniques à près de 16.000 familles dans la région de Gedo, dans l’Etat de Jubaland. En utilisant les bons électroniques sur leur carte du PAM, ces familles peuvent acheter des denrées indispensables dans les magasins locaux agréés, en utilisant leurs empreintes digitales pour confirmer l’achat.

Augmentation des inondations à cause du changement climatique

Une étude suggère une augmentation des inondations à cause du réchauffement climatique. Les changements pluviométriques causés par le réchauffement de la planèteaugmenteront les risques d'inondation dans le monde entier. Une augmentation des risques d'inondation au cours des deux ou trois prochaines décennies dépendra de la quantité de gaz à effet de serre déjà émis dans l'atmosphère et ne dépend donc pas de la limitation du réchauffement climatique.

CONSEQUENCES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Pêche et changement climatique : Une étude analyse les pertes et préjudices en Afrique de l’Ouest. L’étude a porté sur les pertes et préjudices économiques et non économiques réels et anticipés induits par le changement climatique dans les pêcheries artisanales en Gambie, en Mauritanie et au Sénégal. Toutefois, l’étude n’a pas donné de chiffres sur les pertes causées par les changements climatiques.

« Un réchauffement climatique de 4 degrés entraînerait une catastrophe alimentaire mondiale »

C’est pourquoi, de nombreux climatologues et économistes notamment estiment que le réchauffement climatique pourrait atteindre au moins 4 degrés Celsius en 2100. Une telle élévation de la température moyenne mondiale de 4 degrés Celsius, engendrerait déjà une désertification de la majorité de la planète et donc une baisse drastique de la production agricole et donc alimentaire d’après la FAO et la Banque Mondiale [3]. Si promouvoir le développement humain, éliminer la pauvreté, accroître la prospérité pour tous et réduire les inégalités dans le monde seront des actions difficiles à mener dans une planète à + 2 degrés Celsius, il est fort peu probable qu’elles ne soient jamais réalisées à 4 degrés Celsius de réchauffement » [4].

Il lègue plus de 500 000 $ pour lutter contre la pauvreté

Choqué par la disparité de la richesse dans le monde, Henri Conard a légué sa maison et près d’un demi-million en placements à des organismes, alors qu’il a toujours vécu bien simplement dans une petite ferme en Estrie. C’est sans doute parce qu’il était très préoccupé par la pauvreté qu’il a fait le don de 534 000 $ à Centraide du Grand Montréal, mentionne son ami. C’est d’ailleurs cette propriété qui a été vendue pour un peu plus de 140 000 $ au profit de la Fondation Sainte-Croix/Heriot, qui amasse des fonds pour améliorer les soins de santé dans la région de Drummondville.

Les accidents de la route ralentissent la croissance économique dans les pays en développement

La mortalité due à l’insécurité routière frappe davantage les pays à revenu faible et intermédiaire, qui concentrent 90 % du nombre total de décès imputables aux accidents de la route. La mortalité sur les routes est particulièrement élevée dans les pays à revenu faible ou intermédiaire : les pays étudiés dans le rapport enregistraient en 2015 un taux de 34 décès pour 100 000 habitants, contre une moyenne de 8 p. 100 000 dans les 35 pays de l’OCDE.Depuis 12 ans, l’initiative de Bloomberg Philanthropies en faveur de la sécurité routière dans le monde a consacré 259 millions de dollars à des interventions qui ont fait la preuve de leur efficacité dans la prévention des accidents de la route dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Pauvreté: la petite maison... au milieu du champ de canne

Nous sommes bel et bien en 2018. Pourtant, il y a toujours des familles qui n’ont ni eau courante, ni électricité. Ni maison, d’ailleurs. Parmi elles, celle de Priscilla (prénom modifié). Avec son mari et leurs six enfants, elle squatte une maison, située au beau milieu d’un champ de canne.

La pauvreté rend obèse mais l’obésité rend-elle pauvre… ou l’inverse ?

N'y a-t-il pas pourtant des preuves abondantes à travers le monde que l'obésité est un état particulier pour les populations pauvres dans les pays riches ? En effet, dans les pays les plus pauvres, la situation est encore comparable à celle de l’Europe il y a plusieurs siècles : l’obésité ne touche que les catégories les plus aisées quand la majorité de la population ne mange pas suffisamment. A l’échelle de la planète, de nos jours, on meurt encore de faim dans les pays les plus pauvres et presque dans les mêmes proportions, l’obésité tue dans les pays dits développés.
Pauvreté et développement humain du 15 au 19 Janvier 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_095904
20150226_100815
20150422_121229
maraacid
20150226_100728
abh