Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 17 au 21 Juin 2019



Veille Maraacid


RCA : plus de 1,8 million de Centrafricains en situation d’insécurité alimentaire sévère (PAM)

Ce sont près de 1,35 million de personnes, soit près de 30% de la population, qui seront en situation de grave insécurité alimentaire, y compris près de 274.000 personnes en situation d’urgence au cours de la période des récoltes entre septembre et octobre 2019. Face à cette situation, le PAM travaille avec ses partenaires pour atteindre un plus grand nombre de personnes dans le pays. Grâce à une collaboration fructueuse entre un transporteur privé, la Mission des Nations Unies en RCA (MINUSCA) et le PAM seront désormais en mesure de fournir une aide alimentaire d’urgence à 64.000 personnes dans les villes d’Obo, Mboki, Zemio et Dembia.

Coordination des ODD en Afrique du Nord : cinq axes d’intervention prioritaires identifiés

Organisée en mars 2018, la précédente réunion du MSRC avait adopté une feuille de route régionale en soutien à la mise en œuvre des ODD en Afrique du Nord. Coordonné par la Commission économique pour l’Afrique, qui en assure conjointement le secrétariat avec l’Union Africaine, le Mécanisme de coordination Afrique (MRC), et sa branche sous régionale Nord-Africaine (MSRC) ont pour rôle de faciliter le partage d’informations et de bonnes pratiques entre le système des Nations Unies et les partenaires pour le développement, bâtir une vision régionale des problématiques abordées et renforcer la cohérence entre les actions entreprises aux niveaux national, sous régional et régional.

La précarité de l'emploi augmente à nouveau

Cette précarité est loin d’être généralisée. Elle frappe surtout les personnes peu diplômées et les jeunes. Le marché du travail est scindé en deux entre des flexibles qui alternent entre emplois précaires et des stables installés pour longtemps dans leur emploi. C’est l’une des fractures sociales majeures de la société française.

Une soixantaine de projets à l'actif de l'INDH à Essaouira

La troisième génération de l'Initiative nationale pour le développement humain est en marche à Essaouira. 66 projets d'un coût global de 43 millions de dirhams ont à cet effet été validés par le comité provincial du développement humain présidé par le gouverneur de la province, Adil El Malki. Par ailleurs, le CPDH a validé 38 projets d'un coût global de 7 millions de dirhams dans le cadre du programme d'inclusion économique et du développement humain des générations montantes, puis 31 projets de création de 31 unités de préscolaire dans le rural d'un montant de 5 millions de dirhams.

SDGs, Currently Off-Track, Need Bold Decisive Action

The Sustainable Development Goals (SDGs), otherwise known as the Global Goals, are ‘a universal call to action to end poverty, protect the planet and ensure that all people enjoy peace and prosperity.' But focusing just on the implementation of the goals and indicators is technical and only part of the formula needed to achieve the SDGs. More importantly, we also need to be honest about the real political challenges keeping us from achieving the goals. Evidence shows that unless the poorest countries can make huge strides in tackling both poverty and economic and gender inequalities, it will be impossible to meet global goals, and the SDGs as a whole will fail.

Doukkali : 62% de la population ont une couverture médicale

S’exprimant à l’ouverture de la Conférence nationale sur le financement de la santé, sous le thème, « Quel modèle de financement pour la Couverture Sanitaire Universelle? », M. Doukkali a souligné l’importance d’atteindre un taux de couverture de 90%, tout en assurant, à la fois, une meilleure accessibilité et une qualité des soins optimale, avec à la clé un financement efficace et efficient du secteur de la santé. De même cette conférence vise à accompagner la mise œuvre de la Couverture Sanitaire Universelle, en lien avec les objectifs escomptés dans le cadre du Plan Santé 2025.

Lutte contre la pauvreté : les cinq départements normands s’engagent ensemble

Les cinq départements de la région Normandie s’associent avec l’État dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté.La Normandie devient ainsi la première région à voir l’ensemble de ses départements s’engager aux côtés de l’État dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. En contrepartie, l’État pourra soutenir des séries d’actions, lancées à l’initiative des départements, « qui s’inscrivent en cohérence avec les objectifs portés par la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté ».

Deux milliards de personnes de plus sur la Terre en 2050, selon l’ONU

« La plupart des populations à la croissance la plus rapide se trouvent dans les pays les plus pauvres, où la croissance de la population pose de nouveaux défis pour l’éradication de la pauvreté, l’égalité, la lutte contre la faim et la malnutrition et le renforcement de la couverture et de la qualité des systèmes de santé et d’éducation afin que personne ne soit laissée pour compte », a déclaré Liu Zhenmin, le Secrétaire général adjoint de l’ONU

Un très bon point pour la Tunisie, attribué par l’ONU

La Tunisie se classe au premier rang des pays africains pour la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations unies (ONU), selon le rapport 2019 sur les objectifs de développement durable en Afrique et les tableaux de bord publiés vendredi. La Tunisie arrive en tête du classement avec un score de 66,01, ce qui signifie que le pays dispose de 66% du chemin nécessaire pour atteindre les ODD, a déclaré l’indice, qui a été préparé par une équipe d’experts indépendants du Centre pour les objectifs de développement durable pour l’Afrique et le secrétariat du Réseau de solutions de développement durable.

Research Series Issue 38: Meta-evidence review on the impacts of investments in agricultural and rural development on Sustainable Development Goals 1 and 2

By drawing on evidence from systematic and comprehensive reviews, this report provides an overview of the evidence on 10 different intervention types related to agriculture and rural development, and how these intervention types have impacted seven different outcomes associated with SDG 1 (“End poverty in all its forms everywhere”) and SDG 2 (“End hunger, achieve food security and improved nutrition and promote sustainable agriculture”). We found that cash transfers and agriculture programmes are among the most widely covered intervention types by systematic reviews, but other intervention types showed promising results. Rather, by pulling together evidence that is customarily examined by intervention type or by outcome, we hope to encourage reflection on what it means to use evidence to inform agricultural and rural development programming to SDGs 1 and 2 and to identify implications for future impact evaluations and systematic reviews that are conducted with this goal in mind.

Ma santé 2022 : le tout-État te tue

« Ma santé 2022 », c’est le nom du énième plan gouvernemental de réforme de santé discuté ces jours-ci par les parlementaires. Une fois de plus est proposée avec emphase « une vision d’ensemble et des réponses globales aux défis auxquels est confronté le système de santé français ».

Sud-Soudan : La nourriture devient le plus gros problème

On estime à 21 000 le nombre de personnes qui feront face à un niveau d’insécurité alimentaire correspondant à la Famine (Phase IPC 5, le niveau le plus élevé des cinq du cadre), tandis qu’1,82 million feront face à une Urgence (Phase IPC 4) et 5,12 millions à une Crise (Phase IPC 3). « La saison de la famine coïncide avec la saison des pluies et cela représente un réel coup de tonnerre pour le Sud Soudan », a dit M. Ronald Sibanda, directeur de pays du PAM au Soudan du Sud. Plus de 100 000 enfants touchés par un niveau grave de malnutrition aigüe devraient ainsi être atteints durant la saison clou de soudure.

Les décès liés au climat se situent à des niveaux historiquement bas

Comme l’a dit le sénateur Bernie Sanders, « on ne peut pas aller trop loin sur la question du changement climatique. La grande majorité de ces dommages aurait eu lieu avec ou sans changements climatiques. « Stiglitz croit-il qu’il n’y a pas de mauvais temps sans changement climatique ?

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 290.000 personnes sont concernées et doivent consacrer annuellement plus de 8,2 % de leurs revenus pour se chauffer. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Accaparement des terres : Risques d’insécurité alimentaire

Le coordonnateur du Réseau d’excellence sur la gouvernance foncière en Afrique s’exprimait à l’ouverture de l’atelier régional sur les bonnes pratiques foncières en Afrique de l’Ouest francophone. Les solutions sont entre autres, selon le coordonnateur du Réseau d’excellence sur la gouvernance foncière en Afrique, la formation, les universités pour une offre de formation continue, mais surtout une offre de formation à la carte pour accompagner les Etats. Afin de relever les défis liés à la gouvernance foncière qui peuvent être porteurs de menaces pour les populations et la paix sociale dans son ensemble, une vision systémique s’impose, d’après Ahmadou Thierno Guèye.

Le Sénégal au bord d'une insécurité alimentaire en 2050

Des académiciens venus des pays d’Afrique de l’Ouest francophone, sont se réunis à Dakar pour discuter sur les bonnes pratiques foncières. Il s’exprimait hier à Dakar à l’occasion du lancement de l’atelier régional d’échanges académiques sur les bonnes pratiques foncières en Afrique de l’Ouest francophone. Cet atelier a permis aux acteurs d’échanger sur les bonnes pratiques foncières en Afrique de l’Ouest en vue d’approfondir la réflexion sur les succès et difficultés de mise en place de politiques foncières en Afrique de l’Ouest francophone.

Le Plan de Santé 2025 reflète l'engagement du Maroc pour l'atteinte des ODD

Dans une perspective élargie de la santé comme objectif de développement, M. Doukkali a affirmé qu'il est opportun de consolider davantage la complémentarité entre les différents acteurs, de renforcer le plaidoyer autour d'une démarche inclusive pour ne laisser personne pour compte et accroître ainsi les chances de l'atteinte des ODD.
Pauvreté et développement humain du 17 au 21 Juin 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
cnd
maraacid
abh
rofoof
20150422_121229
20150226_101251