Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 18 au 22 Décembre 2017

Veille Maraacid


Cameroun : en 2018-2023, la BM injectera plus de 30 milliards FCfa dans un projet de transferts monétaires aux ménages pauvres

Cette nouvelle phase, qui s’achève en 2023, et dont l’enveloppe de financement a été augmentée de 5 milliards de francs Cfa, apprend-on officiellement, intègrera de nouvelles régions du pays, portant ainsi à sept sur 10, le nombre de régions couvertes par ce projet.Le projet « Filets sociaux » a été expérimenté, pour la première fois, entre novembre 2013 et janvier 2016, par le gouvernement camerounais, afin de réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire dans la commune de Souledé-Roua (Extrême-Nord), présentée comme étant la plus pauvre du pays. Le succès remporté dans le cadre de cette phase pilote a conduit le gouvernement à l’étendre à d’autres régions, afin de réduire le niveau de pauvreté dans les ménages considérés comme étant les plus pauvres.

Algérie : Le taux de chômage sous la barre des 12% !

Selon l’Office national des statistiques (ONS), le taux de chômage en Algérie a atteint 11,7% en septembre 2017 contre 12,3% en avril 2017, relate APS.Le taux de chômage a atteint 9,4% auprès des hommes et 20,7% chez les femmes, tandis que des disparités significatives sont observées selon l’âge, le niveau d’instruction et le diplôme obtenu.Le taux de chômage des jeunes de 16-24 ans a atteint 28,3% contre 29,7% en avril 2017, en recul de 1,4 point.

À quel niveau de vie est-on « riche » ?

Deuxième définition : la richesse, c’est le niveau du seuil des 10 % les plus riches [3 400 euros par mois]Si l’on applique le seuil des 10 % les plus riches, le niveau de vie d’entrée dans la richesse est alors de 3 400 euros pour une personne seule, 6 600 euros pour un couple sans enfant et 8 600 pour un couple avec deux enfants. Surtout, cette définition écarte de la richesse des salariés aux niveaux de vie très élevés mais sans patrimoine, mais inversement considère comme « riches » des rentiers dont le niveau de vie se situe à la médiane.

France, le pays où les riches sont très riches

En France, les riches sont très riches. Les 1 % les plus aisés ont un niveau de vie mensuel pour une personne d’au moins 7 600 euros, contre 5 000 euros pour la moyenne de la population la plus riche de l’Union européenne

FAO/Nigéria : le nombre de personnes confrontées à la famine a diminué de moitié

Dans les trois Etats ravagés par la violence depuis 2009, Adamawa, Borno et Yobe, le nombre de personnes confrontées à la famine a diminué de moitié entre juin et août 2017. La FAO avertit que sans une assistance durable, plus de 3,5 millions de personnes pourraient souffrir de faim aiguë, voire de famine, d'ici au mois d’août prochain.

Les communes les plus touchées par la pauvreté

Les communes où le nombre de pauvres est le plus élevé sont, logiquement, les communes les plus peuplées : 340 000 pauvres à Paris, 200 000 à Marseille, 73 000 à Toulouse par exemple. Mais le classement des communes où le nombre de pauvres est le plus élevé ne respecte pas toujours le classement par le nombre total d’habitants

Ces quartiers où plus de la moitié de la population est pauvre

Dans les quartiers les plus pauvres, près de huit personnes sur dix vivent avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté à 60 % du revenu médian, soit avec moins de 1 000 euros par mois et par personne. Les villes du sud de la France sont nombreuses dans notre classement des quartiers les plus pauvres. Dans cette ville, le taux de pauvreté oscille entre 53,8 % dans le quartier de Blayac et 70,8 % dans celui du Mail Nord. 20 400 personnes résident dans l’ensemble de ces quartiers de Montpellier. 60,6 % d’entre elles vivent sous le seuil de pauvreté.

Etats généraux de l'alimentation - Sécurité alimentaire à l'international : nous restons sur notre faim

Après 5 mois de travaux, ACF, AVSF, le CCFD-Terre Solidaire, le CFSI, Oxfam France et le Secours Catholique-Caritas France, déplorent l’absence de mesures concrètes sur les enjeux de la sécurité alimentaire à l’international dans les annonces du gouvernement.A l’heure où la faim dans le monde augmente, la France envoie un bien mauvais signal sur les enjeux de sécurité alimentaire et de nutrition à l’international.

M. El Khalfi : L'effort déployé par le gouvernement en matière d'emploi est inédit

Ce plan a permis l’insertion de 55 mille personnes dans le secteur de l’enseignement pour 5,5 milliards de dirhams dans le cadre du budget réservé à ces académies, a-t-il expliqué.Concernant les lois de finances de 2017 et 2018, M. El Khalfi a fait savoir que 40 milles postes budgétaires ont été créés (plus de 19 mille en 2018 et 23 mille en 2017), outre les postes créés dans le secteur de l’éducation et la formation, pour atteindre plus de 90 milles postes budgétaires créés que ce soit dans la fonction publique ou ceux contractuels avec les académies régionales d'éducation et de formation.

Tunisie-Allemagne : 84,5 M€ pour l’efficacité énergétique et la qualité de l‘eau

La KfW, Banque de Développement Allemande, le Gouvernement Tunisien ainsi que l’Office National de l’Assainissement (ONAS) et la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE) ont signé en marge d’une cérémonie de signature au Ministère des Affaires Étrangères, le mardi, 19 décembre 2017, trois accords de prêts et un accord de financement visant à mettre en place de nouveaux programmes dans les domaines de l’efficacité énergétique dans l’assainissement avec l’ONAS, l’amélioration de la qualité de l‘Eau Potable avec la SONEDE et la gestion intégrée des ressources en eau avec le Ministère de l’Agriculture.

Sécurité alimentaire à l’international : nous restons sur notre faim

Après 5 mois de travaux, ACF, AVSF, le CCFD-Terre Solidaire, le CFSI, Oxfam France et le Secours Catholique-Caritas France, déplorent l’absence de mesures concrètes sur les enjeux de la sécurité alimentaire à l’international dans les annonces du gouvernement.Le plan du gouvernement à ce sujet se résume à: « veiller à l’équilibre des relations internationales » en portant « le respect des standards européens dans les accords internationaux » et le soutien à l’agroécologie et l’agriculture vivrière via l’aide publique au développement (APD).A l’heure où la faim dans le monde augmente, la France envoie un bien mauvais signal sur les enjeux de sécurité alimentaire et de nutrition à l’international.

Kenya : Un financement canadien pour l’humanitaire et le développement

Le Canada accorde une aide visant à répondre aux besoins essentiels des réfugiés et des personnes vulnérables au Kenya, et ainsi, à sauver des vies et à soulager les souffrances des personnes touchées par les conflits et la sécheresse.Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, l’honorable Ahmed Hussen, a annoncé aujourd’hui au nom de la ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Marie-Claude Bibeau, que le Canada versera 15 millions de dollars pour soutenir les réfugiés et les populations touchées par la sécheresse au Kenya. Les fonds annoncés aujourd’hui permettront de sauver des vies et d’alléger les souffrances d’un très grand nombre de réfugiés et de personnes touchées par la sécheresse au Kenya.

France: le taux de chômage devrait reprendre sa baisse, jusqu'à 9,4% mi-2018

Après une hausse au 3e trimestre, le taux de chômage devrait reprendre sa baisse, selon des prévisions publiées mardi par l'Insee, qui voit l'indicateur descendre de 9,7% à 9,4% de la population active en France entière d'ici à mi-2018. L'Insee tire, par ailleurs, un premier bilan de la prime à l'embauche dans les PME, créée début 2016 et supprimée mi-2017. "En 18 mois, 1,6 million de primes à l'embauche ont été attribuées", indique l'Insee.

LEAD La Chine met la priorité sur la réduction de la pauvreté pour les trois prochaines années

La réduction ciblée de la pauvreté sera l'une des "trois batailles difficiles" de ces trois prochaines années, alors que le pays cherche à remporter une victoire décisive dans la construction d'une société de moyenne aisance à tous les égards, indique le communiqué. Durant les trois années à venir, le pays travaillera pour garantir la qualité des efforts de réduction de la pauvreté selon les normes actuelles, et emploiera à aider les groupes particuliers et à éradiquer la pauvreté extrême, selon le communiqué.

Revenu, niveau de vie et pauvreté en 2015

A partir de l’ERFS 2015, l'imputation s'appuie sur l'enquête Patrimoine 2014-15, dont les informations plus récentes permettent une meilleure cohérence avec les portefeuilles actuels de produits financiers détenus par les ménages. La méthode d'imputation a été revue afin d'intégrer les améliorations de l'enquête Patrimoine. Notamment, les montants d'actifs déclarés par les ménages sont plus fiables, désormais recueillis directement et non plus sous forme d'intervalles.

Etats généraux de l’alimentation : Après les discussions, place à l’action

Les cinquante organisations de la « plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire », impliquées dans ce processus pour faire entendre la voix de la société civile, tiennent à ce qu'il débouche sur des actes cohérents et des résultats ambitieux, notamment via les plans de filières, la loi sur l'alimentation prévue début 2018 et la prochaine loi de finances.Pour en savoir plus sur les mesures portées par la Plateforme Citoyenne pour une Transition Agricole et Alimentaire, voir la liste de nos 63 priorités, disponible en ligne ici.La Plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire

Pauvreté: aux origines de la misère

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé le 17 octobre une concertation sur la lutte contre la pauvreté en vue de définir une stratégie. Cette concertation doit partir de l'évaluation de la loi de 1998 de lutte contre les exclusions et du plan de lutte contre la pauvreté de 2012, sans oublier les actions menées sur le terrain contre l'exclusion sociale sous toutes ses formes. Claire Hédon, présidente d'ATD Quart Monde.

Quand la pauvreté et la violence "se liguent" contre les femmes

En 2016, 4.603 femmes issues de milieux défavorisés ont été victimes de diverses violences. Assabah, qui cite, dans son édition de ce jeudi 14 décembre, les conclusions du 7ème rapport de "Ouyoune Nissaiya" (Yeux au féminin), un observatoire qui regroupe plusieurs ONG et dispose de ses propres centres d'écoute, rapporte que 4.603 femmes ont été victimes de violences, sur un total de 14.724 occurrences de cas de violences. Selon Najat Razi, militante associative qui présentait ledit rapport, vendredi dernier, à Casablanca, aucune avancée n'a été notée en matière de lutte contre les violences faites aux femmes.
Pauvreté et développement humain du 18 au 22 Décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_101251
maraacid
abh
20150422_121229
rofoof
20150226_100728