Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 19 au 23 Février 2018

Veille Maraacid


AMO-Étudiants : Un mandat de gestion de la CNOPS à la CDG

De son côté, la CDG, de par sa mission de tiers de confiance dans la gestion des mandats qui lui sont confiés par l’Etat, dont notamment ceux relatifs à la protection sociale : Retraite et assurance maladie obligatoire, apporte les moyens humains et techniques et son savoir-faire pour la gestion financière des fonds de l’AMO étudiants au mieux des intérêts de ce régime.

Bonne nouvelle au étudiants : La CNOPS mandate la CDG pour la la gestion financière de l’AMO des étudiants

Bonne nouvelle au étudiants : La CNOPS mandate la CDG pour la la gestion financière de l’AMO des étudiants. La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) ont signé jeudi une convention portant sur la gestion des ressources financières du régime de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) des étudiants. Cette collaboration entre les deux organismes a permis le renouvellement du partenariat pour la gestion des ressources financières du régime de l’AMO pour étudiants, géré depuis 2016 par la CNOPS.

Le gouvernement approuve la création du Comité stratégique de développement durable

Par ailleurs, le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret n°2.17.670 fixant les attributions et l'organisation du Haut-commissariat au Plan (HCP). Le Conseil a également adopté le projet de décret portant loi n°2-18-117 relatif à l'adoption de dispositions transitoires concernant l'échange automatique d'informations à des fins fiscales. Ce projet de décret a été adopté dans le cadre des négociations en cours avec certains pays étrangers concernant l'échange automatique d'informations à des fins fiscales pour les personnes physiques et morales assujetties aux taxes dans ces pays.

Les Objectifs de Développement Durable se renforcent

Le Maroc se dote d’une nouvelle entité pour renforcer son action dans le développement durable à travers la création d’une antenne de l’Alliance Internationale pour les Objectifs du Développement Durable AIODD. L’assemblée constitutive de l’Antenne Marocaine de l’AIODD qui vient de se tenir à Errachidia ce mois-ci a procédé à l’élection d’un comité directeur et élaboré un plan d’action pour 2018.

La sélection à l’Université renforcera les inégalités sociales - Luttes sociales - Infos La Réunion

Le projet de sélection à l'Université s'inscrit dans une politique : donner au système éducatif la mission principale de reproduire les inégalités sociales afin que les plus riches puissent avoir la garantie que leurs descendants ne soient pas confrontés à la concurrence de jeunes plus méritants.C'est l'aboutissement d'une longue politique de sape marquée notamment par la suppression des MI-SE qui permettaient à des étudiants issus des classes populaires d'être payés par l'État pour aller à l'Université en échange d'un travail à temps partiel. Cela suppose que la classe qui profite le plus du système soit mise à contribution par une fiscalité bien plus adaptée.

Comment financer la Santé en Afrique

Inégalités dans l’accès aux services de santé, déficit en infrastructure, mauvaise répartition de médecins par territoire… les maux de la santé en Afrique sont nombreux. Le continent demeure largement en retard en matière d’accès aux soins de qualité et de structures de soins.

Un comité stratégique pour plus d’efficacité

Le gouvernement a finalisé le cadre d’action de la nouvelle structure chargée du pilotage de la Stratégie nationale de développement durable. Le nouveau comité sera chargé de l’intégration de l’évaluation stratégique environnementale ainsi que d’émettre des avis sur la mise en œuvre de la stratégie nationale. Le nouveau comité sera chargé de l’intégration de l’évaluation stratégique environnementale ainsi que d’émettre des avis sur la mise en œuvre de la stratégie nationale.

Insécurité alimentaire au Mali : 47% de maliens pensent que le gouvernement doit impérativement éradiquer le fléau

‘’Ça fait 10 ans que le problème de l’insécurité alimentaire est récurrent au Mali ‘’« Bien que l'insécurité alimentaire soit le premier problème de développement dans 4 régions sur 9, il n'en demeure pas moins que les régions se distinguent par leurs ordres de préférences sur la trentaine de problèmes repérés. Ça fait 10 ans que le problème de l’insécurité alimentaire est récurent au Mali », a-t-il déclaré.

Un atelier pour la promotion de l'auto-emploi de la femme

Le troisième atelier du projet «Appui à la promotion de l'auto-emploi de la femme» a été organisé, les 3 et 4 février, à Azrou, avec le soutien de l’ambassade de France à Rabat. Tenu au Complexe culturel d'Azrou et ciblant une trentaine de femmes, troisième atelier du projet «Appui à la promotion de l'auto-emploi de la femme» a été ouvert en présence, notamment, du consul général de France à Fès, François-Xavier Tilliette, des formateurs Mohamed Haddad et Zakaria Jebbar, et des représentants de l'Association «Tazghart-Azrou».

Banque de France – Enquête typologique 2017 sur le surendettement des ménages

En 2017, 181 123 situations de surendettement ont été soumises aux secrétariats des commissions de surendettement de France métropolitaine, selon l’enquête sur la typologie des ménages surendettés. Toutefois, que le nombre de ménages modestes ayant connu une situation de surendettement soit en hausse, qu’il ait connu une stabilisation masquée par une baisse du nombre des autres ménages dans les ménages surendettés, ou qu’il ait diminué dans l’ensemble mais avec une baisse plus importante pour les ménages aux revenus plus élevés que pour les ménages les plus modestes, l’enquête de la Banque de France révèle avec cette dynamique inégale que les plus modestes échappent moins bien au surendettement et y font moins bien face que les autres ménages.

Rencontre « Femme et enfant en situation de précarité » : SAR Lalla Meryem préside la cérémonie de clôture

SAR la Princesse Lalla Meryem a présidé, mercredi au Théâtre national Mohammed V à Rabat, la cérémonie de clôture de la rencontre organisée par l'Union nationale des femmes du Maroc et l'Observatoire national des droits de l’enfant, sous le thème : "Femme et enfant en situation de précarité". Cette approche, a-t-elle dit, ouvre de larges perspectives pour garantir l’efficacité des programmes sociaux destinés à la lutte contre la précarité, en vue de réussir l’intégration dans une société solidaire, réaffirmant la détermination de l’INDH à partager l’expérience qu’elle a accumulée dans ce domaine avec l’Union nationale des femmes du Maroc et l’Observatoire national des droits de l’enfant.

25 propositions pour l'égalité femmes/hommes au travail

Les femmes entrepreneurs sont créatrices d’emplois au même titre que les hommes ! - attirer plus de femmes dans ces secteurs en favorisant leurs conditions de carrière et de développement personnel ;Lancer un Grenelle contre la précarité et l’insécurité de l’emploi des femmes non qualifiées.

Les jeunes moins inquiets de la précarité professionnelle que leurs aînés

« Tout se passe comme si les jeunes avaient intériorisé la situation durablement dégradée du marché du travail », selon une étude du Cereq. Alors qu’ils sont entrés sur le marché du travail dans un contexte économique dégradé avec un taux de chômage record, les femmes et les hommes de la génération 2010, entrés cette année-là sur le marché du travail sont pourtant moins inquiets que leurs aînés. « Tout se passe comme si les jeunes avaient intériorisé la situation durablement dégradée du marché du travail, et ne s’inquiétaient pas outre mesure de l’absence de perspectives professionnelles qu’elle pourrait impliquer », analysent les auteurs.

Vers une feuille de route pour lutter contre la précarité au Maroc - Médias 24

Les programmes qui seront retenus doivent être menés dans les régions qui enregistrent un fort taux de précarité, dans les domaines de l’économie sociale et solidaire, l’éducation et la formation, la santé et les services.La précarité, classée selon le genre, l’âge et les conditions de vie, peut être définie comme une situation d’exclusion sociale et de marginalisation résultant de la privation des droits économiques et sociaux, a-t-elle expliqué.Il a relevé que ce phénomène est apprécié selon plusieurs indicateurs, en fonction des manifestations de la précarité dans la vie quotidienne, que ce soit sur le plan économique ou social.

Lutte contre la précarité professionnelle des femmes: Fin de non-recevoir de la majorité

La proposition de loi de la députée Huguette Bello sur la précarité professionnelle a été rejetée durant une Commission des affaires sociales ce mercredi 21 février 2018. Ce matin, devant la Commission des affaires sociales de l'Assemblee nationale, Huguette Bello a présenté une proposition de loi visant a lutter contre la précarité professionnelle des femmes. Partant du constat partage que l'écart salarial entre les hommes et les femmes est toujours supérieur a 25%, que le travail partiel -souvent subi- concerne a 82% les femmes, et que les règles de 2013 fixant une durée minimale de travail a temps partiel (24 heures par semaine) sont de plus en plus contournées, la députée de La Reunion a propose des mesures simples et justes pour dissuader les recours excessifs au temps partiel.

Le vice-président des Opérations de la Banque africaine de développement réaffirme l’excellence du partenariat avec le Maroc

De gauche à droite : Leïla Farah Mokaddem, Responsable-pays de la Banque pour le Maroc ; Khaled Sherif, vice-président du Développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services de la Banque et le Chef du gouvernement marocain, Saâd Eddine El Othmani. Le vice-président du Développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services de la Banque africaine de développement, Khaled Sherif, a rencontré, vendredi 2 février 2018 à Rabat, le chef du gouvernement marocain, Saâd Eddine El Othmani, accompagné de la Responsable-pays de la Banque pour le Maroc, Leïla Farah Mokaddem. Pour ces raisons, notre partenariat avec le Maroc est exemplaire » a déclaré Khaled Sherif.

Niveau de vie et précarité : où en est ma commune ?

Un comparateur de territoires proposé par le Compas, bureau d’études spécialisé dans l’analyse de données sociales, en partenariat avec la Gazette des communes et l’Observatoire des inégalités, propose de connaître le niveau de vie et de précarité de sa commune.Ce comparateur utilise les données de l’Insee sur les niveaux de vie de l’année 2014, pour la France métropolitaine et pour une unité de consommation. Mais pour certaines petites communes, les données ne sont pas toutes disponibles.

Inégalités: Les jeunes et les femmes payent le prix fort

Cette somme est encore plus faible dans les zones rurales où la moitié des habitants vivent avec moins de 8.600 DH par an», a indiqué Nicolas Gravier, directeur pays Oxfam Maroc, lors du colloque des sciences humaines et sociales du Maroc, ayant pour thème: «La transformation sociales et inégalités: défis pour les droits humains?»(Par conséquent, le taux d’activité des femmes (15 ans et plus) reste très faible. Elle a été réalisée auprès d’un échantillon de 14.047 personnes dans 8 pays: Maroc, Nigéria, Pays-Bas, Etats-Unis, Afrique du Sud, Inde, Mexique, Grande-Bretagne, Danemark.

Le Japon accorde 700 millions de dollars américains au Fonds africain de développement

Ce prêt est la contribution du Japon à la quatorzième reconstitution du Fonds africain de développement (FAD-14). Le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a salué cet événement marquant, exprimant la gratitude et les remerciements de la Banque envers le gouvernement du Japon. « Le Japon est le deuxième plus grand contributeur du Fonds africain de développement en termes cumulatifs.

Agence de développement social : Quatre programmes sociaux au menu

Cette décision a été prise lors de la tenue du premier comité d’approbation de l’agence au titre de l’année 2018 consacré au financement de projets et programmes soumis par des associations, coopératives et groupement d’intérêt économique et autres partenaires de différentes régions du Royaume, indique un communiqué de l’ADS parvenu lundi à la MAP. Ainsi, le comité d’approbation a retenu le projet « Irtikae Handicap » dans la région de Casablanca-Settat, qui rentre dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs locaux et des efforts déployés par le Maroc en matière de renforcement des capacités des associations.

Sécurité alimentaire: 620 394 personnes seront en situation d’urgence de juin à août 2018

De cet atelier, il ressort qu’au titre du bilan des boutiques témoins, plus de 247 mille tonnes de céréales ont été vendues à prix social entre 2013 et 2017. Aux dires du directeur général de la Sonagess, Aimée Roger Kaboret, les boutiques témoins ont joué un rôle important dans la stabilisation des prix des céréales. Pour ce qui est de la situation alimentaire sur le marché céréalier, Bénédicte Drabo/Pémou, dans sa communication a indiqué qu’en matière de disponibilité alimentaire, il y a une production céréalière de 4 552 273 tonnes sur les 5 200 000 tonnes prévues d’où une baisse annuelle de 0,32% et quinquennale de 1,01%.

Grande conférence au Soudan pour réduire la sous-alimentation en Afrique

Des centaines de représentants de pays africains sont à Khartoum jusqu'à vendredi sous l'égide de l'Organisation de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture. Cette sous-alimentation est même passée de 21% à 23% entre 2015 et 2016, selon les chiffres fournis par l'Organisation de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture, la FAO. L'organisation se réunit toute la semaine avec plusieurs centaines de représentants de pays africains, à Karthoum au Soudan.

L'Afrique toujours en proie à l'insécurité alimentaire, s'inquiète l'ONU

La hausse de l'insécurité alimentaire est due aux changements climatiques et aux conflits dans plusieurs pays, a indiqué un responsable de l'ONU. Environ 224 millions de personnes sont sous-alimentées à travers le continent africain, où le changement climatique et les conflits renforcent l'insécurité alimentaire, s'est alarmé lundi un haut responsable de l'ONU.La hausse de l'insécurité alimentaire est due aux changements climatiques avec son lot de catastrophes naturelles (inondations, sécheresses, mauvaises récoltes.) et aux conflits dans plusieurs pays comme en Somalie, au Soudan du Sud ou en République centrafricaine, a indiqué plus tard Bukar Tijani.

Laftit préside à Rabat une réunion sur les inégalités en milieu rural

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a présidé, jeudi à Rabat, une réunion consacrée au suivi de l’exécution des projets retenus dans le cadre du Programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural (2017-2023).Dans une déclaration à la presse, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a indiqué que ce programme, lancé en 2017, est un programme global auquel est consacré un fonds alimenté par les régions, l’INDH et le Fonds de développement régional (FDR), en vue de réaliser des projets de développement au profit des populations du monde rural.Le gouvernement est déterminé à aller de l’avant dans la mise en œuvre de ce programme, en partenariat avec les régions, a-t-il affirmé, notant que des réunions de concertation ont été tenues avec les différentes régions au sujet des projets programmés au titre de l’année 2018.

Lutte contre la pauvreté : Une association française d'entraide lance ses activités à Abidjan

Marcel Konan, président de l'Association Don Action à Abidjan, rassure de la transparence de ses activitésSon président en Côte d'Ivoire, Marcel Konan Kan, Ingénieur électronicien, et professionnel des systèmes numériques et son équipe ont organisé leur première convention dans un grand hôtel sis à Cocody Riviera pour annoncer leurs activités, qui débutent dès à présent. « En faisant des dons,le donateurs recevra des dons en retour de tous les porteurs de projet de la plate-forme », expliquent les promoteurs de Don Action, qui précise que l'association, depuis 2016, œuvre dans toute la France et à l'international pour faire face à la crise économique et aboutir à des créations d'emplois.
Pauvreté et développement humain du 19 au 23 Février 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
20150226_100815
20150226_100728
20150226_101251
20150226_100556
abh