Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 22 au 26 janvier 2018

Veille Maraacid


Cinq choses à savoir sur les inégalités

L’analyse des relations entre inégalités et croissance, et inégalités et politique budgétaire, a continué d’évoluer par la suite. Une étude récente du FMI a analysé comment les pays peuvent prendre des mesures complémentaires pour atténuer les effets défavorables en termes d’inégalités des réformes visant à relancer la croissance dans les pays en développement à faible revenu.

Mali : De l’eau et du travail pour les habitants de Kano, grâce à la MINUSMA

Ce projet de réduction de la violence communautaire (RVC) a permis de doter le village d’un château d’eau de 10 mètres cubes et d’un jardin maraicher d’un hectare. Deux abreuvoirs pour les animaux et quatre bornes fontaines pour la distribution d’eau aux populations ont aussi été réalisés. « 1800 personnes accéderont à l’eau potable, 160 femmes exploiteront le jardin maraîcher. Il est à noter que 30 emplois temporaires pour les jeunes de différentes communautés ont été généré, pendant les six mois d’exécution dudit projet, » a fait remarquer Albachar Abdoulaye Maiga, Président des jeunes de Kano.

Inégalités et pauvreté intergénérationnelles dans l'Union européenne

Pour les jeunes, ce chômage élevé est associé à des revenus plus faibles et à un risque de pauvreté plus élevé. La persistance d’un chômage et d’une pauvreté élevés parmi les jeunes a des effets durables sur leur productivité et leurs revenus, ainsi que sur leurs perspectives sociales. Un meilleur accès aux dispositifs de protection sociale pour les travailleurs occupant des emplois peu stables permettrait de préserver la souplesse du marché du travail, tout en réduisant sensiblement la pauvreté et l’inégalité des revenus des jeunes.

La réponse rêvée à Pénicaud sur l’écart de salaire hommes-femmes

« L’égalité entre les femmes et les hommes est un principe constitutionnel et la loi Roudy sur l’égalité a 35 ans », rappelle la ministre. Face à Peterson, Newman affirme, tout comme Madame Pénicaud, que les femmes sont payées moins que les hommes à travail égal (5’20 dans la vidéo), et que le peu de représentation des femmes dans le big business pouvait tout à fait être ressenti comme une exclusion de leur part.Il ne s’agit donc pas nécessairement d’un volonté délibérée des hommes d’exclure les femmes.

SYNTHÈSE DE L’ÉVALUATION DU RÉGIME D'ASSISTANCE MÉDICALE (RAMED)

Cinq années après sa généralisation, il est légitime de se poser la question de savoir dans quelle mesure le RAMed a pu atteindre ses objectifs et répondre aux attentes qu’il a suscitées. C’est à l’aune de ce questionnement que l’ONDH a fait le choix de consacrer son rapport de 2017 à l’évaluation du RAMed, analysant ainsi l’efficacité du dispositif, sa durabilité ainsi que son impact sur l’hôpital public et ses populations bénéficiaires.

Le Ramed affiche un pâle bilan

L’Observatoire National du Développement Humain (ONDH) n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il pointe, dans son rapport, les faiblesses du Ramed. L’évaluation précise du coût budgétaire de la prise en charge des patients couverts par le Ramed est juste impossible. Dans le même sens, la charge réelle des patients est minimisée.

Chômage : Pôle emploi annonce une année 2017 décevante

Et le chômage reste massif, avec 3,45 millions de chômeurs inscrits en catégorie A (sans activité) en métropole et 3,71 millions en France entière. Si le nombre de chômeurs a légèrement baissé, dans le même temps, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi tout en travaillant (catégories B et C) a, quant à lui, nettement augmenté (+8,2 %).Fin 2017, 2,53 millions de demandeurs d'emploi, petite activité comprise, étaient inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an en métropole.

Un check-up peu réjouissant du Ramed

La généralisation du Ramed s’est accompagnée d’une fragilisation financière de l’hôpital public. L’ONDH revient sur le ciblage, basé sur l’enquête des ménages de 2012, qui constitue une amélioration par rapport au système du certificat d’indigence. L’ONDH souligne aussi que la hausse des taux de consultation des ramedistes ne s’est pas traduite par une réduction des inégalités de consultation entre les 20% les plus pauvres et les 20% les plus riches de la population.

Centrafrique : plus de la moitié de la population aura besoin d'une assistance humanitaire en 2018

Les besoins humanitaires de la population centrafricaine sont en augmentation et il est urgent de répondre à l'ampleur du défi. Afin de répondre aux besoins croissants de la population de la République centrafricaine, le gouvernement centrafricain et la communauté humanitaire ont lancé mercredi le Plan de réponse humanitaire 2018, évalué à 515,6 millions de dollars.

Sécurité alimentaire en Afrique : le rôle primordial de la société civile

Alors que la sécurité alimentaire « se détériore rapidement » en Afrique du Nord et que certains pays d’Afrique de l’Ouest sont en situation de « crise alimentaire », de nombreuses ONG redoublent d’efforts pour permettre aux populations locales de se nourrir. L’éducation favorise la sécurité alimentaireDepuis des années, la FAO insiste sur le lien fort existant entre éducation et amélioration de la sécurité alimentaire.

Salaires hommes-femmes : quatre leviers à l'étude

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a évoqué ce week-end dans le JDD sa volonté d’élaborer «un plan d’action d’ici à la fin mars» après concertation des «partenaires sociaux» pour supprimer, avant la fin du quinquennat, l’écart salarial de 9 % existant entre les femmes et les hommes à poste égal. 1- Selon les derniers chiffres de la Direction générale du travail, seules 34 % des entreprises de 50 à 299 salariés ont signé un accord relatif à l’égalité professionnelle. Depuis que les données sont genrées, on distingue très clairement les inégalités entre les femmes et les hommes.»

Développement humain : Instaurer l'égalité des sexes n’est plus un luxe !

L’article 19 stipule en effet que «l’homme et la femme jouissent à l’égalité des droits et libertés à caractère civil, politique, économique, social, culturel et environnemental, énoncés dans le présent titre et dans les autres dispositions de la Constitution, ainsi que dans les conventions et pactes internationaux dûment ratifiés par le Royaume et ce dans le respect des dispositions de la Constitution, des constantes et des lois du Royaume. «La population qui aujourd’hui est représentée à 50% de femmes ne peut pas se développer si l’approche n’est pas prise en compte. La société marocaine conditionnée par des stéréotypes (préjugés préconçus) ne permet pas le développement de la femme.

Le Maroc possède le niveau d'inégalités le plus élevé d'Afrique du Nord

Les inégalités dans le monde: Des richesses engendrées l'année dernière, 82% ont profité aux 1% les plus riches de la population mondiale, alors que les 3,7 milliards de personnes qui forment la moitié la plus pauvre de la planète n'en ont rien vu. Ce rapport montre comment "le système économique mondial permet à une minorité fortunée d'accumuler d'immenses richesses, tandis que l'immense majorité des travailleurs ne touche pas sa juste part qui lui permet d'accéder à un niveau de vie décent". Oxfam au Maroc considère comme prioritaire la lutte contre les inégalités socio-économiques et de genre,

Inégalités au Maroc: le rapport qui fait froid dans le dos

Malgré l’amélioration de la situation globale des Marocains au cours de ces dernières années, avec la réduction du taux de pauvreté de 15,3% à 4,8% entre 2001 et 2014 et l’accroissement de la dépense annuelle de plus de 5000 DH par personne, l’augmentation des richesses semble bénéficier principalement à un petit nombre de personnes très fortunées, selon le rapport. L’absence importantes des femmes sur le marché du travail renforce et nourrit également l’inégalité de revenus et de richesses. Au total, toujours selon le rapport, 1,7 million de Marocains, soit 28% des jeunes entre 15 et 24 ans, ne sont ni au travail, ni en éducation, ni en formation (NEET), 80% sont des femmes et près d’un tiers de la population est encore analphabète !

Vers l'élaboration d'un plan visant à mettre fin aux inégalités salariales en France

Début janvier, la secrétaire d'Etat française chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa avait annoncé la présentation prochaine d’"un plan dur et concret" sur l'égalité salariale entre les deux sexes, jugeant que la quinzaine de lois existant sur le sujet "ne marchent pas"."D'ici quelques semaines ou mois, on devrait présenter un plan dur et très concret", avait-elle indiqué en évoquant un travail conjoint du Conseil supérieur de l'égalité professionnelle, qu'elle préside, et de la ministre du Travail. Mme Schiappa avait souligné alors son intention de faire de "la pédagogie" et de "l'accompagnement", notamment auprès des petites et moyennes entreprises, mais aussi mettre en place "des sanctions" dans ce domaine.

COP21 : trois points de vue sur l’accord de Paris sur le climat

Cette récompense incite également les communautés à se considérer comme faisant partie intégrante, elles aussi, de la solution au changement climatique. L’accord de Paris peut constituer un cadre dans lequel notre pays pourrait s’attaquer au problème du changement climatique. À Paris, dans le cadre de la délégation officielle des Philippines, nous avons continué à lutter pour les plus pauvres et les plus touchés, mettant tout en œuvre pour limiter le réchauffement à 1,5 °C, réclamant des fonds pour leur permettre d’adapter leur vie au changement climatique et exigeant également avec force une prise en charge des pertes et dommages, qui apporte un soutien financier aux personnes perdant leurs moyens de subsistance à cause du changement climatique et ne pouvant pas s’adapter.

Davos 2018 : Les 1 % les plus riches ont empoché 82 % des richesses créées l’an dernier, la moitié la plus pauvre du monde n’en voit qu’une miette

En 12 mois, la richesse des milliardaires ont augmenté de 762 milliards de dollars, soit plus de sept fois le montant nécessaire par an pour sortir de l’extrême pauvreté les personnes qui y sont plongées.Au sommet de la pyramide la richesse des milliardaires français a été multipliée par trois en 10 ans et seuls 32 milliardaires français possèdent désormais autant que les 40 % les plus pauvres de la population française.« Face à l’indignation que suscitent les inégalités, les entreprises et les responsables politiques se trouvent maintenant à un carrefour : laisser perdurer ce système biaisé ou prendre le problème à bras le corps car les inégalités ne sont pas une fatalité mais le fruit de choix politiques et économiques.

Oxfam : la récupération idéologique des inégalités

Comme chaque année à la même époque, l’ONG Oxfam profite du Forum économique mondial de Davos pour alerter les dirigeants politiques, les chefs d’entreprise et les opinions publiques sur l’état des inégalités dans le monde.· En 2016, Oxfam visait spécifiquement 62 hyper-riches : « 62 personnes possèdent autant que la moitié de la population mondiale ».Autrement dit, pendant cette période, les très pauvres sont passés de 2 milliards à 710 millions tandis que la population mondiale augmentait de 2 milliards de personnes.

Le fossé entre riches et pauvres se creuse

Les chiffres en témoignent. 82% des richesses engendrées l'année dernière ont profité aux 1% les plus riches de la population mondiale, alors que les 3,7 milliards de personnes qui forment la moitié la plus pauvre de la planète n’ont pas récolté les fruits de la croissance économique, selon la nouvelle enquête d’Oxfam sur la perception des inégalités intitulée «Partager la richesse avec celles et ceux qui la créent», publiée en marge du Forum économique mondial de Davos.

La prime d'activité a réduit de 0,4 point le taux de pauvreté en 2016 selon un rapport

La prime d’activité, nouveau dispositif d’aide aux travailleurs à revenus modestes, instaurée il y a deux ans, a fait baisser de 0,4 point le taux de pauvreté en 2016, selon un rapport d’évaluation publié ce lundi.La création de la prime d’activité a eu un impact de 0,4 point à la baisse sur le taux de pauvreté, selon la simulation effectuée pour ce rapport. La réforme « bénéficie davantage aux ménages pauvres proches du seuil de pauvreté », mais elle « ne concerne en revanche que peu les plus pauvres, souvent inactifs et qui ne perçoivent donc pas la prime d’activité », observe le rapport.

Santé, éducation et emploi : Ce que propose le RNI

Le système du «médecin de famille» est également une proposition qui a été annoncée lors du congrès régional du RNI à Oujda. Selon M. Akhannouch, ce système contribuera fortement à l’amélioration de l’accès aux soins dans la mesure où chaque famille aurait à sa disposition un médecin à même de suivre son état de santé et de l’orienter si nécessaire dans son traitement. L’amélioration du système de santé passe également par l’amélioration de la situation des médecins.

Le chômage devrait rester à un niveau élevé en 2018 (OIT)

Alors que l'économie mondiale se redresse, le chômage devrait rester au même niveau en 2018 que l'année précédente, selon un nouveau rapport rendu public lundi par l'Organisation internationale du travail (OIT).Comme la conjoncture économique mondiale à long terme demeure morose malgré une croissance plus forte que prévue en 2017, le rapport attribue essentiellement la tendance positive enregistrée entre 2017 et 2018 à la bonne performance des marchés du travail dans les pays développés, où le taux de chômage devrait encore reculer de 0,2 point de pourcentage en 2018 pour se limiter à 5,5%, un taux inférieur à ce qu'il était avant la crise.

Les réformes des pensions sont en cours mais les défis demeurent concernant le caractère suffisant des pensions et les inégalités durant la vieillesse, estime l’OCDE

Des politiques sont également nécessaires pour éviter une hausse de l'inégalité et de la pauvreté parmi les retraités, selon un nouveau rapport de l’OCDE. En plus de l’impact des services publics sur le niveau de vie des retraités, le rapport analyse l’impact de la propriété du logement et du patrimoine financier sur les revenus des retraités. Le rapport constate que le patrimoine financier des retraités est très inégalement réparti, à l’intérieur même des pays et entre pays, ce qui tend à exacerber les inégalités dans la répartition des revenus de retraite.

Le chômage devrait rester à un niveau élevé en 2018, selon l'OIT

Alors que l’économie mondiale se redresse, l’accroissement de la main-d’œuvre fait qu’en 2018 le chômage devrait rester au même niveau que l’année précédente, selon un nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Selon ce rapport intitulé ‘Emploi et questions sociales dans le monde – Tendances 2018′, le taux de chômage mondial se stabilise après une hausse en 2016. Comme la conjoncture économique mondiale à long terme demeure morose malgré une croissance plus forte que prévue en 2017, le rapport attribue essentiellement la tendance positive enregistrée entre 2017 et 2018 à la bonne performance des marchés du travail dans les pays développés, où le taux de chômage devrait encore reculer de 0,2 point de pourcentage en 2018 pour se limiter à 5,5%, un taux inférieur à ce qu’il était avant la crise.

Côte d’Ivoire : 60,4 millions de dollars pour soutenir capital la nutrition du jeune enfant

Un financement 60,4 millions de dollars permettra de lutter contre les retards de croissance chez les enfants vulnérables et de favoriser leur développement cognitif. La Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un financement d’un montant total de 60,4 millions de dollars (soit environ 32 milliards de francs CFA) en faveur de la Côte d’Ivoire.

La lutte contre la pauvreté, le changement climatique et les inégalités vous tient à cœur ? Retenez bien ces trois lettres : FFD

Dans un monde où les règles fiscales sont faussées et où la finance mondiale défavorise les pays les plus pauvres, la conférence sur le financement du développement est l’occasion, une fois par décennie, de veiller à ce que les efforts dans la lutte contre le changement climatique, la pauvreté et les inégalités sont financés de manière juste. Oxfam et d’autres organisations demandent que la conférence sur le financement du développement débouche sur la création d’un organisme mondial sur la fiscalité, auquel tous les pays participent sur un pied d’égalité.

Le gouvernement burkinabè va acquérir 95 mille tonnes de céréales contre l’insécurité alimentaire

Le gouvernement burkinabè a annoncé l’acquisition prochaine de 95 mille tonnes de céréales, d’un coût global de 25 milliards de F CFA, pour lutter contre l’insécurité alimentaire qui plane sur environ trois millions de personnes, a-t-on appris, mercredi. «Le gouvernement mettra, cette année, à la disposition de la Société de gestion du stock de sécurité alimentaire (Sonagess), environ 25 milliards de F CFA pour la collecte de 95 mille tonnes de céréales et accroîtra le nombre de boutiques-témoins de 140 à 250», peut-on lire dans une déclaration du ministre de l’Agriculture, Jacob Ouédraogo.

Burkina Faso : 25 milliards Fcfa iront à la constitution d’un stock de sécurité alimentaire en 2018

Le gouvernement burkinabè injectera, cette année, 25 milliards Fcfa dans la constitution d’un stock céréalier de 95 000 tonnes, à des fins de sécurité alimentaire. L’opération sera menée par la Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGESS) et a pour principal objectif de pallier le déficit alimentaire induit par des séquences de sécheresse, durant la campagne agropastorale 2017/2018, ainsi que par l’invasion de chenilles légionnaires.

Burkina Faso: "Nous n'avons que 3 mois d'autonomie alimentaire"

Les Greniers de sécurité alimentaires nous sont bien utiles, à nous les femmesCe sont les femmes qui sont à l’origine de ces greniers de sécurité alimentaires. "Les Greniers de sécurité alimentaires nous sont bien utiles, à nous les femmes", lance satisfaite, Kindo Azeta, la vice-présidente des Greniers de sécurité alimentaire dans la région de Koumbri.

Cameroun - Economie, insecurite alimentaire et politique au menu des journaux camerounais

Un paysage économique qui ne rassure pas par certains aspects, le scandale du lait contaminé venu de France, l’insécurité alimentaire ainsi que la politique sont en bonne place dans les journaux camerounais parus vendredi.Il y a de la friture sur les lignes téléphoniques, selon le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune qui, relayant une injonction du directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), souligne que la qualité des services des communications électroniques est dégradée dans les réseaux des opérateurs de téléphonie mobile.

Cinq chiffres chocs sur les inégalités extrêmes: aidez-nous à redistribuer les cartes

Partout dans le monde, le travail mal rémunéré d’une multitude de personnes alimente l’extrême richesse d’une petite minorité. Notre économie est construite à la sueur de travailleuses et de travailleurs qui sont enfermés dans la pauvreté, alors que les profits de la croissance économique continuent de se concentrer au sommet

Cause et évolution de la pauvreté dans le monde

La pensée dominante et la compassion sommaire qu’elle véhicule se soucient bien peu des causes profondes des maux qu’elles prétendent combattre, comme elles n’ont que faire des grands mécanismes démographiques structurant la pyramide sociale en multipliant les pauvres 6 fois plus vite que les riches. Contrairement à ce qu’il en est pour les pays pauvres, la pyramide sociale des pays riches se développe verticalement, au point que c’est leur enrichissement collectif qui développe leur pauvreté (relative), par l’accroissement incessant des écarts entre pauvres et riches.

Des femmes à la pointe de la lutte contre la déforestation et le changement climatique au Togo

Brigitte Acakpo-Addra travaille depuis plusieurs années dans la protection de l’environnement au Togo. Son pays a accompli des progrès encourageants sur le plan de la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts

Le terrible duo : ressources naturelles-pauvreté

Toutefois, le rapport n’écarte pas les risques d’une rechute notamment pour les économies exportatrices de ressources naturelles. Une prédiction qui confirme l’idée selon laquelle ces économies rentières restent prisonnières de la malédiction des ressources naturelles. En définitive, l’abondance des ressources naturelles, si elle n’est pas bien canalisée, risque de devenir une malédiction.

L’OCDE et la Commission européenne estiment que nous devons mieux nous occuper des personnes âgées

Quelques rares pays, comme les États-Unis, la Finlande, l’Islande et les Pays-Bas, évaluent la dépression chez les personnes âgées dépendantes, une situation pourtant très répandue. Des réformes importantes sont nécessaires pour améliorer les services fournis aux personnes âgées fragiles et les protéger contre des niveaux de soins insuffisants. Il convient notamment de redoubler d’efforts pour relever le niveau des soins prodigués à domicile et dans les structures d’hébergement avec services, où l’assurance qualité n’est ni évaluée, ni obligatoire, ni normalisée dans la plupart des pays, alors que 70 % des personnes âgées dépendantes reçoivent des soins chez elles.

Les 1 % les plus riches empochent 82 % des richesses créées l’an dernier, la moitié la plus pauvre de l’humanité n’en voit pas une miette

Des richesses générées l’année dernière, 82 % ont profité aux 1 % les plus riches de la population mondiale, alors que les 3,7 milliards de personnes qui forment la moitié la plus pauvre de la planète n’en ont rien vu. Selon de nouvelles données du Credit Suisse, 42 personnes possèdent désormais autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité. Ce chiffre n’est pas comparable à ceux des années précédentes, notamment la statistique des huit hommes détenant autant de richesses que la moitié du monde (2016-2017), car il repose sur des données actualisées et enrichies, publiées par le Credit Suisse en novembre 2017.

Partager la richesse avec celles et ceux qui la créent

Pour mettre un terme à la crise des inégalités, il est indispensable de construire l'économie autour des citoyen-ne-s ordinaires, et non des riches et des puissant-e-s. e boom incroyable équivaut à sept fois le montant qui permettrait de mettre fin à la pauvreté extrême dans le monde. 82 % des richesses créées dans le monde l'année dernière ont bénéficié aux 1 % les plus riches, alors que la situation n'a pas évolué pour les 50 % les plus pauvres. La pauvreté et les inégalités en Europe atteignent des niveaux insupportables.

Changement climatique : et si on disait la vérité sur le CO2 ?

Les mêmes rapports de l’AIE montrent que, pour réduire les émissions globales de CO2, il faudrait que les pays pauvres deviennent encore plus pauvres, ce qu’ils refusent évidemment et serait de surcroît moralement inadmissible. Émissions de CO2 : l’avenir entre les mains des pays en voie de développement. Pour les pays en développement, la corrélation entre l’accroissement des émissions de CO2 et la sortie de la pauvreté est évidente et prouvée par les publications de la Banque Mondiale.

Pauvreté : la volonté de sortir de la précarité

Il n’y a point de vertu dans la pauvreté, qui doit être combattue avec ferveur et acharnement. De nombreuses personnes luttent pour sortir de la précarité. Certaines parviennent à sortir la tête de l’eau et vivent dans de meilleures conditions. Pour avoir une vie meilleure et sortir de la pauvreté, il faut s’armer de volonté et s’investir. La clé de la réussite se trouve dans la persévérance

Oxfam dresse un tableau noir des inégalités au Maroc

La société marocaine est traversée par des inégalités dans de nombreux domaines. Celles-ci accroissent à leur tour la pauvreté et la vulnérabilité de la population. Le HCP a reconnu le cercle vertueux qui lie réduction de la pauvreté et des inégalités. Selon le HCP, « l’impact de la réduction de l’inégalité sur la baisse de la pauvreté est plus efficace que celui de la croissance

Le vrai problème en Tunisie ce n’est ni l’identité ni la pauvreté ni le terrorisme c’est les inégalités

Le président du parti Al Badil Ettounsi, ancien chef du gouvernement Mehdi Jomaa a déclaré que les Tunisiens, sept ans après la révolution sont arrivées au bout du tunnel, en l’absence de perspectives pour un avenir prometteur.S’exprimant dimanche à Sfax au cours d’un meeting, Mehdi Jomaa a indiqué que l’égalité entre les Tunisiens, la foi en la valeur du travail et la consécration de la souveraineté de la loi pour mettre fin à la logique de la force et à l’indiscipline sont la clé pour sortir de la crise. Auparavant, des jeunes membres du parti avaient présenté l’organisation de la jeunesse “Tunisien et j’apporte le changement” relevant d’Al Badil et ses programmes d’actions.
Pauvreté et développement humain du 22 au 26 janvier 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150226_100556
20150226_100815
20150226_100529
20150226_100728
20150226_095904