Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 26 Février au 02 Mars 2018

Veille Maraacid


Contrats précaires, démissionnaires: ce que contient l'accord sur l'assurance chômage

Le gouvernement ira "plus loin" que les partenaires sociaux sur l'indemnisation chômage des démissionnaires, avec un droit mobilisable "tous les cinq ans" au lieu de sept, mais il respectera leur compromis sur les contrats courts, a annoncé jeudi 1er mars la ministre du Travail Muriel Pénicaud dans un entretien au Parisien.En revanche la ministre valide la proposition des partenaires sociaux d'indemniser les démissionnaires dans "les mêmes conditions que n'importe quel chômeur", alors qu'elle tablait initialement sur un droit minoré.

Reconstitution des ressources financières : Partenariat mondial pour l'éducation

La 3ème campagne de reconstitution des ressources du GPE est l’occasion de lever les fonds nécessaires à la mise en œuvre du GPE 2020, le plan stratégique du partenariat, et d’augmenter le financement mondial de l’éducation pour parvenir à la réalisation de l'ODD 4. La campagne de reconstitution vise à garantir des ressources suffisantes pour mettre en œuvre le GPE 2020, notamment les ressources et financements intérieurs destinés au Fonds du GPE.

Un appel lancé depuis le Sénégal : il faut investir dans le capital humain et la protection de la planète

Le président de la République française Emmanuel Macron et son homologue sénégalais Macky Sall ont coprésidé la conférence de reconstitution des ressources du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE), qui s’est tenue à Dakar le 2 février. Le chef de l’État sénégalais est par ailleurs passé à l’action sur le front du changement climatique, alors que le pays est confronté à la menace de l’érosion côtière, qui met déjà en péril les habitations et les moyens de subsistance des habitants de la ville de Saint-Louis. Au Sénégal, j’ai accompagné Emmanuel Macron et Macky Sall à Saint-Louis afin de constater sur place les effets dévastateurs de l’érosion.

La Plaine orientale plus exposée à la pauvreté que la moyenne

Le niveau de vie des insulaires ne s'améliore pas. Et l'île continue à afficher un taux de pauvreté record de l'ordre de 20,3 %. région corse, tous critères confondus, se situe dans les moyennes de taux de pauvreté les plus élevées", résument les statisticiens de Corsica Statistica, dans l'étude parue il y a quelques jours "La pauvreté en Corse - A puverta in Corsica".Dans l'île, le taux de chômage et la proportion de jeunes sans diplôme et ne poursuivant pas d'études sont supérieurs aux moyennes nationales.

Plan d’éradication de la pauvreté : L’Afrique face au défi de la croissance de développement

En Afrique, les progrès dans les chiffres relatifs à la croissance ne se reflètent souvent pas sur le niveau de vie des populations. Dans certains pays avancés, un populisme grandissant menace de basculer vers le rejet de l’ouverture économique», a alerté Birima Mangara, ministre délégué chargé du Budget à l’ouverture de ce sommet placé sous le thème «Croissance, inégalités et chômage». Pourtant d’après Giovanie Biha, secrétaire exécutive adjointe de la Commission économique pour l’Afrique, chargée de la diffusion du savoir, le continent a les moyens de se doter d’une croissance de développement transformatrice des conditions de vie de ses populations.

Sefrou: Le taux d'électrification rurale s’élève à 96,7%

Quelque 394 villages de la province de Sefrou, soit 21.351 foyers, ont été inscrits au programme d'électrification rurale global (PERG), lancé en 1995, pour un coût de 293 millions de DH, selon des données publiées lors d'une visite, vendredi, dans la province du ministre de l'énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rebbah. Le PERG a permis le raccordement au réseau électrique de la province de 381 villages, soit 21.052 foyers, dont 3.035 dans le cadre du PERG1, 4.211 au titre du PERG2, 5.045 du PERG3 et 2.024 dans le cadre du PERG4.Ce projet a permis l'électrification de quelque 35 villages, soit 579 foyers, indique l'ONEE, précisant que la réalisation de ce projet a permis d'augmenter le taux d'électrification rurale de 1,36 pc au niveau de la province.

CAMEROUN :: INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Une patate chaude dans les mains d’Eyebe Ayissi

Au cours d'une conférence de presse donnée le 16 février 2018 à la Chambre d'agriculture de Yaoundé, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural dégage sa responsabilité dans la montée de la faim au Cameroun et esquisse une riposte contre le fléau. Après l'avoir bloqué pendant plusieurs semaines, le gouvernement a fini par autoriser, en fin janvier, le Programme alimentaire mondiale (Pam) «à partager avec les donateurs » le rapport sur la sécurité alimentaire au Cameroun. Car, pour les experts du Pam, l'évolution de la faim dans ces régions est «très probablement» le fait «de la crise anglophone qui s'est intensifiée».

Aménagement de périmètres rizicoles : Pour vaincre l’insécurité alimentaire

Hier, mercredi 28 février 2018, Gaston Dossouhoui a visité le magasin de conservation des récoltes et des graines de l'Onasa à Adjohoun et trois sites d’aménagement de périmètres agro sylvo pastoraux et halieutiques à Bamè-Ayogo, Dovi-Zounon et Lanta-Cogbé. Il s’agit de la construction de 24 magasins de conservation des récoltes et des graines et de l’aménagement de 1000 hectares de terres à des périmètres agro sylvo pastoraux et halieutiques.

"L'Afrique en proie à l'insécurité alimentaire"

Environ 224 millions de personnes sont sous-alimentées à travers le continent africain, où le changement climatique et les conflits renforcent l'insécurité alimentaire, s'est alarmé aujourd'hui un haut responsable de l'ONU.S'exprimant lors d'une conférence sur l'Afrique à Khartoum, organisée par l'Organisation de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), Bukar Tijani a indiqué que cette situation était un "sujet de préoccupation", alors que la population du continent devrait atteindre 1,7 milliard de personnes d'ici 2030. Des centaines de représentants de pays africains participent à la conférence de cinq jours dans la capitale soudanaise pour discuter des moyens d'éradiquer la famine et l'insécurité alimentaire dans le continent.

L’espérance de vie par niveau de vie : 13 ans d’écart entre les plus aisés et les plus modestes chez les hommes | Offremedia

Plus on est aisé, plus l’espérance de vie est élevée. Ainsi, parmi les 5% les plus aisés, l’espérance de vie à la naissance des hommes est de 84,4 ans, contre 71,7 ans parmi les 5% les plus pauvres, soit 13 ans d’écart. Chez les femmes, cet écart est plus faible : 8 ans séparent les plus aisées des plus pauvres.

Espérance de vie : toujours de fortes inégalités selon le niveau de revenus.

En 2012-2016, les hommes parmi les 5% les plus aisés, qui disposent en moyenne de 5 800 euros par mois, ont une espérance de vie à la naissance de 84,4 ans. À l’opposé, les 5% des hommes les plus modestes, qui vivent avec 470 euros par mois, ont une espérance de vie de 71,7 ans. Les femmes ont une espérance de vie plus élevée de 6 ans en moyenne que les hommes.

L’ONU et les partenaires pour le développement coordonnent leurs actions pour la réalisation des ODD en Afrique du Nord

La feuille de route discutée à l’occasion de cette rencontre considère plusieurs domaines d’intervention communs tels que le renforcement de la compréhension et de l’appropriation des ODD par l’ensemble des acteurs concernés, l’intégration des ODD dans les politiques publiques, le renforcement des capacités statistiques et le suivi de la mise en œuvre des ODD ainsi que l’exploitation du potentiel de coopération Sud-Sud. Ayant pour ambition de couvrir l’ensemble de l’Afrique du Nord (Algérie, Egypte, Lybie, Maroc, Mauritanie, Soudan et Tunisie), la mise en œuvre de la feuille de route se fera sous le pilotage d’un comité conjoint UMA-CEA en concertation avec les points focaux des différentes institutions.

Riches, pauvres et classes moyennes : comment se situer ?

À partir de quel niveau de revenu est-on riche ou pauvre, appartient-on aux classes « populaires », « moyennes » ou « aisées » ? Si on fixe le seuil de richesse au niveau du double du revenu médian, on devient riche à partir de 3 075 euros pour une personne seule, 5 963 euros pour un couple et 7 852 euros pour une famille avec deux enfants.Notre seuil de pauvreté est bas : le plus souvent, c’est le seuil à 60 % du niveau de vie médian qui est utilisé, non celui à 50 %.

Maroc : une aide de 1000 dirhams par mois pour les plus pauvres

« Nous devons très bien cibler les familles auxquelles nous versons ses aides. Il a également annoncé qu’un budget de 12 milliards de dirhams était prévu pour cette réforme, invitant à ne pas oublier d’autres programmes comme Tayssir, qui prévoit une aide à la scolarisation des enfants issus de milieu modeste et voté par le précédent gouvernement.

Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté

Parce que la lutte contre la pauvreté doit s’inscrire dans une logique d’égalité des chances, mais aussi parce que la pauvreté touche particulièrement ces publics, la future stratégie prendra comme point d’entrée la situation des enfants et des jeunes.Il s'agit d'adopter une logique d'investissement social pour intervenir en amont des difficultés et à chacune des étapes de la vie, en examinant à ces étapes les politiques publiques dans leur globalité et non en silo.

Voici le nouveau plan de Willy Borsus, le ministre-président wallon, pour lutter contre la pauvreté

Willy Borsus nous présente le nouveau plan wallon de lutte contre la pauvreté. Ministre-président wallon, il dépose ce jeudi un document important sur la table de son gouvernement : le nouveau plan wallon contre la pauvreté, sur lequel il lève le voile en primeur pour Sudpresse.« Nous allons faire évoluer le plan de 2015 dans une série de domaines, mais aussi y apporter deux volets complémentaires : un accès automatisé à certains droits sociaux, et quatre grandes mesures pour favoriser le retour à l’emploi des personnes en situation de précarité », résume M. Borsus.

La délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes - Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté

Créée par décret le 24 octobre dernier, la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes est chargée dans un premier temps de conduire la concertation avec l’ensemble des acteurs concernés pour l'élaboration d'une stratégie nationale. La délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes assure une triple mission : organiser la concertation avec les principaux acteurs du champ de la prévention et de la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes avec l'ensemble du Gouvernement et des administrations concernées, les collectivités territoriales, le monde associatif et les personnes concernées elles-mêmes ;

Pourquoi les inégalités importent peu

Les inégalités ne sont pas tant la cause des processus économiques, politiques et sociaux que leur conséquence.De faibles inégalités peuvent résulter de tendances indésirables. Certains processus générant des inégalités sont vus comme justes.

Les grandes lignes de la feuille de route de lutte contre la précarité, dévoilée mercredi

Accès aux services publics de base, éducation et formation, développement des activités génératrices de revenus : les détails de la feuille de route de lutte contre la précarité. Une feuille de route a été présentée à cette occasion, pour la lutte contre la précarité au Maroc. La lutte contre la précarité des populations du mode rural et périurbain passe par l'amélioration du niveau de vie et l'accès aux services sociaux de base, à moindre coût aux citoyens.

Intégration professionnelle, l'élément majeur de lutte contre la précarité

Le nouveau plan contre la pauvreté du ministre-président wallon Willy Borsus mise sur le retour à l'emploi via cinq axes qui sont proposés jeudi au gouvernement wallon, rapportent jeudi les titres Sudpresse. Il souhaite en outre faciliter la validation des compétences dans les métiers en pénurie pour les « personnes qui n'ont pas poursuivi leurs études, qui sont des réfugiés reconnus, etc. mais n'ont pas le diplôme requis pour exercer un travail dans un secteur où pourtant on embauche, alors qu'ils en ont acquis les compétences dans leur parcours antérieur ».

Unicef: quatre enfants sur 10 sont pauvres au Maroc

Un enfant sur 4 est privé d'eau Au Maroc, environ un enfant sur 4 est privé d'eau. Ainsi, pour les enfants de 5-14 ans, le taux de privation s'élève à 12,9%, du fait que 11,3% de ces enfants ne fréquentent pas l'école, la plupart étant des enfants de 5 ans, non inscrits dans des établissements préscolaires.

Les grands axes du plan wallon contre la pauvreté

Le nouveau plan contre la pauvreté du ministre-président wallon Willy Borsus mise sur le retour à l'emploi via cinq axes qui sont proposés jeudi au gouvernement wallon, rapportent jeudi les titres Sudpresse. M. Borsus souhaite aussi discuter d'un seuil de 10% de gens remis au travail par commune avec les ministres Jeholet et Debue.

L'Égalité femmes-hommes cruciale pour gagner la bataille contre le changement climatique

De l'élévation du niveau de la mer à la baisse des rendements agricoles en passant par les inondations urbaines, les répercussions du changement climatique sont durement ressenties par les femmes. Une action réussie sur le changement climatique dépend de l'engagement des femmes en tant que parties prenantes, et responsables de la planification, pour s'assurer que tout le monde ait accès aux ressources dont elles ont besoin afin de s'adapter et d’atténuer le changement climatique.Lorsque nous intégrons les femmes dans les solutions climatiques, nous constatons une accélération de la croissance économique et les résultats sont plus durables », a déclaré Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de l’ONU Changements climatiques.

Le changement climatique met les femmes en première ligne

Et parmi ces victimes, les femmes sont en première ligne.Dans les pays d'Afrique sub-saharienne, 80% de ces denrées sont produites par les femmes.Mettre les femmes à la table des décisions

Un Ramed spécial immigrés pour bientôt

Comment faciliter aux migrants l’accès aux soins de santé. Plusieurs initiatives ont été engagées permettant de garantir aux migrants le droit d’accès aux services de santé, a rappelé Abderrahmane Maaroufi, directeur au ministère de la Santé publique. Deux circulaires ministérielles ont été instituées, la première en 2003 autorisant les migrants irréguliers à bénéficier gratuitement des services de soins préventifs et curatifs délivrés dans le cadre des programmes de lutte contre les maladies transmissibles.

Tribune libre : « L’égalité pour les femmes, c’est le progrès économique pour toutes et tous »

Et qu’en est t-il pour la situation économique de la femme au Maroc ? L’idée reçue et largement répondue, selon laquelle les femmes seraient moins compétentes que les hommes (aucune femme ne figure dans la liste des 10 dirigeants d’entreprises publiques les mieux rémunérés), persiste. A travers le monde, il y a 167 femmes recensées dans la liste des milliardaires du monde en 2017.

GARD Lutte contre la pauvreté : enfants et jeunes, priorités de l'État

Emmanuel Macron a annoncé le 17 octobre dernier, le lancement d'une concertation sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. La huitième de ces concertations passait par le Gard où acteurs sociaux et élus ont échangé avec le délégué interministériel à Marguerrites. Si aujourd'hui, il existe des moyens de palier l'urgence, il est difficile d'extraire enfants, jeunes et même adultes de la misère.

Pourquoi les chômeurs allemands risquent beaucoup plus la pauvreté que les Français sans emploi

L’importance des prestations sociales en France qui représentent 34 % du PIB expliquent l’écart avec l’Allemagne. En France, au pays de la norme nationale, les salaires augmentent aussi vite ou presque dans tous les secteurs. Le pays accumule de la dette dont le poids représente près d’une année de PIB. Le risque majeur qui menace la France est une contraction de ses dépenses sociales de 10 à 15 % pour les remettre au niveau de sa richesse réelle.

South Sudan: Current (January 2018) and Projected (Feb.-Apr. 2018; May-July 2018) Acute Food Insecurity and Acute Malnutrition Situation

In January 2018, 5.3 million people (48% of the population) are estimated to be facing Crisis and Emergency (IPC Phases 3 and 4) acute food insecurity, out of which 1 million people are facing Emergency (IPC Phase 4) acute food insecurity. However, in the continued absence of all forms of humanitarian assistance, in May–July 2018, an estimated 7.1 million people (63% of the population) would face Crisis (IPC Phase 3) or worse acute food insecurity, of which 155,000 are estimated to be in Catastrophe (IPC Phase 5) and 2.3 million are estimated to be in Emergency (IPC Phase 4) – at this time, rising excess mortality and acute malnutrition would be expected.However, even with the planned levels of humanitarian assistance, in May-July 2018, 31 counties are likely to be in Emergency (IPC Phase 4) acute food insecurity and will require large-scale assistance to prevent extreme food security outcomes and loss of lives.

Soudan du Sud : La famine guette plus de 7 millions de personnes, selon l’ONU

Sans une aide soutenue et un acheminement humanitaire durable, plus de 7 millions de personnes au Soudan du Sud – soit près de deux tiers de la population – seront confrontées à une situation de grave insécurité alimentaire d’ici les prochains mois, ont averti lundi trois agences des Nations Unies.Si cela venait à arriver, il s’agirait du plus grand nombre de personnes à avoir jamais été confrontées à une situation d’insécurité alimentaire au Soudan du Sud. Cela représente une hausse de 40% du nombre de personnes en situation de grave insécurité alimentaire par rapport à janvier 2017.

Quand la précarité sociale mène au surendettement

En 2017, 1 154 dossiers de surendettement ont été déposés en Drôme, soit une baisse de 5% par rapport à 2016.Pour Philippe Flour, directeur de la Banque de France en Drôme, le terme de surendettement n’est aujourd’hui pas le plus adapté : « Nous sommes d’abord et avant tout dans une problématique sociale et non pas d’excès de crédits ». D’ailleurs, dans les dossiers de surendettement, en nombre de dettes, il y a aujourd’hui autant de dettes de charges (loyer, eau, électricité…) que de dettes de crédit.

Afrique australe : La FAO prévient sur une augmentation de l’insécurité alimentaire

D’après le SMIAR, le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans la sous-région est appelé à augmenter en 2018 et a donc inversé la tendance à la baisse signalée l’année dernière.En 2016, la baisse de la production alimentaire en raison du phénomène El Niño a fortement contribué à augmenter le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans la sous-région. Au Malawi, près de 6,7 millions de personnes étaient en situation d’insécurité alimentaire, tandis qu’elles étaient un peu plus de 4 millions au Zimbabwe.

Mme El Ouafi : La réussite des projets et initiatives relatifs au développement durable, tributaire de la convergence entre les différents intervenants

La réussite des projets et initiatives relatifs au développement durable reste tributaire de l’instauration d’un climat de confiance et la convergence entre les différents intervenants, a souligné samedi, à Benguérir (province des Rhamna), la Secrétaire d’Etat chargée du développement durable, Mme Nezha El Ouafi. Intervenant à une réunion consacrée à la présentation des réalisations des programmes de développement durable dans cette province, Mme El Ouafi a indiqué que le Secrétariat d’Etat chargé du développement durable, œuvre, à travers sa Direction régionale de l’environnement de Marrakech-Safi, à créer un espace d’interaction, de coordination et de convergence dans le domaine de l’environnement et du développement durable entre tous les intervenants au niveau local en vue de mettre en œuvre les dispositions de la stratégie nationale de développement durable.

Vague de froid: Qui sont les précaires énergétiques aujourd'hui en France?

Le froid venu de Sibérie qui va s’intensifier sur la France à partir de ce lundi va aussi atteindre durement toutes les personnes qui subissent la précarité énergétique. Et elles sont nombreuses, comme l’indique l’Observatoire national de la précarité énergétique ONPE) : 5,6 millions de ménages souffriraient ainsi du froid dans leur logement, soit 12,1 millions de personnes, c’est-à-dire un Français sur cinq (+17 % par rapport à 2006).Selon l’ONPE, ils dépensent en moyenne 1.925 euros par an pour la facture énergétique dans le logement, contre 1.584 euros par an pour la moyenne nationale.

Changement climatique : pourquoi personne ne bouge ?

Contrairement à d’autres menaces comme celle de l’attentat terroriste ou de l’immigration mal contrôlée, pour lesquelles tout le monde se mobilise et qui incitent même nos responsables politiques à la surenchère, faire face au changement climatique semble beaucoup moins mobilisateur. En réalité, cette inaction collective face à la menace pourtant avérée du changement climatique relève de ressorts liés à la psychologie sociale. C’est donc toute la difficulté à laquelle on se heurte pour faire face au changement climatique.

L'égalité des sexes est essentielle à la lutte contre le changement climatique

De l'élévation du niveau de la mer à la baisse des rendements agricoles en passant par les inondations urbaines, les répercussions du changement climatique sont durement ressenties par les femmes. Une action réussie sur le changement climatique dépend de l'engagement des femmes en tant que parties prenantes, et responsables de la planification, pour s'assurer que tout le monde ait accès aux ressources dont elles ont besoin afin de s'adapter et d’atténuer le changement climatique.Lorsque nous intégrons les femmes dans les solutions climatiques, nous constatons une accélération de la croissance économique et les résultats sont plus durables », a déclaré Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de l’ONU Changements climatiques.

PADESS : 12 milliards pour lutter contre la pauvreté (APS)

Le gouvernement italien a octroyé au Sénégal, à travers le Programme d’appui au développement économique et social du Sénégal (PADESS) un financement de 12 milliards de FCFA visant à contribuer à la réduction de la pauvreté, a appris l’APS. "Son objectif est de contribuer à la réduction de la pauvreté par le soutien à l’opérationnalisation des politiques et stratégies nationales de lutte contre la pauvreté visant l’autonomisation socio-économique des groupes plus défavorisés (femmes, jeunes et familles)", a expliqué Ciré Lo.

Près de deux tiers de la population sud-soudanaise risque de connaître de nouvelles souffrances liées à la faim

Sans une aide soutenue et un acheminement humanitaire durable, plus de 7 millions de personnes au Soudan du Sud - soit près de deux tiers de la population - seront confrontées à une situation de grave insécurité alimentaire d'ici les prochains mois, ont averti aujourd'hui trois agences des Nations Unies.L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont averti que les progrès réalisés afin d'empêcher davantage de décès liés à la faim pourraient être réduits à néant et que de plus en plus de personnes pourraient connaître de graves souffrances liées à la faim, voire une situation semblable à la famine entre mai et juillet, sans la fourniture d'une aide continue et la garantie d'un acheminement alimentaire sur la durée.

Lutte contre les effets nocifs des changements climatiques au Mali : La GIZ intensifie le combat

Dans le cadre de la lutte contre les effets nocifs des changements climatiques et ses moult conséquences sur la vie des populations, l’Agence Allemande de coopération Internationale GIZ a organisé le jeudi 22 Février 2018 au patronat un atelier de validation du rapport provisoire d’évaluation des capacités nationales de planification de l’adaptation aux changements climatiques. Un atelier qui a permis aux participants de passer en revue les menaces auxquelles le Mali fait face et d’œuvrer vers des pistes de solution lui permettant de s’immuniser contre les effets dévastateurs du phénomène au grand bonheur de ses populations.

En février 2018, la confiance des ménages revient à sa moyenne de longue période (100)

Niveau de vie futur en France : appréciation moins favorable. En février, les ménages sont plus pessimistes concernant le niveau de vie futur en France : le solde correspondant perd 6 points et revient à son niveau de janvier. Les ménages ont également une appréciation moins favorable concernant le niveau de vie passé en France : le solde correspondant recule de 4 points après deux mois de stabilité.

DREES – Précarité énergétique : comment mesurer la sensation de froid ?

La sensation de froid dans son logement est un des indicateurs pertinents de précarité énergétique. Les éléments d’explication de la sensation de froid observés dans le Baromètre sont cohérents avec d’autres études. La présence de moisissures dans le logement est très corrélée avec la sensation de froid ; le niveau de vie l’est également.
Pauvreté et développement humain du 26 Février au 02 Mars 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
20150226_100815
20150226_100728
20150226_100556
20150226_095904
20150422_121229