Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et développement humain du 29 Avril au 03 Mai 2019

Veille Maraacid


Logement et précarité: les deux combats de Caritas

Caritas Luxembourg a présenté son bilan 2018. «De nombreux efforts ont en effet été déployés pour permettre aux personnes dans le besoin de trouver un logement», a indiqué Marie-Josée Jacobs, présidente de Caritas Luxembourg. Caritas Luxembourg, c’est aussi une action internationale via 89 projets dans 17 pays, et une aide à plus de 100.000 personnes pour un budget de 12,6 millions d’euros.

Chine : Trente-trois comtés de Yunnan se débarrassent de la pauvreté

Trente-trois comtés, ou villes au niveau comté et districts, dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), se sont débarrassés de la pauvreté en 2018, a déclaré mardi le governement provincial. Plus de la moitié des comtés du Yunnan sont sortis de la pauvreté, ce qui constitue une réalisation importante et décisive, a indiqué Huang Yunbo, directeur du bureau provincial de lutte contre la pauvreté. Jusqu'à présent, 48 comtés de la province ont été sortis de la pauvreté, mais il en reste encore 40.

56 590$ sont nécessaires pour «sortir» de la pauvreté

Pour réellement se sortir de la pauvreté, en 2019, à Gatineau, et pas uniquement subvenir à ses besoins de base, une famille de quatre doit pouvoir compter sur un revenu annuel de 56 590 $, selon l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS). Se sortir de la pauvreté, en réalité, c’est avoir les moyens de s’inscrire à un cours universitaire pour améliorer son sort, ou aller au resto en famille une fois par mois. Vivre dignement, se sortir de la pauvreté, c’est de pouvoir faire des choix pour soi et pas seulement vivre en fonction des nécessités imposées par la vie.

Maroc : Le dynamisme de la croissance n'a pas réduit les inégalités

Le tassement relatif des écarts de richesse, mesuré par les niveaux de consommation, serait principalement "venu du haut", à travers une certaine réduction de la part des dépenses des plus riches dans les dépenses totales», analyse le rapport.Ces inégalités persistantes s’expliquent notamment par la privatisation, de plus en plus fréquente, du système éducatif et les défaillances du marché du travail

Registre social : 43.957 personnes au seuil de la pauvreté

C’est le chiffre compilé par le ministère de l’Intégration sociale sous le registre social en 2018. De décembre 2017 à novembre 2018, le ministère a déboursé plus de Rs 354 millions pour ces familles. C’est la région de Port-Louis qui comprend plus de familles vivant dans la pauvreté.

Développement humain

Le pays est proche d’atteindre l’objectif d’éducation primaire universelle. Transparency international le compte enfin parmi les pays les moins corrompus du continent. Et ce n’est pas tout : le pays est pionnier dans plusieurs domaines.

G7: la France ne doit pas se cacher derrière la reculade des Etats-Unis pour se dédouaner de ses engagements climatiques 

G7: la France ne doit pas se cacher derrière la reculade des Etats-Unis pour se dédouaner de ses engagements climatiques "Alors qu’Emmanuel Macron fait l’impasse au niveau national sur des mesures concrètes à la hauteur du défi climatique, il ne doit pas se servir du comportement irresponsable des Etats-Unis comme d’une nouvelle excuse pour éviter de parler des enjeux climatiques lors du G7.

Sensibilisation à la pauvreté pour les jeunes d’Unis-cité

Nous avons reçu, dans nos locaux de Montreuil mardi 23 avril, 20 jeunes en service civiques à Unis-cité pour une journée de sensibilisation à la pauvreté. Des témoignages de volontaires d’ATD Quart Monde. Pour conclure cette journée de formation, Ugo et Floriane, deux volontaires permanents d’ATD Quart Monde, se sont exprimés sur la nature et les raisons de leur engagement.

Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté

Objectifs : simplifier et rendre plus équitable le système des minimas sociaux pour lutter contre le non-recours aux droits et, également, avoir un système social plus incitatif à la reprise d’une activité.Objectif : permettre à chacun de s’épanouir dans la dignité et le sentiment d’utilité sociale procuré par le travail en conjuguant accès aux droits, accompagnement social et formation vers l'emploi.On compte aujourd'hui 60 000 jeunes entre 16 et 18 ans qui n'ont pas d'emploi, qui ne font pas d'études, et qui n'ont pas eu de formations.

JNP Gaoua 2019 : Le défi de l'insécurité alimentaire au centre des préoccupations

Ce soutien du gouvernement aux chambres régionales d’agriculture des treize régions du Burkina vise à permettre aux acteurs, de mieux aborder la campagne agricole pour relever le défi de la sécurité alimentaire. Mais, des réformes s’imposent pour accompagner les acteurs du monde rural pour leur permettre de relever les défis majeurs et les obstacles au développement du secteur. Pour relever le défi de l’insécurité alimentaire dans le pays, les acteurs interpellent le gouvernement sur plusieurs points pour accompagner les producteurs.

Chine : 32.000 habitants s'affranchissent de la pauvreté grâce au tourisme rural au Tibet

Un total de 32.000 habitants de la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, se sont affranchis de la pauvreté grâce au développement du tourisme rural l'année dernière, a-t-on appris des autorités touristiques régionales. Plus de 200 sites touristiques ruraux ont été développés l'année dernière, attirant plus de 9,35 millions de touristes et générant 1,2 milliard de yuans (178 millions de dollars) de revenus, selon les autorités. Le nombre de touristes au Tibet a atteint 33,7 millions, en hausse de 31,5% sur un an, alors que les revenus du tourisme ont augmenté de 29,2% à 49 milliards de yuans, selon des statistiques.

Rapport sur le grand âge et l’autonomie : les familles en première ligne !

L’UNAF avait préconisé un « bouclier » limitant les restes à charge dans le temps, solution reprise dans le rapport, de même qu’une réforme de l’obligation alimentaire, là aussi partiellement reprise par le rapport. Une meilleure politique pour les personnes âgées passe par une meilleure politique familiale. L’UNAF partage pleinement les 3 priorités dégagées par la Ministre Agnès BUZYN en vue d’un projet de loi prévu pour l’automne : améliorer la qualité des prises en charge à domicile et en EHPAD, baisser le reste à charge des familles, revaloriser les métiers du grand âge.

Protection de l’enfance : Défendre les intérêts des enfants passe aussi par le soutien aux parents

L’UNAF demande aux pouvoirs publics de mobiliser davantage les dispositifs existants en matière d’accompagnement des familles, qui ont prouvé leur efficacité : l’accompagnement en économie sociale et familiale (AESF) et la mesure judiciaire d’aide à la gestion du budget familial (MJAGBF) permettent de résorber les difficultés matérielles des parents afin de mieux répondre aux besoins de leurs enfants. 80 UDAF proposent ces services aux familles en difficulté.Parce que protéger les enfants, c’est mieux accompagner les parents, l’UNAF considère que la stratégie nationale de soutien à la parentalité à laquelle elle a contribué, doit participer activement au volet préventif de la protection de l’enfance.

La politique familiale pour reconstruire

Pour y parvenir, il faut répondre aux problèmes de niveau de vie des familles car l’enfant représente toujours un coût. Concrètement, la sous-indexation des prestations familiales (allocation de rentrée scolaire, complément mode de garde, allocations familiales, etc.) décidée pour 2019 est un coup dur qui leur a été porté
Pauvreté et développement humain du 29 Avril au 03 Mai 2019


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
20150226_101251
cnd
20150422_121229
maraacid
20150226_095904