Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pêche du 18 au 22 Décembre 2017

Veille Maraacid


Risque minime de transfert de pathogènes au saumon sauvage, selon une évaluation des risques

La demande d’avis scientifiques auprès du Secrétariat canadien de consultation scientifique vient appuyer le rôle de gestion du MPO en matière d’aquaculture en Colombie-Britannique et correspond aux recommandations du rapport de la Commission Cohen concernant les risques de transfert de pathogènes aux populations de poissons sauvages à partir des fermes piscicoles.Tous renseignements personnel recueilli seront traité conformément à la Loi sur le ministère de l'Emploi et du Développement social,

Gestion intégrée des zones côtières: Le Maroc peaufine son modèle

Ce programme a également permis le renforcement des capacités et la sensibilisation des acteurs locaux à la mise en œuvre de l’approche Gizc. Ce projet a également abouti sur la préparation d’un guide en tant que référence méthodologique pour les collectivités territoriales.Ce projet est supervisé par la Banque mondiale qui a également assuré un appui technique à l’unité de gestion du projet.

Dakhla : Une journée d'information pour développer l' aquaculture

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a organisé, lundi à Dakhla, une journée régionale d’information sur les opportunités d’investissement en aquaculture marine dans la région de Dakhla-Oued Eddahab. Pour rappel, le plan d’aménagement de la région de Dakhla-Oued Eddahab, considéré parmi les projets ambitieux du nouveau modèle de développement pour les provinces du sud du Royaume (NMDPS), a mis en exergue les atouts naturels de cette région en offrant les opportunités d’investissement pour l’exploitation de 878 unités de production sur une superficie de 6.500 ha.

Aquaculture : le Maroc veut s'inspirer de l'expérience chinoise

214 projets retenus dans la région de Dakhla-Oued EddahabSur ces cinq plans d’aménagement, trois ont été achevés : le premier concerne la région de Dakhla-Oued Eddahab, le deuxième la région d’Agadir et le troisième la région de la Méditerranée. Ils ont donné lieu au lancement, en 2015, d’un premier appel à manifestation d’intérêt pour la sélection de projets dans la région de Dakhla-Oued Eddahab.

La news la plus lue hier : La mer vengeresse dévore l'Albanie

La marée montante angoisse Asim Krasniqi : son bar de plage de Qerret est en sursis, sous la menace d'une érosion folle de la côte, un tribut que l'Albanie paye au changement climatique et à un urbanisme sauvage. Dans le nord du pays, près de la nouvelle station balnéaire bétonnée de Shengjin, des dizaines de troncs d'arbres se fossilisent dans l'eau rappelant qu'il y avait là, il y a peu, une forêt qui séparait la mer de la lagune de Kune.

UE: accord sur les quotas de pêche après une nuit de négociations

La politique commune de la pêche prévoit que ce rendement s'applique à tous les stocks d'ici 2020.En 2018, deux-tiers des stocks (55 TAC) seront fixés à leur niveau de RMD, neuf de plus qu'en 2017.La Commission s'est félicitée de pouvoir annoncer des augmentations des quotas de pêche sur plusieurs "stocks de valeur", comme la langoustine en mer du Nord mais aussi en mer d'Irlande et en mer Celtique (+15% à 29.091 tonnes), les chinchards dans l'Atlantique Nord, quatre stocks de sole et trois stocks de plie dans les eaux du Nord-Ouest.

Accord de pêche : L’UE mise sur le renouvellement

Un récent rapport de la Direction des affaires maritimes relevant de l’Exécutif européen (DG MARE) souligne la réussite de son partenariat avec le Maroc notamment sur le volet de la pêche maritime. Toutefois, un récent rapport de la Direction des affaires maritimes relevant de l’Exécutif européen (DG MARE) vient souligner l’importance de son partenariat avec le Maroc, notamment sur le volet de la pêche maritime. S’agissant des retombées économiques à l’avantage de l’UE, le rapport évoque un bon retour sur investissement pour l’union, ce qui signifie que chaque Euro investi est estimé supporter la création de 2,78 Euros de valeur ajoutée totale (directe et indirecte) pour le secteur de la pêche européen.

Première mondiale sur le bassin de Marennes: des huîtres parfumées

Plus besoin de citron ou de vinaigre à l'échalote, les huîtres de Marennes élevées par Joffrey Dubault sont déjà aromatisées, une méthode inédite concoctée par cet ostréiculteur qui propose aussi des parfums plus exotiques comme gingembre, framboise ou muscat.Fin businessman, il a déjà adapté les arômes à ses clients, le citron et l'échalote pour la France, le muscat et la framboise en Italie ou le gingembre en Asie.L'arôme framboise a aussi été imaginé pour conquérir une clientèle plus jeune, son coeur de cible, alors que la moyenne d'âge des amateurs d'huîtres "est assez élevée", dit-il.

Dakhla : Les coquillages de Taourta-Oum Labouir interdits de récolte et de commercialisation

Le département de la pêche maritime annonce l’interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages issus de la zone conchylicole classée Taourta-Oum Labouir relevant de la circonscription maritime de Dakhla, et ce jusqu’à épuration totale du milieu.Les résultats d’analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau de cette zone conchylicole classée Taourta-Oum Labouir dénotent «la présence de biotoxines dans les coquillages à des teneurs anormales»,

Accord de pêche Maroc-UE: Les provinces du Sud, grandes gagnantes

A moins d’une année de son expiration, le protocole de l’accord de pêche Maroc-UE est jugé satisfaisant par l’exécutif européen. Le rapport dressé à cet effet par la Direction des affaires maritimes de la Commission a été soumis tout récemment au Conseil et au Parlement de l’Union.

FAO in Singapore to tackle Antimicrobial Resistance (AMR) in Aquaculture and Fisheries

Some 45 delegates from FAO member countries (China, Indonesia, Malaysia, Myanmar, the Philippines, Singapore, Thailand, Viet Nam), resource experts (China, Croatia, Hong Kong SAR, India, Ireland, the Netherlands, the Philippines, Sri Lanka, USA), organizations (MSD Pharma Singapore, NACA, SEAFDEC-AQD) and FAO officers tackle the challenges and key issues concerning AMR in the aquatic sector.

Pêche de Thon Rouge en Méditerranée : La Tunisie aspire à retrouver son quota

Même si en 2018 le quota n’évoluera pas au-delà des 1700 tonnes fixées par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique afin de préserver les réserves mondiales de thon. La pêche au thon rouge en méditerranée et en Tunisie est contrôlée et régulée par un quota annuel fixé par la commission Internationale pour la conservation des thons atlantiques (CICTA). Depuis 2008, le nombre de bateaux de pêche de thon rouge a été limité, des quotas de pêche annuels fixés et un plan pluriannuel de reconstitution du thon rouge en Méditerranée a été adopté par l’ICCAT et ses états membres.

UE: accord sur la pêche en Atlantique et mer du Nord après une nuit de négociations

La Commission s'est félicitée de pouvoir annoncer des augmentations des quotas de pêche sur plusieurs "stocks de valeur", comme la langoustine en mer du Nord mais aussi en mer d'Irlande et en mer Celtique (+15% à 29.091 tonnes), les chinchards dans l'Atlantique Nord, quatre stocks de sole et trois stocks de plie dans les eaux du Nord-Ouest. Les quotas de soles ont été revus en hausse de 25% dans la Manche-est (3.405 tonnes) et de 6% (3.621 tonnes) dans les zones nord et central du Golfe de Gascogne, et sont désormais exploitées au RMD.

Quotas de pêche 2018: les pêcheurs mitigés, les ONG déçues

Pêcheurs mitigés, ONG déçues: l'accord sur les quotas de pêche 2018, arraché de haute lutte dans la nuit de mardi à mercredi par les 28 Etats membres de l'UE, ne soulève pas un enthousiasme franc et massif.Cette double approche a cristallisé les débats et laisse aux pêcheurs un goût amer", a indiqué le Comité national des pêches français (CNPMEM).Des restrictions supplémentaires s'appliqueront aussi pour la pêche du bar, déjà très encadrée pour cette espèce en difficulté, à la fois pour les pêcheurs professionnels et pour l'activité de loisirs.

OMC: l'Inde accusée de bloquer un accord sur la pêche industrielle

"L'Inde a tout bloqué, même un accord sur l'élimination des subventions qui alimentent la pêche illégale. Les promoteurs d'un accord sur la pêche, comme la Nouvelle-Zélande, estiment qu'il est urgent de mettre fin aux subventions publiques contribuant à la surpêche, et donnent à des pays une surcapacité de pêche (flotte de chalutiers) dangereuse pour l'environnement. Un accord n'a pas été trouvé sur la pêche, mais les pourparlers vont continuer en 2018, a précisé une source européenne.

L'UE «satisfaite» de l'Accord avec le Maroc

Selon ledit rapport, l’accord de pêche a également atteint son objectif de soutien au développement durable du secteur. Cet objectif a été concrétisé grâce notamment à la contribution de l’appui sectoriel à la mise en œuvre de projets de la stratégie Halieutis et à l’embarquement de 200 marins marocains à bord des navires de pêche européens (près de 1.000 contrats d’embarquement conclus).

Dakhla : La pêche au poulpe reprend sur fond d’inquiétude !

Le coup d’envoi de la saison de pêche au poulpe, qui se poursuit jusqu’au 30 janvier 2018, a été donné le 5 décembre, pour les zones comprises entre Lagouira et Sidi Lghazi, a-t-on appris à la Délégation de pêche maritime (DPM) de Dakhla. Auparavant, dit-il, en cette période, les poulpes étaient très nombreux au lancement de la saison de pêche. Le quota global de poulpe pour cette saison hivernale est fixé à 9.100 tonnes pour le segment de la pêche artisanale à Dakhla.

En 2018, l'UE interdira pendant trois mois de pêcher les anguilles

Les 28 Etats membres de l'Union européenne se sont accordés, le 13 décembre, sur les quotas de pêche pour 2018 dans l'Atlantique et la mer du Nord. Cette décision est complétée par une déclaration commune de la Commission européenne et des Etats membres, "qui vise à protéger davantage le stock d'anguilles européennes, notamment dans les eaux intérieures,

An opportunity to reinvent our food system and unlock human capital too

Against this backdrop, aquaculture—the practice of growing food in the water, is one food production sector growing rapidly. With aquaculture, we can shorten supply chains and grow food locally With cities growing exponentially across the world, more local food production is becoming a must, but most of the available land for food production in their vicinity has been fully utilized.

L’UE satisfaite de l’accord de pêche avec Rabat et recommande son renouvellement

Dans ce «rapport d’évaluation rétrospective et prospective du protocole à l’accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc» qui vient d’être soumis au Conseil de l’UE et au Parlement européen, l’UE estime que l’accord s’est révélé «efficace dans l’atteinte de son objectif de durabilité de l’exploitation», se félicitant de la coopération scientifique entre les deux parties, matérialisée par les réunions annuelles conjointes, et qui a permis d’échanger les données disponibles et d’aboutir à des diagnostics partagés

Le Maroc ambitionne de créer une réelle industrie d' aquaculture ...

"Notre vision pour l’industrie aquacole est d’en faire un incontestable moteur de croissance à même de forger une véritable économie bleue", a souligné Mme Bouaida dans une allocution lue en son nom par la Directrice de l'Agence nationale pour le développement de l'aquaculture (ANDA), Majida Maarouf lors de la 15-ème convention Europe Afrique du Nord, organisée vendredi à Bordeaux.
Pêche du 18 au 22 Décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Février 2018 - 16:08 Agriculture et pêche du 05 au 09 Février 2018

Vendredi 26 Janvier 2018 - 13:20 Agriculture et pêche du 22 au 26 janvier 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
abh
20150226_100815
cnd
20150226_100728
maraacid