Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 04 au 08 Décembre 2017

Veille Maraacid


Tourisme/Marrakech: L’hébergement informel explose

Alors que l’offre litière de Marrakech atteint 65.000 lits, les arrivées touristiques dans les hôtels permettent à peine un taux d’occupation de 50%. S’il devait y avoir une priorité pour les opérateurs touristiques en ce moment, ce serait bien l’hébergement informel. Car si Marrakech a repris des couleurs auprès de certains marchés touristiques traditionnels, la concurrence du secteur informel, en constante augmentation ne permet pas aux opérateurs de sortir la tête de l’eau.

Tourisme/hébergement informel: Où est passé le contrôle?

Par informel, on entend les meublés (studios, appartements et villas loués à la journée), les maisons d’hôtes non classées, les appartements, villas, fermes mises en location par Airbnb, les sites marchands comme expédia, booking… Cette offre que l’on compte par milliers à Marrakech et dans toutes les villes marocaines est mise sur le marché touristique en toute illégalité et comporte un double risque: elles polluent l’offre classée et soumet la destination à un risque sécuritaire.En 2014, et à la demande des opérateurs touristiques, une autre traque avait été organisée et les sites avaient reçu un avertissement, sans plus. A Paris, les amendes pour location illégale de meublés touristiques de type Airbnb se sont multipliées.

Croissance du tourisme: «Il n’y aura pas de retour en arrière» | L'Economiste

On ne devrait jamais redouter la croissance du secteur du tourisme, ce qui compte, c’est la façon de la gérer. En d’autres termes, nous devons commencer d’abord par préparer nos villes pour les rendre plus agréables aux habitants locaux. En faire, une ville à la fois ordonnée et diverse sans trop d’anarchie avec une ligne directrice. Et tout cela concerne l’urbanisme.

Rabat: Un cachet international pour l’artisanat

Faire découvrir aux professionnels étrangers tout le potentiel de l’artisanat marocain. Ces exposants auront notamment la possibilité de rencontrer une clientèle de prescripteurs étrangers originaires du Portugal, du Danemark ou encore de Suède estimée à plus d’une trentaine de professionnels. Une manifestation qui vise dans un premier temps à faire connaître les produits de l’artisanat marocain aux acheteurs étrangers et à contribuer à internationaliser le secteur.

Le 5ème Forum international du tourisme de Maspalomas prévu les 14...

Le 5ème Forum international du tourisme La 5ème édition du Forum international du tourisme de Maspalomas Costa Canaria se tiendra les 14 et 15 décembre, avec la participation de centaines de spécialistes, de professionnels et d'experts du tourisme, un secteur phare de l’économie des Iles Canaries, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs. Le 5ème Forum international du tourisme Maspalomas Costa Canaria est organisé avec la collaboration de l'Organisation mondiale du tourisme, l'Université Ibn Zohr d'Agadir (Maroc), l'Institut polytechnique de Setúbal du Portugal, la Rochelle Business School de France et le Centre d'études touristiques et économiques (CETURE).

Tourisme: Comment se présente l’année 2018?

L'occasion d'interroger un professionnel du secteur pour faire le point sur l'année 2018 qui devrait, selon lui, s'inscrire dans la même dynamique voire s'accélérer en termes de croissance si un effort est consenti pour séduire les marchés émergents au potentiel sous-exploité. La tendance actuelle qui est très bonne permettra de finir l'année avec une croissance de 8,5% des arrivées et l'objectif est de faire autant en 2018", nous déclare un expert du secteur qui requiert l'anonymat pour ne pas faire de triomphalisme même s'il précise qu'il sera difficile que le Maroc passe de 11 millions de visiteurs (prévision 2017) à 12 millions à la fin de l'année prochaine. Préférant ne pas se prononcer sur le nombre additionnel de visiteurs chinois en 2018, il insiste sur le fait qu'un effort de promotion est nécessaire pour pousser les T.O. chinois et étrangers à proposer le Maroc à leurs clients férus de culture qui pourraient contribuer grandement aux recettes en devises (70 MMDH prévues en 2017) et augmenter leurs arrivées dans des villes comme Marrakech ou Fès.

Fès-Tourisme: «Excellente» reprise!

Le tourisme va bien à Fès. La même embellie est enregistrée du côté de l’aéroport Fès-Saïss.Par ailleurs, la compagnie lancera, à partir de ce mois de juin, des connexions régionales entre Fès et Marrakech (3 vols hebdomadaires) et Fès et Agadir (2 vols par semaine).

OMT : le tourisme culturel pour faire progresser le développement durable

rotection du patrimoine culturel et gestion du tourisme responsable sont liés. En cette année de promotion du tourisme durable, c'est le postulat de la conférence sur le tourisme et la culture.Trois tables rondes sont au programme de la conférence : "Développement du tourisme et protection du patrimoine culturel et promotion d’une gestion responsable et durable du tourisme sur les sites du patrimoine mondial", "Culture et tourisme, urbanisme et créativité", "l’intérêt touristique des paysages culturels et sur la prise en compte, dans les démarches de développement touristique durable, des principes et des procédures en matière de patrimoine naturel et culturel".

Tourisme et Tourisme doivent aller de pair

Et puis, à l’inverse d’un tourisme littoral où priment les vacances balnéaires, le tourisme urbain est un phénomène mondial où la ville est prise dans sa globalité: son projet urbain, la qualité de vie et de sa gestion urbaine, ses atouts historiques en termes de patrimoine, de paysage, d’histoire, mais aussi son écosystème culturel, scientifique, son vivre ensemble. Cette ville aux 200 gratte-ciels attire près de 13 millions de touristes par an et fait du tourisme urbain son cheval de bataille. Pour les villes, le tourisme urbain est une activité économique importante à fort potentiel qui encourage les investissements privés, rapporte des recettes en devises, des emplois et offre un développement régional.

Accor: une initiative en faveur de l'agroforesterie.

La deuxième réunion du comité de pilotage de la stratégie de développement touristique de la Polynésie française pour la période 2015-2020, s’est tenue jeudi, sous la présidence de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, en présence du vice-président Teva Rohfritsch, et du chef du bureau de la Commission européenne pour les Pays et Territoires d’Outre-mer pour le Pacifique, Tomás Mateo-Goyet. La stratégie de développement touristique 2015-2020 s’appuie sur un plan de 134 actions structurantes et cohérentes dont l’état d’avancement a été présenté en séance.

Quand la France du Tourisme s’éveillera…

Au-delà des nuitées les taux de croissance souvent supérieur à 200 % sont impressionnants.En terme de pratiques la culture, la gastronomie et le shopping sont les activités les plus recherchées. Et visiblement les destinations qui présentent culture, gastronomie et vins ont de vrais atouts pour séduire nos jeunes chinois.
Tourisme et artisanat du 04 au 08 Décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Février 2018 - 09:43 Tourisme et artisanat du 12 au 16 Février 2018

Lundi 12 Février 2018 - 16:19 Tourisme et artisanat du 05 au 09 Février 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100815
maraacid
20150422_121229
cnd
rofoof
20150226_100556