Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 04 au 08 Mars 2019

Veille Maraacid


Le tourisme international creuse les écarts entre visiteurs et visités, entre l’homme et l’environnement

Dans une tribune au Monde, le sociologue Bernard Duterme, directeur du Centre tricontinental d’étude sur le développement et les rapports Nord-Sud (Cetri), dénonce les méfaits du tourisme international, pourtant vanté chaque trimestre par l’OMT.Pourtant, l’OMT elle-même n’est pas dupe : le tourisme international crée certes des bénéfices, mais aussi d’importants coûts. Dans ses formes dominantes, le tourisme international tend à creuser les écarts, entre ceux qui en jouissent et ceux qui en pâtissent, entre les tour-opérateurs transnationaux et les acteurs locaux, entre les visiteurs et les visités, entre l’homme et l’environnement.

Tourisme médical : comprendre les comportements de consommation des voyageurs et enjeux stratégiques pour le Liban

Une littérature de fond sur le tourisme médical a été attribuée aux motivations des touristes médicaux. Ainsi, cette étude examine les motivations des touristes médicaux destinées pour le tourisme médical et l’effet de ces motivations sur leur perception de la qualité, de la satisfaction, et de l’intention de revisiter. Les motivations d'attraction associées aux attributs médicaux affectent la qualité médicale perçue et les motivations d'attraction associées à la destination, aux attributs médicaux et à la commodité affectent la qualité touristique perçue.

Tourisme : La technologie au secours du secteur

La promotion du tourisme est, de nos jours, un besoin économique qui devrait être porté aussi par les portails électroniques du ministère du tourisme, des établissements de villégiature, les agences de voyage et même les réseaux sociaux qui accueillent un nombre impressionnant d’internautes, à même de valoriser les potentialités des produits, donc, les vendre.Aujourd’hui, il est établi que l’innovation est l’ultime solution pour donner du tonus à un secteur aussi stratégique que le tourisme. Ce n’est étonnant que des jeunes aient lancé des applications sur smartphones pour «guider» le tourisme.

Métiers de l’artisanat : Le Maroc chamboule tout

Le Conseil du gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté le projet de décret N° 50.17 relatif à l’exercice des métiers de l’artisanat, présenté par le ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale. Le projet de loi vise à renforcer le cadre juridique, réglementaire et institutionnel du secteur en vue de lui permettre de s’engager dans le processus de changements législatifs que connaît le pays et à répondre aux attentes réelles de ses acteurs pour améliorer la qualité des produits et rendre le secteur plus professionnel.

Hey les destinations, et si on se mettait aux tutos YouTube ?

Les tutoriels sur Youtube sont devenus des contenus incontournables; on en a (presque, je suppose) tous déjà visionnés. Recettes, astuces, bricolage, modes d’emploi,… Le réflexe recherche “Google” s’est progressivement mué en “je vais voir comment faire sur YouTube”. Média social numéro 1 indéniable chez les moins de 24 ans depuis au moins 2016, YouTube génère plus de visites quotidiennes que Google et Facebook. On ne va quand même pas passer à côté de cette formidable opportunité de visibilité et de branding pour nos destinations, non ?

Qui sont vraiment les touristes chinois ?

Mais que vient chercher ce touriste au Maroc ? Bien que friand de découvrir le Maroc et sa culture, le touriste chinois a toutefois besoin de ne pas trop s’écarter de son propre univers et repères culturels. Cette spécificité culturelle propre au touriste chinois renseigne davantage sur la mentalité de cette population à laquelle le Maroc n’était pas habitué et qui nécessite forcément des adaptations sous peine de rater les opportunités qu’elle présente.

Le tourisme chinois vers le Maroc en net progrès

Pour les 10 premiers mois de 2018, les arrivées de touristes chinois dans les établissements hôteliers classés ont dépassé 191.000 clients, en progression de 62%, et ont généré 270.000 nuitées, en progression de 55%. L’ensemble des destinations marocaines intéressant le marché chinois ont bénéficié de ce surcroît d’activité. En tête, la région de Casablanca (première destination représentant 30% du global) a connu 38% d’arrivées en plus. Celle de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (23,4%) réalise pour sa part une progression des arrivées de 86%, principalement sur Tanger et Chefchaouen alors que la région du Souss-Massa (13%) enregistre une progression des arrivées de 47% enregistrée presque exclusivement sur Ouarzazate.

ITB Berlin 2019 : le plein de Voyages, de nouveautés et de sponsors

Le plus grand salon professionnel du tourisme au monde, est à nouveau de retour à Berlin. ITB Berlin met en valeur les cultures et les styles de divers lieux, que vous recherchiez des aventures en plein air, un voyage gastronomique ou une destination adaptée à toute la famille. Le ministre a déclaré : « Le tourisme crée des emplois dans le monde entier, y compris en Allemagne, ajoutant ainsi une valeur considérable à notre pays. Le développement d’un tourisme durable profite non seulement à l’économie, mais aussi à l’amélioration de la qualité de vie de chacun. Pour nous, il est donc très important de veiller à ce que les conditions générales du tourisme soient bonnes ».

Ce que la Culture apporte au Tourisme, ce que le Tourisme apporte à la Culture!

Le Tourisme est arrivé la plupart du temps récemment, au XIXéme siècle dans des sites qui étaient déjà très « culturels » bien avant son arrivée : centre-villes historiques, monuments ou Eglise… Quel a été son apport, comment la Culture et le patrimoine ancien en ont-ils profité ? Même si le « surtourisme » est à la mode, faisant les délices des anti-touristes, n’oublions pas que les sites en « overdose » de touristes » représentent à peine dix pour cent des sites touristiques du monde. N’oublions pas non plus que la plupart des pays, régions ou villes qui n’ont aucun touriste, rêvent souvent de recevoir ces visiteurs pour apporter un complément d’activité à leur collectivité et « garder » leurs jeunes. Mettons-donc toutes nos forces à ce que le tourisme soit plus durable, plus « acceptable » pour les habitants! Défendons ensemble un Slow Tourism celui qui apporte du sens, et du plaisir !

Développement durable et Voyageurs du monde!

Le Tourisme est donc l’un des grands accusés de ces maux, première industrie à nous faire dévorer des kilomètres ou à investir et construire sur des espaces qui devraient être protégés de toute pollution. Pire, le Tourisme crée des désordres chaque jour, en construisant des lieux de loisirs sur des zones agricoles (EuroDisney), ou en s’invitant dans les déserts. Il lui faut sans cesse renouveler l’offre, et les « jamais vu, insolite, terre vierge » ont encore un fort pouvoir d’attraction. Le problème s’amplifie car les populations locales sont souvent accomodantes et ne s’opposent pas toujours à ces nuisances : on leur promet des emplois et des retombées économiques, libre à elles d’aménager les espaces et d’accueillir les nouveaux humains en transhumance.

Les Chinois aiment de plus en plus voyager en basse saison

Durant les vacances de la Fête du Printemps 2019, qui se sont étendues du 4 au 10 février cette année, environ 400 millions de Chinois ont voyagé à l'intérieur ou à l'extérieur de leur pays. Après les vacances, les prix des produits touristiques ont fortement chuté. Les statistiques ont ainsi montré que le prix des voyages individuels en février et en mars avait chuté de 30 à 40% et que celui des produits de voyages à l'étranger avait chuté de plus de 60% en moyenne.

Les touristes chinois main dans la main avec la technologie intelligente

A Shanghai, les touristes peuvent désormais scanner leur visage pour monter et descendre des bus touristiques, a rapporté le 4 mars le China Daily. Le premier lot d'autobus intelligents à deux étages soutenus par Baidu Brain, la plate-forme d'intelligence artificielle du géant de la technologie chinois Baidu, a envahi les rues de la ville en décembre. Lors de l'achat de billets sur leurs téléphones portables, les visages des passagers sont numérisés et vérifiés par la caméra du téléphone dans un processus ne prenant que 1 à 2 secondes environ.

Exclusif : le classement 2019 des BTS Tourisme

En 2018, les 155 établissements préparant au BTS Tourisme recensés dans cette étude, menée avec la Fédération française des techniciens et scientifiques du tourisme (FFTST), affichent un taux de réussite moyen de 90,1 % à l'examen, pour 4 555 candidats. Ce taux est en légère baisse par rapport aux dernières années mais reste élevé comparé à la moyenne dans l’ensemble des BTS service (75 %). Dans le détail, 30 établissements atteignent 100 % de réussite et une dizaine moins de 80 %.

Tourisme durable : les start-up finalistes du programme Booking Booster

Booking vient de dévoiler la liste de dix start-up finalistes de son programme Booking Booster, destiné à soutenir les projets innovants en matière de tourisme durable.Parmi ces jeunes pousses développant des projets innovants en matière de tourisme durable, une seule et unique start-up française, Hydrao. Ces start-up rejoindront l’édition 2019 du programme d’accélération à Amsterdam – qui se déroulera en avril et mai prochains – afin de développer, pendant trois semaines, leur projet en tourisme durable.

La privatisation de La Mamounia officiellement lancée

Le gouvernement va procéder à la privatisation de plusieurs établissements publics et l'a annoncé au Bulletin officiel.La décision publiée dans le Bulletin officiel autorise le transfert de ces entreprises publiques au secteur privé et renonce à la privatisation de plusieurs sociétés dont la société de textile de Fès (Cotef), la Société commerciale de charbon et bois (Sococharbo) ou encore l’usine de fabrication des briques et des tuiles (BTNA), la Société chérifienne des sels (SCS) ainsi que deux hôtels, à savoir Asmae et Ibn Toumert.Pour rappel, le porte-parole du gouvernement El Khalfi avait précédemment justifié la mise à l’écart de certaines entreprises de cette opération de privatisation par le fait "qu'elles constituent un cas problématique en raison de l'échec des premières tentatives de leur privatisation, ou parce qu’elles posent un problème au niveau de l’apurement de leur patrimoine foncier, ou encore qu'elles font l’objet d’un conflit social devant les tribunaux".

Tourisme-Gouvernance-TIC-Politique-territoriale en afrique

La transformation des paysages touristiques en milieux urbain et rural, la recomposition des territoires économiques dépendants du tourisme, l‟organisation des circuits, les acteurs- intermédiaires du tourisme et les incidences écologiques pèsent lourd dans la configuration du modèle touristique d‟aujourd’hui. Bien que le modèle balnéaire de masse reste de loin le premier pourvoyeur de mobilités touristiques au Maghreb et en Afrique en général, force est de reconnaître que ce modèle est devenu critiquable face à d‟autres formes de tourisme moins générateur de mobilités certes, mais plus durable, plus maitrisable et mieux organisé à l‟échelle des pays africains.

Morocco’s Tourism Ministry to Promote Fez as Tourist Destination

As part of the plan, the ministry hosted an awareness-raising event it called “Media Influence Day” over the weekend in Fez. One reason, the newspaper speculated, is that the city’s authorities, having seen Fez cast away in years of sustained disinterest in Fez and lack of national policy to promote Fez as a tourist destination, may have lost confidence in projects like Sajid’s. But “Media Influence Day” has not been the only move in the direction of the tourism ministry’s plans to rehabilitate Fez.

5th UNWTO World Forum on Gastronomy Tourism (2-3 May 2019), San Sebastian, Spain

Returning to its origins in San Sebastian, the fifth edition of the Forum will bring together Ministers of Tourism, representatives from National and Local Tourism Administrations, chefs, entrepreneurs, academia and related stakeholders from tourism and gastronomy.In this regard, the Forum will seek means to create favorable frameworks to stimulate jobs and entrepreneurship along the gastronomy tourism value chain as well as shed lights on more relevant skills for gastronomy tourism.The UNWTO World Forum on Gastronomy Tourism was created with the aim of promoting the exchange of experiences between experts in tourism and gastronomy, to identify good practices and to promote gastronomy tourism as a factor of development of countries.

Le Maroc cherche à faire revenir les croisiéristes

Les ports marocains n’ont attiré que 185 000 croisiéristes à fin novembre 2018 contre 500 000, il y a 6 ans. Après le Salon de Lisbonne en septembre 2018, l’ONMT sera présent en force au Sea Trade Cruise de Miami, en avril prochain. Chaque escale peut générer au moins un million de dirhams de revenus. De 500 000 croisiéristes ayant accosté dans les ports marocains en 2012, le chiffre est tombé à 185 500 à fin novembre 2018 (chiffres de l’ANP), en recul de 6,1%. A part Agadir qui a connu une croissance de 16,2% à fin novembre, à 89635 croisiériste, c’est Tanger qui a tiré son épingle du jeu avec 46 escales et 31 250 croisiéristes à fin décembre 2018 soit une augmentation de 70% en termes d’escales et de 35% pour les croisiéristes en comparaison à 2017, selon la Société d’aménagement du Port de Tanger-Ville.

Amel Hachani : le défi majeur est la reconquête des marchés classiques

La prochaine saison touristique sera exceptionnelle affirme Amel Hachani, la nouvelle directrice de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT). Par ailleurs, elle s’est indignée de constater que le budget alloué à la promotion de la destination Tunisie a enregistré une baisse de 50% entre 2015 et 2019.Expliquant ce phénomène, Amel Hachani a estimé qu’il est dû à la baisse de la valeur du dinar tunisien.

Beachcomber Tours casse les prix pour ses clients et les agents de voyages

Beachcomber Tours a ses racines sur l’Île Maurice et le prouve en participant à la campagne de promotion orchestrée par Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) avec un offre exclusive : une réduction systématique de 30% pour un séjour de 10J/7N à l’hôtel Trou aux Biches Beachcomber.Au début de l’été (1er juin – 31 juillet), Beachcomber Tours frappe plus fort en vendant ses chambres doubles 180 euros par nuit en pension complète (et même en tout-compris au Shandrani). Uniquement applicable pour 2 adultes séjournant dans la même chambre, l’offre porte sur des séjours en Suite Junior aux Dinarobin et Trou aux Biches, en chambre Tropicale au Paradis et en chambre supérieure au Shandrani.
Tourisme et artisanat du 04 au 08 Mars 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Mars 2019 - 11:05 Tourisme et artisanat du 11 au 15 Mars 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
maraacid
abh
20150226_101251
20150226_100728
rofoof
20150422_121229