Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 05 au 09 Novembre 2018



Veille Maraacid


Taxes aides aux vacances CE : le gouvernement fait machine arrière

L'amendement défendu par Paul Christophe, député Union des démocrates et indépendants (UDI) du Nord prévoyait d'assujettir les aides aux vacances versées aux salariés par l’intermédiaire des comités d'entreprises à partir du 1er janvier 2019, dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019. Cet amendement a été adopté en première lecture mercredi 24 octobre 2018 par l'Assemblée Nationale. Les Entreprises du Voyages ont notamment lancé une pétition en ligne c réée avec le SETO, l’UNOSEL et le CEAG qui a rassemblé près de 21200 signatures.

Amadeus : le nombre de passagers embarqués en hausse de 13,8% sur les 9 premiers mois de l'année

Sur les 9 premiers mois de l'année, le GDS a enregistré un résultat net de 888,6 millions d’euros, en hausse de 5,1% par rapport à la même période en 2017. Si le résultat net a augmenté, toutes les composantes financières d'Amadeus sont en croissance, le chiffre d'affaires s'améliore de 4,6 % pour atteindre 3 683,8 millions d’euros. "Dans le secteur de la distribution, nous avons renouvelé ou signé de nouveaux accords de distribution avec 11 transporteurs, notamment Aerolíneas Argentinas, Norwegian et Porter Airlines, soit un total de 35 compagnies sur les neuf premiers mois de l’année", explique Luis Maroto, président d’Amadeus.

Ublooo : quand le carnet de voyage devient un levier de vente de séjours

La start-up de la semaine est une déclinaison digitale du carnet de voyage, ou comment un itinéraire partagé sur le web peut devenir un levier de vente de séjours. Le principe est simple, une fois que le voyageur a consulté un carnet de voyage sur le site de la start-up, il peut contacter un réceptif spécialiste de la destination et donc créer son propre séjour. Pour le moment ouvert à tous, l'outil pour les particuliers a trouvé son public avec déjà 500 carnets de voyage postés, mais la sphère des influenceurs attire l'attention de la start-up.

Hôtellerie de plein air. 6 mois de séjour pour les camping-caristes

Bonne nouvelle pour les camping-caristes. Ces derniers peuvent désormais séjourner au Maroc pendant 6 mois consécutifs. Et pour cause, la suppression des demandes de prolongation des séjours touristiques vient d’être levée, a annoncé aux Inspirations ÉCO, le président de la Fédération marocaine de l'hôtellerie de plein air (FMHPA). «C’était une situation injuste à l’égard des camping-caristes. Il nous appartenait donc de réparer ce tort en fournissant aux autorités les preuves que ces touristes d’exception devaient rester aussi longtemps qu'ils le désiraient dans la limite de 6 mois», a précisé Jamal Immel.

20 ans - "Internet n'a pas vraiment démocratisé le tourisme", estime Guy Raffour

Le tourisme, s'il veut continuer sur sa dynamique de croissance, doit à tout prix respecter les populations locales et les lieux. Un point important quand nous allons à l'étranger, c'est la bienveillance des habitants. Il faut vraiment conserver cet aspect sinon nous allons faire face à un rejet grandissant. Il y a un important travail pédagogique à faire, ce n'est pas parce que nous sommes en voyage à l'étranger, que c'est open bar et que nous pouvons gaspiller.

France : 13,9 milliards d’investissements touristiques en 2017

D’après le dernier tableau de bord des investissements touristiques publié par Atout France, les investissements touristiques se sont élevés à 13,9 milliards d’euros en 2017, un chiffre en hausse de 3,2%. Stimulés notamment par la rénovation/création de palaces et d’établissements haut de gamme, les investissements dans l’hôtellerie, ont progressé de 21% en 2017 (soit 60 millions d’euros) pour atteindre 2,9 milliards d’euros, ce qui constitue la plus forte hausse en volume parmi les hébergements, détaille Atout France.

Tourisme : Le Groupe Pickalbatros va investir à Agadir

Lamia Boutaleb, Secrétaire d’Etat chargée du Tourisme, a conduit la délégation marocaine ayant pris part à l’édition 2018 du World Travel Market (WTM) qui s’est déroulée à Londres du 5 au 7 novembre 2018. Le WTM qui, avec l’ITB de Berlin et le FITUR de Madrid, fait partie des trois salons du tourisme les plus importants au niveau mondial, a connu la participation de plusieurs milliers d’opérateurs et d’acteurs du tourisme venant d’une centaine de pays, dont le Maroc. A plusieurs égards, il constitue une opportunité importante pour conclure des partenariats avec les marchés émetteurs clés.

Les OGD : acteurs clés dans le développement économique

Les organisations de gestion des destinations (OGD) peuvent s’impliquer dans le développement économique hors du cadre touristique. Elles soutiennent leur communauté, participent à développer leurs échanges commerciaux, à générer des revenus, à créer des emplois, à augmenter leurs investissements dans de nouvelles infrastructures et bien plus encore. La US Travel Association en est convaincue. Dans son plus récent rapport, elle décrit le travail des ODS américaines et leur implication dans l’économie de leur région. Voici quelques exemples.

Le thaïlandais Centara cherche des hôtels à acquérir au Maroc

Centara Hotels & Resorts a dépêché plusieurs équipes pour faire de la prospection au Maroc. «Nos équipes sont à la recherche de nouveaux hôtels au Maroc. Pour l'instant, aucune information n'a encore filtré sur la ville choisie pour accueillir le premier hôtel Centara du Maroc et d'Afrique du Nord, ni sur les établissements ciblés par la chaine thaïlandaise.

CIIE : l'importation chinoise de services de voyages devrait dépasser 1.400 milliards de dollars dans les cinq prochaines années

Le marché chinois du tourisme à l'étranger deviendra un moteur important pour la croissance mondiale, et l'importation de services de voyages devrait dépasser 1.400 milliards de dollars dans les cinq ans à venir, selon un rapport publié mardi par le ministère chinois du Commerce. Les touristes chinois devraient réaliser 700 millions de voyages à l'étranger dans les cinq prochaines années, grâce à l'augmentation du pouvoir de consommation du pays, d'après le Rapport sur l'importation des services en Chine, publié à l'occasion de l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE). Depuis 2012, la Chine est le plus grand consommateur de voyages à l'étranger, et le volume de consommation des touristes chinois a représenté près d'un cinquième du total des revenus du tourisme mondial l'année dernière.

Think Labs lève 300 millions de dollars pour mettre des smartphones à disposition des clients d’hôtels

Tink Labs, a Hong Kong startup that develops smartphones that hotels provide to their guests for free, is raising a new round of up to $300 million to further its international footprint, TechCrunch has come to understand.It isn’t clear at this point which investors are part of the round, but once source said Tink Labs has made an effort to court hotels and travel firms as investors since it believes they could provide strategic value beyond simply capital. Bloomberg reported last year that it had closed $40 million, but that was never confirmed nor announced by Tink Labs, so this round could mark its official coming out as a billion-dollar business.

Taxe de séjour : les hôteliers dénoncent une provocation des plateformes qui demandent un délai pour la collecter

Deux organisations d'hôteliers ont dénoncé mardi "une énième provocation de la part des géants du numérique" et se disent "stupéfaits" d'entendre les plateformes de location touristique comme Airbnb demander un délai de six mois pour commencer à collecter la taxe de séjour. Jeudi dernier, l'Union nationale pour la promotion de la location de vacances (Airbnb, Abritel-HomeAway, LeBonCoin, Tripadvisor.) a jugé "techniquement impossible à mettre en oeuvre" au 1er janvier 2019 par ses membres la collecte automatique de cette taxe, dans les 20.000 communes qui la perçoivent en France, et demandé son report au 1er juillet.Le groupement national des indépendants (GNI) et l'association représentative des acteurs de l'hébergement et du tourisme professionnels (AhTop), qui revendiquent 7.350 hôteliers sur un total de 18.400, se disent "vent debout devant ce qu'ils considèrent comme une énième provocation de la part des géants du numérique", dans un communiqué commun.

Airbnb assigné en référé par la Ville de Paris : la Cour de cassation a été saisie

La Cour de cassation devra décider en février, si elle sollicite ou non le Conseil constitutionnel, sur le conflit opposant la Ville de Paris à la plateforme de location touristique Airbnb, a-t-on appris mardi de sources concordantes. La Cour devra donc décider si elle transmet ou pas, au Conseil constitutionnel, cette QPC. Celle-ci a été posée par Airbnb, assigné en référé le 7 mai par la Ville de Paris qui veut lui imposer de retirer les annonces que la plateforme met en ligne sans numéro d'enregistrement.Le 7 mai, la Ville de Paris a assigné en référé les plateformes Airbnb et Wimdu, accusées de ne pas avoir retiré les annonces figurant sur leur site sans numéro d'enregistrement.

Planifier et gérer une augmentation significative de visiteurs

Promouvoir une offre favorisant une meilleure répartition des visiteursRelever le défi en vaut la chandelle tant pour la destination que pour les visiteurs, qui profitent d’une meilleure expérience globale.Conscient des idées stéréotypées des touristes qui visitent sa destination, l’OGD de l’Australie a décidé de créer et de promouvoir des expériences inusitées à travers des itinéraires qui sortent des corridors les plus fréquentés.
Tourisme et artisanat du 05 au 09 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100728
20150226_100529
20150226_100556
20150422_121229
maraacid
20150226_095904