Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 09 au 13 Avril 2018

Veille Maraacid


Des administrations africaines du tourisme signent la Déclaration de Kinshasa sur la promotion d'un tourisme moteur de la protection de la biodiversité et de l'environnement

Une table ronde a réuni les Ministres du tourisme de la République démocratique du Congo, Franck Mwe di Malilia Apenela, et de la République du Niger, Ahmet Botto, ainsi que le Secrétaire permanent du Ministère du tourisme et de l'hôtellerie de la République du Zimbabwe, le Dr Thokozile Chitepo, et le Directeur exécutif de l'OMT, Shanzhong Zhu. Les participants, par petits groupes de travail, se sont exercés à formuler des stratégies de communication pour leurs produits touristiques, comme peuvent l'être les parcs de Zongo et de Malebo en République démocratique du Congo.

Lamia Boutaleb rencontre les professionnels du tourisme d’Agadir

Cette rencontre qui s’est tenue en présence de M. le Wali de la Région de Souss-Massa et Gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Ou Tanane et du Président de la Région de Souss-Massa avait pour objectif de mener une concertation concernant les grandes lignes du plan d’impulsion du secteur suite aux tournées régionales du Royaume depuis sa nomination. Ont également été au centre des échanges, la mise à niveau du produit touristique, la promotion de la destination et le nouveau modèle de gouvernance locale du secteur suite à l’adoption d’une Société de développement régional (SDR) du tourisme par le Conseil de la région.

La région Sous Massa impulse le tourisme!

Fortement épaulée par les institutionnels locaux et les professionnels du terrain, formant la nomenclature du Conseil Régional du Tourisme (CRT), cette dynamique de la région a l'air donnera une réelle impulsion du tourisme, compte tenu de cette synergie pluridimensionnelle.Par ailleurs, comme à son accoutumée, le Conseil régional continue à appuyer les actions du Conseil Régional du Tourisme Agadir-Souss Massa, à l'instar d'autres partenaires privilégiés, notamment le conseil communal d'Agadir. D'autre part, on notera l'implication du Conseil de la région dans l'aérien qui constitue l'épine dorsale de toute expansion de l'industrie du tourisme.

Tourisme- symposium: Vers une nouvelle vision pour le secteur ?

La bonne gouvernance et l’implication réelle du gouvernement dans le tourisme, qui emploie 500.000 personnes, est indispensable pour remédier aux « diverses incohérences et aux fragilités structurelles dont souffre le secteur », a souligné Miriem Bensaleh Chaqroun, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).Il s’agit à présent de lever les obstacles et d’exécuter une politique ambitieuse de développement touristique dans l’ensemble des régions du Maroc, en phase avec la dynamique de régionalisation avancée en cours, a souligné pour sa part, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid.

Tourisme. Plus belles baies : congrès mondial à Vannes

Vannes accueille le Congrès mondial du Club des plus belles baies du monde, mardi et mercredi prochains. Ces lieux emblématiques, qui ont fait pétiller les yeux de millions de touristes, font partie des 41 plus belles baies du monde, membres de ce club présidé par Maria das Dorès Meira, de Setúbal, au Portugal. 31 d’entre elles vont envoyer une délégation, pouvant aller de deux à douze émissaires, à Vannes, pour ce congrès mondial.

Le tourisme de masse détruit la Thaïlande, l'Indonésie et les Philippines: certains endroits de rêve bientôt INTERDITS

A travers l'Asie du Sud-Est, un phénomène de surpopulation touristique a un impact sur le fragile écosystème des îles. Car le nombre de touristes ne cesse de progresser, comme en Thaïlande, qui bat sans cesse son record de touristes entrant sur son territoire. Le boom de visiteurs chinois, se déplaçant en groupe et sans prise de conscience écologique, pose un défi sur le long terme aux gouvernements d'Asie du Sud-Est.

Le tourisme d’affaires rapporte trop peu au Maroc

La ventilation de ces recettes entre voyages à titre personnel (tourisme de séjour) et voyages à titre professionnel (déplacement pour affaires) montre cependant un différentiel surprenant.Ainsi, sur les 71,9 MMDH de recettes touristiques perçues en devises étrangères, 68,7 MM ont été dépensés par des voyageurs venus se détendre au Maroc et seulement 3,2 MM par des visiteurs venus pour des raisons professionnelles. Le tourisme de loisirs génère donc 95% des recettes totales et les voyages d’affaires moins de 5%.

Le tourisme d’affaires rapporte trop peu au Maroc

Les chiffres des finances extérieures de l'Office des changes montrent que les recettes des voyages d'affaires d'étrangers au Maroc s'élèvent à 3,2 MMDH en 2017, soit à peine 4,4% du total des recettes touristiques qui sont de 71,9 MMDH. La modestie de ce taux s'explique par le manque d'infrastructures et par une faible demande liée à la dimension industrielle tout juste émergeante au Maroc. Ainsi, sur les 71,9 MMDH de recettes touristiques perçues en devises étrangères, 68,7 MM ont été dépensés par des voyageurs venus se détendre au Maroc et seulement 3,2 MM par des visiteurs venus pour des raisons professionnelles.

Le repositionnement du tourisme comme secteur stratégique contribuera à la réussite de la régionalisation au Maroc

Intervenant lors du Symposium international du tourisme, organisé par le CDS, un think-tank indépendant, en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), M. Benamour a souligné la nécessité de repositionner le tourisme comme secteur stratégique à même de permettra l'amélioration de la politique d’aménagement du territoire et la réussite du plan de régionalisation, en suscitant la naissance d’écosystèmes industriels et en favorisant la production locale de biens d’équipement via les activités touristiques et l’hôtellerie

Miriem Bensalah Chaqroun : Il faut repenser le business model du tourisme au Maroc

La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun a souligné, mercredi à Rabat, l'impératif de repenser le business model du secteur touristique marocain, en adaptant l'offre à une demande de plus en plus désintermédiée et digitalisée.Organisé dans le cadre des conférences annuelles du CDS, le Symposium international sur le tourisme a connu la participation d'un parterre de personnalités et de professionnels marocains et étrangers qui ont essayé de mettre en lumière le secteur du tourisme comme vecteur du rayonnement du Maroc, ainsi que son rôle comme levier d'une croissance forte et inclusive

220 MDH POUR «VENDRE» LA DESTINATION AGADIR

Sur ce dernier point, la nouvelle feuille de route sera basée sur la notion de «Région» dans le cadre de la régionalisation avancée et non sur les huit territoires touristiques. En ce qui concerne l’investissement, selon la nouvelle vision, le tourisme a été souvent mal financé. D’autres points ont été abordés notamment la résolution des problèmes des stations balnéaires (Saïdi et Mogador) dans le cadre du plan Azur, en plus du développement des ressources humaines avec un nouveau programme devant prendre en considération, les cas par cas des hôtels en difficulté.

CNT ou FNT ?

Tout récemment encore, en effet, celle-ci s’est réunie avec les dirigeants de la CGEM pour étudier et acter la mise en veille éventuelle de la CNT après son AGO et AGE , prévues le 11 ou le 16 mai prochain, avant l’AGO, en tant que fédération nationale du Tourisme, l’élection du binôme présidentiel et du comité.

Rabat accueille un symposium international sur le tourisme

Le Conseil du développement et de la solidarité (CDS), instance associative citoyenne et think thank indépendant, organise mercredi 11 avril, à Rabat, un Symposium international du tourisme.

MSC Croisières veut réinventer la brochure et l'expérience à bord - TOM

L’ensemble des agences de voyages partenaires de MSC Croisières se verra ainsi remettre dans les prochains jours les nouvelles brochures, avec en complément un kit en carton, qui une fois monté, fait office de casque de réalité virtuelle. Quoi de mieux que de proposer une expérience immersive permettant de visiter les différentes cabines d’un navire ? C’est le constat qui a poussé MSC Croisières à ajouter une part d’immersion et d’interactivité à son catalogue papier en le connectant à des contenus de réalité virtuelle.

Record de touristes étrangers sur la Côte d'Azur en 2017

Le nombre de touristes étrangers sur la Côte d'Azur a battu un record l'an dernier à 5,8 millions d'arrivées, a indiqué le comité régional mardi, qui précise que cette tendance positive s'est poursuivie début 2018 en pleine saison d'hiver.Cette performance constitue un record historique, le dernier ayant été atteint (à 5,6 millions) en 2000 et 2015", a précisé dans un communiqué le comité régional du tourisme Côte d'Azur France."Les visiteurs étrangers proviennent en premier lieu d'Italie (17%), de Grande-Bretagne et Irlande (14%), d'Allemagne (8%), des Etats-Unis (8%) et de Scandinavie (7%)", a précisé à l'AFP l'observatoire du comité.

Hausse des visiteurs sur les sites culturels pendant les vacances

Selon un rapport de l'Académie du tourisme de Chine et de l'agence de voyage Lvmama paru dimanche dernier, les voyageurs se sont davantage tournés vers les excursions culturelles lors de la fête de Qingming. À l'occasion de cette fête traditionnelle, qui s'étend sur trois jours de vacances, les Chinois se rendent sur les tombes de leurs ancêtres et se permettent quelques sorties printanières. Selon le rapport, les sites touristiques mettant en valeur la culture traditionnelle chinoise et les lieux dont l'héritage historique fait l'attrait, tel que la Cité interdite à Beijing, ont été des destinations populaires parmi les voyageurs lors de cette période de vacances, quand ces derniers n'effectuaient pas de sorties traditionnelles comme le camping ou les balades sous les arbres florissants du printemps.

Promotion de la culture et du tourisme sahariens : Les agences locales à pied d'oeuvre

Force est de reconnaître que le tourisme saharien n'arrive toujours pas à se développer comme il se doit. Cela est dû au fait, selon de nombreux patrons d'agences de tourisme implantées dans la mythique ville de Tamanrasset, que le fossé entre le discours officiel et la réalité s'est davantage creusé. Devant ce constat, l'Association des agences de tourisme de Tamanrasset, avec à sa tête Mohamed Zounga, a décidé de passer à l'action pour permettre une remise sur les rails effectivement de leurs activités.

Le tourisme de masse, malédiction des plages de rêve d'Asie du Sud-Est

la Thaïlande mène des études sur les mesures à prendre concernant six autres zones marines à protéger. Car le nombre de touristes ne cesse de progresser, comme en Thaïlande, qui bat sans cesse son record de touristes entrant sur son territoire. Sur les plus de 35 millions de vacanciers ayant visité la Thaïlande en 2017, près de 10 millions venaient de Chine.

2018, un grand cru pour les vacances de printemps : qui part, où et… pourquoi

Au total, on assiste à un double phénomène : d’une part une forte croissance des voyages longs courriers, et un retour vers des destinations désaffectées par les voyageurs depuis plusieurs années.Quelles sont les catégories qui voyagent le plus cette année? Il reste au final que qu’environ 20% (32% x 60%) des français partiront l’étranger en 2018 , cela représente tout de même près de 12 millions de personnes, qui certes ne partiront pas toutes avec un agent de voyage en prenant l’avion (une très grande partie de voyages à l’étranger sont réalisés en Europe , en voiture ) , mais cela fait beaucoup de monde tout de même et sur la base des taux de croissance observés, cela représenterait plus d’1 million de voyageurs supplémentaires cette année, c’est considérable, et les places commencent à manquer.

Economie : la France réduit le déficit de ses échanges… grâce au tourisme

La Banque de France a publié mardi les données de la balance des paiements. « La balance des transactions courantes est un bon indicateur de la situation d’une économie par rapport au reste du monde car elle va au-delà des seuls échanges de biens, déficitaires depuis de longues années en France, détaille l’AFP. Elle prend en compte ceux, croissants, de services ainsi que les revenus des investissements et ceux du travail versés entre agents économiques en France et à l’étranger. En 2017, les services sont repartis à la hausse pour la première fois depuis 2013 (+8,7 milliards), en particulier grâce au tourisme (+4,1 milliards, à 17 milliards), souligne la Banque de France, indiquant ainsi que cette reprise a permis de compenser la dégradation de la balance commerciale.

Vision 2020 du tourisme : les professionnels du tourisme s'impatientent

Le département en charge du tourisme n’a toujours pas dévoilé la nouvelle feuille de route du secteur, dont l’annonce était initialement prévue pour le 2 avril à Agadir. L’hebdomadaire précise que le projet comporte plusieurs volets concernant la gouvernance, le Plan Azur, le repositionnement de la destination Maroc, la place du digital, l’amélioration de la qualité de l’offre ou la connectivité aérienne.La Vie Eco fait remarquer qu’à moins de deux ans de l’échéance, ces objectifs semblent difficiles à atteindre, précisant que le secteur a bouclé l’année 2017 avec 11,3 millions de touristes, dont 5,4 de MRE, avec des recettes touristiques ayant atteint 6,89 milliards de dollars à fin novembre 2017, soit moins de la moitié de l’objectif.

Maroc : les recettes du tourisme font un bond de 30 % en février 2018

Sur les 2 premiers mois de l’année, «la destination Maroc a accueilli 1,5 million de touristes», réalisant une hausse de 12% par rapport à la même période de l'année 2017.Outre les MRE, «les principaux marchés émetteurs continuent d'afficher des progressions importantes. C'est le cas notamment de l'Allemagne et l'Italie (+18% chacun), suivis de la Hollande (+12%) ou encore du Royaume Uni (+10%)».

Tourisme : qui sont les leaders de demain ?

Ils ont moins de quarante ans, “ils font bouger les lignes”. Et ils sont nombreux à évoluer dans les industries du tourisme. Pour la sixième année consécutive, l’Institut Choiseul publie le classement des cent personnalités françaises identifiées comme les leaders économiques de demain.
Tourisme et artisanat du 09 au 13 Avril 2018


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Avril 2018 - 12:40 Tourisme et artisanat du 02 au 06 Avril 2018

Lundi 2 Avril 2018 - 11:07 Tourisme et artisanat du 26 au 30 Mars 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
rofoof
20150226_100815
cnd
20150226_100529
abh