Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 11 au 15 Mars 2019



Veille Maraacid


Montagne : des vacances d’hiver satisfaisantes pour les pros

Neige et soleil sur tous les massifs : les ingrédients étaient là pour assurer de bons résultats sur les vacances d’hiver. D’après l’Observatoire national des stations de Montagne, la fréquentation des stations de ski s’est maintenue pendant les vacances de montagne. Le taux moyen d’occupation des hébergements s’est établi à 88%, en léger retrait de 0,3 point, selon cette enquête ANMSM (Association nationale des maires des stations de montagne) – Atout France publiée jeudi. Les résidences de tourisme ont affiché pendant ces semaines de vacances un taux de 92% d’occupation, équivalent à 2018, une stabilité également de mise pour les locations de particuliers à particuliers (85%), ou les agences immobilières (89%).

Moroccan, Canadian Tourism Ministries Push for Direct Flights

Moroccan Minister of Tourism, Air Transport, Crafts, and Social Economy Mohamed Sajid held talks with Samuel Poulin, Canadian parliamentary assistant to the minister of tourism, on Monday in Rabat to discuss tourism. The meeting confirmed ongoing efforts to set up direct flights between Moroccan cities and Quebec. Sajid stressed the need for direct flights to expand tourist traffic, especially for Moroccans living in Canada.

Premières journées nationales "Tourisme et spatial"

Les premières journées nationales « Tourisme & spatial » seront organisées à la Rochelle le 27 mai 2019. - Big Data, données spatiales et intelligence artificielle, quel potentiel pour le tourisme ?Parmi eux : comment renforcer l’attractivité d’un lieu à travers une expérience touristique innovante à partir d’une plateforme alliant 3D, réalité virtuelle et données satellites ou encore le spatial au service d’un tourisme hors des sentiers battus.

A Taskforce for Women in Tourism

In the framework of the UNWTO Women in Tourism Empowerment Programme – Focus on Africa (WITEP), the first meeting of the Leadership Taskforce was held on 25 January 2019 during FITUR at the UNWTO Headquarters. This is a forum for the debate of proposals and activities geared towards promoting women empowerment and leadership in tourism in the Africa region.Africa is a region that is seeing more and more appointment of women in key positions especially in the tourism sector.

Plus de chambres d’hôtels pour 2019

Si l’offre hôtelière à Casablanca a atteint une capacité de 8.000 chambres en 2018, plus de 1.000 chambres d’hôtel devraient entrer sur le marché au cours de 2019 et 2020. En matière de l’offre hôtelière dans la métropole, elle s’est enrichie au cours du deuxième semestre 2018 pour atteindre une capacité de plus de 8.000 chambres avec la réalisation du complexe hôtelier de Louvre Hotels Group (410 clés) dans le centre historique de la ville et le Barceló Anfa Casablanca (206 clés) sur le Boulevard d’Anfa. En gros, la capacité hôtelière à Casablanca devrait atteindre environ 9.000 chambres d’ici la fin de 2020.

Brexit no-deal : le monde du tourisme s’attend à de lourdes conséquences...

A seulement 16 jours du Brexit, les députés britanniques se prononcent une nouvelle fois cette semaine sur l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), et la perspective d’une sortie sans accord reste plus que jamais d’actualité. « A l’heure actuelle, on ne sait toujours pas la forme que prendra ce retrait, la situation est urgente », explique Caroline Bremner, à la tête du département de recherche sur le voyage du cabinet Euromonitor international.

Agadir: Plus de 367000 nuitées touristiques en Janvier

Le marché français arrive en tête avec un total de 94.734 nuitées, contre 89.428 nuitées enregistrées en janvier 2018, soit une hausse de 5,93 %, selon les données du Conseil régional du tourisme de Souss-Massa.Les touristes nationaux arrivent en quatrième place avec 52.268 nuitées, contre 51.676 en janvier 2018, soit une progression de 1,15%.Les villages touristiques se sont accaparés de la plus grande part de nuitées durant le premier mois de 2019, avec 115.772 nuitées, devant les hôtels 4 étoiles (100.753 nuitées) et les hôtels 5 étoiles (71.968 nuitées).

Les Français, toujours en force à Agadir

Les Français ont encore été très nombreux à se rendre à Agadir au mois de janvier dernier, d’après les chiffres qui viennent d’être diffusés par le Conseil régional du tourisme de Souss-Massa. Ainsi, les touristes en provenance de l’Hexagone ont passé un total de 94.734 nuitées, contre 89.428 nuitées enregistrées en janvier 2018, soit une progression de 5,93, lit-on dans ce rapport, qui fait état d’une baisse des nuitées des touristes allemands de 12,64%, à 67.370. Les touristes en provenance de Grande-Bretagne prennent la 3e position avec 57.994 nuitées en forte hausse de 24,98% en glissement annuel.

Maroc : les recettes touristiques en hausse à 13,6 milliards $ en 2018 (+6%)

Selon les données statistiques rendues publiques par l’Observatoire du tourisme du Maroc, les recettes touristiques enregistrées par le pays au cours de l’année 2018, s’élèvent à 131,7 milliards de dirhams (environ 13,67 milliards $), en hausse de 6% par rapport à 2017. Ces recettes proviennent principalement du tourisme récepteur (touristes non-résidents : étrangers et Marocains résidents à l’extérieur en visite au Maroc) à hauteur de 90,7 milliards de dirhams (environ 9,42 milliards $), et du tourisme interne (touristes résidents séjournant au Maroc en dehors de leur environnement habituel) à hauteur de 41 milliards de dirhams (environ 4,25 milliards $).

Fermé aux touristes… ouvert aux « volontouristes »

Pour promouvoir le tourisme durable et sensibiliser les visiteurs à adopter des comportements responsables, les Îles Féroé invitent un nombre limité de touristes aux corvées du printemps.Pour préserver ces richesses et passer un message clair aux futurs voyageurs, l’organisme de marketing de la destination Visit Faroe Islands lance la campagne Closed for maintenance, open for voluntourism. Voilà une campagne qui marque bien le positionnement des Îles Féroé comme destination touristique responsable, faisant appel du même coup à des voyageurs sensibilisés et adhérant aux valeurs qui animent un tourisme plus durable.

Comment engager les touristes à adopter des pratiques durables

La protection de l’environnement gagne de plus en plus de tribunes, ce qui contribue certainement à conscientiser les gens. Ceux-ci sont prêts à changer leur façon de consommer au quotidien en favorisant l’achat de produits responsables. En voyage, plusieurs souhaitent conserver leurs bonnes habitudes, particulièrement les millénariaux qui sont davantage attirés par le tourisme alternatif et des destinations engagées. Tel que le mentionne un groupe de chercheurs (Budeanu, Chesworth, Su et Swanson) dans la revue scientifique Annals of Tourism Research, la demande pour le tourisme durable est à la hausse depuis les dernières années.

Meriem El Ouafi : «Le marché allemand est stratégique pour la destination Agadir»

La participation de la région du Souss-Massa au salon a permis aux professionnels de rencontrer leurs clients et d’avoir une grande visibilité de la région sur un marché aussi important que l’Allemagne. Nous avons organisé à la fin des premières journées un cocktail dans lequel nous avons invité les tour-opérateurs pour échanger avec eux. En marge de ce salon, nous avons tenu des réunions stratégiques avec nos partenaires régionaux et locaux autour de ce marché pour voir ce que font les autres et pour améliorer davantage notre visibilité sur ce marché.

Tourisme : Marrakech et Agadir, locomotives du secteur en 2018

Un total de 12,3 millions de touristes ont visité le Maroc l'année dernière, en progression de 8,3% par rapport à 2017 (+14% pour les touristes étrangers et +2% pour les Marocains résidant à l'étranger), selon l'Observatoire du tourisme. Les principaux marchés émetteurs ont affiché une hausse en termes d'arrivées en 2018, en particulier, l'Italie et l'Allemagne (+15% et +10% respectivement), suivis de la France et l'Espagne (+8% et +6% respectivement), précise l'observatoire dans une note sur les statistiques du tourisme au Maroc pour décembre 2018.

Hôtels, spas, enseignes de luxe: Cuba charme les touristes fortunés

Le Gran Manzana est le premier hôtel de luxe à La Havane "où il y a un spa de 1.000 m2" et où "toutes les chambres font 40 m2 minimum", se targue son directeur général, Xavier Destribats. La grande terrasse offre une vue imprenable sur le quartier historique et coloré de La Havane, où nombre de Cubains vivent dans des immeubles délabrés, parfois envahis par la végétation. L'espagnol Iberostar y gère déjà plusieurs hôtels dont un nouveau 5 étoiles, le Grand Packard, qui a ouvert en septembre à La Havane.

Hausse de 8,3% des arrivées touristiques au Maroc en 2018

Les principaux marchés émetteurs ont affiché une hausse en termes d'arrivées en 2018, en particulier, l'Italie et l'Allemagne (+15% et +10% respectivement), suivis de la France et l'Espagne (+8% et +6% respectivement), précise l'observatoire dans une note sur les statistiques du tourisme au Maroc pour décembre 2018. Ladite note fait également état d'une évolution des nuitées totales réalisées dans les établissements d'hébergement touristique classés de 8,4% durant l'année écoulée (+12% pour les touristes non-résidents et +1% pour les résidents), relève la même source, notant que les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré à eux seuls 60% des nuitées totales à fin décembre 2018.

Le Conseil régional Souss Massa mise 32 millions de DH sur le tourisme

Le développement du tourisme est au cœur des priorités du Conseil régional du Souss Massa. Le Conseil régional du Souss Massa a approuvé trois conventions de partenariat et de coopération le liant avec le Conseil régional du tourisme de Souss-Massa, le Réseau de développement du tourisme rural et la Société de développement régional du tourisme (SDR). Pour le Conseil régional du tourisme Souss Massa, ce sont dix millions de DH qui sont alloués pour la promotion de la destination.

Agadir en force à la Bourse internationale du tourisme de Berlin

Lors de cette édition, les participants auront en effet l’occasion d’agir pour booster le marché allemand sur la destination Agadir. La situation globale de ce marché émetteur met en exergue une évolution positive de son activité depuis 2014 à Agadir, passant de 81241 à 129189 touristes à fin 2018, contre 123416 en 2017.Selon les chiffres communiqués par l’Observatoire du tourisme, en 2017, le nombre d’arrivées de touristes allemands au Maroc a atteint 331185 (dont 58% à Agadir), soit un taux de croissance annuel moyen de 7,6 sur la période 2006-2017.

Fès à la conquête des touristes

La ville impériale, classée au patrimoine universel de l’humanité de l’Unesco depuis 1981, se prépare à un bel essor touristique. Après la rénovation et la revalorisation de 27 sites et monuments historiques de la Médina de Fès, 4000 bâtisses, des tanneries, des médersas y compris Foundouqs (caravansérails), le musée Nejjarine, la mosquée et la bibliothèque Al Qaraouiyine, Dar Lazraq, la synaguogue Al Fassiyine et le quartier juif…, la destination veut attirer plus de touristes culturels mais pas seulement. La région a mis en avant, lors d’un voyage de presse organisé du 1er au 3 mars, ses atouts culturels, mais aussi ceux de son arrière-pays et ses produits de terroir (huile d’olive Lamta, de Zerhoun, miel Zandaz, agneau du Moyen-Atlas, figue sèche Nabout de Taounate, câpres de Zerhoun, anis d’Agouray et pomme de Tafajight…).

Moroccan Tourism Representatives Condemn RAM’s Unprofessionalism

Berlin’s Leading Travel Trade Show (ITB) opened its doors yesterday and was marked by a large Moroccan delegation of tourism operators. The delegation has traveled all the way to Berlin from different Moroccan cities, including Fez, Agadir, and Marrakech, with the mission of promoting Morocco’s tourism. Morocco’s tourism promoters comprise travel agencies, hotel chains, airlines, and Regional Tourism Councils.

L’offre, la demande et le rôle des intervenants du secteur touristique dans la région Guelmim-Oued Noun

Malgré la diversité des produits et services touristiques offerts par la région Guelmim-Oued Noun, un problème persiste, à savoir la relation entre l’offre et la demande. Ce qui veut dire une adaptation entre ces deux composantes qui n’est pas encore résolue dans cette région. Cette problématique constitue un handicap pour le développement touristique de cette région. La contribution de l’activité touristique pour l’amélioration de l’économie locale est un poids non négligeable. Surtout lorsqu’on évoque les potentialités culturelles, naturelles et écologiques de la région. Ce qui nécessite la mise en valeur de ce patrimoine touristique pour que la région ait plus de visibilité. Dans ce cas, il est impératif de diversifier l’offre pour éviter tout risque probable qui empêcherait le développement du tourisme dans la région.
Tourisme et artisanat du 11 au 15 Mars 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
20150226_100728
20150226_100529
20150226_095904
abh
maraacid