Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 12 au 16 Novembre 2018



Veille Maraacid


Les salons du tourisme font recettes mais qu’en est-il des exposants ?

Pour enchanter leurs clients basés aux Etats-Unis, au Sri Lanka, aux Maldives ou Taiwan …. Pour elles, rien ne vaut un article et des photos sur des pages glacées d’un magazine plus ou moins célèbre pour démontrer leur efficacité. Et dans les salons, leurs meilleurs vendeurs sont les agences réceptives. Elles sont là non seulement pour capter l’agence de voyages qui leur enverra des individuels mais ce sont surtout les groupes qui intéressent ces opérateurs.

Fréquentation en baisse en juillet: quand les Français boudent la France

La France plus prisée par les étrangers que par les Français? Avec 87 millions de visiteurs en 2017 selon les chiffres de la Direction générale des entreprises (DGE), l'Hexagone a conservé la tête du classement des pays accueillant le plus de touristes par an. Après une baisse de 2,1% en 2016 suite aux attentats, le pays attire de nouveau les touristes étrangers. Mais voilà, la majeure partie de l'activité du secteur est portée par le marché domestique. Au contraire de l'Île-de-France, qui bénéficie de l'aura de Paris attirant toujours une clientèle étrangère en masse, la province a elle grand besoin de ses touristes nationaux.

Les Corses réfléchissent à la régulation des flux touristiques. À qui le tour?

Les vignes s'habillent de rouge, les lambeaux de brouillard recouvrent les champs fanés, les terrasses des cafés s'encombrent de chauffage… la saison touristique est finie. Finie la course enfarinée pour charmer le «consommateur de produits touristiques», fini les solutions innovantes et les boutiques des souvenirs de bord de mer, les derniers vacanciers rentrent chez eux, secouent leurs espadrilles pleines de sable et rangent leurs serviettes de plage…

Ces villes du monde qui doivent leur survie économique au tourisme

Jadis village perdu et oublié, aujourd'hui Cancún, au Mexique, est la ville la plus dépendante au tourisme, avec 63% de touristes en provenance des États-Unis, affirme un rapport international. Cancún est la ville la plus dépendante au tourisme, affirme un rapport récent du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) cité par Lonelyplanet. Le secteur génère directement près de la moitié du PIB total de la ville mexicaine, ce qui en fait la ville la plus touristique du monde, selon le rapport.

Gouvernements et Investisseurs partagent leurs connaissances sur la technologie du tourisme lors du sommet des ministres OMT / WTM

Cette année, le Sommet ministériel OMT / WTM qui a eu lieu au World Travel Market, l’un des plus grands salons professionnels du tourisme au monde (le 6 novembre 2018), était axé sur les investissements dans les technologies du tourisme selon un format novateur. Pour la première fois, le sommet a réuni un panel de dirigeants du secteur privé et un groupe de ministres, ce qui a permis un échange ouvert et utile d’idées et d’opinions sur la manière de canaliser les capitaux privés vers des technologies touristiques innovantes.

World Travel Market : Le marché britannique revient avec des conditions

C’est avec beaucoup de motivation et de détermination qu’une importante délégation composée d’élus, représentants des collectivités territoriales et professionnels du tourisme de la Région Souss Massa a participé à la 39e édition du World Travel Market (WTM) à Londres. Sa mission, vendre la destination Agadir et renforcer sa position sur le Royaume-Uni, un marché prioritaire. Précisons que lors de la version 2018 du WTM, Agadir Souss Massa a été la seule région au niveau national à se permettre son propre stand étalé sur une cinquantaine de m2 et jouxtant l’espace ONMT. Et ce, grâce au soutien financier des institutions locales et des opérateurs touristiques.

Erratum/Palmarès 2018 des voyagistes : les chiffres du groupe Salaün

Le groupe Salaün est aussi bien positionné sur l’Espagne (8 568 pax pour Salaün Holidays, 3 922 pour Nationaltours), le Portugal (6 570 pax pour Salaün Holidays, 4 123 pour Nationaltours) ou encore l’Italie (8 422 clients pour Salaün Holidays et 4 407 pour Nationaltours). L’Asie est une autre région chère au cœur du président Michel Salaün, notamment le Vietnam (3 353 clients pour Salaün Holidays, 569 pour Nationaltours).Avec 13 175 clients Salaün Holidays et 26 660 pour Nationaltours, l’Hexagone reste l’une des destinations préférées des Français, pour le groupe comme pour l’ensemble de l’industrie.

Tunisie : "C’est l’année de la vraie reprise"

Après des années difficiles, la Tunisie voit ses touristes revenir en nombre, et s’attend à franchir la barre des 8 millions d’arrivées cette année, selon les derniers chiffres donnés par la ministre du Tourisme.La destination s’attend à dépasser cette année les 8 millions d’arrivées, portée par une forte croissance des marchés russes et chinois, ainsi que de la clientèle traditionnelle. La reprise a été soutenue par le retour des principaux tours-opérateurs comme le voyagiste britannique Thomas Cook et le géant TUI France, qui avaient cessé leurs activités en Tunisie après les attentats de 2015, a également souligné la ministre du Tourisme.

Les touristes du Golfe dépensent six fois plus que la moyenne mondiale

« Le marché des voyages au départ du Conseil de coopération du Golfe (CCG) », un nouveau rapport préparé par l’OMT et l’ETC avec le soutien de Value Retail, examine le marché en croissance rapide des pays du CCG – Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar et Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis – avec un accent supplémentaire mis sur l’image de l’Europe en tant que destination touristique. Parmi ses principales conclusions, le rapport indique que les voyages en partance des pays du CCG vers des destinations européennes ont bénéficié de la croissance sans précédent du trafic aérien au cours de la dernière décennie, les transporteurs du Golfe devenant des acteurs majeurs de l’aviation long-courrier. La connectivité aérienne entre l’Europe et les pays du CCG a connu une croissance exponentielle, facilitant l’accès aux voyages entre les deux régions.

Morocco Confirms It Will Privatize La Mamounia Hotel in Marrakech

Following the weekly government council on Thursday, El Khalfi announced in a news conference that the government approved Draft Law 39-89 permitting the privatization of public institutions and decided to sell La Mamounia.Marrakech Mayor Mohamed Larbi Belkaid previously told Bloomberg that “the hotel had stopped distributing dividends to shareholders for eight to 10 years through 2017, mainly because of the repayment of loans obtained to fund a major overhaul.”Read Also: Morocco Considers Selling 51% of La Mamounia Hotel in Marrakech
Tourisme et artisanat du 12 au 16 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
rofoof
maraacid
20150226_101251
abh
20150226_100815
20150422_121229