Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 14 au 18 Mai 2018



Veille maraacid


Traveler 2018 Awards : le meilleur hôtel urbain au monde est africain, La Mamounia

Il s'agit de La Mamounia de Marrakech, qui a été reconnu comme le meilleur hôtel urbain au monde. L'hôtel s'est vu décerner ce 10 mai 2018 par le magazine de luxe et lifestyle américain Condé Nast Traveler, le prix du « Meilleur hôtel urbain au monde ». Pour La Mamounia, qui représente selon son Top management, le « symbole du raffinement marocain », ce prix vient aussi « confirmer sa position de leadership et de fleuron de l'hôtellerie marocaine ».

Le Maroc valorise ses anciennes médinas

Les programmes de valorisation des anciennes médinas de Rabat et de Marrakech et le programme complémentaire pour la valorisation de l’ancienne médina de Fès, ont été présentés devant le Roi Mohammed VI, lors d’une cérémonie que le souverain a présidée ce lundi, au Palais Royal de Rabat.Selon le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, ces programmes, qui procèdent d’une approche participative, viennent conforter les projets de réhabilitation des anciennes médinas de Rabat, Marrakech et Fès.Notons que la cérémonie de présentation de ces programmes a été assortie de la signature de quatre conventions portant sur les programmes de valorisation des anciennes médinas de Marrakech, de Fès et de Rabat et la 3ème phase du programme des habitats menaçant ruine de la médina de Casablanca.

Cdiscount se lance à son tour dans le secteur du voyage en s'appuyant sur MisterFly

Deuxième acteur du commerce en ligne en France derrière le géant américain Amazon, Cdiscount continue de diversifier son offre de services. Sous la pression des consommateurs, le marché du voyage s’est fortement digitalisé ces dernières années, avec 20,1 milliards d’euros de volume d’affaires réalisé sur Internet en 2016, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Mais le géant du commerce en ligne espère se différencier par des ventes flash de séjours combinés (avion + hôtel), que les internautes pourront acheter pendant quelques jours. « 70 offres de séjours packagés, renouvelées chaque semaine sur 40 destinations.

Hassan El-Houry : " le continent contribue à 60 % à la croissance de NAS "

Vous avez étendu vos activités de fournisseur de services en escale aux compagnies aériennes à celui de fournisseur de services aux voyageurs. Aujourd’hui, les compagnies aériennes cherchent à offrir aux passagers d’affaires des services uniques, un check-in rapide, des salons, des bus particuliers. Les salons au Maroc sont rentables…

Des opérateurs touristiques algériens en prospection d'opportunités d'affaires à Chefchaouen, Tétouan et Asilah

Une délégation d'agents de voyages algériens s'est rendue, mardi à Tanger, pour une visite de prospection d'affaires dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de coopération dans le domaine touristique.Ainsi, quelque 15 agents de voyages d'Algérie ont visité les principales destinations touristiques de la région, dont Chefchaouen, Tétouan et Assilah, et assisté à une rencontre à Tanger, animée notamment par le président du Conseil régional de Tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mustapha Boucetta, et le directeur du CRT, Abdelghani Ragala, sur les potentialités touristiques de la région, et ce à l'initiative du CRT, en partenariat avec la Royal Air Maroc, indique un communiqué du Conseil.

Le Maroc au 39e Salon du tourisme «Expo Vacaciones» de Bilbao

Le Salon a mis en exergue une vaste offre de tourisme de loisir, notamment en matière de caravanning, de tourisme d’aventure et de sport, ainsi que des services touristiques innovants. Le directeur de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) en Espagne, Mohamed Sofi, a indiqué que le stand marocain à cet événement a permis de mettre en exergue la diversité et la richesse de l’offre touristique du Maroc, ajoutant que la délégation marocaine a également tenu des rencontres avec les représentants des tour-opérateurs et des agences de voyages professionnelles.

Tourisme: Les arrivées, MRE compris, en hausse de 15% à fin mars

2,4 millions de touristes ont réalisé 5,2 millions de nuitées dans les établissements classés, en hausse de 13% par rapport au 1er trimestre 2017. Ils faisaient état d'une progression de 24% des arrivées et de 20% des nuitées.Tourisme: les arrivées en hausse de 24% au premier trimestre !

Nouvelle impulsion royale à l’attractivité socio-économique et à la vocation touristique des médinas de Rabat, Marrakech, Fès et Casablanca

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, lundi au Palais Royal de Rabat, la cérémonie de présentation des programmes de valorisation des anciennes médinas de Rabat et de Marrakech et du programme complémentaire pour la valorisation de l’ancienne médina de Fès, ainsi que la signature des conventions y afférentes.Selon le ministre de l’Intérieur, le nouveau programme de valorisation de l’ancienne médina de Rabat est doté d’une enveloppe budgétaire de l’ordre de 325 millions de dirhams, avec une contribution du Fonds Hassan II Pour le développement Economique et Social de près de 250 millions de dirhams.Le programme de valorisation de l’ancienne médina de Marrakech nécessite, pour sa part, une enveloppe de l’ordre de 484 millions de dirhams.

Villages Nature ® Paris, une nouvelle destination touristique engagée

« Villages Nature ® Paris » a initié, dès les premières phases de son développement, une démarche globale et inédite de tourisme durable basée sur la démarche One Planet Living. Enfin, « Villages Nature ® Paris » va encore plus loin en tentant de déployer les concepts appris sur place chez ses clients : « Je l’ai fait à Villages Nature et c’était facile, je vais le refaire chez moi ».

Une étude estime que le tourisme engendre 8% des gaz à effet de serre anthropiques

Leur estimation, issue d'une compilation de données sur les flux touristiques entre 160 pays de 2009 à 2013, tient compte non seulement des émissions directement liées aux transports, mais aussi de celles liées à la consommation des touristes (en termes de restauration et d'hôtellerie notamment). En outre, les auteurs indiquent que la plus grande source de rejets de carbone provient davantage des trajets intérieurs qu'internationaux et que ce sont les pays à hauts revenus qui pollueraient le plus à cause du tourisme.

Comment accélérer le passage vers un secteur du tourisme plus durable. selon l’OMT et le PNUD

Dans un rapport du 1er Mai 2018 intitulé , l’organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) cherchent à habiliter, à inspirer et à renforcer les connaissances des acteurs du tourisme pour accélérer le passage vers un secteur du tourisme plus durable.

Le tourisme durable à Paris c'est possible !

Le tourisme durable se base sur les 3 piliers du développement durable, la prise de conscience collective des enjeux environnementaux et sociaux mène les touristes à se diriger de plus en plus vers ce mode de tourisme.

Tojo Lytah Razafimahefa (Confédération du tourisme de Madagascar) : « Une vision commune public-privé peut encore sauver le tourisme »

Peut-on parler de politique nationale du tourisme à Madagascar ?L’État a communiqué une « Lettre de politique nationale » pour 2017-2019 portant sur quatre axes : la compétitivité de la destination sur le marché mondial, le renforcement de capacité des opérateurs, la gestion durable des produits touristiques et la compétitivité dans les services d’accueil et d’hébergement. Cette lettre de politique nationale doit aboutir à une politique nationale concertée public-privé, en tenant compte des capacités réelles du pays, de l’évolution de la demande et de la concurrence, et surtout des difficultés rencontrées par la destination.

Tourisme durable : les poumons verts de la planète par TravelBird

Selon le palmarès des villes les plus vertes, édité par TravelBird, une agence de voyages créative, les villes de Prague et de Reykjavik semblent d’ailleurs aujourd’hui s’imposer comme des références en la matière.Avec ses 59 hectares de verdure et de calme, le parc de Stromovka est le principal espace vert de la ville de Prague, symbole du tourisme durable prôné par la ville.Infographie entre les 3 plus grandes communes de France et Prague, selon le pourcentage d'espaces verts sur la superficie totale de la ville :

Confédération nationale du tourisme: Bataille rangée autour de l’autonomie

Quelques jours avant son assemblée générale extraordinaire, la Confédération nationale du tourisme (CNT) rencontre la presse à Casablanca, pour clarifier sa position vis-à-vis de l’intégration ou non à la CGEM (Ph.Khalifa)Beaucoup de bruits courent sur la réintégration ou non de la Confédération nationale du tourisme à la CGEM (cf. notre analyse dans l’édition du mercredi 9 mai 2018). Une frange de la confédération souhaite retourner au statut de fédération interne à la CGEM. «Certains membres voient à travers ce rétropédalage le moyen de s’exonérer de leurs arriérés», soutiennent les dirigeants de l’organisation professionnelle.

Réintégration de la CNT à la CGEM

Cela veut dire que les professionnels du secteur du tourisme, qui avaient milité pour prendre leur destin en main et transformer leur fédération en une confédération autonome, n’ont tout simplement pas réussi leur challenge.Un retour à la case départ affaiblira davantage l’instance interprofessionnelle ainsi que le secteur du tourisme et pourrait même diluer le secteur au sein d’un patronat dominé largement par les industriels de Casablanca, estiment des professionnels marrakchis.Certains professionnels vont jusqu’à penser que cette mobilisation des Casablancais pour réintégrer la CNT à la CGEM aurait pour objectif de favoriser Casablanca au détriment des deux grandes destinations du tourisme qu’est Marrakech et Agadir.

La CNT «arrache» un contrat-progrès pour des miettes

L’Etat est sollicité pour 9 millions de DH qui seront dédiés, entre autres, à la mise à niveau administrative et organisationnelle de la CNT et la création de fédérations régionales du tourisme. De son côté, la CNT s’engage à travailler sur la gouvernance aussi bien au niveau national que local avec la mise en place de fédérations régionales du tourisme, le chaînon manquant à la mise en œuvre de la stratégie sectorielle Vision 2020. «Ces fédérations régionales du tourisme créeront une synergie entre les différents acteurs du tourisme pour une meilleure gestion de la chose touristique», indique Abdellatif Kabbaj, président de la CNT. Autre engagement pris par la confédération, la création de la structure d’animation.

Une ligne maritime Agadir-Tenerife en projet

Les contours du projet d’une ligne maritime reliant Agadir et Tenerife se dessinent entre Carlos Alonso, Président du Cabildo de Tenerife et Brahim Hafidi, Président du Conseil régional du Souss Massa. Ce projet qui a déjà fait l’objet d’une étude technique pourrait bientôt se concrétiser. D’autres rencontres sont prévues entre les deux parties jusqu’à concrétisation de cette nouvelle ligne maritime qui va dynamiser le secteur touristique dans les deux régions.

Le retour de la CNT à la CGEM avorté

La Confédération nationale du tourisme maintient son indépendance et sa gouvernance reste externe à la CGEM. L’assemblée générale extraordinaire de l’institution tenue à Marrakech le 11 mai dernier vient de voter contre cette résolution à 99% de ses membres. : 132 voix pour rester à l’extérieur, une voix contre et 6 absents.

Tourisme : un millier de guides agréés

Ils sont 905 guides des villes et des circuits touristiques et 203 guides des espaces naturels à avoir réussi au concours. En somme, les compétences et les aptitudes de 50% des nouveaux guides sont discutables», déplore Mohamed Belouad, guide touristique et membre du Conseil provincial d’Al Haouz. «En France, un marché qui attire 80 millions de touristes/an, le nombre de guides touristiques est estimé à 4 000.

Tourisme. La SMIT reçoit l’association China Hong Kong Economic and Trading Investment" qui prospecte au Maroc

Les Relations économiques et commerciales entre les deux pays ont connu un tournant majeur depuis cette visite. Par ailleurs, la décision royale de supprimer les visas pour les ressortissants chinois a donné une impulsion sans précédent aux flux touristiques et aux relations économiques et commerciales bilatérales, comme en témoigne la hausse remarquable des visites d'affaires chinoises et des arrivées de touristes de ce pays. En 2017, Le Maroc a attiré plus de 108.000 touristes chinois, soit une hausse de plus 240% en comparaison avec 2016.

Halte au tourisme bashing!

Ces dernières semaines, tous les médias sortent leur sujet sur le tourisme de masse qui ferait des ravages. On est bien d’accord qu’il est nécessaire de mieux gérer les flux mais n’y-a-t-il pas un risque à force de voir se développer ce tourisme bashing?
Tourisme et artisanat du 14 au 18 Mai 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100815
20150226_100556
20150226_100529
cnd
20150422_121229
20150226_101251