Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 16 au 20 Avril 2018



Veille Maraacid


Comportements de voyage des familles québécoises

Près d’un tiers des Québécois faisant partie d’un ménage incluant au moins un enfant de moins de 18 ans ont voyagé au moins une fois au Canada au cours des 12 derniers mois.Près de 20 % des voyageurs québécois faisant partie d’un ménage qui inclut un enfant de 12 à 17 ans ont fait six voyages ou plus au Canada. Par rapport à l’ensemble du Canada (indice 100), les motels (40), les gîtes touristiques (78) et les centres de villégiature (80) sont moins populaires auprès des voyageurs québécois qui ont fait au moins un voyage au Canada dans les douze derniers mois et qui font partie d’un ménage incluant un enfant de moins de 18 ans.

Le tourisme transformationnel : plus qu’une expérience ?

Selon le Transformational Travel Council, le voyage transformationnel constitue une expérience qui offre aux gens d’effectuer des changements significatifs et durables dans leur vie. C’est dans cette perspective que se situe la différence entre le tourisme expérientiel et transformationnel ; une expérience vécue pendant un voyage peut être un très beau moment, mais ne modifiera pas nécessairement la manière de voir la vie au retour à la maison. Comme l’explique une précédente analyse, le voyage qui transforme est l’une des tendances prédominantes dans le tourisme de luxe.

Ouvrez grand vos oreilles : le marketing par les sons

L’organisation de promotion des États-Unis, Brand USA, a créé une campagne marketing audio en partenariat avec Expedia Media Solutions. Sounds Travels mise sur le pouvoir des sons pour inspirer et propose des expériences audio 3D immersives qui tentent de traduire le dynamisme et la diversité des États-Unis. Cette campagne s’aligne sur le film IMAX créé par Brand USA, America’s Musical Journey, où le narrateur Morgan Freeman présente l’histoire des États-Unis à travers la musique et les sons.

`New Reality' as Morocco Takes Aim at Airbnb, Booking.com - Bloomberg Quint

(Bloomberg) -- Moroccan officials have placed Airbnb and Booking.com in their cross-hairs, looking to level the playing field for traditional hotels as a “new reality” forces Africa’s biggest tourism destination to re-evaluate efforts to drum up business.Vacation rentals offered on online portal Airbnb Inc. will be subject to tax beginning in 2019, bridging a legal void that has hurt the more than 3,800 hotels and hundreds of travel agencies operating in the country, said Mehdi Taleb, head of regulation, development and quality at Morocco’s Tourism, Air Transport and Social Economy Ministry. “The market here is totally imbalanced because of Booking.com, Airbnb and the informal rental sector,” he said.

Hainan : une destination touristique florissante

En effet, la province du Hainan s'est efforcée de développer le tourisme et de faire de ce secteur d'activité la colonne dorsale de l'économie de l'île. Il ajoute que la province va promouvoir le tourisme rural grâce aux 100 bourgs de caractère et aux 1 000 villages qu'abrite l'île. Le tourisme rural à Hainan est également en plein essor.

Des kiosques pour la promotion des produits de l’artisanat local à Ifrane

Les clés de 24 kiosques réalisés pour un investissement global de 870.000 dirhams dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) ont été remises, récemment à Ifrane, aux marchands locaux des produits de l’artisanat.Le montant restant a été assuré par la commune d’Ifrane (400.000 DH en plus du terrain) et l’Association des marchands des produits de l’artisanat (120.000 DH). Ce projet, dont la cérémonie de remise des clés s’est déroulée en présence du gouverneur de la province d’Ifrane, Abdelhamid Al Mazid, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les autorités provinciales d’Ifrane visant le soutien de l’économie solidaire et l’organisation du secteur informel.

Tourisme médical: Un secteur en pleine expansion en Thaïlande

Fondée en 1980, au dire du Dr Eliseo Camagay Jr., directeur médical associé international, cette clinique est aujourd’hui le plus grand hôpital privé en Asie du Sud-est, avec 580 lits, 27 centres spécialisés, plus de 1300 médecins et dentistes et 1000 infirmières. « Notre structure est la destination médicale la plus populaire du monde, hors des États-Unis, servant près d’un demi-million de patients étrangers, annuellement, avec un centre de coordination médical international comprenant tout le personnel nécessaire. « Ici, l’officier de l’immigration vient chaque samedi pour analyser les différents dossiers des patients en vue de leur accorder le visa pour leur admission à Bumrungrad hospital », précise le Dr Nisarat Chanunpanich du bureau de coordination médicale, situé au 10e étage du pavillon et qui comprend l’équipe internationale de soutien médical (en charge de l’orientation, de l’accompagnement aux patients étrangers pour dissiper le stress des soins médicaux à l’étranger).

L’artisanat et l’art culinaire marocains à l’honneur à la foire des cultures amies de Mexico

La 10-ème édition de la Foire des cultures amies, qui est un événement phare de la culture mexicaine, se distingue cette année par une forte participation de 84 pays accrédités à Mexico, avec la Chine comme invitée d’honneur et l’Italie comme pays de design.La participation du Royaume du Maroc à la foire des cultures amies de Mexico est marquée cette année par la présence de l’artisanat marocain, qui rencontre chaque année un franc succès auprès des visiteurs, la mise en place d’un stand dédié à la gastronomie marocaine et par une animation chorégraphique et musicale qui sera organisée au coeur de l’événement sur la place de Zocalo, a indiqué à la MAP l’ambassadeur du Maroc au Mexique, Mohamed Chafiki, en marge de sa participation à l’inauguration officielle de cet événement par le chef du gouvernement de la ville de Mexico

Le Festival du livre de retour à Marrakech

La 3ème édition du Festival du livre de Marrakech aura lieu les 21 et 22 avril 2018 au Centre culturel Dar Attakafa avec comme invités d'honneur Vénus Khoury Ghata (Liban) Ouadih Dada et Youssef Zouïni (Maroc), et Lambert Wilson (France). La 3è édition du Festival du livre de Marrakech bénéficiera du soutien de l'artiste franco-marocaine Sapho (native de Marrakech) en tant que marraine et du journaliste, animateur de télévision et de radio, et écrivain français Patrick Poivre d’Arvor (PPDA) en tant que parrain. Selon les organisateurs, plus de 5.000 visiteurs sont attendus pour le Festival du livre de Marrakech, qui est accessible à tous.

Les ambitions touristiques de la province de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Telle est l’ambition du Conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui a récemment reconduit son président sortant pour un quatrième mandat et réitéré sa ferme volonté de donner corps à la série de projets inscrits dans le cadre du Plan d’action pour le développement touristique de cette région qui compte notamment améliorer l’offre MICE spécialisée dans les salons internationaux et consolider l’offre balnéaire sur le littoral. Il souhaite également renforcer le nombre de liaisons aériennes entre la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et d’autres destinations européennes et initier nombre d’actions promotionnelles en 2018 avec le concours de l’ONMT.

Marrakech : Hausse de 15% des nuitées réalisées dans les EHTC en janvier-février 2018 | Aujourd'hui le Maroc

Selon un rapport de l’Observatoire du tourisme du Maroc, le nombre de nuitées réalisées en janvier-février de l’année courante s’élève à 1.114.209 nuitées contre 972.429 nuitées enregistrées durant la même période de l’année écoulée.La durée moyenne de séjour s’élève, quant à elle, à 3,1 nuits durant janvier-février 2018 contre 3,2 nuits durant la même période de l’année écoulée.

LA SAISON ESTIVALE SE PRÉPARE À ANNABA : Cette facette timide du tourisme

C'est pourquoi les pouvoirs publics (wilaya, APC et tous les secteurs, sont sommés de mettre les bouchées doubles pour faire de la ville de Annaba, une véritable destination touristique. Lors de la rencontre régionale, sur les préparatifs de la saison estivale 2018, organisée à Annaba, en présence des divers responsable du secteur du tourisme de cinq villes côtières, le wali de Annaba a annoncé, lors de son intervention, qu'il ne ménagerait aucun effort, encore moins lésiner sur les moyens nécessaires pour faire en sorte que la saison estivale 2018 soit un succès.La saison estivale c'est tout un ensemble qui doit être synchronisé en même temps pour tracer les contours durables du tourisme.

Vers un nouveau modèle pour les grands voyagistes

TUI et Thomas Cook misent sur les clubsTUI va ouvrir cinq Robinson Club et deux Magic Life qui offrent la formule « tout compris ». Aldiana, dont Thomas Cook est actionnaire, ouvrira son premier club dans une destination lointaine cet automne.

Repenser le business model du tourisme marocain, une nécessité pour promouvoir le secteur

La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensaleh Chaqroun, a souligné récemment à Rabat, l'impératif de repenser le business model du secteur touristique marocain, en adaptant l'offre à une demande de plus en plus désintermédiée et digitalisée. Organisé dans le cadre des conférences annuelles du CDS, le Symposium international sur le tourisme a connu la participation d'un parterre de personnalités et de professionnels marocains et étrangers qui ont essayé de mettre en lumière le secteur du tourisme comme vecteur de rayonnement du Maroc, ainsi que son rôle comme levier d'une croissance forte et inclusive.

Fès et le tourisme rural : Des opportunités et des défis

Face à cet engouement croissant, les professionnels qui ont eu le courage d’investir dans de tels endroits, de par un sens d’aventure, souffrent pourtant le martyre pour mettre à niveau ce produit, nouveau par rapport aux collectivités locales et aux autorités d’une part, et par rapport aux populations locales avoisinantes de l’autre. Avec sa ferme d’hôtes située au niveau de la commune Sidi Khyar, il veut à la fois familiariser les populations avec le nouveau venu, mais aussi sensibiliser les autorités et les élus de l’importance d’un tel projet pilote. Tel est le cas à Sidi Khyar, où l’on s’apprête à exploiter une carrière tout près de la ferme d’hôtes, sans prendre en compte qu’il s’agit d’un projet de tourisme rural, et dont le principal atout est le calme et la sérénité.

Le salon du tourisme fête ses vingt ans

De l'Office national des forêts aux loueurs de pirogues en passant par les grands voyagistes ou les bijoux de l'espace artisanal, le salon du tourisme de ce week-end était plus que complet.Notre mission sur un salon comme celui-ci est de sensibiliser la population guyanaise au tourisme. « Le salon du tourisme est un rendez-vous important et un des mieux organisés en Guyane. Le salon du tourisme est donc l'occasion de faire découvrir mon activité au grand public.

Sport et tourisme au programme du prochain Comité Interministériel du Tourisme

Afin de préparer cette échéance et de recueillir les contributions de tous les acteurs concernés, Laura Flessel, ministre des Sports, et Jean Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, ont missionné quatre personnalités. Pascale Roque, Directrice Générale de Pierre et Vacances Loisirs, Benjamin Dirx, Député de la 1ère circonscription de Saône et Loire, Laurent Queige, Délégué Général du Welcome City Lab, et Patrick Doussot, Vice-Président de l’Office du Tourisme du Touquet, seront chargés d’étudier les conditions de la réussite touristique des grands événements sportifs à venir et de faire des recommandations au Gouvernement.

Promotion du tourisme : Vecteur de la diversification

Le ministre du Tourisme, qui recevait les représentants de la Fédération nationale des hôteliers, de la Fédération nationale des associations des agences de tourisme et de voyages et du Syndicat national des agences de voyage, a précisé que les partenaires sociaux et les acteurs du secteur «sont de véritables partenaires dans la concrétisation du programme du gouvernement visant à relancer le secteur et à en faire un vecteur de la diversification de l’économie nationale».

Maroc: L’offre touristique à Marrakech se renforce par la création de deux nouvelles unités gérées par un opérateur espagnol

L’offre touristique à Marrakech s’enrichit de deux nouvelles “belles” unités, qui sont la propriété du fonds d’investissement “H Partners”, mais sont gérées par le Groupe espagnol “Globalia”, à travers sa filiale de gestion hôtelière “Be Live Hotels “, qui est un opérateur touristique espagnol et mondial de référence, a souligné samedi soir, à Marrakech, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Mohamed Sajid.A cette occasion, M. Sajid a appelé depuis Marrakech, les hommes d’affaires espagnols à venir investir dans le secteur du tourisme au Maroc.

Lancement de la 1-ère plateforme « Visit Rabat » sur les réseaux sociaux pour faire de la région une destination touristique phare

Dans ce cadre, une convention de partenariat a été signée entre le CRT de Rabat-Salé-Kénitra et l’Office national marocain de tourisme (ONMT), portant sur les outils promotionnels pour l’année 2018, avec un focus sur le digital, dont le lancement de cette plateforme, souligne un communiqué du CRT. Les autres outils de promotionnels concernent, notamment, la refonte du site web régional, les applications mobile géolocalisées, le plan de ville et de la région, les films promotionnels et la confection d’affiches, posters présentoirs et rollup digital publishing Rabat et région (brochures, plaquettes, dépliants, cartes, guide).

Tourisme: Il ne faut plus investir mais capitaliser sur ce qui existe (ENTRETIEN)

Comme cela a été souligné, il faut qu'on apprenne à travailler collectivement afin de mener à bien les stratégies programmées que ce soit dans le tourisme ou dans d'autres secteurs.Il faut que les responsables de ce secteur assument leur responsabilité et fassent preuve de leadership.Car il ne faut pas oublier que le tourisme est un secteur extraordinairement capitalistique.

2ème Salon international du tourisme et des voyages : Plus de 50...

Plus de 50 exposants participent à la seconde édition du Salon international du tourisme et des voyages “Cirta Tourisme” ouvert jeudi au palais de la Culture Mohamed Laïd Al Khalifa, à Constantine. I nitiée conjointement par la direction du tourisme, l’Office local du tourisme et le Club des opérateurs du secteur touristique sous le slogan “Constantine, carrefour des civilisations”, une vingtaine de voyagistes et établissements hôteliers de Turquie, d’Italie, de l’Allemagne, de la Tunisie, du Maroc, des Emirats Arabes Unis et de l’Arabie Saoudite participent à cette édition avec l’objectif de nouer des relations d’affaires avec des partenaires algériens pour promouvoir leurs produits respectifs, a-t-on affirmé.

Maroc : Tourisme golfique : une niche et tant de potentiel

D’ailleurs, l’Economiste n’omet pas de rappeler que golf et business font toujours bon ménage.A titre d’illustration, il suffit de préciser que l’aménagement d’un parcours coûte en général entre 80 et 100 millions de dirhams. Mais ce n’est pas pour décourager les opérateurs puisqu’au moins 4 milliards de dirhams d’investissement dans ce secteur sont prévus pour les quatre prochaines années.

Tourisme: Boutaleb présente le plan d'impulsion de la Vision 2020 à Agadir

Tenue en début de semaine, en présence notamment du Wali de la région Souss-Massa, Ahmed Hajji et du président du conseil régional, Brahim Hafidi, la réunion a ainsi porté sur les grandes thématiques du plan d'impulsion de la Vision 2020 et l'état d'avancement des différents chantiers de la région notamment le développement des liaisons aériennes pour l'été 2018 et l'hiver 2018-2019. Les échanges se sont également focalisés sur la mise à niveau du produit touristique, la promotion de la destination et le nouveau modèle de gouvernance locale du secteur suite à l'adoption par le Conseil de la région d'une société de développement régional (SDR) du tourisme, ajoute la même source.

Bensalah pointe les incohérences

C'est à l'occasion du Symposium international du tourisme que la présidente de la CGEM a relevé les dysfonctionnements du secteur. Ce débat sur les potentialités mondiales d'un secteur fort mais tout aussi sensible à la menace de l'instabilité arrive à point nommé, dans une période où le Maroc veut renforcer son attractivité. Et d'ajouter que 2017 était une année exceptionnelle pour le secteur avec des recettes qui ont dépassé 70 MMDH et une participation au PIB de 8%.

Maroc : le tourisme redécolle, Transavia en profite

En se posant pour la première fois à Rabat, jeudi 12 mars 2018, la compagnie a ainsi inauguré sa 9e ligne marocaine. "Transavia est un de nos principaux partenaires en termes de dessertes aériennes", ajoute Mohamed Sajid, indiquant qu'avec 18% de parts de marché, elle était la deuxième compagnie sur l'axe France-Maroc. Trois fois par semaine, la compagnie low-cost du groupe Air France-KLM dessert désormais la capitale marocaine depuis Paris-Orly.
Tourisme et artisanat du 16 au 20 Avril 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
abh
20150226_095904
maraacid
cnd
20150226_100728