Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 20 au 24 Mai 2019

Veille Maraacid


Les cahiers CDS du tourisme(III)

Le marché si loin, mais jamais n’a été aussi accessible pour les opérateurs marocains que pendant les deux dernières années. Bien entendu, la mobilisation de ceux-ci et leur présence régulières aux salons touristiques en Chine ont favorisé le trend haussier des touristes chinois au Maroc. Et à raison, pour un marché aussi lointain, un package comprenant un séjour all-inclusive de 10 jours est compris entre 1.000 et 5.000 euros, avec circuit sur le désert et Chefchaouen.

 Mardis du Tourisme : Une 14ème édition inclusive

Pour Thami Ghorfi, en effet, le tourisme ne peut accéder à la place prépondérante qui lui correspond dans ce pays, sans se développer partout et pour tous, car le « tourisme est partout » au Maroc, grâce à la diversité de son potentiel, et pour cela il faut désenclaver les régions défavorisées et en finir avec les différences entre l’urbain et le rural.« Un pays où la femme n’a pas sa place, ne peut pas faire de tourisme » a-t-il assuré. « Un grand pays touristique, a sentencié T. Ghorfi, est un pays grand pour son développement économique, social et environnementale ».

The 9th edition of the International Tourism Fair of Abidjan (SITA) and First Investment Forum for African Tourism (FITA).

The 9th edition of the International Tourism Fair of Abidjan (SITA) which took place from April 27th to May 1st 2019 was opened by the Minister of Tourism and Leisure of Côte d’Ivoire, H. E. Mr. Siandou Fofana, welcoming international tourism stakeholders from 24 countries including Cape Verde, Ethiopia, Gabon, Morocco, Niger, Senegal and South Africa, while hosting more than 200 exhibitors. During this edition, Burkina Faso was featured and was represented by his Minister of Culture, Arts and Tourism, H.E.Mr. Abdoul Karim Sango.

Tourisme: Turkish Airlines va relier Casablanca à Antalya

Les compagnies aériennes turques se renforcent sur la destination Maroc. Une semaine après l’annonce de la compagnie la compagnie low cost Pegasus Airlines, c’est autour de Turkish Airlines d’annoncer le lancement d’une nouvelle ligne reliant Casablanca et Antalya, la station balnéaire turque.

Les touristes marocains boostent la destination Agadir

Les touristes arrivés à Agadir en provenance des différentes villes marocaines durant le premier trimestre de cette année étaient au nombre de 74.201, occupant ainsi la première place parmi les visiteurs de différentes nationalités qui ont opté pour cette destination. Selon des chiffres du Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss-Massa, le nombre de touristes nationaux arrivés dans les hôtels, clubs touristiques et résidences touristiques classés d’Agadir au cours des trois premiers mois de cette année a connu une progression de 20,28% par rapport au nombre enregistré durant la même période de l’année 2018.

L’activité touristique de Marrakech en accroissement depuis 2015

L’activité touristique à Marrakech a enregistré de 2015 à 2018 un taux d’accroissement annuel continu de 8% en gagnant plus de 763.224 visiteurs et plus de 2.817.431 nuitées alors que le taux d’occupation dans les établissements hôteliers classés a progressé de 11 points. Ces données ont été présentées lors de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) du Conseil régional du tourisme (CRT) de Marrakech pour les exercices 2015-2016-2017 et 2018.

Les agences de voyages continuent à se redéfinir

Depuis son avènement, Internet a bouleversé le rôle des agents de voyages. De plus en plus formés, ceux-ci sont devenus des conseillers experts plutôt que des vendeurs de forfaits préalablement conçus. Plusieurs agences se spécialisent dans un produit de niche et proposent des offres personnalisées.

Tourisme, croissance et développement inclusifs…

De nombreux pays en développement notamment dans la Caraïbe considèrent que le tourisme est un puissant vecteur de croissance, de développement économique et de réduction de la pauvreté. Cependant, le lien entre tourisme, croissance et développement économique n’est pas un mécanisme automatique, car la croissance est une condition nécessaire, mais non suffisante pour amplifier le développement. La croissance du tourisme peut même comporter des effets pervers et s’avérer en définitive une croissance « appauvrissante » si elle n’entraîne pas un développement inclusif et durable.

Plus de 74.201 nationaux ont visité Agadir durant le premier trimestre de 2019

Les touristes arrivés à Agadir en provenance des différentes villes marocaines durant le premier trimestre de cette année étaient au nombre de 74.201, occupant ainsi la première place parmi les visiteurs de différentes nationalités qui ont opté pour cette destination.

Au Maroc, la croisière ne s'amuse plus

Le tourisme est un pilier de l’économie marocaine. Malgré une hausse de 10% du nombre de touristes dans le pays en 2018, une partie du secteur est en perte nette de vitesse depuis plusieurs années. Il s’agit des bateaux de croisières. En 2010, les côtes marocaines attiraient 500.000 croisiéristes contre 227.000 en 2018. Sur la seule année 2017, l’activité a connu un recul de 36,4% avec seulement 222.524 croisiéristes contre 339.000 l’année précédente. Pourquoi donc ce secteur est-il en berne alors que le reste de l’économie touristique croît à un bon rythme?

Activité touristique : Marrakech enregistre depuis 2015 un taux d’accroissement annuel continu de 8%

L’activité touristique à Marrakech a enregistré de 2015 à 2018 un taux d’accroissement annuel continu de 8% en gagnant plus de 763 224 visiteurs et plus de 2 817 431 nuitées alors que le taux d’occupation dans les établissements hôteliers classés a progressé de 11 points.

Tourisme: La connectivité aérienne du Maroc a explosé en 15 ans

L'inauguration récente d’une nouvelle ligne de Turkish Airlines entre Istanbul et Marrakech prouve, s'il en était besoin, que l’ouverture de l’espace aérien marocain aux transporteurs étrangers a permis d’améliorer la connectivité du pays avec le reste du monde. 2004-2018, des chiffres en croissance exponentielle. Pour s’en convaincre il suffit de consulter le nombre d’aéroports internationaux connectés au Maroc qui est de 148 et celui des pays reliés au Royaume qui s’élève à 61 (Chiffres 2018 de l’ONDA). Les villes internationales connectées à notre pays sont passées de 48 en 2004 à 121 en 2018 (Chiffres ONMT 2018).

Tourisme : atonie à Casablanca, la tendance risque de s'aggraver

Contrairement à la ville ocre, la plateforme nationale du tourisme d’affaires a plutôt mal géré la basse saison qui s’étend de janvier à début avril. Que ce soit en termes de congrès, de meetings d’entreprises ou d’événements incentive, la capitale économique du Maroc est loin d’avoir fait le plein et les perspectives pour le mois de mai ne sont pas fameuses.

Les cahiers CDS du tourisme (I)

Il y a environ une année, se tenait à Rabat le symposium international du tourisme, organisé par le Conseil du Développement et de la Solidarité présidé par Mohammed Benamour. Journée tellement riche en enseignements et en débats constructifs qu’on aurait dit des Assises du Tourisme. Le symposium a eu en effet beaucoup de mérite car il avait réussi à fédérer, pour réflexion, des personnalités publiques et civiles d’horizons divers, nationales et étrangères, réunies autour de la même cause : comment rendre le tourisme rentable, profitable à tous et durable. Pour faire le tour de la question, pas moins de 5 panels ont été montés rassemblant des acteurs et professionnels de bonne volonté.

Province d’Azilal : des atouts indéniables à mettre en valeur

Qualifiés par les touristes de tous les descriptifs imaginables, comme la vallée heureuse pour Ait Bouguemaz, les environs d’Azilal, dans la région de Béni Mellal-Khénifra, illustrent un constat effarant. En effet, le potentiel naturel ne rime pas toujours avec aisance et développement économique. Cette région, difficile d’accès, subit aussi les méfaits de la dégradation de la faune et la flore, non sans répercussions économiques.

Tourisme : Le Maroc se prépare pour un été prometteur

L’activité est sur un trend haussier et sera consolidée à partir de fin Ramadan. Nombreux sont les MRE ayant choisi d’avancer leurs vacances d’été pour passer Aid Al Fitr en famille. De même, la destination Maroc commencera à accueillir ses premiers touristes étrangers d’été à partir des premières semaines de juin. Une clientèle férue notamment de balnéaire et de soirées estivales festives du Maroc. Marrakech du rire, musiques sacrées de Fès, Mawazine, Gnaouas et Musiques du Monde …. Tous ces festivals et autres marqueront le tempo cet été attribuant à chaque destination du Royaume une identité «touristique» propre à elle.

Stagnation des nuitées touristiques dans la cité idrisside

Les nuitées touristiques dans les établissements d'hébergement classés de la cité idrisside ont connu une relative stagnation à fin mars 2019, en comparaison avec la même période de l'année précédente. Quelque 260.558 nuitées ont été enregistrées au cours des trois premiers mois de l’année actuelle, contre 260.025 durant la même période de l'année 2018, selon des données de l’Observatoire national du tourisme.

TOURISME A IFRANE : UNE OFFRE EN HEBERGEMENT TOURISTIQUE CLASSE DE QUALITE ET UN POTENTIEL NATUREL ET CULTUREL RICHE ET VARIE

Considérée comme destination touristique par excellence ; la ville d’Ifrane ne cesse d’attire ; chaque année ; un grand nombre de touristes, marocains ou étrangers qui choisissent cette ville en tant que destination privilégiée pour vivre des moments en pleine nature, dans une ambiance bon enfant, familiale chaleureuse et intime. En effet ; la ville d’Ifrane est une destination touristique très prisée par les familles, puisqu’elle regorge de nombreux atouts, et réunit toutes les conditions pour un tourisme agréable et divertissant, tant pour les parents que pour les enfants et diffère des autres destinations touristiques marocaines de par son architecture, son climat, sa biodiversité et son écosystème exceptionnel.

Lancement d’un programme inédit d’animation touristique à la Marina du Bouregreg

La Marina du Bouregreg, destination nautique de référence située à l’embouchure du fleuve du même nom séparant Rabat et Salé, se tourne résolument vers l’animation touristique avec un programme estival inédit à l’échelle nationale. Dévoilé au cours d’une conférence de presse jeudi soir, le Bouregreg Summer Festival permettra de remplir un vide notable en matière de sports et de compétitions nautiques, mais aussi en termes de divertissement et de spectacles culturels, a-t-on affirmé auprès des organisateurs.

Le tourisme, précieux levier de développement pour le continent

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) estime qu’en 2017, 63 millions de personnes, en augmentation de plus de 8 % par rapport à 2016, ont effectué un séjour touristique en Afrique. Ce qui a fait entrer 33 milliards d’euros sur le continent. Une faible part des 1 300 milliards de dollars (1 164 milliards d’euros) de dépenses touristiques mondiales, mais un bon début. Les apports du tourisme sont multiples : outre la manne financière, c’est une source d’emplois. En 2014, au Bénin, ce secteur employait 48 000 personnes, soit 2,20 % de l’emploi selon l’organisme Tourism Data of Africa. Un taux toutefois faible en comparaison de certains pays qui, eux, jouent de longue date la carte du tourisme.
Tourisme et artisanat du 20 au 24 Mai 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:16 Tourisme et artisanat du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:28 Tourisme et artisanat du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
maraacid
20150226_100728
abh
20150422_121229
20150226_101251