Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 23 au 27 Septembre 2019

Veille Maraacid


Newsletter " Veille Tourisme et artisanat " 30/09/2019
Voici le dernier flux d’informations relatives à votre domaine de veille informationnelle et documentaire. En cas de non-disponibilité de certains articles sur les sites sources, prière de nous les demander par email .

Flux d’informations sélectionnées

Tourisme : TUI France a bouclé une bonne saison d'été

Dans un contexte pour le moins agité chez les tour-opérateurs, avec l'annonce, il y a quelques jours, de l a faillite du voyagiste britannique Thomas Cook , TUI France a dressé ce jeudi un bon bilan pour sa saison d'été. « Nos clubs Lookéa et Marmara ont enregistré des taux de remplissage très satisfaisants, à 95 % », s'est félicité Serge Laurens, son directeur général adjoint.

Artisanat : Conception d'un plan de formation professionnelle à l’horizon 2027

Le séminaire de clôture du projet « Étude des besoins du secteur de l’artisanat au Maroc et élaboration d’un plan de formation à l’horizon 2027 » financé par l’Union européenne, se tiendra ce vendredi 27 septembre 2019, au siège du Secrétariat d’Etat Chargé de la Formation professionnelle à Rabat.

Tourisme : Qui pour régler l’ardoise de Thomas Cook au Maroc ?

Depuis ce lundi 23 septembre, le secteur du tourisme à l’échelle mondiale a été secoué par la faillite de l’un des plus importants opérateurs touristiques. Une annonce qui a eu l’effet d’un séisme et a tenu en haleine les opérateurs mais également des gouvernements eu égard à l’impact que cette faillite pourrait avoir sur le secteur touristique. Le Maroc, à l’instar des autres pays n’a pas été épargné et a aussitôt constitué une commission de crise pour évaluer la situation et surtout rassurer les opérateurs marocains. Alors, la situation est-elle aussi catastrophique ?

Les ressorts du marché du luxe en Afrique enfin révélés

Selon les analystes, l’Afrique est en train d’entrer dans le club des régions les plus stratégiques au monde pour les ventes de biens de luxe, offrant de nouvelles opportunités d’expansion aux entreprises occidentales internationales. C’est l’histoire que raconte, par exemple, la maison Cartier présente dans 20 pays d’Afrique avec des boutiques au Maroc depuis 2004. Pour comprendre comment le marché du Luxe africain peut se développer tout en se différenciant, cet article a pris le parti de s’appuyer sur ce qui fonctionne et existe déjà dans les pays occidentaux. Et partant de ce postulat, nous pouvons alors imaginer des pistes de développement du secteur du Luxe sur le continent africain. L’objectif étant de passer d’une économie de service, et de consommation (secteur tertiaire et primaire) à une économie de production plus enrichissante (basée sur les ressources naturelles, les populations jeunes).

Une association internationale pour promouvoir l’innovation touristique !

L’Association internationale sans but lucratif des Francos de l’Innovation Touristique est devenue une réalité en juillet dernier à Montréal.Elle s’intéresse à l’innovation dans toutes ses déclinaisons pour le tourisme: management, développement durable, produits, services,…L’argent récolté permettra à l’association de financer ses activités de promotion de l’innovation, par tous moyens appropriés (conférences, publications,…) mais aussi de soutenir des actions à vocation humanitaire.

Convaincre les visiteurs de réserver en direct sur son site Web

Une étude de la firme marketing Hotelchamp démontre que les chaînes européennes réussissent à transformer 1,6 % des visites sur leur site Web en réservations. Dans les chaînes d’hôtels luxueuses, ce taux de conversion s’élève à aussi peu que 0,1 %, alors que les établissements indépendants s’en sortent mieux, avec 2,7 %. Cette enquête a été réalisée à l’aide des données de plus de 500 millions d’utilisateurs sur les sites Web de plus de 1500 hôtels (de chaînes et indépendants). Voici les principaux résultats ainsi que des astuces pour accroître le taux de conversion.

Faillite de Thomas Cook/ Un désastre pour le tourisme marocain

2.000 touristes sont actuellement en plan au Maroc, après la faillite de Thomas Cook. L’ONMT indique de son côté qu’une cellule de crise a été créée pour suivre et encadrer le rapatriement des milliers de clients et que les délégations du ministère du Tourisme dans toutes les régions du Maroc ainsi que celle de l’Office sont mises à contribution pour encadrer cette opération.En Turquie où 21.033 clients de Thomas Cook se trouvent, le ministère du Tourisme a annoncé qu’il mettrait en place un programme de crédits pour venir en aide aux entreprises locales affectées par la faillite brutale du voyagiste.

Gilbert Espitalier-Noël: «Les événements sportifs, un énorme potentiel pour le tourisme»

Le parcours de Beachcomber Resorts & Hotels (enseigne commerciale de NMH), ces derniers temps a été semé d’embûches propres au monde hôtelier, sujet à des mutations constantes. Gilbert Espitalier-Noël explique comment le groupe s’en est sorti. Les maîtres mots sont : diversification, adaptabilité, flexibilité, innovation, modernisation des outils de gestion. Les finances de New Mauritius Hotels (NMH) ne brillent pas depuis quelque temps. Les résultats pour l’exercice 2015, sanctionnés par une perte de Rs 600 millions, en sont une parfaite illustration. Quel est l’impact du plan de restructuration du groupe sur la tendance à encaisser des pertes qui a récemment ponctué son évolution ?

Les atouts touristiques du Maroc exposés à São Paolo

Organisé par l'Office national marocain du tourisme (ONMT) et l’Association régionale des agences de voyages de Casablanca-Settat (ARAVCS), en partenariat avec Royal Air Maroc (RAM), cet eductour a été l’occasion de mettre en avant les potentialités touristiques du Maroc, qui se distingue par la diversité de l’offre, la qualité des infrastructures hôtelière et de transport ainsi que par une culture d’accueil séculaire des marocains.Intervenant à cette occasion, le président de l’ARAVCS, Khalid Benazzouz a souligné les atouts touristiques que représentent le Brésil et le Maroc, deux pays riches et importants dans leurs régions respectives, de par notamment leurs importantes capacités touristiques et économiques.

Maroc-Turkménistan: Un partenariat redynamisé

Un partenariat redynamiséCette décision a été prise lors d'une rencontre dans la capitale du Turkménistan entre la Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, et le Vice-président du Cabinet des ministres et ministre des Affaires étrangères turkmène, M. Rashid Meredov.Compte tenu de la richesse du patrimoine immatériel partagé par les deux pays, dans le domaine équestre et celui de la tapisserie, les deux parties ont manifesté l’intérêt de les ériger en domaines de coopération d’excellence, en multipliant les opportunités de partenariat et d’échanges.

Hausse du nombre des nuitées touristiques à Al Haouz

Les nuitées totales réalisées dans les différents établissements d'hébergement touristique classés d'Al Haouz ont connu une progression de 7% à fin juillet dernier, par rapport à la même période de l'année 2018, a indiqué l'Observatoire du tourisme. Parallèlement, les nuitées totales réalisées dans les établissements d'hébergement touristique classés d’Al Haouz ont connu, pour le seul mois de juillet dernier, une amélioration de 4% par rapport au même mois de l’année 2018, rapporte la MAP.Ainsi, un total de 72.741 nuitées a été enregistré au cours du mois de juillet dernier contre 69.757 nuitées en juillet 2018, a fait remarquer la même source.

Les opérateurs touristiques en conclave à Essaouira

A l’initiative du Conseil provincial du tourisme à Essaouira, les opérateurs touristiques ont été en conclave le 17 septembre courant dans le cadre d’une journée de communication. Booster la destination Essaouira et renforcer son attractivité touristique dans l’optique de boucler l’année 2019, avec des indicateurs et des performances au vert, et préparer une nouvelle année riche en réalisations, tels étaient les objectifs de cette journée inaugurée par Adil El Malki, gouverneur d’Essaouira, qui a lancé une invitation à la franchise entre les différents intervenants en vue d’aboutir à la résolution des problèmes.

Développer une culture du plein air : tout le monde y gagne!

Selon une étude de l’Institut de la statistique du Québec publiée en 2016, seulement la moitié des Québécois atteint le niveau de base d’activités physiques recommandées, c’est-à-dire au moins 150 minutes d’activités modérées par semaine; 30 % de la population est qualifiée de sédentaire. Ce phénomène contribue à de nombreux problèmes de santé, notamment l’obésité. Au Québec, 70 % des hommes et 45 % des femmes de plus de 45 ans sont en surpoids; près d’un Québécois sur cinq est obèse. À plus grande échelle, le Canada figure parmi les pires pays de l’OCDE en matière d’obésité chez les adultes.

Paiement mobile : tendance éphémère ou nouvelle pratique?

Le paiement mobile se définit comme une méthode de paiement différente des cartes de crédit, des espèces et des chèques. Il regroupe une large variété de types de transactions tels que le portefeuille numérique (e-wallet ou paiement mobile – Paypal, Alipay, WeChat Pay, Google Pay, Apple Pay), les transferts bancaires (Trustly, Sofort, iDEAL), la cryptomonnaie (Bitcoin, Litecoin, Dash) ou encore les cartes locales (Girocard, RuPay).

Thomas Cook en faillite: Le ministère marocain du Tourisme ouvre une cellule de crise

Une cellule de crise a été créée, lundi matin, au ministère marocain du Tourisme afin de suivre et d'encadrer le rapatriement des milliers de clients du plus ancien Tour Opérateur d'Europe Thomas Cook, qui vient d'annoncer sa faillite. Cette cellule comporte des cadres du ministère ainsi que les professionnels de la Confédération nationale du tourisme (CNT) et les équipes de l'Office national marocain du tourisme (ONMT), indique un communiqué du ministère.

Au Maroc, le tourisme va mal, la faute au bricolage institutionnel

L'observatoire du tourisme vient d'annoncer les derniers chiffres du secteur. 7,544 millions de touristes ont visité le Maroc à fin juillet 2019. En 2018, soit 8 ans après la vision Maroc 2010, le nombre de touristes a augmenté de 2 millions pour atteindre les 12 millions. Avec la généralisation des cybercafés partout au Maroc durant les années 2000, les autorités compétentes en matière de tourisme n'ont pas compris qu'Internet était une incroyable opportunité pour faire la promotion du Maroc en ciblant notamment ces touristes qui partageaient leurs photos avec leurs proches.

Maroc: Hausse des nuitées enregistrées à Essaouira

Le nombre des nuitées enregistrées dans les établissements d'hébergement touristique classés de la ville d'Essaouira, a réalisé une hausse de 8% durant les huit premiers mois de l'année 2019, comparativement à la même période de l'année écoulée.La ville d'Essaouira a enregistré durant les 8 premiers mois de l'année 2019 153.693 arrivées contre 140.816 durant la même période de 2018, précise-t-on de même source.Et de poursuivre que la catégorie d'hôtels 5 étoiles et les maisons d'hôtes cumulent à elles seules plus de 60% du total des nuitées enregistrées à Essaouira durant les 8 premiers mois de l'année en cours.

Touristes et population locale peuvent-ils faire bon ménage?

Plusieurs initiatives inspirantes ont été présentées à l’occasion de l’événement français Place Marketing Forum 2019, organisé par la Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial. Voici trois cas ayant fait l’objet d’une présélection en vue de la remise des Place Marketing Awards, qui récompensent les réalisations les plus remarquables en matière de marketing territorial.

Place à l’élaboration d’un plan d’action décisif pour la relance du tourisme dans la région

Le Conseil régional du tourisme (CRT) de Béni Mellal-Khénifra a tenu, mercredi, à Béni Mellal, sa première assemblée ordinaire depuis sa création et restructuration en juillet dernier, avec pour ordre du jour la conception d'un plan d'action régional décisif pour la relance du tourisme local. Ouvrant les travaux de cette première réunion du CRT, le wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, Khatib El Hebil, a souligné que cette première initiative de se rassembler constitue une occasion pour la mise sur pied des premiers jalons d'un plan d'action du tourisme régional et dont le résultat sera une feuille de route pour la relance du tourisme local, dans le cadre d'une dynamique nouvelle, de moyen et de long terme, qui met au centre de ses priorités les investissements et l'emploi.

Le tourisme se porte bien dans cette région du Maroc

Les nuitées totales réalisées dans les différents établissements d'hébergement touristique classés d'Al Haouz ont connu une progression de 7% à fin juillet dernier, par rapport à la même période de l'année 2018, a indiqué l'Observatoire du Tourisme.Parallèlement, les nuitées totales réalisées dans les établissements d'hébergement touristique classés d’Al Haouz ont connu, pour le seul mois de juillet dernier, une amélioration de 4% par rapport au même mois de l’année 2018.Ainsi, un total de 72.741 nuitées a été enregistré au cours du mois de juillet dernier contre 69.757 nuitées en juillet 2018, a fait remarquer la même source.
Tourisme et artisanat du 23 au 27 Septembre 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:28 Tourisme et artisanat du 16 au 20 Septembre 2019

Mardi 23 Juillet 2019 - 16:21 Tourisme et artisanat du 15 au 19 Juillet 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_095904
20150226_101251
20150422_121229
rofoof
20150226_100728
abh