Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 25 au 29 Novembre 2019



Veille Maraacid


Les Journées culturelles, patrimoniales et artistiques de Tanger

La ville du Detroit accueille des journées culturelles, patrimoniales et artistiques du 20 au 23 février 2020 à l’initiative de la Fondation Maroc du Patrimoine pour la Recherche, l’Etude et la Sauvegarde du Patrimoine Matériel et Immatériel.Selon les organisateurs, ces journées culturelles, artistiques et patrimoniales se veulent être une occasion pour l’établissement et le renforcement des rapports de coopération en matière d’histoire, de culture, de patrimoine ancestral, de tourisme et des arts entre les acteurs associatifs et les forces vives des deux villes Fès et Tanger et leurs deux régions respectives.Ils ont aussi indiqué que la fondation a organisé depuis sa création, d’importantes rencontres culturelles et artistiques dans le cadre du programme « Causeries du patrimoine » animées par d’éminents experts en matière d’histoire, d’architecture hispano-mauresque, de culture, d’arts et du patrimoine matériel et immatériel de la ville de Fès et de l’ensemble du royaume de Tanger à Lagouira.

Grâce à ses atouts touristiques "intrinsèques", le Maroc est "en bonne position" sur le marché britannique

Dans une déclaration à la MAP, en marge du Morroccan Tourism Summit, organisé dans la capitale britannique à l'initiative de l'ONMT, M. El Fakir a souligné que le Maroc a "des atouts intrinsèques, avec une offre culturelle unique, basée sur la richesse civilisationnelle et dans laquelle l'expérience du voyage est assez forte".Aussi, le Maroc est situé à moins de quatre heures des principales villes du Royaume-Uni, a poursuivi le DG de l'ONMT, mettant l'accent sur la présence de connections directes entre plusieurs villes marocaines et britanniques.

AliPay. Le CMI stimule le tourisme chinois au Maroc

C’est une première au Maroc. Les touristes chinois pourront effectuer leurs achats sur leurs Smartphones à partir du Maroc. En effet, Le centre Monétique interbancaire (CMI) lance au Maroc la solution Alipay, filiale du groupe Mondial AliBaba et de ANT Financial Services Group. Cette solution permettra aux commerçants marocains d’augmenter leurs chiffres d’affaires avec les touristes chinois.

Tourisme rural : Le RDTR organise une journée de réflexion pour définir son «nouveau cap»

Le Réseau de développement touristique rural (RDTR) a organisé, lundi dernier, une journée de réflexion stratégique riche en échanges, analyses et propositions en vue de fixer un cap ambitieux mais réaliste pour le mandat 2019-2022 en présence des adhérents du RDTR et des partenaires représentant les différentes instances institutionnelles. «Dans le cadre d’une approche participative, cet atelier de réflexion a permis d’établir le diagnostic afin d’évaluer la situation actuelle du Réseau et de définir les axes d’orientation stratégiques pour concevoir une vision globale cohérente avec la nouvelle configuration du secteur touristique régional», souligne un communiqué du RDTR.Dans le cadre de la promotion de la région et ses établissements touristiques ruraux, le RDTR a procédé à la réalisation d’une nouvelle édition de l’Annuaire régional du tourisme rural.

Tourisme : luxe, détente et volupté à Marrakech

Séances de yoga et de relaxation, repas bio et végans… À la lecture du programme énoncé par le Dar Anis, difficile d’imaginer que le studio se niche en plein cœur de la médina de Marrakech. Après avoir touché les capitales américaines et européennes, les retraites bien-être gagnent du terrain dans la ville ocre.L’ancienne athlète de haut niveau a fondé le concept « Summer Body and Soul », la première retraite bien-être, sportive et festive pour femmes à Marrakech.

Maroc : le tourisme rapporte gros

Le tourisme a connu une nette progression de 6,6%, au cours du premier semestre de l'année 2019, par rapport à la même période, l’année précédente.De même, les arrivées de touristes de nationalités étrangères affichent une hausse de 6,2%, au cours du premier semestre de 2019. Les nuitées totales réalisées dans les établissements d'hébergement touristique classés ont enregistré une hausse de 5%, par rapport à la même période de 2018 (+4,3% pour les touristes non‐résidents au Maroc et, +8,5%, pour les locaux).

Tourisme : Le Maroc distingué par l'Association britannique des agents de voyage

Le Maroc a été distingué par l'Association britannique des agents de voyage (ABTA) dans son rapport annuel « Travel Trend 2020 ». Cette distinction reflète le succès de la destination Maroc qui s'érige comme « la première destination africaine », poursuit la même source, relevant que « le produit touristique marocain est en ligne avec les macro-tendances de la demande touristique à savoir les voyage culturels, l'individualisation de masse, le contact avec la population ou encore le tourisme durable ».Le Maroc lance également "une offensive" promotionnelle sur le marché touristique britannique, à travers la participation à la réunion annuelle de l'ABTA et l'organisation du Sommet marocain du tourisme "Moroccan Tourism Summit".

Tourisme : 8.000 lits hôteliers mis sur le marché et sept projets lancés en 2019

Depuis 2017, le nombre des arrivées et des nuitées ne cesse d’augmenter pour le plus grand bonheur des opérateurs du secteur privé. Pour faire face à l’afflux croissant de touristes étrangers et nationaux dont les arrivées et les nuitées ont crû d’environ 6% en 2019, ils ont investi 7 milliards de dirhams qui ont créé 3.500 emplois et 8.000 lits supplémentaires. Ce qui a porté la capacité litière du Maroc à près de 270.000 lits. Cette capacité sera davantage renforcée : 7 nouveaux projets ont été lancés pour un investissement de 8,3 milliards de DH.

Les Russes regrettent de ne pas pouvoir visiter le Maroc

La faiblesse des prestations de services et l'absence de vols low cost sont parmi les facteurs qui n'encouragent pas le tourisme russe au Maroc. Selon l'expert russe, le problème du secteur touristique au Maroc réside dans les prix élevés et la faible qualité de services, ajoutant que "même la Turquie est plus attractive en termes de prix et d'offres de services. Mais les vols inconfortables et l'absence de vols low cost sont à l'origine du grand manque à gagner", a-t-il fait valoir.

Tourisme: l’agence fédérale russe fustige la cherté de la destination Maroc

L’agence fédérale russe du tourisme estime que la destination Maroc souffre d’une tarification élevée couplée à une baisse de la qualité des services touristiques.Par conséquent, la baisse du nombre de touristes russes est le résultat d'une politique touristique marocaine dans un contexte de concurrence intense avec d’autres destinations», explique Youri Barzikin, vice-président de l'Agence fédérale russe du tourisme, cité par l’agence Sputnik. "Le ministère marocain du Tourisme participe à toutes les foires internationales et organise plusieurs voyages promotionnels dans tout le pays, mais les transports à la fois coûteux et inconfortables, ainsi que d'autres contraintes, entravent encore la pleine expression du potentiel touristique du Maroc», conclut le responsable de l’agence fédérale russe.

Maroc-Russie: Le tourisme, une piste à développer

Le Maroc est perçu comme un partenaire qui a beaucoup de potentiel, vu son niveau de développement et sa place au niveau de la région. La Russie se trouve ac­tuellement dans une période favorable pour l’ensemble des pays africains. Et le Maroc est vu comme l’une des forces significatives avec d’importantes poten­tialités, en tant que marché mais aussi en tant que plateforme avancée pour les échanges avec le reste des pays du continent. Il est question pour l’heure de développer encore davantage les liens commerciaux.

« Le tourisme serait le premier à pâtir en cas de Brexit »

Créateur du salon Classe Export qui se déroule les 28 et 29 novembre au Mariott de la Cité Internationale à Lyon, Marc Hoffmeister est un expert en matière de commerce international et de facto, du Brexit et de ses conséquences possibles. Il a d’ailleurs organisé un grand colloque en janvier dernier sur ce thème. Pour lui, il faut s’attendre à de sérieuses conséquences

Tourisme culturel, un potentiel sous-exploité

D’après notre confrère la Vie Eco, les sites culturels historiques ont attiré 1,5 million de visiteurs dont 20% de Chinois durant les premiers mois de l’année en cours, soit une hausse de 155%. Cité par le journal, Net Leila Tazi, présidente de la Fédération des industries culturelles et créatives de la CGEM souligne que ces sites ont rapporté 180 millions de DH en 2018 et que le chiffre d’affaires est en progression grâce notamment à la hausse des prix des tarifs décidés par le ministère de la Culture

Les Russes regrettent de ne pas pouvoir visiter le Maroc

La faiblesse des prestations de services et l'absence de vols low cost sont parmi les facteurs qui n'encouragent pas le tourisme russe au Maroc. Selon l'expert russe, le problème du secteur touristique au Maroc réside dans les prix élevés et la faible qualité de services, ajoutant que "même la Turquie est plus attractive en termes de prix et d'offres de services. Mais les vols inconfortables et l'absence de vols low cost sont à l'origine du grand manque à gagner", a-t-il fait valoir.

Tourisme et hôtellerie au Maroc – Croissance, Tendances et Prévisions (2019-2024)

En 2018, le Maroc a accueilli 12,3 millions de touristes, en hausse de 8% par rapport à l’année précédente. Le nombre d’arrivées de touristes dans le pays s’est élevé à 11,3 millions au cours des 11 premiers mois de 2018, ce qui représente en moyenne un million de touristes par mois et une augmentation de 8,5%. % par rapport à 2017. Au cours de la période 2000-2018, le Maroc a enregistré une croissance annuelle moyenne de 6% des arrivées de touristes, soit deux points de plus que la croissance du tourisme mondial.

Chronique d’une mort annoncée : vers la fin du tourisme ?

Il y a 2 semaines, ici même l’excellent François Perroy nous présentait une interview du sociologue Rodolphe Christin qui semblait nous annoncer la fin de tourisme. En fait, Rodolphe Christin n’annonce pas la mort du tourisme, et c’est plus troublant encore il appelle de ses vœux la fin du tourisme.. Nous sommes nombreux à avoir été questionnés, troublés, touchés par ses propos. Et ce dimanche matin de novembre, gris, froid et pluvieux, je me vois, je nous vois, sur les bancs des accusés d’un procès de Nuremberg du tourisme puisque : « Il se pourrait qu’un jour notre de mode de vie dévastateur soit considéré comme un crime contre l’humanité ».

Echapper à l’approche de l’hiver : la solution marocaine !

L’hiver a petit-à-petit gagné le littoral français, des plages normandes aux côtes méditerranéennes en passant par l’ensemble de la façade atlantique. Si cette saison glaciale et inhospitalière se révèle propice à la formation de jolies houles longues sur des spots infréquentés, elle s’avère également ingrate. Un rapide coup d’oeil sur les prévisions permet de constater que l’on se trouve actuellement dans le second cas, avec un nouvel épisode d’intempéries de part et d’autres des côtes françaises. Heureusement, il existe une solution de proximité.

Baromètres Facebook et Instagram : le top des marques de voyage (en octobre 2019)

C’est une première : le jeune Cdiscount Voyages se hisse à la première place des agences de voyages. « Cette bonne performance s’explique en partie par le succès de deux posts de la page totalisant respectivement plus de 41 000 et 48 500 interactions, commente We Like Travel. Si l’engouement des fans est indéniable, la recherche impérative du like pose cependant la question de la profondeur de la ligne éditoriale. »

Cinq marchés étrangers comparés

L’enquête annuelle de la Veille touristique mondiale de Destination Canada permet de suivre l’évolution de onze marchés cibles du pays. Cette analyse présente des renseignements sur les cinq principaux marchés internationaux du Québec en ce qui a trait au volume de touristes, en excluant les États-Unis. Les voyageurs considèrent-ils spontanément le Canada comme destination? Connaissent-ils les possibilités de voyage au Canada? Quelles sont les destinations concurrentes? Est-ce que cette clientèle pourrait contribuer à atténuer les effets de la saisonnalité?

Tourisme : Marrakech fera le plein en fin d'année au détriment des autres villes

Un mois avant le début de la très haute saison, la ville ocre connaît déjà un excellent niveau de réservations qui laisse penser que tous ses hôtels classés afficheront complets. Selon Fouzi Zemrani, vice-président de la CNT, et Hassan Bargach qui préside le CRT de la capitale, Marrakech s’est imposée dans l’agenda des touristes nationaux et étrangers comme une destination incontournable qui pénalise même l’activité des autres villes touristiques du Royaume.
Tourisme et artisanat du 25 au 29 Novembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
maraacid
20150226_095904
20150226_101251
20150226_100529
20150226_100728