Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 27 au 31 Janvier 2020



Veille Maraacid


Tourisme : Adel El Fakir élu personnalité de l’année

Adel El Fakir, directeur général de l'Office National Marocain du Tourisme (ONMT), a été élu, samedi soir à Marrakech, personnalité du secteur touristique au titre de 2020 et ce, lors d'une cérémonie organisée, à cette occasion, par le média online spécialisé "Tourismo Post", en collaboration avec la Confédération Nationale du Tourisme (CNT). Par la même occasion, l'assistance a été conviée à suivre une rétrospective 2019 du secteur touristique sur le plan national, avec un focus sur les événements phares et faits marquants au titre de l'année précédente et qui illustrent clairement la bonne santé du secteur touristique, mais aussi tout le travail bâti et les efforts déployés pour booster et assurer un rayonnement durable de la destination Maroc. Intervenant à cette occasion, la ministre du tourisme s'est félicitée de l'organisation de cet événement, mettant en avant l'intérêt dont jouit ce secteur et sa contribution à l'économie nationale.

Tourisme : les chinois annulent tout !

Il semble se préciser, que le tourisme marocain va connaitre une période difficile les mois à venir. En effet, toutes les réservations en provenance de Chine ont déjà été annulées, ou vont l’être bientôt, soit environ 120.000 pour une période allant jusqu’au mois de juin 2020 !… Le tourisme marocain qui espérait booster son secteur avec le marché chinois, connaitra surement un déficit significatif. En effet, à peine 15 jours après l’inauguration de la ligne directe Casablanca-Pékin, la RAM a décidé de la suspendre à cause d’une forte baisse de la demande !…

Coronavirus : Les professionnels marocains du tourisme dans le ‘‘Wait and See’’ !

La grande famille du secteur touristique national est à Marrakech. Néanmoins, depuis un mois, la CNT a constaté un arrêt d’arrivée de touristes en provenance de la Chine : ‘‘ Le secteur vivra deux ou trois mois difficiles qu’il faut gérer’’, souligne M.Kebbaj pour qui il est prévu que le secteur enregistre la perte de quelques 28 000 touristes chinois le premier mois et 20 000 pour le second.Pour rappel, et en croire la CNT, Chefchaouen et Ouarzazate sont les deux principales destinations prisées par les touristes chinois qui risquent d’être le plus impactées.

Tourisme: Marrakech va à la chasse des clandestins

Nul ne peut contester que le tourisme reste de grande importance pour Marrakech dont l’activité économique se base principalement sur ce secteur. De fait, lorsque les touristes se sentent menacés ou harcelés, ce sont autant de touristes qui ne reviendront pas. Les cas d’arnaque rapportés par L’Economiste ont suscité des réunions et poussé à un plan d’action. Ainsi, depuis le début de l’année 2020, la brigade touristique a démarré la chasse aux faux guides, premiers intervenants dans les affaires d’arnaque et de harcèlement des touristes. En trois semaines, ils ont procédé à 300 arrestations pour usurpation de la qualité de guide accompagnateur qui concerne 170 individus.

Une nouvelle feuille de route pour booster le tourisme au Maroc

La Confédération nationale du tourisme (CNT) a présenté samedi, à Marrakech, la feuille de route 2020, qui vise à faire du Maroc une destination authentique «offrant une diversité d'expériences à partager». L’annonce a été faite samedi, à Marrakech, par la Confédération nationale du tourisme (CNT). «Concernant le PPP notamment, les chantiers déjà lancés portent sur la promotion de la destination d'Agadir-Taghazout, le développement du capital humain et la réglementation du secteur», a fait savoir Zemrani, cité par le quotidien.

Le tourisme peut constituer un levier de développement de l’espace oasien

Le tourisme peut constituer un levier de développement de l’espace oasien, ont souligné, mercredi, les participants à la 8ème édition du Forum international du tourisme solidaire (FITS 2020) qui se tient du 28 au 30 janvier à Ouarzazate.M. Afroukh a évoqué, par ailleurs, un certain nombre de défis qui doivent être relevés pour développer davantage le tourisme à Ouarzazate, notamment l’amélioration de la connectivité aérienne avec des destinations internationales, ainsi que la commercialisation du produit touristique local.Le FITS 2020 est organisé par le Conseil provincial de Ouarzazate et la ville de Ouarzazate, en partenariat avec le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale et le Conseil provincial du tourisme (CPT).

Bouaida promeut les potentialités de Guelmim-Oued Noun

Mbarka Bouaida, présidente de la région de Guelmim-Oued Noun La présidente du Conseil régional de Guelmim-Oued Noun, Mbarka Bouaida, a tenu, mardi à Guelmim, une rencontre avec le vice-président de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), Frédéric Faillières, sur les atouts économiques et les opportunités d’investissement dans la région.La rencontre s’inscrit également dans le cadre des préparatifs d’un grand colloque économique sur les atouts dont regorge Guelmim-Oued Noun visant à attirer les investisseurs étrangers et à donner une forte impulsion à la dynamique économique dans la région.

Coronavirus. Tourisme chinois au Maroc: plusieurs clients ont annulé leur voyage

Plusieurs touristes chinois ont annulé leurs réservations dans des établissements touristiques casablancais. Avec la propagation du coronavirus en Chine, le tourisme entre les deux pays risque de se ralentir. Les touristes chinois sont nombreux à visiter le Maroc. Selon les dernières statistiques, près de 350.000 Chinois ont posé leur valise dans le royaume. Ce qui constitue une hausse de 550% par rapport à 2016, date à laquelle les visas entre la Chine et le Maroc ont été supprimés.

FITUR 2020: Awards des meilleures «destinations touristiques accessibles»

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Fundación ONCE ont célébré les meilleures «destinations touristiques accessibles» au FITUR Madrid de cette année. Ce sont des distinctions accordées par les deux entités pour reconnaître et promouvoir des destinations touristiques accessibles à tous. Dans cette première édition de l'initiative, cette reconnaissance spéciale a été accordée au Portugal, à Barcelone et à la ville indienne de Thrissur.

L'Espagne championne des nuitées dans l'UE devant la France et l'Italie en 2019

Alors que les manifestations devaient débuter le 31 janvier 2020 par une cavalcade de rue, les autorités marocaines ont décidé de remplacer Marrakech par Rabat pour accueillir les festivités prévues. La ville touristique avait été désignée par 3 000 maires africains de Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLU Afrique) en novembre 2018, comme "Capitale africaine de la culture" pour l'année 2020.

Incidences du Coronavirus sur le tourisme au Maroc

2020 commence, apparemment, mal pour le marché chinois. Même le Nouvel An chinois, placé sous le signe du Rat (symbole d’épidémie) semble mettre à genoux le géant économique à cause de l’apparition du Coronavirus, faussant tous les calculs, notamment dans le domaine touristique. La mauvaise nouvelle est tombée comme un couperet sur la tête des Tours opérateurs et les différents maillons de la chaîne de distribution : Une circulaire émanant du ministère du Tourisme chinois adressée aux agences de voyages les informant que tous les voyages programmés vers les différentes destinations mondiales, y compris le Maroc, sont annulés à compter d’aujourd’hui lundi 27 janvier.

Morocco 2nd Favorite Destination for Spanish Tourists

Spanish tourists find Morocco the second most attractive destination, according to recent statistics from online flight searches. Statistics from ForwardKeys shows that Morocco is the second most popular destination for Spanish tourists after the US. Data showing the top 10 destination countries by flight bookings for the first half of 2020 shows Morocco as the second favorite destination with 7.0%.

Fitur/Tourisme - Offensive sur le marché espagnol: Le Maroc doit revoir sa copie!

Offensive sur le marché espagnol: Le Maroc doit revoir sa copie!Repenser la stratégie touristique sur le marché ibérique, développer de nouveaux accords avec les TO online et offline et capitaliser sur l’expérience espagnole pour booster les arrivées touristiques… Voilà en gros ce que demandent les professionnels du tourisme à Adil El Fakir, directeur de l’Office national marocain du tourisme (ONMT).Pour Mohamed Sofi, délégué de l’ONMT pour le marché espagnol, «les actions promotionnelles sur le marché ibérique seront ponctuelles et à fort impact».

Les beaux jours du tourisme ouest-africain

Le ministère du Tourisme de Côte d’Ivoire a lancé un plan national ambitieux de développement touristique intitulé ‘Sublime Côte d’Ivoire’, et a déjà annoncé une enveloppe d’ investissement de plus d’un milliard de dollars. Le développement de l’industrie touristique est d’ailleurs contenue dans le plan national de développement lancé il y a un an par les autorités de Lomé.Pour Philippe Doizelet de Horwath HTL, premier consultant de l'hôtellerie en Afrique de l'Ouest, la croissance du tourisme est notamment la conséqauence d’une meilleure connectivité aérienne.

Tourisme : Agadir dépasse les 5 millions d’arrivées en 2019

Selon les statistiques du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir Souss-Massa, les nationaux arrivent en tête de la clientèle de cette ville balnéaire avec un total de 1.219.893 nuitées, contre 1.055.199 en 2019 soit une progression de 15,61 %.Les Français se placent en deuxième position avec 1.182.118 nuitées, contre 1.055.508 nuitées en 2018, soit une progression de 12 %.Les touristes britanniques, quant à eux, viennent en 4è place (770.155 nuitées ), soit une progression de 15,46%.

SNA-2020, un rendez-vous de partage d’expertises entre les artisans du monde

Marquée par la participation de plusieurs pays amis en tant qu’invités d’honneur, à savoir la Tunisie, la Mauritanie, le Chili, l’Indonésie et l’Inde, la SNA permet aux artisans de tisser des liens entre eux et d’avoir une idée sur les produits propres à chaque pays représenté.L’artisanat marocain et tunisien partagent beaucoup de points de ressemblance, eu égard aux relations de fraternité entre les deux peuples et à la touche andalouse qui caractérise les produits des deux pays, a-t-elle confié à la MAP.La SNA offre aux artisans indiens la possibilité de mettre en avant leurs produits et de profiter de l’expertise marocaine, a-t-il fait savoir, ajoutant qu’il s’agit d’un rendez-vous pour faire connaissance avec les produits marocains en vue d’améliorer les produits indiens et d’y apporter une touche marocaine.

Gueuleton touristique, tendances 2020 : lancement du cahier tendances !

La Chaire de tourisme Transat, en collaboration avec Tourisme Montréal, a débuté la nouvelle année avec le gueuleton touristique annuel sur les tendances. Au seuil d’une nouvelle décennie, la société, la technologie, l’environnement et même l’ordre mondial tels que nous les connaissons sont en transformation. Quels en seront les impacts sur nos clientèles, les touristes? Forts du succès des six dernières éditions, les conférenciers Paul Arseneault de la Chaire en tourisme de l’ESG UQAM et Pierre Bellerose de Tourisme Montréal, l’initiateur de ces réflexions annuelles sur les tendances touristiques, ont partagé le fruit de leur recherche et de leurs réflexions lors du 7e Gueuleton touristique, le 21 janvier dernier .

Tourisme : Forte participation du Maroc à la 42ème Foire de Vienne

La 42ème Foire internationale du tourisme et des voyages de Vienne «Ferien messe Wien 2020», a connu une forte participation du Maroc à travers l’Office national marocain du tourisme (ONMT), la Royal Air Maroc (RAM) et les professionnels du tourisme et des voyages.Cette participation visait à mettre en valeur les atouts touristiques, la richesse culturelle du Maroc et à renforcer la destination Maroc sur le marché autrichien.Cette sixième participation de l’ONMT à ce rendez-vous touristique annuel, tendait également à nouer des partenariats et tisser des liens avec les professionnels autrichiens et internationaux du tourisme en vue de mettre en avant la richesse et la diversité de l’offre touristique du Royaume et renforcer l’attractivité de la destination Maroc.

Où en est le développement touristique de la France ?

Que nous dit le document de politique transversale ? Ce volet prévoit le soutien au « Réseau des Grands Sites de France », association créée en 2000 qui regroupe aujourd’hui 46 sites fragiles et protégés, une politique en faveur du tourisme à vélo et le développement d’une filière touristique fluviale performante. Le Document de Politique Transversale prévoit bien que « l’une des priorités stratégiques est de faire de la France une destination toujours à la pointe des tendances, un leader mondial de l’innovation touristique ».

Investir dans le tourisme à Meknes, Quelles perspectives ?

Yassir Benzekri, un Marocain résidant en France et qui a choisi de construire un Ryad à la Medina de Meknes nous livre son expérience à travers cette interiew. Et bizzarrement, le tableau n’est pas sombre. Selon notre invité, Le tourisme à Meknes est un secteur qui promet de belles années, à condition , bien entendu, d’en améliorer la gouvernance et d’encourager les investisseurs. Pour lui, « si les autorités locales et gouvernementales et les représentants du secteur travaillent sérieusement pour assurer un équilibre structurel du développement local et régional, cette ville a un avenir extraordinaire »

Tourisme durable : Souss-Massa partage son expérience avec la région ivoirienne de San Pedro

L’action de coopération Sud-Sud en matière de migration a pour objectif de renforcer la coopération entre le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal dans le domaine migratoire.Cinq Ivoiriens issus de la région de San Pedro ont bénéficié récemment d’une formation sur le tourisme durable qui s’inscrit dans le cadre d’une coopération Sud-Sud portant sur le projet de Renforcement des collectivités territoriales dans l’amélioration des structures d’accueil des migrants (Recosa).Elle vise également à favoriser les liens entre la région du Souss-Massa et la région de San Pedro qui ont signé un mémorandum d’entente en juin 2018 traduisant une volonté commune de coopérer dans un cadre d’apprentissage mutuel, de renforcer les échanges et de promouvoir un transfert de bonnes pratiques en vue de favoriser un cadre de développement durable.

«L’année sino-marocaine du tourisme et de la culture sera un moteur du développement des relations entre les deux pays»

Royal Air Maroc vient de lancer sa première ligne aérienne directe Casablanca-Pékin. Quelles sont les perspectives que cette nouvelle route aérienne ouvre pour les deux pays ? Li Li : Le lancement de la ligne aérienne directe est le fruit du développement accéléré des relations entre la Chine et le Maroc soutenu par au moins deux moteurs : le moteur politique et celui de l'économie. Sur le plan politique, le partenariat stratégique sino-marocain ne cesse de s'approfondir et de nombreux projets de coopération sont en cours de réalisation, dont l'ouverture de la ligne directe qui va dans le même sillage. Sur le plan économique, la Chine est le premier partenaire commercial de l'Afrique et le troisième du Maroc, de nombreux commerçants marocains partent en Chine chaque année.

Marrakech, capitale du tourisme marocain

La ville rose chère au peintre Jacques Majorelle, à Yves Saint-Laurent, à Pierre Bergé, a franchi en 2019 le cap des six millions de touristes, comme Saint-Tropez dans le Var: l'inflation hôtelière se poursuit, 140 hôtels et riads les accueillent à tous les prix. L'Oberoi, palace de rêve, vient d'ouvrir cerné de jardins et la vue sur l'Atlas. En 2007, Lonely Planet, un très bon guide touristique, mentionnait côté hébergement haut de gamme la Mamounia, palace historique (1920) aux jardins centenaires repensé par l'architecte décorateur Jacques Garcia, et l'hôtel Es Saadi, construit par l'investisseur hôtelier Jean Bauchet, grand résistant, ex-acrobate de cirque, propriétaire du Lido, du Moulin Rouge et du Casino de Paris -incroyable destinée!

Tourisme de luxe : Entretien avec Hamid Bentahar, Président du CRT de Marrakech-Safi

Marrakech est sans conteste la meilleure marque du tourisme au Maroc. Elle attire de plus en plus de visiteurs riches qui y dépensent sans compter. Mais le potentiel de la ville dans ce segment n’est pas encore optimisé. Hamid Bentahar, PDG d’Accor Gestion Maroc et président du CRT de Marrakech-Safi, préconise une meilleure visibilité dans les réseaux sociaux, un meilleur accompagnement des acteurs dans l’amélioration de la qualité de l’expérience client et la gestion de la E-réputation. Une mobilisation de moyens plus importants pour augmenter la connectivité aérienne et la promotion de l’ensemble des territoires de la région (montage, littoral, désert …) est également nécessaire.

Le Maroc veut attirer les touristes qui visitent en Espagne

Le Maroc compte sur ses atouts touristiques, à la Foire internationale du tourisme de Madrid (FITUR), pour profiter du marché de 84 millions de touristes qui visitent l’Espagne.Selon le même média, le Maroc compte attirer au moins une partie des 84 millions de touristes qui visitent l’Espagne chaque année. Si le touriste espagnol (2,5 millions visitent le pays chaque année), qui considère le Maroc comme sa destination de prédilection hors Europe est fortement prisé, les autorités marocaines comptent également attirer les touristes russes, chinois, brésiliens et américains qui transitent par l’Espagne.

Plus de 1,13 milliard de DH pour la réhabilitation de la médina et l’augmentation de la capacité hôtelière

Le Conseil préfectoral du tourisme (CPT) de Meknès a organisé, du 17 au 19 janvier, un voyage de presse baptisé «Media Impact Days», avec comme ambition de booster la destination touristique de la capitale ismaélienne. Pour sa part, le délégué régional du tourisme, Ahmed El Khamlichi, a donné un aperçu du développement du tourisme dans la capitale ismaélienne, le site de Volubilis et la cité sainte de Moulay Driss Zerhoun, soulignant que Meknès compte 76 hôtels classés avec 4.083 lits, en plus des maisons d'hôtes, et que le secteur touristique a créé 7.500 emplois dont 2.000 directs. Cette importante opération de mise à niveau (2019-2023) contribuera à la dynamisation de la vie culturelle, artistique, touristique et économique de la capitale ismaélienne.
Tourisme et artisanat du 27 au 31 Janvier 2020

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150226_095904
20150226_100728
cnd
20150422_121229
20150226_100815