Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et artisanat du 30 Avril au 04 Mai 2018



Veille Maraacid


Maroc, l’embellie touristique

Le pays a même connu une année 2017 record, puisque 11,35 millions de visiteurs sont venus fouler le sol marocain, selon les chiffres avancés par le Ministère du Tourisme. De nouveaux marchés ont même connu une progression spectaculaire, avec notamment une explosion du nombre de touristes chinois (+151% !) Chez les pays occidentaux, les États-Unis progressent de manière impressionnante (+29%), alors que l'Allemagne enregistre une montée de 15%, contre 9% aux Pays-Bas et à l'Italie, alors que même les marchés historiques que sont la France et l'Espagne ont connu une croissance de +8%.

Sefrou veut doper son tourisme à travers la culture

Abdelhak Hamdaoui (à droite), gouverneur de la province de Sefrou veut redynamiser son territoire à travers la culture, l’art culinaire et les activités génératrices de revenus. C’est ce qui ressort en effet du partenariat de la province avec les différents festivals organisés à Sefrou mais aussi dans les communes d’Imouzzer, Sidi Khiyar et Mezdgha El Jarf.«Ils s’intéressent aux nombreux enjeux qui entourent les différentes cultures et patrimoines gastronomiques», souligne Oussama Skali, directeur du festival.

ONMT: Le Maroc espère accueillir 60.000 touristes brésiliens d'ici fin 2018 - La Nouvelle Tribune

Le Maroc espère accueillir près de 60.000 touristes brésiliens d’ici la fin de 2018, a affirmé le directeur de la délégation de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) au Portugal, chargé du marché brésilien, M. Abdellatif Achachi.L’année dernière, le Maroc a enregistré 45.000 arrivées de touristes brésiliens ce qui représente une hausse de 36% par rapport à 2016, soit 200.000 nuitées », a-t-il déclaré dans un entretien accordé à la MAP, à l’occasion de la tenue à Sao Paulo de la Semaine du Maroc. Le nombre des touristes brésiliens ayant visité le Maroc au cours des deux premiers mois de l’année 2018 a augmenté de 38% par rapport à celui enregistré à la même période en 2017, a fait savoir M. Achachi.

Le Maroc aspire à doubler le nombre des touristes indiens en 2019

Le Maroc ambitionne de doubler le nombre des touristes indiens en 2019, a indiqué, lundi, l’ambassadeur de SM le Roi en Inde, M. Mohamed Malki.Dans un entretien accordé à l’agence de presse indienne, Press Trust of India, M. Malki a souligné que «le Maroc, qui a accueilli 21.850 visiteurs indiens en 2017 prévoit de doubler ce chiffre en 2019 en adoptant plusieurs mesures».M. Malki a relevé que les mesures adoptées par le Maroc sont susceptibles d’encourager les citoyens indiens à planifier leur voyage vers cette destination, ajoutant qu’ «avec la hausse prévue du nombre des touristes indiens, nous avons besoin de faciliter la procédure d’obtention de visas pour le Maroc».

Quelles "causes finales" ou "raisons d'être" pour les offices de tourisme ?

Pour notre sujet, on peut hardiment poser par analogie que cette "cause finale" représente la raison d'être, la finalité ou le dessein… et force est de constater que cette cause a bien évolué au gré des évolutions sociétales et techniques depuis la fin du XIXè siècle, date de naissance des offices de tourisme. Lors de l'une de leurs réunions régulières que j'ai eu le plaisir d'animer, les directeurs des offices de tourisme alsaciens ont réfléchi sur les thèmes de formation à promouvoir pour les années futures. Se questionner sur les formations impose de se questionner sur les compétences à intégrer ou à améliorer… ce qui implique d'imaginer les missions majeures à accomplir… ce qui interroge sur les fameuses "causes finales" !

Et si le tourisme se mettait aussi au Nudge ?

Les nudges, comme des incitations toutes douces, peuvent nous aider sans le savoir et sans contraintes à faire les bons choix. Plusieurs leviers incitent ces changements de comportements et en voici quelques-uns. Le nudge, c’est créer une « architecture du choix » et dans le tourisme, nous sommes tous des architectes du choix.

Etourisme : Les 4 tendances phares de 2018

Désormais, l'objectif est de réfléchir à des solutions intuitives, originales et qui permettront un gain de temps significatif. Cette demande a été entendue puisque de nombreux acteurs du tourisme et notamment dans le secteur des transports s'allient pour faciliter le parcours clients,plus particulièrement pour les voyageurs d'affaires.Désormais l'objectif est de gagner en temps et en simplicité d'utilisation afin de créer le parcours client de demain.

1ers résultats de l’Observatoire des Décideurs de l'eTourisme ! | Etourisme.info

En termes de contenus, un tiers des acteurs institutionnels interrogés se fixe comme priorité de développer les contenus multimédias quand un autre tiers mise d’abord sur le rédactionnel. La priorité en matière de communication sur Internet reste de développer la marque, la notoriété, notamment pour développer le trafic spontané.Les acteurs institutionnels devraient sensiblement accroître leurs engagements sur les réseaux sociaux et le brand content, et dans dans une moindre mesure sur le mobile (principalement de la part des offices de tourisme).

L'hôtellerie de plein air se porte bien mais voudrait pouvoir mieux faire

Nous avons deux grosses sortes de clientèle sur le Gers : le potentiel Europe du Nord et le potentiel français. Le Gers intéresse quelle clientèle européenne ?Toutefois, le Gers, propose tous le panel de l'hôtellerie de plein air : 5 étoiles, petit camping pour séjour ou itinérance sous tente, camping à la ferme, mobile-home, grande tente safari.

Egypte : Charm El Cheikh à nouveau accessible aux touristes français

'embellie des ventes pour les vacances en Egypte ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin, puisqu'il est à nouveau possible pour les touristes français de se rendre à Charm El Cheikh. La station balnéaire réputée du Sinaï pour son eau turquoise et ses spots de plongée, est à nouveau accessible pour les touristes français. Ainsi, il est possible de s'y rendre par avion et de ne pas quitter la station balnéaire, puisque le reste du Sinaï est formellement déconseillé.

Agadir : Pleins feux sur l’action coopérative

La ville d’Agadir abrite ce jeudi une rencontre régionale dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation aux perspectives de développement de l’action coopérative, sous le thème «L’action coopérative, un levier pour un nouveau modèle de développement». Elle vient pour faire connaître l’apport des coopératives au développement socio-économique et les opportunités qu’elles offrent en matière de création d’emploi.Cette rencontre sera aussi l’occasion pour s’arrêter sur le rôle de l’Office du développement de la coopération (ODCO) à la lumière des nouveautés introduites par les nouveaux textes juridiques et de son action pour l’encouragement des coopératives et l’amélioration de leur gestion et leur fonctionnement.

Les touristes chinois ont rapporté 170 millions de dollars de recettes à l'Éthiopie en 2017

Les chiffres sur les touristes chinois en 2017 montrent une augmentation constante du nombre de visiteurs par rapport à 2016 où ils étaient alors 41 659 à avoir visité le pays. Gezahegn Abate, directeur des relations publiques et internationales au ministère de la Culture et du Tourisme d'Éthiopie (MCTE), a confié à Xinhua que bien qu'il y ait eu une augmentation constante du nombre de touristes chinois au cours des dernières années, le manque d'établissements de restauration et d'hébergement est un obstacle à une augmentation encore plus forte du nombre de touristes. Le MCTE espère que l'augmentation du nombre de lignes entre les destinations éthiopienne et chinoise permettra d'alimenter la progression constante du nombre de touristes chinois en Éthiopie.

Rallye Mille Oasis : A la découverte du Maroc authentique | Aujourd'hui le Maroc

Sous l’égide de la Fédération royale marocaine des véhicules d’époque, le Club Souss Auto Classic organise, du 22 au 27 avril, la 2ème édition du Rallye Mille Oasis.Désireux de partager leur expérience du terrain et des véhicules d’époque, les fondateurs du Rallye Mille Oasis proposent une aventure luxueuse dans les décors naturels et splendides du sud du Maroc où l’on parcourt casbahs, oasis, dunes, vallées, cimes et déserts.

Mondial-2026 : La candidature du Maroc présentée à Accra

. M. Lekjaâ a également souligné que la candidature du Maroc remplit toutes les conditions du cahier de charges de la Fédération internationale de football association (Fifa). A son tour, la secrétaire d’Etat chargée du tourisme et membre du comité de candidature du Maroc, Lamia Boutaleb, a déroulé un exposé dans lequel elle a affirmé que le Maroc dispose de tous les moyens logistiques et organisationnels pour organiser la Coupe du monde, dont une offre hôtelière capable d’accueillir l’ensemble des supporters si le Royaume organise cet événement faîtier du football mondial.

Tourisme : les bazaristes de Casablanca désœuvrés, ceux de Marrakech s’en sortent mieux

D’après la délégation du tourisme de Casablanca, ces bazaristes ne relèvent ni du ministère du tourisme ni du Secrétariat d’Etat à l’artisanat. «Il existe un comité interministériel géré par le wali de chaque région, par le ministère du tourisme et le Secrétariat d’Etat à l’artisanat qui veille à contrôler les prix affichés par les bazaristes», déclare Mohamed Bouchaab, guide touristique à Marrakech qui atteste de la bonne santé du secteur dans la ville. Une fois vendu, l’agent de voyages et le guide touristique obtiennent chacun une commission de 10% du prix de vente.

Abidjan : le Maroc présent à la 8e édition du salon international du tourisme - Barlamane

Le Maroc prend part à la 8e édition du Salon international du Tourisme d’Abidjan (SITA) qui a ouvert ses portes, vendredi, dans la métropole économique ivoirienne et se poursuivra jusqu’au 1er mai.Aujourd’hui, le Maroc reçoit quelque 200.000 touristes africains et « notre ambition est de doubler ce chiffre en deux ans », d’où l’importance de tels Salons pour faire étalage de tous les atouts du package touristique marocain qui offre « proximité géographique, exemption de Visa pour plusieurs pays africains, large éventail de produits et de services, un savoir-faire dans l’art de vivre et dans le bien-être », a ajouté M. Imani.D’après lui, l’Afrique est un continent « prioritaire » pour l’ONMT, vu que le Maroc offre tous les produits répondant aux besoins des touristes africains par rapport à tous les segments touristiques : tourisme religieux, tourisme d’agrément, tourisme d’achat et de commerce, tourisme médical, tourisme culturel, entre autres.
Tourisme et artisanat du 30 Avril au 04 Mai 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
rofoof
abh
20150226_100529
20150422_121229
20150226_101251
20150226_100815