Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Urbanisme et Habitat du 10 au 14 décembre 2018

Veille Maraacid


Pulsations urbaines : rythmes urbains et rythmes biologiques

Alors comment mieux utiliser le rythme afin d’en faire un outil urbain permettant d’améliorer l’expérience utilisateur de l’espace ? Comment permettre à l’usager de s’accorder avec son propre rythme et ses propres ressentis ? Bien utilisé, le rythme remplit différentes fonctions et assure des rôles distincts dans la conception des espaces. Tout d’abord, il permet d’organiser l’espace urbain. Il est également un agent régulateur, que ce soit au niveau des flux ou plus généralement du rythme de la ville.

Transition écologique, quand les étudiants s’impatientent

Face à l’urgence environnementale, de plus en plus d’étudiants en urbanisme s’étonnent de ne pas se voir enseigner le développement durable et l’urbanisme transitoire. Regroupés en collectifs au sein de leurs établissements, ils s’efforcent de pallier à ce manque en organisant des débats et ateliers. Des initiatives qui illustrent une certaine inertie dans l’enseignement de la fabrique de la ville dans les grandes écoles.

Imagina Madrid, une approche culturelle et artistique pour réinventer l’espace public

L’un des projets d’Imagina Madrid, un opéra urbain participatif avec les habitants. Débuté mi-2017, la première étape a donc été de mettre à plat les souhaits des habitants, de réactiver leur imaginaire pour leur permettre de se projeter dans ces lieux aujourd’hui peu attractifs. Imagina Madrid s’empare de cette nouvelle approche pour l’essaimer dans neuf lieux aux quatre coins de la capitale, comme des petites graines, dans le but d’imaginer une nouvelle façon de transformer cette ville.

Des trous dans le bâti en Chine et au Japon

Absorbé par le taoïsme, courant de pensée qui cherche l’équilibre en toute chose, le feng shui cherche donc, naturellement, l’équilibre des flux. Aussi, l’agencement de l’espace est primordial pour que la circulation se fasse correctement. Le tracé et l’orientation de la ville va suivre ces préceptes. Mais on va également veiller à ce que le bâti en hauteur ne les entrave pas. Et l’aménagement intérieur n’y échappe pas, puisque l’agencement du mobilier se doit de suivre les règles du feng shui.

Territoires durables et citoyenneté : des démarches qui se concrétisent

35 collectivités et porteurs de projets ont ainsi été labellisés pour leurs Écoquartiers (pour les étapes 2 à 4), valorisant ainsi des opérations exemplaires en matière de développement durable. Ces deux événements offrent ainsi une vision croisée entre la démarche ÉcoQuartier, qui concrétise l’engagement des collectivités de toutes tailles en faveur de la ville et des territoires durables, et les enseignements issus de la consultation citoyenne sur leur vision de leurs territoire.

L’objectif des 150 projets nationaux et régionaux atteint

En novembre 2018, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) a validé les projets de renouvellement urbain de 17 quartiers supplémentaires, portant à 149 le nombre total de quartiers depuis le lancement de la phase opérationnelle du programme.

Politique de la ville : Faire émerger un autre regard sur les quartiers populaires

Comment changer l’image de des quartiers ? C’est la question que s’est posé Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, le 11 décembre dernier, lors de la table ronde de la première Université citoyenne de l’association Bleue Blanc Zèbre, aux côtés d’élus, de représentants de médias et d’une école de journalisme.
  • Source : .Web
  • Lien :

Les nouveaux contrats de ville se dessinent

Institués pour la période 2014-2020, les 435 contrats de villes qui couvrent les 1 514 quartiers prioritaires sont actuellement dans une phase d’évaluation. Ce point d’étape viendra nourrir la révision des contrats qui, d’ici l’été 2019, devront intégrer les 40 mesures du Gouvernement en faveur des habitants des quartiers prioritaires.

À La Défense, un immeuble de 18.000 m² intégralement restructuré

C'est devenu le plus important centre de coworking d'Europe géré par la société Spaces, spécialisée dans les espaces de travail évolutifs et innovants : l'immeuble de bureaux Le Belvédère, dans le quartier d'affaires parisien de La Défense, a été intégralement restructuré par Vinci Immobilier pour le compte de l'assureur AG2R La Mondiale. Après 22 mois d'une lourde réhabilitation, le bâtiment propose dorénavant 18.000 m² de bureaux et 260 m² de commerces sur 10 niveaux. Loué en décembre 2017 à Spaces, Le Belvédère a été entièrement repensé grâce au BIM, et marie exigence environnementale et performance énergétique.

Le Plan Bâtiment Durable fait le point sur Elan, Essoc et la rénovation

Précisément sur la question de la rénovation énergétique des bâtiments, Philippe Pelletier intervient : "Il a donné lieu à une très large concertation nationale, avec des priorités claires, des objectifs et des moyens. Le temps est venu de le mettre en œuvre. François de Rugy a annoncé vouloir de nouveau rassembler les acteurs du bâtiment ; le moment n'est plus venu de faire cette concertation mais d'agir !".

Le « Prix des femmes architectes » récompense ses lauréates

Depuis 2013, l’Association pour la Recherche sur la Ville et l’Habitat (ARVHA) organise le « Prix des femmes architectes ». L’objectif, « mettre en valeur les œuvres et les carrières de femmes architectes, sources d’inspiration pour les plus jeunes » et « encourager la parité au sein de la profession », explique Catherine Guyot, directrice de l’ARVHA.
  • Source : .Web
  • Lien :

Agences immobilières : des clients satisfaits qui le font savoir sur le web

« Cette étude annuelle que nous réalisons depuis trois ans illustre l’évolution des usages des Français et démontre comment les professionnels de l’immobilier sont devenus à leur tour ‘’user centric’’. Au cœur de leurs priorités, la satisfaction client est pour eux aussi un moteur de développement et les avis le meilleur moyen de la monitorer », témoigne Jean-David Lépineux, fondateur d’Opinion System.

Crédits immobiliers : quel est le profil des emprunteurs ?

Représentant 61% de la clientèle de la société de courtage, les ménages accédant à la propriété pour la première fois empruntent en moyenne 205 423 €, à rembourser sous 244 mensualités. En octobre dernier, ce montant s’élevait à 211 858 € répartis sur 243 mois. Cafpi précise par ailleurs que les primo-accédants sont 78,39% à se tourner vers des logements anciens.

Nuisances lumineuses : les propositions du secteur de l’éclairage pour une réglementation efficace

Dans un communiqué, l’Association des Concepteurs lumières et Éclairagistes (ACE), l’Association Française de l’éclairage (AFE) et le Syndicat de l’éclairage se félicitent de la publication prochaine d’un arrêté relatif à la prévention et à la limitation des nuisances lumineuses ; un texte qui devra satisfaire aux objectifs mentionnés par la loi à l’article L.583-1 du code de l’environnement à savoir : « prévention ou limitation des dangers ou trouble excessif aux personnes et à l’environnement causés par les émissions de lumière artificielle et limitation des consommations d’énergie ».

Vers une réforme des agences immobilières

Par décret daté du 11 décembre, Mickaël Nogal est nommé auprès de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, et Julien Denormandie, ministre en charge du Logement. Son rapport est attendu pour le printemps 2019 et « pourrait donner lieu à une nouvelle proposition de loi ou des évolutions réglementaires », conclut le communiqué.

« Ready to Grids » : du Smart Building à la Smart City

S’il est encore tôt pour faire le point sur la démarche, Patrick Nossent, président de Certivéa indique : « On est à une étape très importante qui marque le début du déploiement des bâtiments connectés et communicants ». S’il reste encore du chemin à parcourir, il se félicite d’avoir « réussi à accorder tous les professionnels sur un référentiel. L’idée est que la technologie ait du sens (…et) que le numérique apporte des bénéfices sur trois volets : de l’efficacité pour les entreprises, du bien être pour les collaborateurs et de la performance environnementale ».

Le numérique, atout ou menace pour les architectes ?

Mais à l'échelle mondiale, cette menace pourrait prendre d'autres formes. L'architecte évoque notamment "un commerce mondial de plans", par lequel un architecte réalise des plans à distance, "deux fois moins chers car reproduisant des choses déjà faîtes", et qui ne se rendra jamais sur les lieux du chantier. La France pourrait être immunisée contre cette tendance encore méconnue : "que les architectes ne soient pas inquiets que leur métier soit 'bouffé' par le BIM. Nous avons un luxe de conscience architecturale et urbanistique en France", devise Christian de Portzamparc.

Le Gouvernement missionne un député sur l'habitat indigne

Édouard Philippe a donné trois étapes à respecter afin d'accomplir au mieux la mission : "Recenser les besoins opérationnels en matière de lutte contre l'habitat indigne et les mettre en regard de la diversité des procédures et des acteurs concernés par cette problématique ; mener des entretiens avec des acteurs de terrains représentatifs de l'ensemble des intervenants en matière de lutte contre l'habitat indigne ; proposer des évolutions réglementaires et institutionnelles guidées, conformément et en continuité avec les dispositions d'ores et déjà votées lors de la loi Elan".

Rénovation du logement : les aides auxquelles on peut prétendre pour lutter contre l’habitat vétuste

Plusieurs motifs poussent les gens à réaliser des travaux de réhabilitation dans leur foyer. L’une de ces raisons reste le désir de suivre autant que possible les dernières nouveautés en matière d’habitation. Si on regarde plus près ce sont les travaux qui visent à améliorer les performances énergétiques du logis qui rencontrent le plus de succès. Les travaux comme l’amélioration de l’isolation thermique permettent de réduire considérablement les factures d’électricité.

IDE en Afrique : Tanger et Casablanca dans le top 5

Les villes marocaines de Tanger et de Casablanca occupent respectivement les 3ème et 5ème places en termes d'attraction des IDE en Afrique, selon un rapport de la BAD sur la cartographie des investissements sur le continent.Au niveau d'agrégation urbain inférieur, le rapport indique que la plus forte croissance des IDE pour les villes est relevée à Accra (1ère). Cette zone comprend en effet d’importantes villes attractives des IDE telles que Casablanca, Tanger, Alger et Tunis.

Les nouvelles formes de travail : quel(s) impact(s) sur l’espace urbain ?

Le travail se fait plus diffus et moins concentré dans un lieu fixe : on travaille de chez soi, on investit les tiers-lieux, les espaces de co-working… Pour d’autres, le travail est synonyme de mobilité et ce sont les temps de transport ou de transit qui deviendront autant d’heures d’activités. La frontière sphère professionnelle/ sphère privée s’atténue et, avec, c’est la séparation entre lieux dédiés au travail et les autres lieux qui s’amenuise.

Réchauffement climatique : Département et Métropole unissent leurs forces

Le Plan prévoit en effet des mesures concrètes notamment en matière de mobilité pour construire une alternative à la voiture : création de nouvelles voies en site propre sur autoroute pour les cars, requalification des gares routières et des parcs-relais et montée en puissance des transports collectifs (métro, tramway, bus) avec un passage progressif au 100% électrique notamment à Aix-en-Provence sur la ligne de Bus à haut niveau de service ou encore à Marseille, avec le financement de 15 bus électriques supplémentaires pour la RTM.l'achat d'un vélo à assistance électrique

PPP dans les programmes de logement social au Maroc, une "expérience modèle"

S’exprimant lors de la première journée de la 5è conférence arabe sur l'habitat, M. Fassi Fihri, qui préside la délégation marocaine à ce conclave arabe, a souligné que "les PPP représentent un levier pour la promotion du logement social et une locomotive du développement économique", expliquant que les partenariats public-privé offrent des facilités financières et procédurales de taille au profit des bénéficiaires des programmes de logement social.

7èmes Universités francophones de perfectionnement des géomètres : Le foncier, levier majeur de développement

L’Ordre national des Ingénieurs Géomètres Topographes (ONIGT) et la Fédération des Géomètres Francophones (FGF) ont organisé, vendredi 30 novembre 2018 à Skhirate, avec le soutien effectif de l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie, la 7ème Conférence de l’Ingénieur Géomètre Topographe, sous le thème «Technologies avancées pour des politiques foncières efficaces». Lesquelles questions interpellent aujourd’hui, en priorité, les technologies avancées qui, a dit le Président de l’Ordre national des Ingénieurs Géomètres Topographes du Maroc, «sont en passe de révolutionner la société des hommes et la structure de leur économie, de plus en plus numérique, de plus en plus dématérialisée».

Lutte contre la spoliation immobilière : Le Maroc dévoile ses mesures

Le ministre a également évoqué l’élaboration d’un projet de loi modifiant les dispositions de l’article 352 du Code pénal unifiant la peine prévue pour les rédacteurs d’actes, et qui est en cours de discussion au Parlement, outre un projet de loi tendant à accorder au ministère public, au juge d’instruction et au tribunal la prérogative de gestion du contrat de propriété en question au cours de l’examen de l’affaire jusqu’au prononcé du verdict.

Le secteur du bâtiment encore trop pollueur selon l'ONU

Alors que le secteur du bâtiment et de la construction est, avec les transports, l'un des plus mauvais élèves en matière de réduction d'empreinte carbone, l'ONU Environnement estime pourtant qu'il "détient un énorme potentiel inexploité de réduction des émissions". Le bureau onusien s'appuie sur un récent rapport rédigé avec l'Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction et l'Agence internationale de l'énergie.

Le logement social français, entre fondements solides et avenir incertain

Depuis une dizaine d'années, la France affiche une production de logements sociaux très soutenue en comparaison à ses voisins européens, avec un rythme annuel de 100.000 logements. En 2017, 1 logement sur 4 construit était un logement social. Et sur le plan de la rénovation, les chiffres sont également conséquents : pour un parc de 5 millions de logements sociaux, plus de 300.000 sont réhabilités chaque année.

Immobilier: Pas de relance avant 2020

Pourquoi 2020? Nabila Merini, directrice de la Promotion immobilière a indiqué que le ministère travaille sur de nouveaux produits ainsi que des mesures d’accompagnement nécessaires (professionnalisation des intervenants, qualité du bâti, offre diversifiée, planification urbaine…) qui seront annoncés dans un an. Une large concertation est en cours pour concocter un produit abordable mais accessible. «Le logement de l’après 2020 sera à la portée de toutes les couches sociales», tient à préciser Nabila Merini.

Conservation foncière: La mue à marche forcée

A partir du 15 janvier 2019, la dématérialisation de l’inscription des biens à la conservation foncière par les notaires sera effective.Une fois l’acte établi, le notaire envoie le contrat pour validation auprès du Cadastre. La Conservation foncière compte 5.000 collaborateurs, dont 80% affectés aux 154 services extérieurs.

Un projet de loi pour faciliter les mobilités au quotidien

L’actualité le montre, nombre de territoires souffrent d’un déficit de solutions de transports collectifs ou alternatifs : 80 % du territoire national ne sont pas couverts par une autorité organisatrice de transports. Ce sont les « zones blanches » de la mobilité, et leurs habitants en souffrent : 25 % des actifs ont déjà refusé une offre d’emploi faute de solutions de transports, et près d’un employeur sur deux ne trouve pas de candidats pour la même raison.

"Densifiez les villes" Cécile Maisonnneuve, La Fabrique de la...

Sur l'ensemble de son cycle de vie, la consommation énergétique et la facture carbone d'un véhicule électrique est proche de celle d'un véhicule diesel, du fait du caractère énergivore de sa fabrication. Le véhicule électrique ne sera une solution qu'à deux conditions. L'alternative s'appelle aussi densification des villes : l'étalement urbain a vécu.

"Inciter au covoiturage domicile-travail" Frédéric Mazzella, Blablacar

Une voiture coûte en moyenne 6 .000 euros par an à l'usage. Par Frédéric Mazzella Fondateur de Blablacar.Ne pas réveiller le monstre est non seulement un impératif, mais surtout une urgence qui nous ordonne une réduction des émissions de CO 2 de 45 % d'ici 2030, soit - 5 % par an, dès maintenant.

Accompagner les territoires pour anticiper les enjeux de demain

Afin d’appuyer le Gouvernement dans la conception des politiques d’aménagement du territoire et de proposer des solutions adaptées aux évolutions futures de la société, le CGET a lancé quatre Fabriques prospectives depuis janvier 2018.

Le futur de la coopération et de la cohésion au cœur des débats

Des « réseaux de conception » pour mieux gérer des politiques urbaines durables Lancé de janvier à avril 2019, l'appel à projets permettra de sélectionner 200 villes dans toute l’Europe. Elles seront chargées de concevoir des plans d’action intégré. Les candidats retenus travailleront en réseau, de sept à dix villes, afin de définir des solutions sur un défi donné pour améliorer leur capacité à gérer des politiques urbaines durables.

Séminaire de l’observation urbaine To be une ville or not to be

L’objectif du séminaire de l’Observation urbaine était de définir et de mesurer la ville dans une perspective internationale, comme l’indiquait le titre choisi pour cette édition 2018, « Urbain or not urbain ? ». En effet, le besoin d’une définition mondiale des villes devient de plus en plus prégnant dans un contexte de globalisation des échanges et des savoir-faire, mais aussi des enjeux partagés (démographiques, climatiques, économiques…).

Rénover son logement : la campagne de communication qui cible les propriétaires éligibles aux aides

En une semaine, 40 000 personnes éligibles aux aides « Habiter Mieux » ont reçu un dépliant informatif directement chez eux pour financer leurs travaux de rénovation énergétique. Spot radio, encarts dans les journaux, site internet en cette fin d’année, les campagnes de communication classiques ont été rejointes par « une idée - de simple bon sens ! - : le boitage », indique Isabelle Rougier, directrice régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement en Île-de-France (DRIHL), à l’origine de cette campagne.

Numérique : une France 100 % connectée

Le 2e point d’étape trimestriel du Gouvernement sur l’avancée de la couverture numérique du territoire a été présenté ce jeudi par Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre, chargé de la Ville et du Logement. Depuis le 1er janvier, plus de 3 000 sites ont été convertis à la 4G, une avancée dans la transition numérique et vers l’égalité des territoires.

Habitat indigne: 1,3 million de ménages mal logés en Ile-de-France

Dans la région-capitale, 157.300 logements privés seraient indignes et se déploient bien au-delà des formes d'habitat conventionnel. Surfant sur la pénurie de logements privés, et des listes d'attentes interminables dans le logement social, l'habitat indigne englobe à lui seul un bâti de mauvaise qualité, de l'inconfort et de la précarité énergétique. En Ile-de-France, « près de 1,3 millions de ménages » sont concernés par l'habitat indigne, dont la plus grande partie réside dans le parc privé.
Urbanisme et Habitat du 10 au 14 décembre 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:09 Urbanisme et habitat du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:29 Urbanisme et habitat du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
cnd
20150226_095904
20150226_100556
20150226_100529
20150226_101251
maraacid