Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Urbanisme et habitat du 04 au 08 Février 2019

Veille Maraacid


Casablanca/Tramway : les travaux de Lydec achevés fin juin 2019

Les travaux de déviation des réseaux d’eau potable, d’assainissement liquide et d’électricité, dans le cadre de la réalisation des lignes T3 et T4 du tramway de Casablanca, seront achevés fin juin 2019, fait savoir Lydec, opérateur de services publics qui gère la distribution d’eau et d’électricité, la collecte des eaux usées et pluviales et l’éclairage public au Grand Casablanca.

Crédit immobilier : les taux remontent au-dessus de l'inflation, selon le Crédit Logement

Les banques françaises ont légèrement remonté en janvier les taux d'intérêt des crédits immobiliers aux particuliers, dont le niveau moyen repasse au-dessus de l'inflation au sortir d'une année marquée par des conditions sans précédent, selon l'observatoire Crédit Logement/CSA publié ce 6 février.Toutes durées confondues, les taux moyen des prêts du secteur concurrentiel ont atteint 1,45% en janvier en France, un léger rebond par rapport au mois précédent (1,44%), rapporte dans un communiqué l'observatoire Crédit Logement/CSA. Le premier organisme regroupe comme actionnaires les principales banques françaises, le second est un institut d'études de marché.Ses encours totaux ont atteint un niveau sans précédent à plus de 1.000 milliards d'euros, selon les données de la Banque de France, et le taux moyen est tombé sous l'inflation, du jamais vu depuis les années 1970.

Financement vert : BMCI déroche une ligne de 20 millions d’euros auprès de la BERD

La BMCI a signé le 4 février 2019, un contrat de partenariat avec la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) pour le programme GEFF Morocco.Selon un communiqué conjoint des deux banques, dans le cadre de ce partenariat avec la BERD, BMCI participera au soutien des projets du programme de financement Vert : GEFF (Green Economy Financing Facility) Morocco.Concrètement, le programme GEFF Morocco permettra à la BMCI d’encourager des entreprises privées des secteurs d’activité liés aux énergies renouvelables et aux questions environnementales, à investir dans l’économie verte, ainsi que de les assister et les accompagner tout au long du processus.

Les deux tiers des glaciers de l'Himalaya et de l'Hindou Kouch pourraient fondre d'ici 2100 (étude)

Les deux tiers des glaciers de l'Himalaya et de l'Hindou Kouch pourraient fondre d'ici à la fin du siècle si la planète restait sur la même trajectoire d'émissions de gaz à effet de serre, risquant de déstabiliser les grands fleuves d'Asie, selon une étude publiée lundi.Même si les nations de la planète parvenaient à contenir le réchauffement climatique du globe à +1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle d'ici à 2100, la cible basse de l'accord de Paris sur le climat de 2015, l'Hindou-Kouch-Himalaya perdrait tout de même un tiers de ses glaciers.

Paris en quête du moindre mètre carré pour le sport

A présent, les stades, gymnases et autres dojos sont utilisés à plein, et la ville bute sur le manque de place pour en implanter de nouveaux. Résultat, « pour les Parisiens, il est difficile de faire du sport : passé fin septembre, il n’y a plus de place pour s’inscrire », constate Pierre Auriacombe, élu PPCI (macronistes de droite) du 16e arrondissement et ancien rugbyman.Pour l’adjoint d’Anne Hidalgo, les clubs doivent en effet devenir la pierre angulaire du sport parisien.

Fronde contre la gestion des déchets en Russie

Des manifestations sont prévues dimanche 3 février, dans 25 régions du pays, pour protester contre une réforme de la collecte des ordures. La colère de la population, qui s’est manifestée à plusieurs reprises, en particulier dans la grande banlieue de Moscou, a pris un nouveau tour avec undécret signé mi-janvier par Vladimir Poutine, destiné à mettre en place une agence nationale chargée de la gestion des déchets. Parti d’Arkangelsk, au bord de la mer Blanche, le mouvement de contestation s’est étendu à 25 autres régions où des marches étaient prévues dimanche 3 février.

Tramway de Rabat : Début des essais sur l’extension de la ligne 2

Les essais sur l’extension de la Ligne 2 sur 7 km permettant la desserte du quartier de Yaacoub El Mansour à partir de l’hôpital Moulay Youssef à Rabat, ont commencé cette semaine dans l’attente de sa mise en service prévue fin février.Le début des essais, lancés en présence du wali de la région Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Mhidia, et de la directrice générale de la société du Tramway de Rabat-Salé (STRS), Loubna Boutaleb, intervient peu avant la mise en service officielle de cette extension prévue pour la fin du mois de février, a-t-on indiqué auprès de la STRS, soulignant qu’il s’agit de s’assurer du bon fonctionnement des équipements en place.

Batiweb

Alors que le secteur fait l'objet d'une importante réforme, le ministre Julien Denormandie a indiqué le 1er février sur Franceinfo que le nombre de biens sociaux financés par l'État était en baisse l'année passée. De fait, 109 000 logements seront produits en 2019, contre 113 000 l'an dernier. Seule catégorie en hausse : celle des Prêts locatifs aides d'intégration (PLAI), destinés aux ménages les plus démunis.
  • Source : .Web
  • Lien :

Le nucléaire ne suffira pas à sauver le climat

Les faibles émissions de gaz à effet de serre du nucléaire ne pourront pas jouer un rôle majeur, à moins de développer massivement le parc mondial de réacteurs. « Pour relever le défi de l’énergie et du climat, dans le cadre d’une baisse drastique des émissions des gaz à effet de serre, le nucléaire peut jouer un rôle en France, et sans doute en Europe et dans le monde, puisqu’il présente une production totalement décarbonée. C’est bien au regard du climat, et non plus seulement des risques associés à l’énergie de la fission, que se pose aujourd’hui la question de la place du nucléaire dans la production d’énergie.

Logement: La Fondation Abbé Pierre demande un virage politique

"Ce drame rappelle, si besoin était, que la crise du logement n'est pas un accident ou un fait divers, mais le résultat de rapports de force, de choix ou de non-choix politiques", estime la fondation dans son 24e rapport publié vendredi."Avec près de 1.800 euros de dépenses de chauffage par an en moyenne, la mauvaise performance énergétique du parc de logements français provoque un problème de pouvoir d'achat", ajoute la fondation.En mettant bout à bout les différentes coupes qui ont touché les aides personnalisées au logement, la fondation estime à 4 milliards d'euros par an leur recul total à partir de 2020.

"2 milliards d'euros nécessaires" pour le patrimoine, selon Stéphane Bern

Stéphane Bern s'est entretenu en parallèle avec l'Agence France Presse pour compléter ses propos. "On a 90 millions de visiteurs étrangers, on est le premier pays visité au monde et on ne fait que répéter que le patrimoine est une cause nationale. Mais on ne met pas les deux milliards d'euros nécessaires pour l'entretenir", a ainsi déploré le journaliste et animateur. "Les Allemands, les Anglais, les Autrichiens, qui sont moins visités que nous, ont cet argent pour entretenir et sauver leur patrimoine."

Le mouvement HLM s'invite dans le grand débat, et casse les préjugés

Estimant que le grand débat national n'aborde le sujet du logement qu'à travers un aspect "strictement budgétaire", le Mouvement HLM veut apporter sa patte aux concertations nationales et présente ce mardi cinq propositions "pour améliorer la situation du logement en France". Des préconisations qui font suite à un document plus étoffé de l'Union sociale pour l'habitat, qui tente de briser les préjugés sur les bailleurs sociaux, parfois raillés en "dodus dormants".

« Silence chantier » : le Livre blanc qui va faire grand bruit

Dévoilé en janvier 2019, le Livre blanc « Silence chantier » est une formidable boîte à outils pour limiter les nuisances sonores des travaux publics. Bruit, vibrations, émissions de poussières… les travaux du Grand Paris Express font déjà l’objet de nombreuses mesures destinées à limiter les nuisances. « Silence Chantier » est une contribution à la réflexion sur les nuisances sonores de chantiers.

Lancement d’un de projet de tri des déchets à Dakhla

Le réseau « Khalij Dakhla » (golfe de Dakhla) pour l’action associative et le développement a organisé, samedi, une rencontre autour du ‘’Projet Dakhla du tri des déchets à l’origine’’, et ce dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des zones humides (ZH). Organisée dans le sillage de l’activation du partenariat unissant ce réseau et le secrétariat d’Etat chargé du Développement durable, cette rencontre constitue le lancement de ce projet ambitieux visant à garantir le droit à la vie dans un environnement sain ainsi que le droit au développement durable.

Le gouverneur de Bangkok ne sait plus quoi faire pour combattre l’épaisse pollution atmosphérique

Le gouverneur de Bangkok a lancé un appel à l’aide, jeudi 31 janvier, pour lutter contre une pollution atmosphérique persistante. La capitale thaïlandaise est enveloppée depuis plusieurs semaines par un brouillard épais, et les solutions tentées par les autorités pour résorber cette pollution n’ont pas vraiment convaincu les quelque 12 millions d’habitants de la mégalopole, de plus en plus inquiets.

Casablanca : Conseil de la ville : Vers la résiliation du contrat de gestion déléguée avec M’dina bus ?

Rien ne semble plus aller entre le Conseil de la ville de Casablanca et M’dina bus, gestionnaire délégué du transport par autobus. En effet, il semblerait qu’Al-Baïda, l’Établissement de coordination intercommunale (ECI) qui rassemble les 18 communes du Grand Casablanca, se dirige vers la résiliation du contrat liant la ville à M’dina bus. À en croire le maire de Casablanca, Abdelaziz El Omari, une décision finale est attendue, ce mardi, à l’occasion de la réunion de l’ECI, alors que les deux parties sont devant les tribunaux pour des accusations mutuelles de non-respect des engagements.

Safi Transport urbain : L’espagnol Vectalia prend du service

La Place de l’Indépendance de Safi a connu la présentation, en fin de semaine, de 35 bus flambants neufs et leur mise en service par les responsables de la société Vectalia, nouveau gestionnaire délégué du transport urbain de la ville. Après la ville de Nador, c’est au tour de Safi de voir cette compagnie espagnole s’installer et entreprendre officiellement ses activités à la place de la Régie autonome des transports en commun.

Les architectes veulent intégrer le cadre de vie au grand débat national

Le Gouvernement répète à l'envi que le grand débat national doit être l'occasion pour tous les citoyens de s'exprimer... et les architectes ont bien reçu le message. Dans le cadre de cette vaste consultation populaire lancée par l'exécutif pour tenter de calmer la révolte sociale des Gilets jaunes, le Conseil national de l'ordre des architectes (CNOA) annonce sa volonté de prendre part aux discussions.

Développement durable : la tutelle fait le point

Sous l’œil bienveillant de son ministre de tutelle Aziz Rabbah, Nezha El Ouafi, secrétaire d'Etat chargée du Développement durable, a rappelé que son département s’est attelé en 2018 à l’accélération du rythme de réalisation du Programme national d’assainissement liquide (PNA) et ceux de Gestion des déchets ménagers (PNDM) et d’assainissement liquide intégré (PNAM) qui permettra la généralisation des services d'assainissement liquide dans le monde rural. L’accent a également été mis sur l’implémentation du Plan national d'amélioration de la qualité de l'air (PNAir).

Comment Grand Paris Aménagement imagine la ville de demain

L'homo sapiens va-t-il être supplanté par l'homo urbanus ? Sachant que 70% de la population sera urbaine à horizon trente ans, les aménageurs se doivent de réfléchir dès aujourd'hui à la construction de la ville. "Comment la fait-on à l'aune de la transition écologique et numérique tout en la conciliant avec l'impérieuse nécessité de l'inclusion sociale ?", résume Réana Tahéraly, auteure d'un rapport intitulé "Pour une stratégie d'innovation urbaine de Grand Paris Aménagement - la ville de demain, maintenant ou jamais ?".

Le gouvernement engagé pour un accès rapide et pérenne au logement pour les personnes sans domicile

Il reste beaucoup à faire pour orienter les personnes en situation de précarité vers un logement digne et pérenne mais les dynamiques sont désormais en place et l’engagement sur le terrain est total, en particulier dans les 23 territoires engagés dans la mise en œuvre accélérée du Logement d’abord. Julien DENORMANDIE, ministre de la Ville et du Logement rappelle que « la réussite du plan Logement d’abord repose sur l’implication et la conviction de l’ensemble des acteurs de l’hébergement et de l’accès au logement.
  • Source : .Web
  • Lien :

Piétonniser les rues : une stratégie commerciale ?

Alors que, depuis sa généralisation dans les années 1990, la piétonnisation des rues urbaines répond à un principe de différenciation des centres-villes vis-à-vis des secteurs dominés par l’automobile, les premières mesures en France dans les années 1970 répondaient davantage à une logique touristique et commerciale, comme le montre l’exemple de la piétonnisation de la rue du Jeu-des-Enfants à Strasbourg, portée par les commerçants locaux.

Le Roi inaugure le nouveau Terminal 1 de l'aéroport Mohammed V de Casablanca

Ces projets interviennent en concrétisation des Hautes orientations royales visant à doter différentes villes du Royaume d’infrastructures aéroportuaires modernes conformes aux normes internationales, à même de répondre à la croissance incessante du trafic passager, d’exercer un effet d'entraînement sur le territoire desservi, et d'accompagner son essor socio-économique et touristique.

Tramway de Casablanca : Le Roi acte la mise en service de la ligne 2

Le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi, au lancement de la mise en service de la deuxième ligne du tramway de Casablanca (T2).Destiné à accompagner le développement démographique et urbain de la capitale économique du Royaume, le réseau du tramway devra se renforcer davantage avec la réalisation, à l’horizon de 2022, des lignes de tramway T3 et T4 et de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) et ce, de manière intermodale et interopérable.A ces lignes de tramway (T1, T2, T3 et T4), s’ajouteront deux lignes de bus à haut niveau de service (L1 et L2) qui permettront de faire les liaisons avec les stations de tramway.
Urbanisme et habitat du 04 au 08 Février 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:09 Urbanisme et habitat du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:29 Urbanisme et habitat du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100728
abh
20150226_095904
20150226_100815
rofoof
maraacid