Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Urbanisme et habitat du 06 au 10 Mai 2019

Veille Maraacid


Lancement des présélections pour l’exploitation des Bus à Casablanca

La consultation conduite par l’ECI a pour objet d’attribuer à un opérateur économique ou un groupement le contrat d’exploitation du réseau de bus, à l’issue d’une période de mise en concurrence en deux phases : une phase de présélection et une phase de dialogue compétitif.

Repenser les politiques du logement à l'aune des nouvelles formes de sans-abrisme

Alors que le modèle néolibéral ne cesse de s’affirmer en Europe, entraînant des changements conséquents sur l’intervention de l’État dans les politiques du logement et les politiques sociales, le sociologue italien Antonio Tosi interroge dans son dernier ouvrage la portée sociale des politiques du logement dans différents pays d’Europe occidentale (France, Italie, Belgique…) et l’efficacité des politiques dites ad hoc ou spécialisées, qui ciblent des situations de pauvreté élevée ou de marginalisation sociale.

RKH Qitarat, la joint-venture de RATP Dev, Keolis et Hamad Group, a ouvert la ligne Rouge Sud du métro de Doha

Le réseau comprend trois lignes de métro automatiques à Doha, la capitale qatarienne, et quatre lignes de tramway situées dans la ville de Lusail.Le 8 mai 2019, la ligne Rouge Sud du métro de Doha a ouvert ses portes au public. Nous sommes ravis d’ouvrir la première ligne du métro de Doha aujourd’hui.

La taxe carbone est la plus efficace pour lutter contre la pollution, selon le FMI - RTBF

La taxe carbone, fixée autour de 70 dollars la tonne de CO2, est l'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, estime le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport publié vendredi."L'objectif des 2% exigerait de réduire les émissions carbone d'un tiers environ d'ici 2030 et une taxe carbone mondiale fixée à environ 70 dollars la tonne", souligne dans un post de blog commun Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, et Vitor Gaspar, responsable des affaires budgétaires du Fonds.

Pourquoi le prix du m² à Paris monte au ciel (et pourrait bientôt en redescendre)

Près de 10 000 euros pour un petit carré d'un mètre de côté. C'est le prix de l'immobilier résidentiel dans la capitale. Le quadruple d'il y a 20 ans. C'est cher. Pas encore comme à Londres, mais presque. Très cher pour les familles qui voudraient s'installer ou s'agrandir. Trop cher pour les jeunes actifs qui travaillent dans Paris. Mais pourquoi donc ? Le manque de nouvelles constructions ? Les acquisitions de richissimes citoyens d'Amérique et du Golfe arabique ? Et, tout compte fait, est-ce un prix bien raisonnable et durable ?

Patrick Bouchain : « Il faut revenir à un urbanisme démocratique »

Il est technocratique ! Il faut revenir à une meilleure définition de la commande, à un urbanisme démocratique. On ne peut pas dire le peuple veut ceci ou cela, nous le consultons en tant qu’élus et nous confions à des entreprises privées la réalisation de ce que nous avons entendu. On le voit dans la revendication des « gilets jaunes » : il y a une envie d’action de la part des gens. L’urbanisme démocratique, c’est celui qui permet à des individus ou des collectifs d’agir. Construire, c’est positif ! Ça permet de réunir tout le monde.

Marché de l’immobilier : toujours dans l’espoir de jours meilleurs

Le secteur immobilier traverse toujours une zone de turbulence. Un cycle qui dure depuis plus de trois années. Les transactions se font toujours aussi rares aux dires des agents immobiliers, notaires et promoteurs immobiliers. Et comme ce secteur d’activité représente l’un des principaux baromètres mesurant la bonne tenue de l’économie marocaine, son manque de dynamisme tire plusieurs autres secteurs à la baisse, à commencer par la consommation nationale des ciments.

1re réunion du Dialogue 5+5 sur l’aménagement du territoire, à Montpellier

Les ministres en charge des politiques territoriales ont exprimé leur souhait que les solutions passent par une gouvernance multi-niveau permettant aux autorités locales et aux États de travailler ensemble à la mise en œuvre de dynamiques de développement adaptées aux spécificités méditerranéennes. Au cours de ce premier rendez-vous, les ministres ont pu échanger avec des représentants des autorités locales venues de ces différents pays autour des conclusions de la Journée du 25 pendant laquelle celles-ci ont travaillé ensemble sur plusieurs de ces thématiques. Sur proposition de la France, l’ensemble des 10 pays ont décidé, en 2018 de travailler ensemble aux questions touchant à l’aménagement et la cohésion des territoires.

Évaluation des politiques publiques et territoires : un long fleuve tranquille ?

L’évaluation des politiques publiques constitue un enjeu politique et social dans nos sociétés confrontées à des choix complexes. Récemment, la Société française de l’évaluation a présenté à la Cour des comptes le baromètre 2018 de l’évaluation des politiques publiques en France, élaboré avec le CGET. Kevin Demangeclaude et Sarah Audras-Marcy, chargés d’évaluation et d’analyses territoriales, exposent l’intérêt de cette démarche et le rôle du CGET.

La circulation des trottinettes électriques sera interdite sur les trottoirs

Trottoirs interdits sous peine d’amende, écouteurs bannis, freins et feux obligatoires : les usagers de trottinettes électriques doivent être soumis à la rentrée à une série de règles pour mettre fin à la « loi de la jungle », a annoncé samedi 4 mai la ministre des transports, Elisabeth Borne, dans un entretien publié samedi par Le Parisien.

Habitat: Le bilan de mi-mandat de Fassi Fihri

Au niveau du logement social, le bilan diffère d'un segment à l'autre. Pour le ministre de l'Habitat, l'offre à 250.000 DH est une réussite dans la mesure où l'objectif initial de 300.000 unités a largement été dépassé. En effet, 400.793 logements ont reçu e certificat de conformité.

Le ministère de l'aménagement et de l'urbanisme fait le bilan à Rabat

Le ministre de l'Aménagement du Territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville, Abdelahad Fassi Fihri a présenté, mardi à Rabat, le bilan d'étape des activités du ministère pour la période 2017-2018, ainsi que le plan d'action de son département pour la période 2019-2021.

Kelâa des Sraghna-Rehamna Le taux de couverture en documents d’urbanisme a atteint 94,1% en 2018

Le taux de couverture en documents d’urbanisme au niveau du ressort territorial de l’Agence urbaine (AU) de Kelâa des Sraghna-Rehamna a atteint 94,1% en 2018. Présentant le bilan de l’Agence au titre de l’année 2018 à l’occasion de la tenue de la onzième session de son conseil d’administration (CA), la directrice de cet établissement public, Samira Layadi, a indiqué que l’AU a procédé au suivi des procédures d’études et d’approbation de 27 documents d’urbanisme au niveau des provinces de Kelâa des Sraghna et de Rehamna.

De nouvelles aides existent pour financer des travaux dans un logement

Elle complète le programme « Habiter mieux » qui permet de financer tous les travaux d’économie d’énergie dans tout type d’habitat jusqu’à 60 % du coût des travaux dans une limite comprise entre 7 000 et 10 000 euros.L’Anah finance la moitié des travaux et jusqu’à un montant de 25 000 euros. L’aide peut financer la moitié des travaux et jusqu’à 10 000 euros : 16 985 logements ont bénéficié de cette aide en 2018.

La Semaine de l’innovation Hlm vue par Jean-Louis Dumont et Marianne Louis

Jean-Louis Dumont : 2019 est une année anniversaire puisque le Mouvement Hlm fête ses 90 ans. Du mouvement hygiéniste qui a aussi visé les premières « accessions sociales », aux problématiques d’environnement urbain des années 2000, en passant par les Habitations à Bon Marché (HBM), la reconstruction et les grands ensembles, les Hlm ont une histoire, intimement liée à celle de la France.

Immobilier : les nouveaux quartiers en vogue au Maroc

Bouskoura et Dar Bouazza à Casablanca et l'Orangeraie à Rabat sont les nouveaux quartiers en vogue chez les citadins des deux métropoles. Plusieurs quartiers commencent à perdre la côte auprès des citadins des villes marocaines. Ces derniers aspirent à un nouveau cadre de vie où le bien-être, la sécurité et le confort deviennent une priorité, ainsi que l’accessibilité et les espaces verts, rapporte la Vie éco.
Urbanisme et habitat du 06 au 10 Mai 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Mai 2019 - 10:38 Urbanisme et habitat du 13 au 17 Mai 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
abh
20150226_100815
20150422_121229
20150226_101251
20150226_095904