Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Urbanisme et habitat du 16 au 20 Octobre 2017

Veille Maraacid


Encadrement des loyers à Lille annulé : le Gouvernement va faire appel

Alors que le Tribunal administratif de Lille a annulé l'encadrement des loyers dans cette ville, le ministère de la Cohésion des territoires a fait savoir qu'il allait faire appel de la décision. Julien Denormandie, Secrétaire d'Etat du ministère a rappelé qu'une expérimentation du dispositif était en cours.A deux trois jours après l'annonce du Tribunal administratif de Lille d'annuler l'encadrement des loyers dans cette ville, le ministère de la Cohésion des territoires a réagi et annoncé qu'il allait rapidement faire appel de cette décision.

L’immobilier se porte toujours aussi bien d’après les Notaires de France

Si la conjoncture est plutôt favorable dans le secteur du bâtiment, les Notaires de France notent eux aussi que celui de l’immobilier est en pleine croissance. 921 000 ventes ont ainsi été réalisées en un an à fin juin 2017, tandis que le taux de rotation demeure à un niveau particulièrement élevé. De quoi laisser présager le meilleur pour le reste de l’année.

Crédit immobilier : la hausse des prix des logements réduit les capacité des ménages

Selon les données publiées jeudi par l'Observatoire Crédit Logement/CSA, la hausse des prix de l'immobilier pèse de plus en plus sur la capacité des ménages à se financer alors que les conditions de financement ont cessé de s'améliorer.Le taux des crédits immobiliers s'est stabilisé en septembre à 1,56 % (hors assurance et coût des sûretés), contre 1,57 % un mois plus tôt. A l'appui de cette analyse, l'Observatoire a étudié avec l'association Les prix immobiliers (Ipi) la capacité des ménages à acheter des appartements anciens dans les villes françaises de plus de 100.000 habitants.

La pollution, responsable de 9 millions de morts dans le monde par an

Environ 92 % des 9 millions de victimes de la pollution se trouvent dans des pays à bas et moyen revenus (où le revenu national brut est inférieur à 12 235 dollars par habitant et par an, selon la classification de la Banque mondiale). Quel que soit le niveau de développement des pays, les effets de la pollution affectent de façon « disproportionnée » les populations les plus pauvres et marginalisées. Ainsi, dans les pays en voie de développement, le rapport estime que les maladies et les décès liés à la pollution représentent en termes de perte de productivité 1,3 % du produit intérieur brut, contre 0,5 % pour les pays industrialisés.

«En 2022, Casablanca aura 4 lignes de tramway et 2 lignes de BHNS»

Depuis la signature du nouveau contrat avec Casa Transport, Philippe Ratto, le patron de RAT Dev Casablanca et son équipe sont sur plusieurs fronts. Les chantiers qu’ils ont à relever à court et moyen termes sont hautement stratégiques. Il s’agit tout simplement d’arrimer la ville de Casablanca à la mobilité durable.

Attractivité des villes : un classement qui remet les pendules à l'heure

Le classement des vingt plus grandes villes françaises a été établi par les sites Jobijoba et meilleurtaux.com  ; les résultats, dévoilés par Europe 1, donnent des résultats étonnants. Ainsi, ce ne sont pas les grandes métropoles qui se montrent les plus attractives, mais des villes de province. De quoi faire réfléchir bon nombre de candidats à une vie meilleure ! Il se trouve ainsi que le trio de tête est composé de Lille, Grenoble et Dijon, trois villes qu'on n'a pas forcément l'habitude de voir dans les classements des villes les plus attractives.

European Youth Awards 2017: La startup M3KOD se distingue

Un an à peine après son lancement, l’application Ville Propre continue à rafler des distinctions Avec l’application «Ville Propre», développée et active au Maroc depuis septembre 2016, la startup a pu ainsi mettre en avant la pertinence de son projet. Récemment l’application Ville Propre a été certifiée Switchmed, une initiative qui soutient et renforce les innovations sociales et écologiques en Méditerranée.

Nouvelles centralités en devenir au sein de la Métropole du Grand Paris

Les projets, de toutes natures, suivent une vraie logique d’aménagement, en s’intéressant aux usages plus qu’aux fonctionnalités, et avec une approche de l’espace mixant les pratiques, s’enthousiasme Thierry Lajoie, président de Grand Paris Aménagement, qui a proposé cinq sites. Cet accent mis sur les usages conduit aussi de nombreux projets lauréats à développer un urbanisme transitoire sur leur site, avant même d’entamer son aménagement. Tout au long du projet, des événements conviviaux vont être organisés dans la cour intérieure du site et ouverts aux publics, afin de tester les possibilités du lieu tout en rencontrant de potentiels partenaires locaux.

Immobilier premium: La recette de Bouygues

Le fringant patron, fort de son expérience dans plusieurs pays, insiste sur la notion de zéro stock, zéro charges. «Nous sommes des industriels de l’immobilier. Les réserves foncières gelées et les stocks achevés mais non vendus ne font pas partie de la culture de l’entreprise», insiste Desveaux qui souligne que la force de Bouygues réside aussi dans «l’achat du bon terrain au bon moment». Installé pour l’heure à Casablanca, le géant de l’immobilier français, qui a investi le segment premium, tient à clarifier son positionnement.

Les organismes HLM ferment leurs offices en protestation contre le plan logement du gouvernement

Mobilisés contre le plan logement du gouvernement, qui prévoit notamment la baisse des APL et des loyers dans le parc social, les professionnels du secteur ont choisi de fermer les offices en signe de protestation. Une lettre a également été adressée aux parlementaires afin d’attirer leur attention sur « les conséquences catastrophiques » que pourraient avoir de telles mesures.

Plan logement, RT2018, simplification des normes... Jacques Mézard nous répond

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard a reçu Batiactu pour défendre la cohérence de sa stratégie logement. L'occasion aussi d'annoncer la nomination de Thierry Repentin à la tête du Conseil supérieur de la construction, ainsi que d'évoquer une éventuelle RT2018, et le travail de simplificiation des normes sismiques et d'accessibilité.

Un prêt d’un milliard d’euros octroyé au Grand Paris Express

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé le 16 octobre dernier un prêt d’un milliard d’euros à la Société du Grand Paris dans le cadre du Grand Paris Express. Cette initiative fait ainsi suite à un premier contrat signé en 2016, dont la valeur équivalait déjà à un milliard d’euros. De quoi contribuer très largement au projet qui était défendu par une centaine d’élus franciliens la semaine dernière.

"L'architecture ne doit pas faire les frais de la réforme des HLM", C.Jacquot

Catherine Jacquot, président du COnseil national de l'ordre des architectes (CNoa), réagit à l'interview de Jacques Mézard dans Batiactu. Et s'inquiète de voir l'obligation de concours d'architecture pour les OPH entrer dans la négociation entre les pouvoirs publics et le monde HLM. Catherine Jacquot : Il y a beaucoup de points positifs dans le plan Logement. Notamment la volonté de dynamiser la construction en zones tendues, et de cibler plutôt les réhabilitations en zones détendues. Je remarque aussi que les pouvoirs publics veulent procéder à la réforme du monde HLM en deux ou trois ans. Nous pensons effectivement qu'il faut éviter toute brutalité et maintenir les ressources des bailleurs sociaux. Rien ne doit ralentir les opérations de construction et de réhabilitation alors que les besoins en logement sont si importants.

Rénovation thermique, voitures électrique... l’Ademe veut plus de mesures concrètes

Pour l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, il faut être plus ambitieux pour espérer atteindre la neutralité carbone après 2050.Vélo, voiture copartagée et électrique, résidences collectives (de préférence) et à haute performance énergétique et, bien sûr, développement des énergies renouvelables : sans effort important dans ces domaines, la neutralité carbone, objectif annoncé pour l’horizon 2050, ne sera pas atteinte.En publiant, jeudi 19 octobre, son « Actualisation du scénario énergie-climat 2035-2050 », l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) revisite le scénario du gouvernement,jugé par ailleurs« volontariste » et « ambitieux », présenté notamment dans le plan Climat lancé par Nicolas Hulot, le ministre de la transition écologique et solidaire, le 6 juillet, ainsi que par la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

La décentralisation en chiffres : TVA, gestion locale, transport urbain, le ministère de l'intérieur prône la transparence

Taxes, état de gestion des services d'assainissement liquide, sociétés de transports, approvisionnement en eau potable, le ministère de l'intérieur a dévoilé les chiffres clés de la décentralisation dans un document publié récemment. Il s'avère, en effet, que les dotations TVA accordées par région dans le cadre du Programme d'approvisionnement groupé en eau potable des populations rurales (Pager) entre 1998 et 2015 atteignent environ 2,23 milliards DH pour l'ensemble des 937 communes bénéficiaires.

Mehdia : Le premier Plan d’aménagement au centre des débats

Le Plan d’aménagement de Mehdia a fait l’objet, en fin de semaine, d’une rencontre revêtant un caractère capital, sachant que cette station balnéaire n’a jamais bénéficié de documents d’urbanisme. Parmi les orientations stratégiques qui ont été prises par l’Agence urbaine de Kénitra-Sidi Kacem pour la réalisation du Plan d’aménagement de Mehdia figurent le développement du tourisme durable, la valorisation des sites historiques et culturels, la création de zones dédiées aux activités de pêche côtière, la diversification de l’offre immobilière et l’amélioration des services 

Développement durable: Après la COP22, de gros chantiers encore

Nous avons identifié trois axes prioritaires, mise en place d’un plan quinquennal 2017-2021 portant sur la relance du Programme national de valorisation des déchets ménagers, l’intégration dans le Programme national d’assainissement d’une partie du monde rural et enfin l’adoption du plan national de l’amélioration de la qualité de l’air. Autre nouveauté de ce plan quinquennal, l’obligation de créer à l’intérieur des nouveaux CEV des centres de tri pour la valorisation des déchets ménagers.

Rabat/Conseil préfectoral: Le plan de développement lancé

Un programme composé d’une vingtaine de projets qui devraient être réalisés durant la période 2016-2021 avec la contribution d’autres partenaires. Sa réalisation va nécessiter un budget de 554 millions de DH dont la part de contribution du conseil préfectoral s’élève à 138 millions de DH. Certains projets sont déjà achevés et opérationnels. C’est le cas du Centre d’accueil de jour des malades d’Alzheimer situé au quartier Nahda dans l’arrondissement Youssoufia.

Sommet mondial du design, un rendez-vous à Montréal

Le Sommet Mondial du Design comprend trois volets bien distincts : une exposition qui fera la promotion des principales innovations en matière de design avec plus de 350 exposants à l'affiche, un congrès réunissant plus de 650 conférenciers experts, comptant plus de 40 conférenciers vedettes, qui aborderont une multitude de sujets liés aux 6 disciplines du design ainsi qu'un sommet durant lequel sera entérinée, en grande première mondiale: la ‘Déclaration de Montréal sur le design’ (ou, ‘Montréal Design Declaration’). Le Sommet Mondial du Design de Montréal en un coup d'œil : Rencontre du Sommet Mondial du Design (sur invitation uniquement) : 23-25 octobre 2017

Assurance emprunteur: Mariage forcé avec sa banque

Voulue par les autorités monétaires et soutenue par un peu plus de compétition entre les banques, la décrue des taux d'intérêt est visible  depuis deux à trois ans. Le taux moyen appliqué au crédit à l'habitat est même descendu sous la barre de 5% en 2016. Si le client a plus de chance de bénéficier d'un taux intéressant en faisant jouer la concurrence, il n'a en revanche aucune marge de négociation sur l'assurance adossée à son emprunt.

Emmanuel Macron se montre très critique envers la gestion du logement social

Le chef de l’Etat a annoncé dimanche soir qu’il allait demander aux acteurs du logement social d’« un peu baisser les loyers », promettant de « baisser d’autant les APL ».« Ce qui est croquignolesque, dans le monde où nous vivons, c’est que nous finançons le logementsocial, mais il augmente les loyers, et nous finançons de l’autre côté les locataires les plus modestes par les APL [aides personnalisées au logement]. » Dans son entretien télévisé sur TF1, dimanche 15 octobre, Emmanuel Macron s’est montré particulièrement critique à l’égard des organismes HLM. « Le gouvernement va demander aux acteurs du logement social d’un peu baisser les loyers » et « en face, on va baisser d’autant les APL ».

Du virtuel aux actions bien réelles, le groupe Facebook "Action Save Casablanca" se mobilise pour la propreté des rues de la ville blanche

Dimanche matin sur la place des Nations unies à Casablanca, un groupe d'une trentaine de personnes armé de sacs poubelles et de pinces à ordures ont débarrassé la célèbre place des nombreux déchets qui la polluaient. Une initiative citoyenne menée par le groupe Facebook Action Save Casablanca, afin de sensibiliser la population aux problématiques environnementales et au vivre ensemble.Le pas a en tout cas été franchi par Action Save Casablanca, un autre groupe sur Facebook qui ne compte pour l'instant que 700 membres, des personnes plus motivées que jamais à agir en réponse au défaitisme ambiant qui règne sur Save Casablanca et, de manière plus générale, sur la société marocaine.

La qualité de l’eau se dégrade encore en France

L’association de consommateurs dénonce la contamination persistante des écosystèmes par les pesticides essentiellement d’origine agricole. Ces substances chimiques sont désormais massivement présentes dans la moitié des rivières françaises et dans un tiers des nappes phréatiques. Et pas seulement sous forme de traces. Sur 53 % des points de mesure de la qualité des eaux de surface, la norme de qualité nécessaire pour l’eau potable (0,1 microgramme/litre) est dépassée. C’est aussi le cas dans 31 % des nappes souterraines, qui demandent pourtant bien plus de temps avant d’être touchées.

Valorisation des déchets: Ce qui va vraiment changer

Un plan national de valorisation de déchets est en cours de préparation. «Les discussions ont été entamées avec le ministère des Finances pour l’inclure dans la loi de finances 2018», confie à L’Economiste Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat chargée du Développement durable. Une enveloppe de 1,5 milliard de DH sera consacrée à cette stratégie qui est suspendue au visa du département de Boussaid.

Comment les grandes villes européennes luttent contre la pollution

A Copenhague, le vélo est roi. La ville s’est fixé un objectif : atteindre la neutralité carbone en 2025. Elle vise 50 % de déplacements à bicyclette d’ici à 2025. Pour cela, la capitale danoise a prévu d’investir 134 millions d’euros en dix ans. Elle a notamment établi un plan de « superautoroutes » à vélos, qui s’étendront à la banlieue proche. La première des 28 routes prévues a ouvert en 2014, onze autres devraient être terminées d’ici à fin 2018. Un nouveau mobilier urbain, également, est imaginé – des rambardes pour éviter de poser le pied à terre au feu, des poubelles inclinées vers les pistes.

Le groupe Suez ne gérera plus les services de propreté de Casablanca

Après une série de réunions de négociations, le Conseil de la commune de Casablanca et le groupe Suez ont officiellement mis fin au contrat de SITA Blanca, filiale de la société française, qui était jusqu’à ce jour en charge de la collecte des déchets ménagers et de propreté urbaine dans certains arrondissements de la métropole.La décision a été prise le 15 septembre dernier lorsque le conseil de la commune de Casablanca a approuvé la résiliation de ce contrat de 7 ans, signé en 2014 pour améliorer la situation de la propreté dans la ville, au terme d’une session extraordinaire du Conseil.

Taxe d'habitation, ISF, "flat tax"... Les principales mesures fiscales du budget 2018

Mesure phare du programme d'Emmanuel Macron, la réforme de la taxe d'habitation débutera par une première baisse de 3 milliards d'euros. Près de 80 % des foyers actuellement assujettis à cet impôt, soit plus de 17 millions de ménages, seront concernés. Ils "auront un tiers de moins à payer" en 2018, selon le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. Deux étapes similaires suivront en 2019 et 2020, avec des réductions de 6,6 milliards d'euros et de 10,1 milliards, aboutissant à la suppression de cette taxe pour les ménages concernés.

Logement: introduction prochaine d'une nouvelle formule destinée à la location

Une nouvelle formule destinée à la location de logements sera introduite dans le marché locatif dans l'objectif de diversifier l'offre et de satisfaire la demande, a indiqué dimanche le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Temmar.Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, M. Temmar a indiqué que le marché locatif, qui est souvent un segment occulté, devrait faire l'objet d'une réflexion et d'étude pour diversifier l'offre de logement, indiquant toutefois que son secteur œuvre à étudier tous les segments qui peuvent apporter un plus pour la diversification de l'offre en matière de l'habitat.Concernant la formule de Logement participatif aidé (LPA), suspendue depuis 2012, le ministre a indiqué que ce dispositif serait relancé en 2018 avec de nouvelles conditions et plus de garantie dans l'objectif de diversifier l'offre et de satisfaire la demande.

Marché francilien du bus électrique : les industriels en ordre de bataille

Du Français Bolloré aux Chinois BYD et Yutong, tous les acteurs lorgnent la manne de 2 milliards d’euros que représente l’électrification des autobus en Ile-de-France.Les constructeurs sont électrisés par les promesses d’un chambardement dont l’épicentre se trouve en région parisienne : la flotte d’autobus de la RATP – 4 600 véhicules – devra être complètement propre en 2025 et comporter de 70 % à 80 % de bus électriques, soit de 3 000 à 3 700 véhicules (le reste devant rouler au gaz).En outre, une part non négligeable des 4 000 autres bus et cars roulant en Ile-de-France sur des lignes régulières hors RATP va devoir s’électrifier, ne serait-ce que pour entrer dans Paris, qui vient d’annoncer la fin du moteur thermique pour 2030.

Transport urbain Une nouvelle feuille de route pour Rabat

Des changements dans la procédure des appels d’offres concernent la gestion déléguée des bus assurée actuellement par la société Stareo dans la région de Rabat-Salé-Témara. Le groupement Al Assima prévoit d'abandonner le système de pré-qualification et de passer directement au lancement d’appel d’offres ouvert pour tous les opérateurs. «Ce qui va permettre de faire jouer la concurrence», indique Jamaa El Moatassim, président du groupement qui supervise la gestion de ce secteur.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Juillet 2018 - 18:02 Urbanisme et habitat du 16 au 20 Juillet 2018

Lundi 16 Juillet 2018 - 16:47 Urbanisme et habitat du 09 au 13 Juillet 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
20150226_100728
20150226_101251
20150226_100529
maraacid
abh