Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Urbanisme et habitat du 17 au 21 Juin 2019

Veille Maraacid


Habitat rural: La nouvelle formule d’El Fassi

Si Abdelahed El Fassi a reconnu avoir signé des conventions avec des présidents de régions, il a néanmoins fait part de sa déception face à l’attitude de certains responsables des collectivités territoriales obnubilés par l’obtention de financements. Ces derniers prétendent être les seuls à connaître les besoins et les attentes. Et à ce titre, ils savent comment redistribuer ces fonds.

Pollution atmosphérique: Ce que risque le Maroc

La pollution atmosphérique coûte au Maroc chaque année plus de 1,04% de son PIB. C’est ce qu’a annoncé Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat en charge du Développement durable, lors d’une rencontre autour du Plan national de l’air, organisée lundi dernier à Rabat.

L’innovation sociale face à l’urgence climatique

La ville de demain, inclusive et respectueuse de l’environnement, reste à inventer. Et aucun de ces acteurs ne peut agir seul. La population l’a bien compris. 86 % des Français pensent qu’il est urgent que les associations et les entreprises travaillent ensemble pour résoudre les problèmes de la société* et améliorer la qualité de vie au quotidien. Ce constat est de plus en plus partagé par les acteurs publics comme privés.

Airbus, Groupe ADP et le groupe RATP signent un partenariat pour étudier l’intégration des véhicules volants dans le transport urbain

Airbus est déjà présent dans la mobilité à la demande, notamment à travers son offre de service Voom, s’appuyant sur l’usage d’hélicoptères en zone urbaine, et développe des démonstrateurs de véhicules VTOL, Vahana et CityAirbus, 100% électrique et zéro émission de CO².Le groupe RATP, leader des solutions de mobilité urbaine, va travailler en particulier sur les volets intermobilité, insertion urbaine et acceptabilité afin de rendre le véhicule autonome volant accessible au plus grand nombre dans une logique d’articulation avec les offres de mobilité déjà existantes.

Police administrative de Casablanca : lancement officiel fin juin

“Le lancement officiel ainsi que la généralisation de la police administrative de Casablanca, sur l’ensemble des arrondissements de la ville, sont prévus, au plus tard, pour la dernière semaine du mois de juin 2019”, nous apprend une source autorisée au Conseil de la ville.

Les taux des crédits immobiliers vont-ils tomber encore plus bas?

Une première dans l'histoire de la France. Le dernier record en date était de 0,10% en juillet 2016, une année où les taux des crédits immobiliers avaient atteint des niveaux planchers inédits à l'époque (en novembre plus précisément).

Quand les Européens disent non à la folie des loyers

Outre Paris, Dublin, et donc surtout Berlin, la hausse se fait également sentir à Bruxelles, Londres évidemment, et aussi Amsterdam. Des villes qui sont encore loin des prix stratosphériques du m2 parisien et londonien à la location : plus de 26 euros…

Marché de l’immobilier : une panoplie de produits bancaires pour les MRE

Les Marocains résidant à l’étranger ont depuis toujours redonné du souffle au marché de l’immobilier marocain en investissant dans différentes villes du Royaume. Même si ce rythme d’investissement est moins soutenu depuis quelques années, à en croire les agents immobiliers approchés, cette clientèle constitue un marché de taille pour les promoteurs et pour les banques.

Maroc : Le coût de dégradation dû à la pollution de l'air estimé à 1,62% du PIB (El Ouafi)

Lors d’une rencontre organisée en marge de sa visite au Laboratoire national des études et de surveillance de la pollution (LNESP), en présence du chef du gouvernement, Mme El Ouafi a souligné que la pollution de l’air est l'un des domaines auquel le secrétariat d’État accorde une importance particulière en raison de son impact direct sur l'Homme et l'environnement, relevant que le laboratoire "demeure l’instrument scientifique et technique du secrétariat d’Etat chargée du développement durable dans les domaines de surveillance et de contrôle de la pollution".

Profession : répa rateur clandestin

À force de coupes budgétaires à Rome, un collectif de citoyens s’est mis en tête de rafistoler lui-même le mobilier urbain défectueux. À la limite de la légalité, ces réparateurs clandestins doivent cacher leur visage et agir en toute discrétion. À Paris, un collectif similaire s’était introduit illégalement dans le Panthéon pendant un an pour remettre l’horloge Wagner en état de marche. Ces pratiques jettent un projecteur sur les « délaissés urbains », ces fragments de ville négligés ou oubliés.

La course à pied généralisée pour une ville plus durable

Différents groupes de joggeurs commencent alors à associer ramassage des déchets publics avec exercice physique. Rapidement, la démarche gagne d’autres villes du pays. Puis à partir de 2018, elle gagne en reconnaissance à l’international, une partie de ce public mondial ayant été sensibilisé aux questions liées à la pollution au plastique, notamment suite à la vague d’articles portant sur le vortex de déchets du Pacifique nord, publiés cette même année. En France, c’est à Nantes que l’initiative semble avoir débuté.

L’OCDE constate une relance du soutien aux combustibles fossiles, qui compromet la lutte contre le changement climatique

Le rapport OCDE-AIE sur l'état d'avancement des réformes des subventions inefficaces aux énergies fossiles qui encouragent leur surconsommationmontre également que même au sein d’un groupe de 44 pays de l’OCDE et du G20 dans lesquels le soutien aux combustibles fossiles continue de reculer, cette baisse a ralenti. S’inspirant des données de l’OCDE, les pays du G20 se sont engagés à Pittsburgh en 2009 à « rationnaliser et éliminer progressivement à moyen terme les subventions inefficaces aux énergies fossiles qui encouragent leur surconsommation ».

L’informel en ville est-il à bannir ?

Hors-la-loi, l’informel urbain semble déranger et troubler l’ordre établi des villes du Nord. Souvent synonyme d’illégalité et source de tensions entre les usagers de la ville, on tente souvent de la cacher, voire de la masquer. Pourtant, avec l’arrivée de populations aux modes de vie informels et précaires, ces pratiques sont aujourd’hui inscrites dans les paysages urbains de certains lieux tels que les places, sorties de métros, ou encore rues. Parfois moins visibles, l’informel se cache tout en s’insérant dans les espaces déjà bâtis, créant des lieux de revendication au droit au logement et aux pratiques artistiques alternatives.

Vers des villes zéro gaspillage alimentaire ?

On estime à 1,3 milliard de tonnes le poids des aliments gaspillés chaque année dans le monde, soit 41,2 tonnes jetées chaque seconde. Des chiffres impressionnants qui révèlent un problème d’ampleur mondiale. Mauvaise gestion alimentaire et augmentation des déchets ménagers, le gaspillage alimentaire intervient dans l’ensemble des phases de production, distribution et consommation.

La ville reprend-elle son autonomie ?

Mais vouloir affranchir la ville de son milieu est une chimère quand on sait que la ville est – par excellence – le territoire qui ne produit pas les ressources qu’il consomme. À mesure que les métropoles se sont agrandies et complexifiées, elles ont multiplié leurs besoins et leurs dépendances. Faute de champs elles ont dû importer les aliments, faute de centrales ou de panneaux solaires elles ont acheminé l’électricité et faute de centres de tri, elles ont exporté leurs déchets .

Pas de solution miracle pour dépolluer Beijing

Face à un problème majeur de pollution de l’air, les autorités chinoises ont tenté en 2013 de mettre en place un plan drastique de réduction des émissions carbone dans les grandes villes.

Les communs urbains : nouveau droit de cité ?

La notion de « communs » traduit un intérêt croissant de la société civile pour produire, gérer et partager des ressources matérielles et immatérielles de façon collaborative et ouverte. Comment ces nouvelles façons de faire en commun s’inscrivent-elles dans les territoires et contribuent-elles à les redéfinir ? Sont-elles susceptibles de renouveler la production de la ville et d’accéder au rang d’un nouveau « droit de cité » ?

Loi mobilités : des transports plus faciles, moins coûteux et plus propres

Tout comprendre sur la Loi mobilités (PDF - 183.45 Ko)Pourquoi une loi sur les mobilités ? Projet de loi d'orientation des mobilités (pdf - 853.55 K

Les communs en friches

Dans ce contexte où de nouveaux entrepreneurs ont appris à empailler les friches dans leur propre image, de manière à empêcher toute production d’un milieu commun, il importe que les pratiques d’espace que permettent les lieux intermédiaires s’organisent afin d’opposer des milieux communs à ces tentatives de réappropriation.Vers une autodétermination des lieux intermédiaires en tant que communs ?

Guillaume Faury commence à dévoiler sa vision stratégique pour Airbus

Le nouveau patron d'Airbus, Guillaume Faury, commence à dévoiler sa vision stratégique. Outre la remise en ordre de bataille du groupe déboussolé par cette crise, Guillaume Faury doit apporter une vision d'avenir pour Airbus, après l'abandon d'un de ses programmes les plus emblématiques, le géant des airs A380, et à l'heure où le secteur aérien est confronté à de multiples défis."

DG de Suez: "Le Maroc est une base importante pour nous en Afrique"

S'exprimant lors d'une rencontre avec la presse marocaine, M. Camus, qui a tenu pour son premier déplacement en tant que DG de Suez de venir au Maroc, a indiqué que la capacité du groupe à investir dépend fortement du niveau de régulation et de réglementation, avant de relever que dans le Royaume, le cadre est favorable.

A Toronto, la « ville Google » en quête d’une gouvernance de ses données numériques

Aujourd’hui : la ville pilotée par les données (5/5).Mais, depuis quelques mois, la ville de Toronto, capitale de l’Ontario (Canada), s’est plutôt muée en une arène où s’affrontent des visions radicalement opposées de la gouvernance des données urbaines et des choix démocratiques qui en découlent.La collecte et l’usage des données dans les villes seront un des thèmes débattus lors de la conférence « Liberté, égalité, pérennité : la ville-monde face aux défis du siècle » organisée par Le Monde Cities, vendredi 28 juin, de 9 heures à 12 h 30, à Ground Control (Paris 12e).
Urbanisme et habitat du 17 au 21 Juin 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Octobre 2019 - 10:23 Urbanisme et habitat du 07 au 11 Octobre 2019

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:09 Urbanisme et habitat du 23 au 27 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
cnd
20150226_100815
20150226_100728
maraacid
20150226_100556