Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Urbanisme et habitat du 20 au 24 Mai 2019

Veille Maraacid


Rénovation énergétique : le plan Marshall du bâtiment

Secteur le plus énergivore dans Paris intra-muros, le bâtiment doit se refaire une beauté s’il veut atteindre les objectifs de neutralité carbone d’ici 2050. De nombreux organismes apportent leur soutien aux copropriétés privées, les aidant à programmer leur travaux et à les financer, parfois au-delà de 70% grâce aux subventions.

Rabat : Pas de bus roses dédiés aux femmes

Il n’y aura pas de bus roses réservés aux femmes au sein du réseau qui sera mis en service prochainement par le nouvel opérateur, confirme un adjoint du maire de Rabat. Une mise au point qui intervient après la publication des informations par la certains journaux électroniques sur l’intention de la mairie de la mise en circulation des bus roses.

Le prix du m2 va frôler les 10 000 euros à Paris cet été

Selon les chiffres des notaires et de l’Insee publiés jeudi 23 mai, les logements anciens, en France, se renchérissent de 0,7 % en moyenne au premier trimestre de 2019, comparé au dernier trimestre de 2018. A Paris, le coût du mètre carré a crû de 6,5 % en un an et atteint, en moyenne, 9 680 euros. Pour échapper à cette transparence, les agents immobiliers affichent donc un prix « commission incluse » soumis aux taxes : « Avec une commission d’agence moyenne de 5 %, Ie gain supplémentaire, pour les départements, avoisine les 600 millions d’euros par an», estime Thierry Delesalle, notaire chargé de la conjoncture immobilière.

Immobilier : Les ventes se contractent dans les grandes villes

Les prix de l’immobilier ont légèrement reculé au premier trimestre, d’après l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) de Bank Al-Maghrib (BAM). Cette baisse des prix n’a toutefois pas entrainé une hausse les transactions dans les grandes villes. Ainsi, le nombre de ventes dans les différents segments a reculé à Casablanca (-6,5%), Rabat (-11,9%), Tanger (-21,9%) et Marrakech (-34,9%).

Maroc : l’immobilier s’enfonce-t-il dans la crise ?

Selon Bank Al-Maghrib, en glissement trimestriel, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a reculé de 0,7%, recouvrant des replis de 1,1% pour les prix du résidentiel et de 0,4% pour ceux du foncier ainsi qu’une hausse de 0,9% pour ceux des biens à usage professionnel. Concernant le volume des transactions, il a enregistré une diminution de 12,7% traduisant des baisses de l’ensemble des catégories, avec des taux de 13,4% pour les biens résidentiels, de 12,2% pour les terrains et de 8,5% pour les actifs à usage professionnel.

Ramassage des ordures: Fès opte pour le tri à la source

De son côté, le Conseil communal vient d’adopter le tri à la source des déchets de la ville. Proposé par l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre (AESVT), «ce projet émanant de la société civile est considéré comme une première dans les sessions ordinaires du conseil. Il s’inscrit dans le cadre de la démocratie participative décrite par la loi organique relative aux communes», souligne Driss El Azami El Idrissi, maire de Fès.

BAM: l'immobilier en berne

Selon les statistiques de l'indice des prix des actifs immobiliers de Bank Al Maghrib, le premier trimestre 2019 se veut plutôt mauvais pour le secteur immobilier au premier trimestre de l'année, l'indice des Prix des Actifs Immobiliers (IPAI) a connu des baisses de 0,7% en glissement trimestriel et de 0,2% en comparaison annuelle. Surtout, le nombre de transactions a diminué de 12,7% d'un trimestre à l'autre et a augmenté de 1,1% par rapport au premier trimestre 2018.

Villes sans bidonvilles ou bidonvilles sans villes ?

Selon les statistiques du département de Abdelahad Fassi-Fihri, à ce jour, ce programme a permis l’amélioration des conditions de vie de près de 277.583 bidonvillois de 59 villes sur les 85 qui devaient être déclarées “Villes sans bidonvilles”, soit près de 66% des familles concernées (388.400). Rappelons que le nombre initial des ménages recensés en 2004 n’a été que de 270.000 soit une hausse de 56% (environ 10.600 ménages supplémentaires par an). Des chiffres qui se révèlent approximatifs puisque le HCP a indiqué que le logement de type «bidonville ou habitat sommaire» représente 5,6% des ménages au Maroc, soit plus de 420.00 familles.

Selon Airbus et la RATP, le transport urbain volant est pour bientôt

Lors du sommet Tech for good, qui s'est tenu le 15 mai à l’Élysée, les deux fleurons français du transport ont déclaré unir leurs forces pour développer un réseau de taxis volants autonomes d'ici cinq ans. Ce mercredi 15 mai, lors du sommet Tech for good à l’Élysée, le géant français de l’aéronautique et la régie des transports parisiens ont annoncé un partenariat pour « explorer la faisabilité » de véhicules volants autonomes comme transports publics dans la capitale. L’avionneur, de son côté, n’en est pas à son premier coup d’essai en ce qui concerne les véhicules volants autonomes.

L’homme est-il fait pour vivre dans une tour ?

De quoi donner toujours plus le vertige dans un monde où plus de 16 000 constructions dépassent les 100 mètres de hauteur. Réponse au besoin croissant de densification des villes ou symbole de puissance ? Une chose est sûre : l’accélération de l’urbanisation verticale des villes gagne l’ensemble des continents. Mais qu’est-ce que c’est que de vivre dans une tour ?

Pollution de l’air : l’État enfin condamné à verser des dommages et intérêts ?

En décembre 2016, de nombreuses métropoles françaises étaient asphyxiées par un pic de pollution long et intense, causant une augmentation significative des cas de pathologies respiratoires. Cet épisode révélait une nouvelle fois la carence de l’État et l’obligation qu’il a de maintenir les taux de pollution en dessous des valeurs limites.

En 2024, autour de la tour Eiffel, « le plus grand jardin de Paris »

Cela fait des années que la Mairie et la Société d’exploitation de la tour Eiffel (SETE) réfléchissent à la façon de mieux accueillir les touristes qui viennent découvrir cet emblème de Paris et de la France. Si quelque 20 millions de personnes par an disent venir visiter la tour Eiffel, seuls 7 millions y montent. La plupart se contentent de se balader autour et de faire une photo souvenir. Ce qui a conduit la Ville à étendre le périmètre qui sera aménagé aux 54 hectares qui vont du Trocadéro à l’Ecole militaire.

Bus à Casablanca: 2,4 milliards de DH pour le futur réseau

Près de 2,4 milliards de DH. C’est l’investissement nécessaire pour l’acquisition d’un parc de 700 bus qui seront en circulation à Casablanca d’ici 2021. A quelques mois de l’échéance du contrat de gestion déléguée de M’dina bus, l’Etablissement de coopération intercommunal (ECI) et la SDL Casa-Transports préparent le terrain pour le prochain délégataire des services de transport urbain par bus.

Tramway/ Ligne T2 : Deux semaines d'arrêt en juillet

La branche Derb Ghallef-Ain Diab de la ligne T2 du tramway de Casablanca sera à l’arrêt pendant 15 jours, entre le 20 juillet et le 5 août prochain.

Les frais de notaire vont-ils encore augmenter sous la pression des départements?

Les départements, grands perdants de la refonte de la fiscalité locale, voudraient une nouvelle fois relancer le débat de la hausse des droits de mutation.Ce fonds pourrait notamment être financé par une hausse de 0,2 point des droits de mutation. Si cette augmentation de 0,2 point peut sembler faible au premier regard - 400 euros de plus à verser pour un achat à 200.000 euros - "elle succède à hausse de 0,7 point proposée par le gouvernement en 2014 et appliquée progressivement par la plupart des départements…

Casablanca : les nouvelles dispositions prévues dans les contrats de gestion déléguée des ordures

Le Conseil de la ville de Casablanca corrige le tir. Suite aux remarques formulées par le ministère de l’intérieur, la commission des services publics, du patrimoine et des prestations, a procédé, lors de sa session de mai 2019, à l’étude et au vote de quatre modifications de taille des contrats de la gestion des déchets. Ces changements ont pour objectif de se conformer à plusieurs textes de loi, des références juridiques auxquelles la commission s’est conformée finalement, en approuvant ces modifications.

Les dessous de la pyramide de Pei

L’architecte américain d’origine chinoise Ieoh Ming Pei s’est éteint mercredi 15 mai dernier, à l’âge de 102 ans. Lauréat du Pritzker Prize en 1983, il fut à l’origine de nombreux projets internationaux, comme la National Gallery of Art de Washington en 1978, la tour de la Bank of China à Hong Kong en 1989, plus récemment, le musée d’Art islamique de Doha (2008). L’iconique pyramide du Musée du Louvre, livrée en 1989, reste à ce jour son projet le plus connu.

La Pyramide du Louvre, l'un des chefs-d'oeuvre de Ieoh Ming Pei

Ouverte au public le 1er avril 1989, la Pyramide du Louvre, est l'un des chefs-d'œuvre conçus par l'architecte d'origine chinoise, Ieoh Ming Pei, décédé le 16 mai 2019. A l'occasion de trente ans de sa construction, un visuel participatif de l'artiste JR a été dévoilé et le ministre de la Culture, Frank Riester, a tenu un discours. Retour sur une aventure architecturale.

Comment s'est portée l'architecture française en 2018 ?

Pour rappel, les chiffres extraits de l'année 2018 s'appuient sur les travaux réalisés en 2017 et déclarés par leurs concepteurs l'année suivante. Ces statistiques de la Mutuelle des architectes français (Maf) démontrent ainsi que ses adhérents ont travaillé pour 55,3 milliards d'euros de chantiers, un chiffre en hausse de 5,8% par rapport à l'année 2016.

Immobilier. L'AEI invite le gouvernement à revoir sa copie

Venus de Hollande, de France et des différentes régions du royaume, les membres de l'Alliance des économistes istiqlaliens (AEI) se sont réunis ce mercredi 15 mai autour d'un copieux ftour dans un hôtel casablancais pour parler immobilier. Et ce n'est pas un hasard puisque le dîner fait suite à la présentation, par le ministère de l'Habitat, de la feuille de route relative à la redynamisation du secteur et aux diverses interventions des opérateurs du secteur sur la situation de crise de confiance que vit le secteur.

ONEE: 30 millions d’euros pour la station de dessalement de Sidi Ifni

Le projet vise à sécuriser et pérenniser l’alimentation en eau potable de la zone urbaine. Il s’agira de renforcer l’approvisionnement en eau potable de la zone par l’introduction du dessalement de l’eau de mer et de poursuivre les efforts en cours pour améliorer la performance des réseaux de transport et de distribution de la zone concernée. Le second, quant à lui, porte sur le programme d’alimentation en eau potable des zones périurbaines relevant des centres de l’ONEE d’un montant de financement de 12,5 millions d’euros.

Agadir/zones industrielles : les terrains non valorisés dans le viseur d’Al Omrane

La société Al Omrane Souss Massa a décidé de faire le ménage dans ce dossier qui traîne depuis des années. Depuis le lancement de cette opération, ce sont ainsi une vingtaine de lots qui font l’objet pour le moment d’une procédure de retrait, indique une source proche du dossier.
Urbanisme et habitat du 20 au 24 Mai 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Juillet 2019 - 16:38 Urbanisme et habitat du 08 au 12 Juillet 2019

Lundi 8 Juillet 2019 - 13:38 Urbanisme et Habitat du 01 au 05 Juillet 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150422_121229
20150226_100728
20150226_100556
rofoof
20150226_100815