Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Urbanisme et habitat du 27 au 31 Janvier 2020



Veille Maraacid


Difficiles à mesurer, le nombre des sans-abri progresse plus vite que les efforts pour les reloger

Le Collectif des associations unies, par exemple, alertait fin novembre 2019 sur les 500 à 700 enfants qui n’avaient aucune solution d’hébergement le soir, en Ile-de-France. Selon le Centre d’action sociale protestant, 158 bébés sont nés en 2019 dans la rue, à Paris, contre 100 en 2018, et 49 en 2017. Le Samusocial de Paris héberge chaque soir 20 000 enfants en hôtels. Le Collectif des morts de la rue a recensé 495 décès en 2019 (un chiffre encore provisoire) après 683 en 2018.

Lydec fait le point sur les travaux de la galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri

L'état d'avancement du projet de construction de la galerie de stockage des eaux pluviales à Hay Sadri a atteint 50 PC, a affirmé, mercredi à Casablanca, Mohammed Saad Azzaoui, directeur maitrise d'ouvrage à la Lydec, gestionnaire délégué à la distribution d'eau et d’électricité, à l’assainissement liquide et à l’éclairage public.

La coopération des professionnels HLM à l'épreuve de la rénovation urbaine

Dans le cadre du PNRU, les chefs de projet membres des services de maîtrise d’ouvrage doivent associer des représentants des services de gestion (directeur·trice d’agence, responsables de la commercialisation et du renouvellement urbain, gestionnaires de proximité) au cours de plusieurs étapes, par opposition à la division traditionnelle du travail d’administration du logement social qui sépare et séquence l’intervention de ces deux catégories de professionnels. L’intégration des professionnels de la gestion de proximité aux processus de décision sur les projets de rénovation urbaine peut être vécue par les chefs de projet comme une forme d’interférence au sein de leur « territoire d’activité » (Demazière et Jouvenet 2016, p. 20).

Allemagne : la ville de Berlin adopte le plafonnement des loyers

Le parlement de la ville de Berlin a adopté ce 30 janvier 2020 un dispositif de gel et de plafonnement des loyers qui s'applique dès cette année et ce, pour une durée de cinq ans. Ce 30 janvier 2020, le parlement de la ville de Berlin a adopté un dispositif de gel et de plafonnement des loyers qui s'applique dès cette année et ce, pour une durée de cinq ans. La capitale allemande, en proie à une flambée des loyers depuis déjà plusieurs années, souffre a fortiori d'une pénurie de logements, en dépit de sa très grande superficie : en 10 ans, les loyers ont doublé dans une métropole comptant 4 millions d'habitants et qui s'avère de plus en plus "gentrifiée".

BTP : Reprise, pas reprise ?

La carence des marchés publics ne favorise pas non plus une reprise durable du BTP au Maroc. Une reprise confirmée nécessite plusieurs conditions. D’autant que la conception théorique des conditions de redynamisation durable du secteur semble aussi simple que sa déclinaison pratique semble complexe.

Loi antigaspillage : « Recycler 100 % de nos plastiques à l’infini est une illusion »

L’objectif de 100 % de plastique recyclé d’ici à 2025 fixé dans la loi vous paraît-il réaliste ?Les industriels ajoutent donc souvent du plastique vierge au plastique recyclé pour camoufler les faiblesses de ce dernier dans leur produit final.Les techniques de recyclage du plastique ne seront-elles pas amenées à s’améliorer dans un futur proche ?

La digitalisation des métiers de l'immobilier et de la construction...

OPINION. Dix ans après la sortie des premières tablettes numériques, la technologie mobile s'est déployée partout jusqu'à la poche de chaque ouvrier. En ce 27 janvier 2020, nous célébrons les dix ans de la sortie des premières tablettes numériques. En une décennie une règle générale s'est imposée sur les projets de construction : le management de l'information doit être géré sur le terrain en temps réel, sans perdre du temps au bureau, dans une bonne appli professionnelle sur une tablette tactile.

Addoha : Discussions pour le lancement de nouveaux projets au Ghana

Le Groupe immobilier marocain "Addoha" veut lancer des projets immobiliers au Ghana, a annoncé, vendredi soir à Accra, son PDG, Anas Sefrioui. "Le Groupe Addoha veut investir dans le logement social et le segment du moyen standing au Ghana, eu égard les potentialités énormes que présente ce pays de l'Afrique de l’ouest", a fait savoir Sefrioui lors d'une cérémonie organisée en célébration du 3è anniversaire de l'implantation de "Ciments de l'Afrique" (CIMAF) au Ghana.

Nouveau produit d’habitat social : La réflexion est lancée au ministère de l’habitat

Cette étude, intitulée «Quels programmes de logements après 2020?» est actuellement menée par des experts de la Banque Mondiale. Elle s’appuie sur la consultation des principaux partenaires concernés afin d’aboutir à la proposition commune d’un nouveau programme de logements adapté au contexte marocain, ainsi que la définition de nouveaux types d’appuis, innovants permettant de poursuivre les programmes de logements conventionnés avec l’Etat, après leur échéance en 2020.

Zéro artificialisation nette : les géomètres-experts proposent 10 mesures

Parmi elles : recentrer les services dans les centres-bourgs afin de limiter le développement de surfaces commerciales périurbaines, reconquérir les friches industrielles, ou encore revaloriser les espaces verts perméables à l’eau et riches en biodiversité au sein des villes.Limiter l’étalement urbain lié au développement de zones pavillonnaires et à l’implantation de zones d’activités et de surfaces commerciales à la périphérie des villes.Pour eux, il convient de bien distinguer l’artificialisation de l’imperméabilisation : « un sol artificialisé peut rester perméable dans les différentes formes urbaines existantes, en particulier les espaces de nature dans les parcelles, parcs, jardins qui sont des éléments fondamentaux pour la préservation de la nature en ville et de la biodiversité », soulignent-ils.

« Les villes doivent redevenir plus user-centric, plus humaines...

Au MIPIM, on sait que les réponses diffèrent selon les pays, et on laissera les grands acteurs donner leur vision de cette (nouvelle) imbrication public-privé. Avec quelle articulation entre public et privé pour le financement et la maîtrise d'ouvrage ? En 2020, les acteurs publics viendront plus que jamais au MIPIM nous dire comment (mieux) faire vivre les humains ensemble, avec des quartiers mixtes et inclusifs, un meilleur équilibre global des territoires, un nouveau rôle (peut-être) assigné aux acteurs du Real Estate.

L’IFC et la Région Casablanca-Settat signent le premier prêt commercial sans garantie souveraine à une région

Le prêt accordé par l’IFC sera utilisé par la Région Casablanca-Settat en partie pour financer sa contribution aux nouvelles lignes T3 et T4 du tramway de la ville de Casablanca.Le financement de l’IFC permettra également de financer la réalisation de plusieurs centaines de kilomètres de pistes et routes dans les communes rurales de la Région Casablanca-Settat, permettant de relier quelque 400.000 personnes aux écoles, hôpitaux, marchés, et à d’autres services.

Lyon : Un épisode de pollution aux particules fines en cours, la circulation différenciée activée jeudi - 20 Minutes

POLLUTION Seuls les véhicules dotés des vignettes Crit'Air, 0, 1, 2 et 3 seront autorisés à circuler sur la zone définie par la préfecture de régionLe préfet a activé mercredi l’alerte de niveau 1 à la pollution et a décidé de mettre en place la circulation différenciée dès jeudi.Le préfet active l’alerte N1 #Pollution aux particules fines.

Collecter et analyser les données pour améliorer la qualité de l’habitat

L’association Qualitel annonce se doter de l’outil d’analyse Qlik Sense. Qualitel a récemment remplacé son outil de Business Intelligence traditionnel par la solution Qlik Sense. En adoptant cette solution, l’association Qualitel met à disposition des promoteurs immobiliers et bailleurs sociaux des données et des analyses favorisant l’amélioration de la qualité des logements.

La professionnalisation des agents immobiliers au point mort

A cause du cumul de plusieurs irrégularités, l’Association marocaine des agents immobiliers a été dissoute. Le projet de loi concernant le statut d’agent immobilier est encore au SGG. Le marché immobilier est toujours en berne. Mohamed Lahlou livre ses recommandations pour le relancer.

Maroc : Le ministère public appelle à plus de fermeté face aux violations des règles d'urbanisme

Dans une circulaire adressée aux magistrats, citée par Assabah de ce lundi, il a ainsi mis l’accent sur la nécessité de contrôler l’identité des contrevenants, afin d’éviter tout vice de forme ou autre problème susceptible d’entraver l’exécution des sanctions judiciaires.

Le forum de Davos dominé par la question climatique

Dans un rapport intitulé «C'est le secteur financier, imbécile», Greenpeace a pointé la responsabilité d'un nombre d'entreprises du secteur financier régulièrement présentes à Davos et qui investissent sans relâche dans les industries extractives, alors que les énergies fossiles - charbon ou pétrole notamment - sont parmi les principaux émetteurs de gaz à effet de serre.

Région Casablanca-Settat : Un prêt pour financer les lignes 3 et 4 du tramway

Les lignes 3 et 4 du tramway de Casablanca, qui sont prévues à l’horizon 2022, totalisent 26 km et comptent 38 stations voyageurs et 9 points de correspondance multimodaux, indique Casa Transport sur son site.

Patrimoine architectural : Visite de Nouzha Bouchareb du Borj Hajoui

Cette place historique fut restaurée par la Fondation Tanger AL Madina et subventionnée par l’Initiative Nationale de développement Humain (INDH), programme initié par le Roi, qui est essentiellement orienté au profit des habitants nécessiteux, indique un communiqué.Adil Hafidi Alaoui, président de la Fondation Tanger Al Madina (FTAM), a expliqué à Madame la Ministre les différentes étapes de la restauration, le rôle fédérateur de la Fondation et la réconciliation de la population avec son cadre bâti.

Urbanisme : le Maroc se maintient au 13e rang africain

La population urbaine en Afrique est en pleine croissance. D’après les dernières statistiques de la Banque mondiale, le Maroc se retrouve au 13ᵉ rang du continent, crédité d’un taux d’urbanisation de 62,5 % au titre de l’année 2018. Ces chiffres permettent au royaume de marquer une évolution de 0,6 point de pourcentage par rapport au précédent classement, rapporte Challenge.

Arts, design et fiction, révélateurs de l'identité urbaine du Grand Paris

Depuis plus d’une décennie désormais, la métropole du Grand Paris est en construction formelle. Son existence réelle a beau être avérée, son identité reste très floue et tous les canaux de sa possible constitution spatiale, urbanistique ou architecturale, politique, institutionnelle ou citoyenne, méritent d’être explorés.
Urbanisme et habitat du 27 au 31 Janvier 2020

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150226_100728
maraacid
20150226_101251
20150226_100815
20150226_095904