Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Veille métier Sciences de l'Information du 07 au 13 Novembre 2018

Veille Maraacid


Icons8 : un moteur de recherche pour télécharger des icônes gratuites

Focus sur un nouvel outil qui ravira les webdesigners : Icons8 ! Un moteur de recherche pour télécharger des icônes gratuites. Plus de 85 000 icônes gratuites et personnalisables Le service référence tous types d’icônes, classées par styles (iOS, App Store, Google, Windows 10, Doodle, Wired, Office…) et par thématiques avec plus d’une cinquantaine au choix (accueil, banque, bureau, e-commerce, fichiers, marketing…). A noter qu’Icons8 suit les lignes directrices d’Apple, Microsoft et Google et adapte ses icônes aux icônes natives des systèmes d’exploitation.

L'échec de Windows-as-a-service : Microsoft garde ses clients dans l'ignorance

Avis d'expert : Si Microsoft souhaite traiter Windows 10 comme un service, il a pour responsabilité de fournir à ses clients des informations précises sur les problèmes rencontrés avec ce service. Au cours du dernier mois, la société a lamentablement échoué à cet égard.

Archivage électronique : il faut voir au-delà de la simple conservation

L’archivage électronique est bien plus qu’un simple processus de stockage et de partage de l’information. Il garantit la confiance dans les documents et vise à maintenir leur recevabilité juridique durant cette conservation. L’archivage électronique à vocation probatoire au sein d’un SAE (système d’archivage électronique) va bien au-delà de la simple "conservation" passive de fichiers sur des disques ou au sein d’une GED (gestion électronique de documents). Bon nombre d’organisations n’ont pas encore pleinement conscience de cette nuance et confondent les deux types d’outils. Ils sont pourtant radicalement différents, tant en termes d’usages que de fonctionnalités, et même complémentaires.

Google Chrome 71 va mener la vie dure aux pubs abusives

Pour sa mise à jour de décembre, Google Chrome part à la chasse aux réclames qui trompent les utilisateurs sur les sites internet. Les hébergeurs de ce genre d'annonces auront 30 jours pour régler ces problèmes avant de voir la totalité de leurs campagnes display. Chrome 71 arrive en décembre. Et il bloquera les publicités « abusives », qui utilisent des éléments trompeurs pour inciter les internautes à cliquer dessus, a indiqué Google dans un billet de blog. En fait, la dernière version du navigateur supprimera toutes les publicités des sites où ce type de réclames seront diffusées.

Mozilla cherche des alternatives à «l'économie de l'addiction»

La présidente de la fondation Mozilla, qui développe le navigateur Firefox, déplore l'évolution d'internet vers une « économie de l'addiction », mais ne désespère pas de trouver des alternatives, même à l'omniprésent Google. La fondation dépend en bonne partie des revenus de Google, le moteur de recherche dominant, une relation qui met Mitchell Baker « de plus en plus mal à l'aise », admet-elle lors du Web Summit, qui se termine jeudi à Lisbonne. Comme tous les navigateurs, Firefox perçoit une partie des revenus générés par les publicités qui apparaissent sur les pages de résultats des recherches, quel que soit le moteur. En 2005, année de la première recherche « payée » sur Firefox, cela ne posait aucun problème. « Google suscitait tellement d'enthousiasme à l'époque. La publicité était infinitésimale », se souvient la présidente.

Le "père du web" veut un nouveau "contrat pour internet"

Le Britannique Tim Berners-Lee, principal inventeur du World Wide Web au tournant des années 1990, a lancé lundi un "contrat pour le web", pour rendre internet "sûr et accessible" à tous, lors de la soirée d'ouverture à Lisbonne du Web Summit, la grand-messe du numérique. Comme d'autres vétérans des technologies numériques, Tim Berners-Lee voyait dans internet le moyen de construire une plateforme ouverte à tous, pour partager des informations.

Google dit progresser dans sa lutte contre le piratage de contenus

Dans la lutte contre le piratage de contenus en ligne, Google montre ses muscles et souligne que ses efforts portent leurs fruits. À l'occasion de la publication de son rapport intitulé " Comment Google lutte contre le piratage " (PDF), Google met en avant quelques chiffres et conclusions, tout en clamant que ses efforts semblent porter leurs fruits. Le piratage en ligne de contenus (musique, films, séries, livres et jeux vidéo) serait ainsi en diminution, alors que dans le même temps, la consommation de l'offre légale augmente, indépendamment des types de contenus.

Google met en garde contre le piratage audiovisuel

Dans son dernier rapport « Comment Google lutte contre le piratage », la firme de Mountain View explique les moyens qu'elle emploie pour protéger contre les violations du droit d'auteur. Et met notamment en garde contre une nouvelle forme de piratage audiovisuel. Dans le viseur de Google figurent les add-ons permettant de détourner l'utilisation de dispositifs légaux, tels que les boîtiers Kodi. Ces modules donneraient accès à des contenus en enfreignant le droit d'auteur. Un phénomène que l'entreprise entend endiguer.
Veille métier Sciences de l'Information du 07 au 13 Novembre 2018


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
maraacid
20150226_100529
20150226_100815
20150226_095904
rofoof